Articles tagués : Les Villes Coloniales

Visites de Tiradentes

Mercredi 1er janvier 2014

 

Et nous sommes toujours fidèles au poste mais ce qui nous fait le plus plaisir, c’est que vous aussi !!!

Comment avez-vous passé cet après-réveillon ? Un peu vaseux, barbouillés, fatigués ? Eh bien, nous, c’est la forme ! Finalement, nous avons réussi à tenir jusqu’à minuit et nous avons siroté, au bord de la piscine, un pseudo champagne offert gracieusement par la pousada ! C’était quand même sympa… De retour à la chambre, nous avons pu observer 2 feux d’artifice tirés au village. Puis, nous nous sommes dirigés vers nos lits où nous nous sommes écroulés (après une telle journée !), pensant que nous serions réveillés aux aurores par les fêtards de retour de goguette ! Eh bien pas du tout, nous avons pu dormir comme des bébés car à part un ou deux pétards tirés juste après notre coucher, pas un bruit n’est venu troubler notre sommeil !

C’est donc en pleine forme que nous avons pu démarrer la journée. A notre grand étonnement, les autres pensionnaires avaient l’air frais et dispo au petit déjeuner (matinal), on se demande bien ce qu’ils ont pu faire de leur soirée !

Nous sommes partis à pied sous un ciel bleu d’azur et une chaleur assez intense pour le centre historique de Tiradentes, situé à environ 1km5 de notre hôtel.

Tiradentes est le lieu de naissance du révolutionnaire et héros national éponyme, Joaquim Jose da Sylva Xavier Tiradentes (arracheur de dent en portugais) dont il tire son nom. Ce petit bourg colonial de 5000 habitants a été fondé en 1713.

DSC_0391

C’est encore une ville résolument baroque, adossée aux falaises de la Serra de Sao Jose, où il fait bon y flâner. Ce que nous avons fait à pied et en calèche. Depuis notre départ pour le tour du monde, je rêvais d’une balade en calèche mais Pépère trouvait toujours que c’était trop cher et qu’on pouvait bien marcher !!! Heureusement, Blandine me soutenant, il a quand même cédé… et nous voilà partis pour nous faire brinquebaler dans tous les sens car les pavés sont loin d’être égaux ! Nous avions choisi une carriole aux couleurs du Brésil et notre « chauffeur » essayait de nous expliquer les différentes bâtisses devant lesquelles nous passions ! En portugais évidemment !!!! Après ce petit tour un peu plus reposant (quoiqu’il fallait s’accrocher pour ne pas être éjectés), nous nous sommes rendus compte que nous avions fait tout le tour du village à pied !

DSC_0418

La piscine de l’hôtel bien que petite, nous faisait rêver par cette chaleur… Nous avons donc décidé de rentrer après quand même pas loin de 4 heures de déambulation, et nous nous sommes précipités pour faire un bain. Quel bien être après toute cette suée. Au passage, je précise que vous me verrez avec une serviette autour du cou, seul moyen de retenir le flot de transpiration… Je ne transpire même plus, je « fontainise » !!! Rassurez-vous, ce n’est que de l’eau, je n’empeste pas à des km à la ronde !!!!

Voilà comment s’est passée la première journée de cette année 2014.

Quand vous serez remis de vos libations, vous pourrez cliquer ici pour voir nos photos !

Publicités
Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Nouvel an à Tiradentes

Mardi 31 décembre

 

Les tribulations des z’Arnauds au Brésil où un réveillon pas comme les autres….

 

Tout d’abord un grand merci à tous ceux qui nous ont envoyé un petit mot pour nous souhaiter une bonne année !! A notre tour de vous souhaiter plein de bonnes choses pour cette nouvelle année, qui, à l’heure où je vous écris, est déjà commencée en France…  Quant à nous, il nous reste encore 1h45 à vivre en 2013 !

DSC_0937-1

Comment vous décrire cette dernière journée 2013, tellement atypique !!! Tout a commencé ce matin quand nous avons pris la route pour Tiradentes. Pour tous ceux qui connaissent bien Pépère, vous ne serez pas étonnés de la suite !!! Bien évidemment, nous avions branché le GPS car il n’est pas toujours très facile de se diriger dans ces contrées lointaines mais, comme à son habitude, Pépère a décrété que ce n’était sûrement pas le chemin le plus facile que la « nénette  qui parle toute seule » nous indiquait. Il a donc pris une autre route, dès le départ de Mariana, et vogue la galère !!! Après plus d’une heure d’errements (des chemins pavés, tortueux, boueux), il a quand même fini par bien vouloir se plier aux indications données ! Il faut dire que nous étions partis carrément en sens inverse !!! Bref, on a bien rigolé et l’on se demandait si l’on serait à l’heure pour le réveillon (en fait, on avait 180km à parcourir et comme nous sommes partis à 10h30, ça laissait quand même un peu de marge). Finalement, on est arrivé ici vers 17h00 après bien des émotions…

Nous roulions tranquillement et étions pratiquement en vue de Tiradentes quand une voiture qui venait en face, à la sortie d’un virage, a commencé à déraper et sans que l’on ait le temps de réagir est allée défoncer la glissière de sécurité et on l’a vu  s’envoler ! Il y avait un pont juste à cet endroit et en fait elle est tombée en contrebas. Nous nous sommes évidemment tout de suite arrêtés sur le bas-côté (nous étions les premiers et seuls sur les lieux) et les jambes un peu tremblantes nous sommes allés voir où elle avait atterri. Nous nous attendions au pire et du temps de traverser la route, nous avons découvert la voiture 3 mètres plus bas, complètement défoncée, sur le toit et les 2 occupants déjà sortis, apparemment indemnes ! Incroyable ! Ils étaient très choqués et nous avons arrêté une voiture afin qu’ils puissent communiquer avec eux ! Nous avons aidé le petit couple accidenté à remonter du trou dans lequel ils se trouvaient et sommes repartis en étant sûrs qu’ils étaient pris en charge par leurs compatriotes. Blandine a pris une photo de loin (quand on était sûr que tout allait bien !) mais bien sûr, elle n’a pas eu l’indélicatesse de s’approcher pour prendre la voiture elle-même. On va dire que l’on a eu de la chance car la voiture aurait pu se déporter sur nous et là….

Que d’émotions pour un 31 décembre !

La journée n’était pas finie car nous avons encore galéré pour trouver notre pousada… Là, il faut dire que le GPS ne savait plus non plus où il était car nous sommes un peu dans la pampa ! Finalement, après des tours et des détours, nous l’avons enfin trouvée ! Notre hôtel ne faisant pas restaurant, nous nous sommes renseignés auprès de la réception qui nous a indiqué un restaurant à proximité (le seul !) et nous nous sommes précipités pour aller réserver une table pour le réveillon… En fait, il fermait à 20h00 maximum et si nous voulions manger (non, on ne parlait même plus de réveillon !!) il nous fallait arriver avant 19h00… Imaginez notre déception ! Mais que faire ? Nous sommes rentrés dans un supermarché (enfin, un magasin d’alimentation) mais vu le choix, on a abandonné l’idée de nous faire un petit menu ! Total, nous nous sommes retrouvés à table à 7h00 du soir, tout seuls dans le restaurant et en plus, il ne fallait quand même pas traîner ! Un plat (spécialité du Minas Gerais) composé d’une salade, d’un petit beefsteak un peu trop cuit, de riz, de frites, de haricots rouges, évidemment sans pain, et cela arrosé d’une bonne binouze parce que du vin, que nenni !!!! Le café, idem, que nenni ! A 20h00, nous étions de retour à l’hôtel et pour ne pas se coucher comme les poules, nous avons été faire un plouf dans la piscine (enfin, dans la grande baignoire !)… Et puis, on s’est attelé au blog !

On va essayer de faire passer le temps jusqu’à minuit, mais on sera peut-être endormis avant !!!

On ne comprend pas très bien comment se passent les réveillons ici mais comme toujours, à part le portugueshe, personne ne parle une autre langue, il n’est donc pas possible de se faire expliquer les choses… Tout ce que l’on peut dire c’est que l’on n’a pas vu de préparatifs, on entend bien un peu de voix autour, quelques pétards mais à part ça !!!

Une chose est sûre, à minuit heure française, c’est-à-dire il y a déjà 2 heures, nous avons pensé très fort à vous tous qui festoyiez et l’on espère que tout s’est bien passé pour vous. Encore une bonne et heureuse année à tous, une bonne santé surtout et beaucoup de bonheur pour cette nouvelle année ! En tout cas, nous, on ne risque pas l’indigestion ni la gueule de bois !!!! Sophie, tu oublies tout de suite les plumes et les cotillons !

Pour les quelques photos du jour, soyez assez aimables de cliquer ici.

Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | Un commentaire

Arrivée à Mariana

Dimanche 29 décembre

Ce matin nous étions fin prêts à prendre la route pour notre prochaine destination…. Je mentirais en disant que nous sommes arrivés épuisés puisque seulement 12 km séparent Ouro Preto de Mariana, notre nouvelle ville étape ! C’est pas aujourd’hui que vous allez nous plaindre…

Notre hôtel est correct mais il est situé dans une zone qui pourrait ressembler à une zone industrielle… mais à la brésilienne, je précise !! Sur le coup, nous étions un peu déçus, mais finalement, il n’y a pas de problème, tout semble calme et les gens sont toujours aussi charmants !

Nous n’avons pas manqué la visite de la mine, bien entendu, c’est une des attractions de la région. Nous sommes donc partis à l’assaut des boyaux aurifères dans la Mine de Passagem, située à quelques km d’ici.

Cette mine est la plus ancienne et la plus importante du Brésil. Dans le Minas Gerais, les portugais ont extrait 1200 tonnes d’or entre 1700 et 1820, soit 80% de la production mondiale. La mine de Passagem a commencé l’extraction en 1719 et a été fermée en 1985. Pendant ce laps de temps, 35 tonnes d’or en ont été extraites.

Vaillamment, nous avons grimpé dans le petit wagonnet pour descendre dans l’antre de la terre. Imaginez mon angoisse !!! Ça descend sec, pourvu que le câble tienne bon ! On n’a même pas crié… mais on s’est bien cramponné. Après quelques minutes de cette descente brinquebalante, nous nous sommes arrêtés au niveau 315, c’est-à-dire que nous étions à 315 mètres de l’entrée de la mine et à 120 mètres de profondeur. Heureusement, les galeries sont larges et hautes, ce qui empêche les claustrophobes comme moi de se sentir trop oppressés. Un bon nombre de mineurs ont dû y laisser leur peau, un oratoire leur est dédié. Le plus bel endroit est sans conteste le lac (long de 2 km) d’une limpidité incroyable. La roche se reflète et c’est du plus bel effet. Pépère s’est pris pour un orpailleur mais hélas, c’est pas avec ce qu’il nous a rapporté qu’on va payer notre tour du monde…

DSC_0001 DSC_0037

L’étape suivante fut le supermarché… En panne de déodorant, il fallait bien remédier à ce gros problème. De plus, l’hôtel ne faisant pas restaurant et le quartier ne nous incitant tout de même pas à sortir la nuit (il faudrait aller jusqu’au centre historique de Mariana qui se trouve à quelques 2 km), nous avons décidé de pique-niquer ici. Nous nous sommes bien fait remarquer car nous n’avions pas vérifié ce que nous avions en poche et au moment de payer, nous n’avions pas assez d’argent sur nous ! On a réussi à leur faire comprendre que Pépère allait à l’hôtel chercher de quoi payer (heureusement, c’est à 500m) et pendant ce temps, la caisse a été bloquée. Blan et moi avons attendu dans le magasin avec les caissières qui se marraient bien !!!

DSC_0071

Nous avons ensuite consacré une partie de l’après-midi  à arpenter les rues de Mariana (un peu moins pentues que celles d’Ouro Preto tout de même) et vous allez encore manger des églises et des maisons coloniales !! Mariana est la plus ancienne ville du Minas Gerais, elle a été créée en 1696. C’est plus petit qu’Ouro Preto mais très mignon aussi.  Pour terminer le diaporama que vous pourrez voir en cliquant ici, nous vous avons mis quelques images de l’hôtel.

Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | Un commentaire

Visite d’Ouro Preto

Samedi 28 décembre

Malgré le temps menaçant hier après-midi (et même un peu plus que menaçant puisqu’il a plu un peu), l’orage par contre n’a pas éclaté… Il est passé sans nous toucher ! Ce fut une vraie chance car cela nous a permis de manger dehors. Super ! Un petit caipirinha (je ne réexplique pas, je vous ai déjà dit ce que c’était et si vous ne suivez pas, tant pis !) suivi d’un bon repas juste à côté de la piscine, quel bonheur ! Blandine vous a fait quelques photos bien sympa de l’intérieur de notre pousada by night….

Aujourd’hui, après une matinée passée devant l’ordinateur à peaufiner la fin de notre circuit dans le Minas Gerais (pas facile pour trouver des hôtels au moment du 1er de l’an – nous avons été obligés de changer un peu nos plans et nous avons craint pendant un moment d’être obligés de passer le réveillon dans la voiture !!) nous sommes repartis à l’assaut des rues pentues d’Ouro Preto. 4 heures de montées et de descentes, ça vous usent les globetrotters les plus aguerris (et comme dirait Blandine, les tongs aussi !). Vous allez donc découvrir d’autres facettes de cette très jolie ville coloniale.

DSC00595

Le soleil tapait bien et voilà ce qui arrive à ceux qui veulent s’en protéger !!!

DSC_0926

Nous avons essuyé ensuite une pluie diluvienne, bon pour me nettoyer des souillures du pigeon me direz-vous, mais quand même pas très agréable à subir quand on voit les torrents qui se constituent très vite dans ces rues pentues… Bien sûr, on n’est pas bête, et évidemment devinez ce que l’on a fait : on est allé boire un petit coup et se payer un brownie dans une chocolaterie en attendant que ça se calme…  Après presque une heure, le soleil est timidement réapparu et l’on a pu continuer nos visites d’églises (et ce n’est pas ça qui manque ici !).

La route du retour que nous avons choisie, bien que plus longue a été plus facile car nous avons contourné la ville par le haut pour rentrer à la pousada ce qui nous a évité les montées et descentes infernales ! C’était joli aussi car nous dominions bien toute la ville.

Demain nous quittons cet endroit si plaisant pour nous rendre à Mariana, pas très loin d’ici, mais parait-il très beau aussi. Nous devrions aller visiter une ancienne mine d’or. A voir…

Pour les photos du jour, cliquez là

Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Arrivée à Ouro Preto

Vendredi 27 décembre

Vous êtes rassurés ? La deuxième étape qui consistait à prendre la voiture de location et de se rendre à Ouro Preto s’est fort bien passée. Nous avons une belle tuture et elle nous a bien menés jusqu’à notre hôtel (il faut dire qu’elle est équipée du GPS, c’est le grand luxe) ! Nous avons pris possession de notre chambre dans une jolie petite pousada située dans une rue très pentue, il faut dire que toutes les rues sont bien pentues ! pas facile de se rendre d’un endroit à un autre sans y laisser notre souffle (c’est pas grave, on s’arrête régulièrement pour fumer une petite clope et ça repart !).

La ville d’Ouro Preto, qui nous trouvons vraiment très jolie, classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, est fondée en 1711 à la suite de la découverte par les bandeirantes (pionniers) d’or dans les rivières du Minas Gerais, vers la fin du XVIIe siècle. Une foule de chercheurs d’or, bientôt rejoints par des commerçants, vient s’y installer pour y faire fortune. Ouro Preto devient rapidement une ville non seulement prospère mais aussi très importante : vers 1750, elle compte plus d’habitants que Rio de Janeiro ou New York. La richesse de la ville lui permet de construire une multitude d’églises baroques.  Avec la fin de l’exploitation de l’or dans l’état du Minas Gerais, la ville est peu à peu abandonnée et à ce titre a très peu changé depuis cette époque.

DSC_0871

Après ce petit cours d’histoire, revenons à nos moutons et donc à notre journée. Comme nous vous l’avons dit plus haut, nous sommes déjà allés faire un tour de reconnaissance hélas écourté par un amoncellement de nuages annonciateurs d’orage. Comme nous avons goûté à ce phénomène hier, nous ne voulions surtout pas prendre le risque de se retrouver sous des trombes d’eau qui risquent de dévaler les rues plus vite que nous ! nous sommes donc rentrés à l’hôtel et en avons profité pour faire une petite sieste réparatrice après notre dure journée d’hier. Finalement, l’orage n’a toujours pas éclaté mais menace encore et ne devrait plus trop tarder… on s’en fiche, on est à l’abri. Notre programme de demain sera défini en fonction du temps, nous avons quelques idées en tête car la région offre beaucoup de points d’intérêts.

Pour voir les photos, c’est ici.

Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Arrivée à Parati

Samedi 21 et dimanche 22 décembre

Hier, pas grand-chose à vous raconter car nous sommes partis de Rio pour Parati par un bus de ligne (4h30 pour 276km !). La route était sinueuse mais belle, et nous avons été bien secoués (nous étions dans le fond du bus !). Nous sommes sur la Costa Verde, réputée pour être une des plus belles régions du Brésil. Pour être verte, elle est verte grâce aux pluies probablement fréquentes, en tout cas, depuis hier, nous avons essuyé quelques averses.

Après une nuit d’enfer à se battre avec les moustiques qui nous ont bouffés à qui mieux mieux, nous nous sommes réveillés sous un ciel mitigé ce qui ne nous a pas empêchés d’aller faire un tour dans le village de Parati. Fondée en 1667, à la suite de la découverte d’or dans les montagnes du Minas Gerais, la ville de Parati s’enrichit rapidement en devenant le port duquel partent les navires qui transportent l’or vers le Portugal. Pendant deux siècles ce petit port de pêche dissimulé au fond de sa baie fut le point d’embarquement des armadas de galions chargés de convoyer les richesses du Brésil vers Lisbonne. Cette belle ville fut alors construite dans le plus pur style colonial avec une église à l’architecture baroque. C’était une ville secrète où vivaient des soldats, des flibustiers et des esclaves. Lorsqu’il fut décidé que la route de l’or passerait par Rio de Janeiro et non plus par Parati, le port fut alors quasiment abandonné par sa population.

DSC_0506

Pour notre part, nous avons trouvé agréable de déambuler dans les rues pavées. Nous en avons d’ailleurs profité pour chercher de toute urgence les produits adéquates pour entrer en guerre contre ses foutus moustiques !

Chargés de nos courses, nous sommes rentrés à l’hôtel. Nous avons ensuite décidé de nous octroyer une après-midi détente au bord de la piscine. Rassurez-vous, Pépère a préféré la sieste à la trempette. Hélas, après 1h de farniente, la pluie est arrivée coupant court à nos ébats aquatiques ! Nous en avons donc profité pour étudier la suite du voyage. Nous pensons avoir trouvé un circuit sympa dans le Minas Gerais dont nous vous dévoilerons les détails au moment opportun.

DSC00538 DSC00542

Dans le diaporama du jour, vous pourrez donc faire connaissance avec la ville de Parati et avec notre Pousada bien sympathique.

Pour les photos, cliquez ici.

Catégories : BRESIL | Étiquettes : | Un commentaire

Aux alentours de Sucre

Vendredi 1er novembre

Ce matin, branlebas de combat à 5h1/4… Eh oui, Pablo venait nous prendre à l’hôtel à 6h30, c’est vraiment pas une vie pour des retraités !!

Nous avons pris la route pour nous rendre dans un petit village du nom de Chatiquila (où la Vierge serait apparue !) avec sa petite chapelle aux cloches vraiment très atypiques, vous verrez ! De là, nous avons pris le chemin des incas, qui, apparemment est un beau chemin empierré mais ne nous y fions pas ! Pablo nous avait dit que c’était une randonnée facile, ce qui est vrai d’un côté puisque toute la balade est en descente (en fait, on est passé de 3600m à 2080m, soit 1500m de dénivelé !). Par contre, c’est 6km de chemin chaotique car les pierres ne sont vraiment pas nivelées et ça devient très vite un calvaire… Beaucoup de marches qui vous cassent les jambes viennent compliquer la progression. Heureusement, les paysages sont somptueux, des couleurs absolument incroyables transforment les montagnes en une palette de peintre. Pour admirer ce merveilleux environnement, pas d’autre choix que de s’arrêter car il faut regarder ses pieds et uniquement ses pieds en marchant… autrement, c’est la chute assurée !

DSC_0388-1 DSC_0406

C’était beau, c’était merveilleux mais c’était épuisant… Je suis arrivée en bas après 3 heures de marche, complètement cassée, un vrai zombie ! Les autres étaient peut-être un peu mieux que moi, mais commençaient aussi à être sur les genoux (à part Margaux qui a fait ça en tête avec son père et qui est arrivée fraiche et pimpante ! les gamins, on se demande où ils vont chercher leur énergie !).

Le déjeuner était prévu chez l’habitant et nous n’avons pas été déçu… ce n’était pas du tout l’attrape touristes mais bel et bien chez des boliviens de la Bolivie profonde ! Une très vieille grand-mère (95 ans) nous avait préparé une « soupe de mani » (je ne sais pas comment ça s’écrit), qui est normalement le plat du dimanche : un bouillon d’une belle couleur jaune dans lequel de la viande, des pommes de terre, des pommes de terre déshydratées (à la façon des incas qui conservaient leurs récoltes de cette manière), du riz, des carottes et d’autres légumes ont cuit pendant un long moment. Je vous laisse découvrir le décor : « la salle à manger », l’adorable mémé, les chats, les lapins, les poussins, les cochons d’inde (qui se mangent)… et je peux vous dire que nous avons passé un excellent moment. Ce fut vraiment un régal (dans tous les sens du terme) et un souvenir qui restera gravé dans nos mémoires ! Bon, il paraît que l’on aurait pu y dormir si nous avions fait un trek de plusieurs jours, mais là, vraiment sans façon ! Partager sa couche avec les poulets, non merci !!!

DSC_0474 DSC_0477

Nous avons repris la route, enchantés, et nous sommes rendus dans un autre village du nom de Maragua pour voir des tisserands… Minuscule le village, avec des ânes au milieu de la « rue ». Une femme était là pour nous montrer comment elle tissait mais, aussi intéressant, la famille préparait la fête pour demain (fêtes des morts) et une grand-mère (encore une) confectionnait un tas de petits biscuits. Le mouton avait été tué et attendait à cheval sur un fil d’être cuit dans les belles gamelles au milieu de la cour…

DSC_0563 DSC_0556

L’anecdote du jour : en rejoignant le 4×4, la petite grand-mère qui confectionnait les gâteaux nous a dépassés et est allée s’assoir dans un champ… enfin, c’est ce qu’on croyait au début et bien sûr, nous l’avons prise en photo. En fait, nous nous sommes rendus compte qu’elle était en train de faire pipi ! Moment de franche rigolade quand même ! J’ai décidé qu’à partir de maintenant, quand j’irai faire de grandes balades à pied comme aujourd’hui, je porterai une jupe et pas de culotte… je peux vous dire que c’est nettement plus simple pour faire ses besoins !

Pas loin de 3h00 de piste à travers les montagnes nous séparaient encore de Sucre. Les paysages étaient tout aussi sublimes mais la fatigue se faisait sentir et les soubresauts dans la voiture devenaient pénibles… nous avions hâte de rentrer au bercail !

Après une journée aussi éprouvante que merveilleuse, nous étions tout heureux de nous retrouver pour notre petit apéro du soir !

Que ce fut dur de regagner la chambre avec ses escaliers à grimper ! Malgré tout, j’ai voulu vous faire partager dès ce soir (ce matin pour vous) notre journée mémorable !

Pour voir les photos, c’est par ici.

Catégories : BOLIVIE | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

2ème visite de Sucre

Jeudi 31 octobre

Quand on est pendant un certain temps dans le même endroit, évidemment, les balades et donc les photos se ressemblent au fil des jours… Mais comme Sucre est quand même une très belle ville bolivienne et qu’aujourd’hui, nous sommes allés dans un autre quartier, je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager nos découvertes !

Par contre, pas grand-chose à vous raconter si ce n’est que nous avons passé une très bonne journée, qu’il a fait beau et que nous avons terminé la journée par notre petit apéro sur la terrasse de l’hôtel : une bonne bouteille de vin, du fromage et 2 morceaux de pain. Elle est quand même belle la vie !

DSC_0370 - Copie

Pas grand-chose à dire sur les photos, vous découvrirez par vous-même. La mignonne petite fille blonde, c’est Margaux, vous la verrez car nous avons fait la balade avec ses parents. J’ai aussi le portrait d’une petit Mémé que je trouve superbe. Nous avons longé un parc avec des jeux d’enfants sur le thème des dinosaures… Évidemment, Margaux a voulu aller faire quelques tours de toboggan. C’est d’ailleurs dans ces détails que l’on voit que Sucre est une ville à part, et riche ! A part ça, toujours nos zèbres à la circulation et comme c’est le jour d’Halloween, quelques sorcières qui se promenaient dans les rues…

DSC_0364 - Copie

Demain matin nous nous levons très tôt car nous allons visiter des villages qui se trouvent à une cinquantaine de kilomètres, je ne m’attarderai donc pas ce soir ! Demain, promis, vous aurez tous les détails…

Si vous voulez voir tout ça, c’est ici.

Catégories : BOLIVIE | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

1ère visite de Sucre

Mercredi 31 octobre

Est-ce que la découverte de Sucre vous intéresse ? Si c’est le cas, vous allez découvrir une très jolie ville, la plus belle ville que nous ayons visitée depuis que nous sommes en Bolivie…

Sucre est la capitale constitutionnelle de la Bolivie, et abrite le siège de la Cour suprême. Sa population s’élevait à 256 225 habitants en 2007. C’est une ville coloniale, et comme dans beaucoup de ville coloniale d’Amérique latine, la couleur dominante est le blanc, cela donne un cachet majestueux.

Après avoir passé quelques semaines en très haute altitude, il est plutôt agréable de se promener à 2700m… Nous sommes donc partis ce matin sous un beau soleil pour découvrir la ville bien sûr et pour chercher un coiffeur car ça commençait à devenir urgent ! Nous avons donc parcouru pas mal de rue en flânant mais en gardant un œil sur tout ce qui pourrait ressembler à un  coiffeur…

De belles églises, une belle place, des rues bordées de très belles maisons avec de beaux porches donnant bien souvent sur de très jolis patios intérieurs… mais de coiffeur, que nenni !!!

Nous sommes passés par hasard devant l’office du tourisme et avons fait halte pour nous renseigner sur ce qu’il y avait à voir ! Pablo nous a reçu très gentiment et dans un mélange d’espagnol, d’anglais et de français nous a indiqué les points intéressants à visiter. Entre autre, l’église San Felipe, tout à côté de notre hôtel qu’il nous a proposé de nous faire visiter vers 17h00. Il nous a aussi proposé un circuit d’une journée pour aller visiter des villages à une cinquantaine de km dans des décors apparemment superbes. Et puis, il nous a indiqué un coiffeur !!! Nous nous sommes donc précipités pour voir de quoi ça avait l’air et ma foi, cela aurait pu être pire ! Comme c’était midi, le coiffeur nous a demandé de revenir en début d’après-midi.

Quand nous sommes rentrés à l’hôtel, nous avons trouvé nos petits amis attablés sur une terrasse devant des mets qui semblaient délicieux ! En fait, ils testaient de nouveaux plats et un photographe était là pour immortaliser l’instant… Comme l’hôtel est en train de refaire son site Web, je pense qu’ils seront en bonne place dans leur nouveau site. Nous nous sommes joints à eux pour la dégustation et je dois dire que ce n’était pas mauvais du tout !

Début d’après-midi consacrée aux coupes de cheveux donc, j’ai eu quand même très peur quand j’ai vu la manière dont la coiffeuse commençait la coupe, méthode d’il y a à peu près 30 ans ! (par contre, rassurez-vous, je ne me suis pas mise à genou sur une chaise pour faire le shampoing !) mais au final, ce n’est pas si mal que ça… Ça va nous permettre de tenir un bon mois (je dis nous car Pépère est aussi passé sous la tondeuse, mais lui, ça risque moins !).

A 17h00, accompagnés de nos 3 petits amis, nous avions rendez-vous avec Pablo pour la visite de l’église. Ce fut un agréable moment car il nous a expliqué beaucoup de choses. En fait, l’ancien couvent est maintenant transformé en une école de filles. Nous avons visité l’église et il nous a fait descendre dans une sorte de crypte par une trappe ! Là, il y avait une autre trappe car toutes les églises de Sucre (il y en a une vingtaine) se rejoignaient par des souterrains… Et pour la petite histoire, sachez que dans les années 1700, les bonnes-sœurs et les frères se retrouvaient la nuit pour des parties de jambes en l’air !!!! Quand les sœurs étaient enceintes, elles avortaient et les fœtus étaient emmurés (des fœtus ont été retrouvés).

Nous sommes remontés à la surface et même beaucoup plus haut car nous avons été sur les toits. La vue sur la ville était splendide et les toits eux-mêmes étaient très beaux. Nous nous sommes vraiment régalés et y sommes restés au moins ¾ d’heure d’une part parce que c’était très grand et d’autre part, nous nous y sentions si bien que personne n’avait envie de redescendre. De plus, comme hier soir, le ciel s’est obscurci et vous verrez que la luminosité était parfaite !

Toute bonne chose a une fin, et il nous a bien fallu redescendre… Rentrés à l’hôtel, un bel orage s’est abattu sur nous avec des éclairs encore plus beaux qu’hier…  mais là, pas d’appareils photo car la pluie s’est vite mise à tomber très fort.

Vendredi, nous avons décidé d’aller faire la journée circuit avec Pablo, j’espère que l’on vous ramènera de belles photos.

Pour la visite de Sucre, cliquez ici.

Catégories : BOLIVIE | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Grosse flemme à Sucre

Mardi 29 octobre

Journée « flemme » aujourd’hui ! Ce matin, nous avons lambiné sur la terrasse avec Nathalie, Olivier et Margaux… Nous avons parlé de tout et de rien et le temps a passé sans que l’on s’en rende compte. Il faisait un temps superbe, chaud même, au moins 28°, ce qui nous a un peu alanguis car ça fait un moment que nous n’avions pas dépassé les 15/18°.

Nous avons mitraillé l’hôtel car vous verrez, il est réellement chouette…

DSC_0116

Nous avions prévu d’aller faire un tour vers 4h, quand la chaleur diminuerait et en attendant, nous sommes allés bouquiner sur nos lits… Puis, au moment où nous allions partir, nous nous sommes rendus compte que le ciel était noir et menaçant ! Nous avons oublié la balade et comme l’orage s’est déclaré très rapidement, nous sommes montés sur la terrasse la plus haute munis de nos appareils photos pour aller à la chasse à l’éclair… Nos amis étaient là aussi et nous avons passé un super moment, nous nous sommes amusés comme des petits fous ! Vous verrez, la patience paie car sur le nombre conséquent de photos prises, nous avons réussi quelques clichés sympas ! La dernière a été prise pas Pépère avec son Ipad avec lequel il a fait une vidéo. J’ai capturé un instantané, l’éclair est splendide et impressionnant mais la qualité de la photo ne sera sûrement pas aussi bonne !

DSC_0187

Ce soir, nous sommes allés manger ensemble au restaurant de l’hôtel et nous avons passé une excellente soirée, vous n’aurez qu’à voir nos mines réjouies !!!

DSC_0206

Demain, on va un peu se remuer et aller faire un tour de ville… peut-être aussi trouver un coiffeur digne de ce nom !!!

Pour découvrir l’hôtel et les éclairs, c’est ici.

Catégories : BOLIVIE | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.