Rome : petit tour dans la Ville Eternelle

Tout naturellement, pour notre Noël, nous avons choisi, mon chéri et moi, de nous offrir mutuellement une petite escapade quelque part ! Etonnant, non ? Nous avons trouvé une opportunité pour Rome (sur le site « La Collection Air France ») et comme cela faisait une trentaine d’années que nous avions visité cette magnifique ville, nous avons opté pour cette destination.

C’est ainsi que nous nous sommes envolés le 27 janvier pour 4 jours. Bien sûr, partir à cette période de l’année présente quelques risques liés à la météo mais aussi quelques avantages au niveau des prix et de la fréquentation !

Nous sommes arrivés en toute fin d’après-midi et n’avons pas pu faire grand-chose hormis nous installer dans notre hôtel, The Art, décrit dans notre guide comme « une folie » : « …le nec plus ultra avec des couleurs warholiennes éclatantes sous la nef d’un couvent séculaire »… Je trouve qu’il valait surtout pour sa situation dans la charmante via Margutta qui n’a pas moins de 3 étoiles dans les guides. Cette rue était dans les années 50 le domaine de prédilection des artistes de tous poils. Fellini y vécut jusqu’au début des années 90 et Sophia Loren y avait sa table, c’est tout dire. Située entre la Piazza del Popolo et la Piazza di Spagna, c’est un endroit idéal pour visiter le cœur historique de la ville.

Notre hôtel

1er jour

Le lendemain matin, nous avons pris la direction de la Piazza Di Spagna pour nous rendre à l’Office du Tourisme (situé vers la Fontaine de Trevi) pour retirer notre Roma Pass. Ce pass (38€/par personne pour 3 jours) permet de prendre tous les transports en commun gratuitement et de visiter 2 monuments gratuitement : quelle idée lumineuse nous avons eue d’investir là-dedans !!! Les transports en commun romains étant très mal faits et très compliqués à utiliser (très peu de stations de métro, les lignes de bus sont indéchiffrables) nous n’avons pris qu’un seul bus (qui nous a simplement rapprochés de l’hôtel, il n’y en avait aucun qui allait jusqu’à la Piazza di Spagna !), nous avons donc été obligés de prendre deux fois des taxis. Résultat des courses : 38€ x 2 = 76 € pour un trajet de 2 arrêts en bus et 24€ pour nos entrées au Forum !!!

L’Office du Tourisme nous a fourni un fascicule avec des suggestions d’itinéraires pour visiter Rome en 3 jours (ci-dessous) et nous avons essayé de suivre ces propositions (et réussi assez fidèlement) :

*Nous ne sommes pas allés aux endroits barrés en rouge

Le diaporama du 1er jour va donc vous conduire de la Via Margutta jusqu’au Forum romain sans fatigue, ce qui ne fut pas notre cas ! Il faut dire que nous sommes arrivés à Rome avec une bonne « crève » que je trainais depuis plus d’une semaine et qui débutait pour Pépère… ce qui n’a pas entamé notre désir de découverte !

Nous étions à 5mn de marche de la Piazza di Spagna , très belle place avec la Fontaine de la Barcaccia en forme de bateau prenant l’eau et surtout avec cet immense escalier qui monte vers l’église de la Trinité-des-Monts. La mise en jambe fut immédiate et c’est en soufflant un peu que nous avons atteint la terrasse d’où la vue sur la place et la ville est superbe. Après être redescendus par le même chemin (aïe aïe aïe les jambes !!), nous avons emprunté des rues commerçantes (et pas n’importe quels commerces : Prada, Gucci, Cartier, Bulgari, Dior… j’en passe et des meilleurs !) pour atteindre une autre place, la Piazza Colonna avec la colonne de l’empereur Marc Aurèle érigée entre 176 et 192 pour célébrer ses victoires, toujours sur son site d’origine… 350m nous séparaient de la magnifique Fontaine de Trevi, qui ne nous a pas déçus si ce n’est la foule déjà nombreuse en ce début de matinée rendant difficile la prise de photos ! Une grosse averse a à peine rafraîchi nos ardeurs et nous avons continué à suivre tant bien que mal notre parcours, notre plan (ci-dessus) n’étant pas très détaillé. Il nous fallait constamment recouper avec nos autres plans ce qui n’était pas toujours aisé. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés sur la Piazza di Pietra dont le temple d’Hadrien occupe une grande partie. Il subsiste de beaux vestiges de tout un côté du péristyle, inclus dans le bâtiment de la Bourse. Nous nous dirigions vers le Panthéon et, après avoir traversé une autre place, la place San Ignacio, nous avons enfin atteint notre but.

Le Panthéon apparaît comme l’un des édifices les mieux conservés de la Rome antique. Erigé par Agrippa en 27 avant notre ère, il est réaménagé par Hadrien en 125. C’est lui qui fit construire l’impressionnante rotonde surmontée d’une coupole de hauteur égale à son diamètre (43,3m). Cela en fait la plus grande voûte jamais construite ! Des chapelles abritent les tombes des rois d’Italie Vittorio Emanuele II et Umberto 1er ainsi que du peintre Raphaël.

Encore un tout petit kilomètre et nous voilà à la Piazza Venezia avec le très majestueux monument en marbre blanc dédié à Victor-Emmanuel II. En longeant la Via des Forums Impériaux, nous surplombons la Colonne Trajane, haute de 40 mètres et les forums impériaux pour déboucher face au grandiose Colisée ! C’est impressionnant, nous survolons depuis ce matin des siècles d’histoire et ressentons un besoin impérieux de faire une petite pause…

De quoi être rassasié !

Le ventre plein, nous repartons gonflés d’énergie ! Nous avons choisi de ne pas visiter l’intérieur du Colisée, nous l’avions visité il y a 30 ans et surtout, nous avons visité beaucoup plus récemment ceux de Nîmes et Arles… Nous préférons nous consacrer à la visite du Forum romain et du Mont Palatin.

Nous pénétrons dans le forum par l’arc de Titus et grimpons tout de suite sur le Mont Palatin qui, à l’époque romaine était couvert de demeures patriarcales aux luxuriants jardins. L’intérêt d’y monter est de se rendre à la terrasse qui domine tout le forum, la vue est imprenable. Je ne vais pas vous lasser avec trop d’explications, j’ai indiqué sur les photos les principaux vestiges visibles, certes plein d’histoire, trop, justement, pour pouvoir expliquer en quelques mots… Pour les curieux, internet existe !!!

La fin de notre visite du forum a été quelque peu perturbée par la pluie et nous avons donc décidé de rentrer à l’hôtel car on voyait bien qu’il y en avait pour toute la soirée. Nous étions bien loin de « chez nous » et c’est là, avec l’aide d’un charmant petit monsieur, que nous avons pris un bus qui nous a un peu rapprochés de notre destination.

Inutile de vous dire que nous étions un peu « entamés » en arrivant à l’hôtel et nous nous sommes vautrés sur notre grand lit avec  délice en attendant de repartir pour dîner.

Pour voir les photos de ce premier jour, c’est ici.

2ème jour

La nouvelle journée s’annonce très bien, le temps est beau et le ciel est bleu d’azur… Nous avons programmé une visite guidée du Vatican et nous devons être au point de rendez-vous à 9h30… Comme nous ne sommes pas tout près (3 bons kilomètres), nous avons décidé de nous épargner et avons fait le trajet en taxi (eh oui, les transports en commun, inutile ! Aussi long qu’à pied et avec quand même beaucoup de marche). Nous n’avons pas regretté ce choix car la journée a été longue et difficile.

La visite des Musées du Vatican dure environ 3 heures 30, c’est 3h30 d’émerveillement mais aussi 3h30 de piétinement… très éprouvant pour nos vieux os !!! Notre guide était très sympa et intéressante, nous avons suivi avec un grand intérêt ses explications en parcourant les immenses galeries où nous avons découvert un tas d’œuvres magnifiques : entre autre, l’Apollon du Belvédère, le Groupe du Laocoon, des sols en mosaïque magnifiques, des plafonds tout aussi splendides, la galerie des tapisseries, la galerie des cartes et bien sûr, l’apothéose que représentent les chambres de Raphaël et la Chapelle Sixtine. La chapelle est édifiée entre 1473 et 1484. Michel-Ange a signé les superbes fresques de la voûte ainsi que le célèbre Jugement Dernier et les plus grands artistes de l’époque (Perugin, Botticelli…) ont réalisé les peintures murales des parois latérales. On reste sans voix devant tant de splendeurs… Et ce n’est pas fini puisqu’il nous reste à pénétrer dans la monumentale basilique St Pierre.

Le plus petit état du monde, le Vatican, abrite sur son territoire la plus grande basilique de la chrétienté ! Quand on pénètre à l’intérieur, elle est tellement immense qu’en fait, on ne se rend pas vraiment compte de sa taille… Il faut quelques points de repère tels la hauteur des lettres, les dimensions du baldaquin etc… pour se rendre compte !

Quelques indices…

C’est un reliquaire de l’histoire, héritière d’une première basilique édifiée au IVè siècle qui, elle-même, remplaçait un modeste sanctuaire élevé sur le tombeau de Saint Pierre. En 1506, le pape Jules II entreprend la construction de la basilique actuelle aux dimensions impressionnantes : 187m de long et une superficie de 22000m² ! Le tombeau de St Pierre se trouve sous le baldaquin (œuvre du Bernin), hélas, on ne peut pas y accéder ! On peut passer des heures à admirer tous les chefs d’œuvre depuis les sols en marbre magnifiques et les plafonds non moins beaux. A ne surtout pas manquer évidemment, la célèbre Pietà de Michel-Ange…

Nous avons ensuite emprunté la via della Conciliazione, d’où l’on a une très belle perspective sur la basilique St Pierre, pour rejoindre le château St Ange. Mausolée conçu pour l’empereur Hadrien (130-139), il devint prison, citadelle et résidence des papes, il abrite maintenant un musée retraçant son histoire. Juste en face, enjambant le Tibre, le gracieux Pont Saint Ange est orné de dix anges de marbre blanc dessinés par le Bernin (il y a tant de choses signées du Bernin à Rome !).

Nous continuons nos flâneries pour atteindre la piazza Navona, magnifique place au cœur de Rome. Elle est assise sur les fondations du stade de Domitien et agrémentée de 3 fontaines dont la plus belle est sans conteste la fontaine des quatre fleuves, coiffée d’un obélisque. Cette œuvre du Bernin (encore lui !) met en scène les allégories des fleuves des grands continents : le Danube, le Gange, le Rio de la Plata et le Nil. Plus loin, le Campo de’ Fiori (le champ des fleurs) est très fréquenté le matin pour son marché très vivant dont nous n’avons vu que les restes, il faut dire qu’il était plus de 3h de l’après-midi…

Nous avons poussé jusqu’à l’Ile de Tibérine, et puis là, une énorme fatigue nous a pris et comme nous étions bien loin de notre hôtel, nous avons hélé un taxi pour rentrer directement. Nous avons donc rayé de notre parcours le ghetto et le quartier de Trastevere, mais il faut être raisonnable, nous avons encore une journée de découverte… et devons nous rendre au resto ce soir qui est à un bon 1/4 d’heure de marche de l’hôtel !

Le diaporama de ce 2ème jour est ici.

3ème jour

Nous avons consulté la météo ce matin, le moins que l’on puisse dire c’est que la journée ne s’annonce pas très bien ! Malgré un ciel très gris, nous avons jusqu’à midi pour nous balader au sec… C’est l’occasion pour profiter de la terrasse Pincio, un des points de vue réputé de Rome, juste au-dessus de la piazza del Popolo. C’est bien puisque nous ne sommes qu’à 5min à pied de cette belle place, en empruntant notre jolie petite via Margutta. La place du Peuple, vaste et ovale, arbore l’obélisque de Ramsès II en son centre et est bordée d’un côté par deux églises jumelles.

Nous prenons notre courage à deux pieds 🤣 et attaquons la montée jusqu’à la terrasse. Nous avons Rome à nos pieds et c’est vraiment magnifique. Dommage pour le ciel mais nous ne boudons tout de même pas notre plaisir. Cette terrasse fait partie du parc de la Villa Borghèse, ladite villa que nous avons cherchée en vain !!! C’est incroyable comme tout est mal indiqué à Rome. Nous n’étions pas les seuls à la chercher (malgré nos téléphones intelligents !). Il faut dire que le parc est immense et que la pluie a commencé à tomber drue, ce qui a bien tempéré nos ardeurs ! J’ai  tout de même été rassurée en rentrant car Blandine nous a dit qu’une de ces collègues l’avait cherchée aussi sans succès !

Il pleuvait de plus en plus et nous avons voulu aller visiter la Villa Medici mais vraiment, ce n’était pas notre jour… La visite guidée, obligatoire pour visiter les jardins et quelques chambres à l’intérieur, venait juste de partir et il fallait attendre plus de 2h pour attraper la prochaine… Vu la pluie en plus, pas vraiment idéal pour se promener dans les jardins, nous avons abdiqué ! Après un stop pour nous désaltérer et surtout nous mettre à l’abri, nous avons décidé de nous rendre dans le quartier de Quirinale, la pluie ayant cessé.  Hélas, d’une part nous n’avions pas étudié ce quartier (nous savions qu’il y avait un palais mais ne savions pas que c’était le palais présidentiel) et d’autre part, sans signalisation comme d’habitude, nous ne l’avons même pas trouvé… il pleuvait tellement que nous n’osions pas ouvrir nos guides de peur de les abîmer. Il y avait aussi une très belle église (œuvre du Bernin) à visiter, mais nous nous sommes cassés le nez car elle était fermée !!! C’en fut trop et nous avons pris le chemin du retour sous la grosse pluie. Sale journée en fait mais c’est comme ça, tout ne peut pas toujours nous sourire.

Nous nous sommes reposés un peu avant d’aller pour la dernière fois dans notre petit restaurant sympa où nous commencions a être connus… Très bon et raisonnable question prix, je vous donne l’adresse : Osteria St Ana, via della Penna, 68 (c’est tout près de la piazza del Popolo)… si vous passez par là, vous pouvez y aller, vous ne serez pas déçus.

Nous avons quitté Rome avec beaucoup de nostalgie d’autant que le temps, en ce jeudi matin, était radieux ! Il y a tant à voir dans cette ville magnifique qu’il faudrait y retourner, sans doute pour un séjour un peu plus long car force est de constater que notre capacité à parcourir des dizaines de kilomètres plusieurs jours d’affilée s’amenuise. Cela n’entame en rien notre désir de voyages, rassurez-vous, vous devriez encore avoir de la lecture de temps en temps !!!

Si vous avez encore le courage de découvrir nos dernières photos, cliquez ici.

 

Publicités
Catégories : Italie | 2 Commentaires

Avec un peu de retard…

Port Barcarès

Juin 2018

Une fois n’est pas coutume, je suis très en retard pour vous parler d’une très jolie région que nous avons visitée en juin dernier mais si je peux donner des idées d’escapades sympa, je le fais avec plaisir… En fait, grâce à Josette, une de mes bonnes amies, nous avons passé une quinzaine de jours à Port Barcarès, dans l’appartement qu’elle nous avait gentiment prêté. Nos «petits», Margot et Mathieu, sont venus avec nous et Alex est lui aussi venu nous rejoindre pour un week-end.

Nous en avons profité pour visiter un peu les alentours… Ille sur Têt tout d’abord, ce Bryce Canyon miniature à quelques kilomètres de Perpignan, dans la vallée de la Têt, fut un beau but de promenade.

Nous avons aussi fait une incursion en Espagne pour aller visiter le splendide musée Dali à Figueres. Nous sommes rentrés par la côte et comme il faisait un temps splendide, nous nous sommes régalés de paysages grandioses.

Une autre journée fut consacrée à la visite de la belle Cité de Carcassonne et comme la famille paternelle de Pépère est de la région, nous avons poussé jusqu’à La Livinière, village d’origine de mon beau-père. C’est toujours enrichissant pour les enfants de découvrir leurs racines et cela leur a permis de faire la connaissance de certains de leurs cousins qu’ils n’avaient encore jamais rencontrés ! En route, nous avons fait un stop à Caunes Minervois dont les carrières lui ont donné une renommée internationale pour son marbre rouge incarnat. Il fut très utilisé sous Louis XIV notamment à Versailles, mais on le trouve aussi à l’Opéra Garnier… nous en avons même vu au Mexique ! Ce fut une très belle journée qui a beaucoup plu à nos petits-enfants. Hélas, c’est toute cette région qui a été dramatiquement touchée par les récentes intempéries…

Pour découvrir cette belle région, c’est ici.

 

Nîmes et l’Occitanie

Octobre 2018

Vive les vieux mariés !!!

Pour cette escapade, je n’ai pas beaucoup de retard, nous sommes rentrés il y a 3 jours…

Comme vous le comprendrez, c’est à l’occasion de nos 50 ans de mariage que nous nous sommes tous retrouvés à Nîmes. Nous avons passé une agréable semaine chez Alex pour parfaire son installation dans son nouvel appartement et le reste de la tribu est arrivée, les uns de Turin et l’autre d’Achères en fin de semaine pour fêter ça dignement !

Nous avons eu du mauvais temps la première semaine (c’est d’ailleurs le jour de notre arrivée que l’Aude et l’Hérault ont subi les terribles inondations – nous avions pris une route de montagne et nous n’étions pas rassurés en voyant les trombes d’eau tomber – mais fort heureusement nous avons pu visiter le charmant village de La Cavalerie juste avant le début du déluge !). A partir du week-end suivant, le temps s’est remis au beau, ce qui nous a donné l’envie de rentrer par la route des écoliers… un deuxième voyage de noces quoi !

C’est ainsi que nous avons visité le cirque de Navacelles, grandiose vraiment, puis la petite ville de Ste Affrique traversée par la Sorgues pour arriver à notre étape du soir, Albi. La vieille ville est très agréable à visiter avec ses maisons en briques, le cloître St Salvi et bien sûr, le joyau : la cathédrale Ste Cécile… Si l’extérieur est massif et austère, l’intérieur laisse sans voix ! 18 500 m² de fresques et décorations en font la plus grande cathédrale peinte en Europe et les dentelles de pierre du jubé et du chœur nous ont laissés pantois ! Seul dommage, je n’avais pas pris mon appareil photo (le coffre de la voiture étant plein à craquer de caisses à outils !!!!), je me suis donc servi de mon téléphone dont la qualité, évidemment, est sans comparaison, notamment en zone sombre…

Ste Affrique

Chœur de la cathédrale Ste Cécile

Cahors fut l’étape suivante avec son magnifique pont Valentré, pont fortifié du XIVè siècle qui franchit le Lot et la vieille ville bien agréable à découvrir.

Pour notre dernier jour de balade, nous avons choisi de rejoindre Figeac en passant par la vallée du Célé à partir de Bouziès. A Bouziès, village sur le Lot, nous avons emprunté un chemin de halage taillé dans la roche. La balade était superbe, la brume flottant au-dessus de la rivière !

Pratiquement parallèle au Lot, le Célé a tracé sa route dans les plateaux calcaires. De nombreux villages bordent son cours tels Cabrerets et son château, Marcilhac-sur-Célé et son ancienne abbaye, Sauliac-sur-Célé et ses maisons accrochées à la falaise, Espagnac-Ste-Eulalie et son prieuré au curieux clocher et, juste avant d’arriver à Figeac, une adorable ancienne chapelle, la Chapelle St Martin à Camboulit.

Nous avons ensuite consacré la fin d’après-midi à la visite de Figeac, bien aidé par un plan très bien fait où tous les points intéressants sont répertoriés sur un circuit. Nous avons vraiment apprécié cette visite et tout notre circuit d’ailleurs. Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas, c’est une très belle région !

Pour vous en donner une idée et vous faire envie, c’est par ici.

Catégories : France | 12 Commentaires

Jour 15 – Oslo

Mercredi 26 septembre 2018

Le dernier troll du jour…

Je crois qu’Oslo va faire partie de nos villes préférées de Norvège… Bien sûr, le temps très agréable avec ce ciel bleu à peine encombré de petits nuages et la température clémente aident mais l’ambiance et le charme de ses quartiers bien différents les uns des autres opèrent  très positivement sur nous.

Ce matin, nous avons pris un pass transport pour la journée car nous avions prévu des visites aux quatres coins de la ville et si l’on voulait tout faire, il nous fallait abandonner la marche à pied.

Nous avons commencé par un parc magnifique, le Vigeland, du nom de son créateur, Gustave Vigeland. Il passa 20 ans de sa vie à concevoir et à façonner ce fabuleux parc de statues géantes d’une grande sensibilité. 212 sculptures, figurent des hommes, des femmes et des enfants à tous les âges. L’une des 58 sculptures en bronze représente le propre fils de Vigeland qui explose littéralement de colère. Cette œuvre compte parmi les emblèmes de l’Art norvégien.  L’allée centrale mène jusqu’au monolithe composé de 121 figures enchevêtrées représentant les âges de la vie qui  luttent pour s’élever. Nous avons tous les trois adoré ce parc.

Après un trajet en tram, nous sommes arrivés à l’Opéra, qui, dans un tout autre style nous a rappelé celui de Sydney par son architecture avant-gardiste et épurée. Inauguré en 2008, il connaît un tel engouement que toutes les représentations sont réservées plus d’un an à l’avance. Malgré le vent qui soufflait fort à cet endroit, nous avons atteint le toit en marchant sur ses plans inclinés de marbre blanc.

Depuis le toit, on peut observer une sculpture d’acier et de verre (17 mètre de haut) posée sur une plaque de béton flottant dans le fjord. Elle a été conçue pour “vivre” avec le fjord, c’est à dire bouger avec les vagues et le vent, et surtout refléter les couleurs et la lumière de son  environnement. Cette œuvre est une interprétation d’un tableau du début du 19ème siècle « the sea of ice ».

De là, après une ½ heure de marche, nous avons attrapé un bus qui nous a conduit sans fatigue jusqu’à la presqu’île de Bigdoy. Dans un environnement très champêtre se trouvent quelque uns des musées les plus remarquables de Norvège dont le plus beau des musées de plein air (le Norsk Folke Museum) et les célèbres bateaux Vikings.

Ce sont les musées que nous avons choisi de visiter. Le musée des bateaux Vikings abrite 3 bateaux miraculeusement conservés et retrouvés sur les rives du fjord d’Oslo. Ils datent des environs de 900. Ces embarcations ont servi de sépultures, après avoir navigué, à de puissants personnages. Les défunts y étaient enterrés accompagnés d’un riche mobilier, de bijoux, d’armes, éventuellement d’animaux et d’autres personnes. C’est probablement  la raison pour laquelle ils ont été retrouvés dans un tel état de conservation puisqu’ils ont été enterrés. Ce fut notre séquence émotion !

Le Norsk Folke est le musée de la culture populaire norvégienne. Dans un parc ont été regroupés 155 édifices d’origine rurale et urbaine, dont la superbe église de Gol qui date du début du 13è siècle. Nous nous sommes baladés avec plaisir, toujours sous un ciel bleu, au milieu des maisons datant du 17è jusqu’au 20è siècle.

C’était, hélas, notre dernière journée qui clos avec bonheur ces 2 semaines mitigées passées en Norvège. De toute façon, seuls les bons souvenirs resteront. En fait, dommage que nous n’ayons pas le pied marin, définitivement nous en sommes sûrs !!!

Pour le dernier diaporama du voyage, cliquez ici.

Catégories : Norvège | 7 Commentaires

Jour 14 – Oslo

Mardi 25 septembre 2018

Le troll (heureux) du jour… Il a rejoint la terre ferme !

Voilà un jour comme on les aime : pas trop chaud, pas trop froid, une dose de soleil, pas de pluie et…. pas de bateau !

Nous avons arpenté les rues d’Oslo pendant plus de 6h1/2 et nous avons vu beaucoup de belles choses. Le centre-ville, qui s’ordonne autour de la rue Karl Johans gate, regroupe le Palais Royal, la galerie nationale, la cathédrale et le très emblématique hôtel de ville en brique. Nous ne nous sommes pas contentés du centre, nous avons été aussi vers le port et le quartier Aker Brygge où les anciens chantiers navals ont laissé la place à un nouveau quartier où se mêlent harmonieusement  les anciens bâtiments et nouvelles constructions en acier et verre. C’est un de nos endroits favoris.  Je vous ai indiqué les principaux monuments ou quartiers sur les photos, mais je ne vais pas faire beaucoup plus de commentaires car je suis un peu crevée de notre journée !!!

Je peux vous dire que c’est une très jolie ville, certainement agréable à vivre. Nous avons été étonnés de voir tous ces espaces verts, superbement bien entretenus et où les statues fleurissent dans tous les coins.

Demain, nous avons programmé la visite du parc de sculptures Vigeland et du quartier Bygdoy accessible, devinez comment ? En bateau….. Mais ça devrait aller car c’est tout près.

Le diaporama du jour est accessible par ici.

Catégories : Norvège | 2 Commentaires

Jour 13 – Entre Bergen et Oslo

Lundi 24 septembre 2018

Le troll du jour

Après une bonne nuit sur la terre ferme, nous voilà fin prêts pour la visite de la capitale ! De bon matin, nous avons été à la gare de Bergen, située de l’autre côté du trottoir de notre hôtel… on avait bien calculé notre coup…

Bergen est une ville au climat très humide et il y pleut extrêmement souvent, ce qui était le cas ce matin, mais malgré tout, c’est une de nos préférées. Heureusement, après quelques kilomètres à bord de notre train 1ère classe (on ne se refuse rien !) le temps s’est franchement amélioré et nous avons pu admirer des paysages somptueux tout au long du chemin. Nous avions 6h45 de voyage et nous ne nous sommes pas ennuyés une minute car nous avions bien trop de choses à regarder. Évidemment, prendre des photos à travers la vitre n’est pas la meilleure façon de procéder mais nous n’avions pas le choix ! Vous verrez parfois quelques reflets mais dans l’ensemble, elles sont vraiment belles… Quand les paysages sont beaux, les photos le sont aussi ! Nous sommes montés à plus de 1200 mètres d’altitude et la neige était déjà là, ce qui, avec les couleurs automnales, rendait le paysage féérique. Nous en avons pris plein les mirettes !

Nous avons pris possession de notre nouvelle « cabine », beaucoup plus spacieuse que celle du bateau vous verrez ! Nous sommes très bien situés et avons déjà trouvé le petit supermarché pour faire nos courses car nous allons prendre nos repas « chez nous » (économies de NOK obligent !!!). Demain, nous commencerons la visite d’Oslo en espérant que nous cesserons de tanguer car le mal de terre nous fait un peu souffrir… comme si on en n’avait pas encore assez soupé !

Pour voir les belles photos du jour, cliquez ici.

Catégories : Norvège | 7 Commentaires

La vie à bord…

Notre MS Kong Harald

C’est d’abord la vie dans une minuscule cabine, que nous vous avons déjà présentée… Nous avions quand même la télé que nous branchions sur la chaîne interne, la webcam du bateau. Inutile de vous dire que lors des tempêtes nous éteignions tout ça, beaucoup trop impressionnant ! Quant au rangement, on a fait comme on a pu… (Pour voir les photos en grand, cliquer sur l’une d’entre elle)

Pour aller d’un pont à un autre, nous avions le choix entre l’ascenseur ou les escaliers, sauf que l’ascenseur est mis hors service dès que la mer devient grosse (inutile de vous dire que nous avons subi cet inconvénient de nombreuses fois !). Les coursives sont longues et étroites mais nous les empruntions quelquefois pour nous rendre à l’arrière du pont 5 afin d’éviter l’extérieur battu par les vents et la pluie. Nous avions le jacuzzi à notre « étage »… Imaginez comme on s’en est servi !!!

La principale occupation, quand le temps le permet (!!!), c’est d’aller admirer les paysages qui défilent sur le pont 7 ou le pont 5 (qui permet de faire tout le tour du bateau).

Autres endroits agréables quand le temps est capricieux, c’est le café Multe où nous nous réfugions pour préparer les blogs tous les jours en sirotant un café ou le bar Explorer, bien aménagé pour admirer les paysages sans l’inconvénient du froid.

Au moment crucial des repas, beaucoup de gens s’approchaient au plus près du restaurant pour ne pas rater le début des hostilités… ce qui ne les empêchait pas de se taper une petite partie de dominos en attendant… Ce fut toujours un plaisir de venir se sustenter car le chef nous a gâtés avec de bons produits locaux. Mais, avant de pouvoir profiter des réjouissances culinaires, il fallait d’abord scanner son badge, ET SURTOUT, ne pas oublier de se passer les mains sous le gel anti-bactérien sous peine de se voir refuser l’entrée ! On ne badine pas avec l’hygiène chez Hurtigruten !!

Les activités à bord sont riches et variées : petit tour à la boutique, jeux de toutes sortes, beaucoup de tricotage et de crochet (l’âge doit jouer !), petite sieste bien emmitouflé quand le temps le permet, écriture des cartes postales (là encore, activité très certainement liée à l’âge), bref vraiment pas de quoi s’ennuyer, ne serait-ce qu’à observer toute cette vie !

Vous savez maintenant tout sur le bateau, si ça vous tente, n’hésitez pas mais ce sera sans nous !

Catégories : Norvège | 2 Commentaires

Jour 12 – Retour sur Bergen

Dimanche 23 septembre 2018

Le troll du jour

Quel soulagement quand nous avons amorcé le dernier virage avant l’entrée dans le port de Bergen !!! Triste à dire n’est-ce pas, mais c’est pourtant la vérité… Non pas que tout ait été mauvais dans cette expérience mais nous sommes épuisés par le manque de sommeil dû aux mauvaises conditions météo. Il faut dire que cette nuit encore, nous avons été ballotés presque autant que le jour de l’ouragan et ce, depuis hier après-midi. Depuis notre départ de Kirkenes, nous n’avons pas vu grand-chose et avons été continuellement stressés par le gros temps !

Ce matin s’annonçait encore bien pluvieux et couvert mais par chance, nous avons eu quand même de belles éclaircies. Tant mieux car les paysages que nous avons pu admirer étaient beaux (c’est bien ce qui nous fait rager, nous sommes conscients d’avoir raté beaucoup de belles choses !).

Hurtigruten n’est finalement pas si pingre que ça puisque, pour les adieux, ils ont offert une coupette de vin mousseux ! C’est bien la première fois que les NOKs n’étaient pas de sortie… Nous avons eu droit aussi à la photo de famille, tous (ou presque…) groupés sur le pont 7. Sympa ! Il faut dire que le personnel à bord est très chaleureux (plus que le temps, c’est sûr !).

La croisière, qu’elle soit sur l’express côtier ou ailleurs, c’est quand même le lieu de rencontre privilégié du 3ème 4ème âge ! D’ailleurs, Pépère a eu un mot excellent hier soir : « en fait, nous sommes dans un EPHAD où l’on mange sacrément bien ! ». Cela résume bien la situation, à tel point que nous nous prenions pour des jeunots….

C’est la fin de la croisière mais pas la fin du voyage puisque demain matin 8h00, nous prenons le train pour Oslo… Espérons que nous verrons un peu le paysage qui, parait-il est absolument magnifique !

Pour voir les dernières heures de croisière, c’est ici.

PS : Il est beaucoup plus facile de faire le blog sur terre, pas de commencement de nausée…..

Catégories : Norvège | 2 Commentaires

Jour 11 – Kristiansund

Samedi 22 septembre 2018

Le troll du jour

Hélas, les jours se suivent et se ressemblent voire empirent !!! Après une nuit à peu près calme, nous sommes arrivés ce matin à Trondheim. Comme il pleuvait des cordes et que le vent était très fort, nous avons décidé de ne pas re-visiter cette ville !! Nous avons repris la mer et les choses ne se sont pas arrangées puisque nous sommes dans la purée de pois depuis notre départ. Cela veut donc dire que vous n’aurez aucune photo du jour si ce n’est notre troll quotidien !!!!

Par contre, cette nuit, j’ai ouvert un œil et voyant le ciel étoilé, je me suis agenouillée sur ma bannette (eh oui, je n’ai peur de rien !) et que vois-je ??? une aurore boréale beaucoup plus accentuée que la première. J’ai donc réveillé mes 2 marmottes et en pyjama, bravant le grand vent, nous sommes descendus à 1h30 du matin sur le pont numéro 5. Bien-sûr appareil photos et caméscope étaient de sortie et à mon grand étonnement, j’ai réussi à capturer les rayons verdâtres. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est très difficile de prendre ce style de photos. C’est une technique compliquée que je n’ai pas eu le temps de mettre au point et pour bien faire, il faudrait un pied que je n’ai pas apporté. Ironie du sort, on ne voit pas ce que l’on devrait voir mais on voit ce qui, normalement, n’est pas prévu en cette saison !!! La qualité n’est pas grandiose mais cela donne une idée de ce que nous avons admiré. Blandine, elle, a filmé mais on ne sait pas du tout encore ce que cela donnera…

PS : nous venons d’avoir une annonce nous prévenant que l’escale à Kristiansund est annulée en raison des mauvaises conditions météo !!!! il se pourrait donc que nous ayons encore une nuit agitée, vivement demain que l’on quitte cette galère !!!

Catégories : Norvège | Un commentaire

Jour 10 – Bronnoysund

Vendredi 21 septembre 2018

La « famille » troll du jour

Après cette nuit fort mouvementée, nous avons lentement repris pied ce matin et fort heureusement, le temps était de nouveau clément, beaucoup plus que les prévisions ne le laissaient entendre !!

Nous n’avons pas vraiment fait grand-chose aujourd’hui, les arrêts étant très courts et pas intéressants. Nous sommes juste descendus à Bronnoysund, petite commune de 3000 habitants. Son petit port nous a beaucoup plu d’autant que nous avons observé beaucoup d’oursins, d’étoiles de mer et autres espèces marines. Blan a fait le test de l’eau et elle peut vous dire que même à Ploudalmézeau (pour ceux qui connaissent la Bretagne), elle est encore beaucoup plus chaude. En été, d’après les dires des autochtones, elle n’est qu’à 12 degrés au maximum !! Dommage car il y a de jolies plages de sable fin.

En repartant, nous sommes passés au pied du Torghatten, la montagne percée. Le trou est perché à 112m d’altitude, fait 160m de long sur 25 à 30m de haut et 12 à 15m de large. Un petit bateau de pêche traditionnel pourrait facilement le traverser toutes voiles dehors. Les scientifiques expliquent que la montagne présentait à cet endroit un point faible et que l’action des vagues y creusa lentement un trou à l’époque où le niveau de la mer était plus élevé de 100m.

Nous espérons passer enfin une bonne nuit. Quant à vous, vous avez la chance de partager nos découvertes en cliquant ici, sans les frayeurs de la navigation.

Catégories : Norvège | 2 Commentaires

Jour 9 – Normalement, Svolvaer

Jeudi 20 septembre 2018

Le troll du jour

Désolée de ne pas avoir alimenté le blog hier, mais, honnêtement nous avions bien d’autres préoccupations !

Pourtant, hier matin la journée s’annonçait sous de meilleurs auspices que prévu puisque nous étions en vigilance météorologique… nous avons pu profiter de belles éclaircies et comme le paysage qui défilait était beau, nous ne nous sommes pas privés du plaisir.

Une petite fête sympa a été organisée pour le retour des bus d’excursion. Nous sommes passés sous un pont en même temps que les bus arrivaient à l’escale et nous avons agité les drapeaux distribués par le « GO » tandis que bateau et bus klaxonnaient en même temps. Les photos prises du bus doivent être sympas !

L’horizon s’obscurcissait à vue d’œil au fur et à mesure de notre approche du détroit de Rafstund, l’un des plus beaux passages de notre croisière… vu de nuit à l’aller et vous verrez dans quelles conditions au retour… Sans commentaires ! Et pourtant, que ça devait être beau. La plus grande déception est que nous n’avons pas pu rentrer dans le Trollfjord (2km de long, à peine 100m de large à l’embouchure et bordé de montagnes de plus de 1000 mètres de haut). En fait, nous aurions mieux fait d’arrêter la croisière à Kirkenes.

Pourquoi n’avons-nous pas édité le blog ??? Tout simplement parce que nous avons essuyé une tempête épouvantable, force 11 sur l’échelle de Beaufort  (force 12 = ouragan), c’est-à-dire vent à plus de 140kms/heure. Depuis le matin, nous ne savions pas très bien ce que déciderait le commandant de bord, nous avions des raisons de penser que nous nous mettrions à l’abri dans un port. Hélas, il en faut plus pour décourager les bateaux Hurtigruten qui se targuent de faire leurs allers-retours quotidiens depuis 125 ans et ce, par tous les temps (en parlant des 125 ans, je crois que ce soir nous avons un repas amélioré pour fêter cet anniversaire !). Donc, la tempête a vraiment commencé vers 18heures et il était prévu de s’arrêter à Svolvaer dans les Lofoten… En fait, je crois que l’on nous a fait croire que nous y ferions halte plus longtemps que prévu pour laisser passer la tempête. Quand on nous a annoncé, durant le repas, que nous ne nous arrêterions pas et que les ascenseurs et ponts étaient interdits, nous avons commencé à baliser ! Le restaurant est situé à l’arrière, et l’on voyait la poupe du bateau sauter et retomber, aller chercher nos plats au buffet relevait de la quasi acrobatie… En fait, le temps n’a fait que se dégrader jusqu’à avoir des vagues de 11 mètres, ce qui je vous assure, est cauchemardesque ! En pleine nuit, sentir le bateau qui tangue dans tous les sens dans un bruit de ferraille épouvantable, de bois qui craque, de vaisselle qui tombe et se casse au-dessus de nous dans le bar Explorer, est une expérience que je ne souhaite à personne !!! Hélas, c’était pour nous, sans doute n’était-ce pas la saison !!

Ce matin, les informations transmises par les haut-parleurs nous ont donné les détails des conditions météo de la nuit (qui nous ont fait encore plus peur rétrospectivement) et se sont félicités qu’il n’y ait pas eu de blessés, youpi !!!! Juste de la vaisselle et des bouteilles cassées (quand on voit le prix des bouteilles – 50€ minimum la bouteille – ça fait quand même de la peine !!!).

L’accalmie totale est prévue pour ce soir, mais le temps s’est déjà beaucoup amélioré.

Vous pouvez voir nos photos d’hier en cliquant ici. Vous observerez les trombes d’eau qui tombaient hier après-midi, visibles sur certaines photos !

Catégories : Norvège | 5 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.