Articles tagués : Rio de Janeiro

Dernier jour avec Blandine

Dimanche 5 janvier

Belle et moche journée aujourd’hui ! Belle parce que nous avons fait une dernière visite de Rio avec Blandine mais moche parce qu’elle nous a quittés ce soir !!! Toujours triste ces séparations, d’autant que l’on sait son amour des voyages et ses envies de partager avec nous tout ce que l’on va encore découvrir ! Mais c’est la vie, il faut s’y faire et puis dans 3 mois, nous nous retrouverons au Japon !

Nous l’avons accompagnée à l’aéroport bien sûr, on n’allait quand même pas laisser partir notre fifille toute seule jusqu’à là !!! (Si vous cliquez sur les photos, vous les verrez en grand)

Comme son avion décollait à 21h20, nous avons eu toute la journée pour nous balader quand même et cela nous a d’ailleurs paru être une journée normale puisque, comme nous ne quittons Rio que demain, nous avions la chambre comme d’habitude. Nous voulions, depuis notre premier séjour ici, aller visiter les églises baroques et nous avons donc pris le métro ce matin pour nous rendre au plus près. Nous avons commencé par l’église de la Candelaria, à l’origine une chapelle érigée en 1634 par un capitaine de navire qui parvint rescapé à Rio après avoir essuyé une forte tempête. Le récit de celle-ci est d’ailleurs narré sur le plafond de l’église. L’église actuelle fut inaugurée en 1811 en style néoclassique. Cette église n’était pas à notre programme mais comme nous nous dirigions vers le monastère de Sao Bento et que nous sommes passés à côté, nous sommes bien sûr rentrés à l’intérieur et nous n’avons pas été déçus du tout…

L’église Sao Bento  fut un bâtiment religieux construit non seulement comme un lieu de culte mais aussi pour la défense de son territoire. Elle est juchée en haut d’une colline (on le sait, il a fallu grimper et sous la chaleur démentielle d’aujourd’hui – la température ressentie à Rio était de 50°C !!! – je peux vous dire qu’on a transpiré…) et vous pourrez remarquer sur ses tourelles des boulets de canons ! On est ébloui  par la quantité d’or utilisée pour décorer cette église, tous les murs en sont recouverts ! L’orgue est très beau aussi, c’est un ancien orgue allemand de 1773. Les lustres en argent pèsent 227 kg chacun et sont le témoignage de la richesse de ce monastère, classé au patrimoine mondial de l’humanité.

Nous sommes redescendus de notre colline et avons continué notre chemin en nous dirigeant vers le quartier de Carioca où se trouvent 2 autres églises baroques. Bien sûr, nous avons trainaillé à droite et à gauche et ainsi visité la Place 15 novembre où se trouve le Palacio Tiradentes.  C’est dans ce beau monument néoclassique que siège l’Assemblée législative de l’Etat de Rio. Cette place est entourée d’arbres magnifiques, l’arbre à boulets de canon ou couroupita. Les fleurs sont vraiment splendides et en plus, elles sentent très bon ! En face du Palacio Tiradentes, 2 églises qui se touchent mais sans grand intérêt, elles étaient d’ailleurs fermées. Vous verrez aussi une statue du général Osorio, héros de la sanglante guerre que le Brésil gagna contre le Paraguay en 1870. Il est d’ailleurs enterré sous sa statue !

De cette place part une ruelle qui nous a permis de nous enfoncer dans le vieux Rio avec ses maisons à 2 étages et nous en avons profité pour nous désaltérer un peu ! Cet endroit garde un cachet ancien et est apparemment utilisé pour des tournages de films historiques.

Et nous avons continué à marcher, marcher jusqu’à arriver à nos fameuses églises baroques… qui ne sont ouvertes que du mardi au vendredi ! Comme on était dimanche, imaginez notre déception ! Évidemment, vous allez dire que c’est de notre faute, que l’on aurait pu se renseigner avant et vous aurez raison !!!

Bref, on était content de notre journée, puisque l’on a quand même vu de belles églises ! Nous avons rejoint une station de métro car rentrer jusqu’à l’hôtel à pied nous demandait encore pas mal de temps et de marche et je dois dire que nous étions épuisés !!! Vraiment, la chaleur était difficilement supportable ! Vous verrez que Blandine ne passe pas inaperçue dans le métro : elle est la seule avec un polaire sur le dos, tout le monde étant en short et T shirt !!! Mais il faut aussi s’imaginer la différence de température entre l’extérieur et le métro climatisé à fond, il y a vraiment de quoi attraper la crève, c’est de la folie !

Après 5 heures et demi de balade sous cette canicule, nous étions heureux de rentrer à l’hôtel et Blandine devait se préparer pour le départ…

A l’heure où je vous écris, elle est dans l’avion depuis environ 1h30 et nous sommes tout déroutés d’être seuls dans la chambre !

Demain, n’attendez pas d’article car nous partons, nous aussi, pour Santiago du Chili et nous arriverons là-bas très tard (sûrement pas avant 1 heure du matin à l’hôtel)… Nous allons retrouver nos petits amis Nathalie, Olivier et Margaux avec qui nous avons parcouru la Bolivie, et nous en sommes très heureux. Cela ne durera qu’une journée puisque le 8 ils décollent pour l’Ile de pâques (nous ce sera dans 15 jours). Ensuite, nous devrions nous retrouver à nouveau à Tahiti !

En attendant tout cela, vous pouvez vous intéresser à nos photos du jour qui sont là. Je précise qu’elles ont toutes été prises par Blandine (sa dernière contribution au blog pour cette fois) avec le petit appareil car, heureusement, nous n’avions pas pris le gros, certains endroits par lesquels nous sommes passés n’étant pas particulièrement engageants !

 

Publicités
Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Retour sur Rio

Vendredi 3 et samedi 4 janvier

Vous n’êtes pas très gâtés en ce moment, mais il faut dire que nous n’avons pas beaucoup de matière pour faire le blog !!! Remerciez-nous, ça vous fait un peu de vacances….

Hier matin, nous avons rejoint la ville de Conselheiro Lafaiete (à prononcer avec des « che » partout !), où nous avions un bus pour Rio. En attendant le départ à la gare routière, nous nous demandions si nous n’avions pas été transportés virtuellement à Rio puisqu’un splendide Christ Rédempteur nous tendait les bras !!! On se demande si chaque ville brésilienne n’a pas sa réplique car en cours de route, nous en avons vu un autre !!! Que vous dire sinon que 7 heures dans un bus, c’est franchement galère… Un seul arrêt, donc peu de clopes (oui, je sais, vous allez dire que ça nous fait du bien….) et donc, de l’ennui !

Nous sommes arrivés à Rio à 18h30 et la chaleur nous a littéralement écrasés (il faisait 43°). Une bonne heure d’attente sous cette canicule pour avoir un taxi (la queue était démentielle) et nous sommes enfin arrivés à notre hôtel. Nous l’avions choisi en centre-ville pour être un peu plus près de l’aéroport et près de nos dernières églises baroques à visiter. Même pas l’air marin de la plage d’Ipanema pour nous rafraichir un peu !!

Aujourd’hui, nous avons privilégié les petites courses de dernières minutes (toutes les petites babioles à ramener aux uns et aux autres – Blandine s’en charge !) et pour ce faire, nous sommes retournés en métro dans notre ancien et préféré quartier : le quartier riche d’Ipanema…. Nous avions repéré par là pas mal de magasins qui pouvaient nous convenir et nous avons réussi à trouver tout ce que nous voulions.

Mais comment ne pas aller faire un tour à la plage par cette chaleur ? Pépère piaffait d’impatience, vous imaginez bien, et comme nous étions tout près, nous n’avons pas pu lui refuser ce plaisir !!! Surtout qu’il avait vu la foule dans le métro (déjà en maillot de bain, chaises pliantes et parasols à la main) qui se dirigeait d’un pas décidé vers la plage ! Vous allez d’ailleurs pouvoir remarquer la différence entre la plage de notre arrivée et celle d’aujourd’hui – on n’y voit presque plus le sable… Blandine et moi avons usé de toute notre force de persuasion pour empêcher Pépère de se précipiter au milieu de cette forêt de parasols et aller se jeter à l’eau (enfin, on soupçonnait plutôt son envie de s’approcher de cette forêt de fesses !!!). Bon, évidemment, là je blague car il a plutôt fallu le retenir pour qu’il ne retraverse pas la rue en courant !!!

DSC00691

Il faut quand même dire que nous avons été extrêmement étonnés par cette affluence dans le métro un samedi matin (digne des heures de pointe à Paris), pour aller à la plage car quand je vous dis que les gens sont déjà en maillot et avec leur attirail, c’est tout à fait vrai !

Après tout ça, nous avons repris notre métro (absolument glacial par rapport à la chaleur extérieure – de quoi attraper la crève – d’ailleurs la petite Blandine l’a déjà attrapée ! eh oui, vous, ses copines de bureau savez ce que cela veut dire, quelques toux bien grasses et tout et tout) et en avons profité pour photographier une jolie petite église très bien décorée pour Noël, enfin si on aime le « kitch » !

Demain, nous allons essayer de visiter nos églises baroques (Blan ne reprenant l’avion qu’à 21h30, ça nous laisse du temps) si nous en avons le courage car vraiment, la chaleur, surtout dans cette grande ville, est difficile à supporter !

Pour voir notre maigre travail des 2 derniers jours, c’est ici.

Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | Poster un commentaire

3ème jour à Rio

Vendredi 20 décembre

La journée a commencé par une étude des points intéressants à visiter sur Ipad  avant même de prendre le petit-déjeuner, et vous le constaterez, nous étions encore en pyjama !

Nous avons décidé d’aller voir des églises baroques dans le centre historique mais avant tout, nous voulions nous rendre à la gare routière pour acheter nos billets de bus pour nous rendre à Parati demain… Cette gare routière est bien loin d’ici, nous avons donc fait la première partie du trajet en métro jusqu’à la station la plus proche de la gare ceci étant relatif car il nous a fallu ensuite prendre un taxi pour arriver à notre destination. L’achat des billets s’est fait sans problème (encore que nous n’avons pas pu avoir l’horaire désiré car le bus était rempli – pas grave, on a pris le suivant, à 14h00).

En sortant de la gare, Pépère, qui a toujours un peu la tête dans les nuages, a aperçu très nettement le Christ du Corcovado… Sur un ciel gris, certes, mais les nuages étant très haut, cela pouvait laisser présager un temps potable pour une nouvelle excursion là-haut. Nous avons pris sur le champ la décision de nous y rendre à nouveau, en espérant que les éclaircies dureraient suffisamment longtemps pour que nous puissions jouir du spectacle…  Nous étions à l’autre bout de la ville donc du temps de nous rendre en taxi jusqu’à la gare du train qui monte là-haut, d’acheter nos billets et de faire la montée, nous prenions un très gros risque et nous le savions. On a tenté et l’on a gagné !!! Après quelques frayeurs quand même car il nous a fallu plus d’une demi- heure de taxi , puis faire la queue pour l’achat des billets (nous n’étions même pas sûrs de pouvoir acheter les tickets sur place). Nous avons pu avoir des places sur le train de 14h20 (il était 13h00 !) ce qui faisait une bien longue attente, et nous étions bien énervés de voir le temps ne pas forcément s’améliorer ! En fait, l’organisation peu organisée des brésiliens nous a permis d’embarquer dans un train à 13h40 ! Allez donc savoir pourquoi !!! Bref, nous avons profité de l’aubaine et nous sommes arrivés là-haut avec du ciel bleu, quelques nuages résiduels qui se sont complètement dissipés très vite.

DSC_2015

Les photos que vous allez découvrir parlent d’elles-mêmes ! Nous avons enfin pu admirer sous un ciel bleu d’azur la magnifique baie de Rio, qui à notre avis, n’usurpe pas son nom de plus belle baie du monde. C’est un panorama époustouflant que nous avons eu sous les yeux et croyez –moi, on n’en a pas raté une miette.

DSC_2020

Du coup, nous y sommes restés 2 heures, cette fois au plein soleil (si vous voyiez le nez de Blandine ce soir, c’est un vrai phare !), et nous avons été nous rafraîchir le gosier au bar situé juste au pied du Christ. Vue époustouflante en sirotant une petite bière !!! Elle est pas belle la vie ?

DSC_2035

Nous en sommes redescendus avec des étoiles plein la tête (mais, non, pas à cause de la bière mais du beau spectacle !), tellement heureux d’avoir fait le bon choix ! Les églises baroques attendront !!!

Blandine est devenue la spécialiste du panoramique (n’empêche, j’ai beaucoup râlé sur le petit appareil photo, mais il fait de beaux panoramiques !) et pour de tels paysages, il faut dire que c’est top…

Demain, donc, départ pour Parati.

Pour voir, enfin, le Christ Rédempteur et la baie de Rio sous le soleil, c’est par ici.

Catégories : BRESIL | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

2ème jour à Rio

Jeudi 19 décembre

Catastrophe ce matin !!! On se lève et qu’est -ce qu’on voit ? Il pleut. Sachant que l’on avait réservé un tour de ville pour la journée, on était évidemment un peu déconfit ! Mais bon quand faut y aller, faut y aller et nous sommes donc descendus en bas de notre immeuble pour attendre notre van.

Le programme était le Pain de Sucre, la cathédrale et l’escalier Selaron (que nous avions déjà visités par nous-mêmes hier, vous avez dû vous en rendre compte si vous suivez un peu), le stade Maracana et enfin, le tant attendu Corcovado. Imaginez donc notre déception en voyant le temps…

En fait, dès que nous avons quitté l’appartement, la pluie a cessé comme par enchantement. Nous avons commencé par faire le tour des popotes pour aller chercher tous nos compagnons de voyage : une « star » qui ne pensait qu’à une chose, se faire photographier par son mec sous toutes les coutures devant tous les monuments, un couple d’américains odieux, des personnes âgées (et quand je dis âgés, je dis âgés !) qui mettaient 107 ans à monter  et à descendre du mini-bus, bref des compagnons qui nous ont fait perdre un temps précieux, ce qui a eu une grave incidence à la fin, vous comprendrez pourquoi ! Bref, après plus d’une heure de tour et de détour, d’attente des gens en retard au rendez-vous…. Nous avons quand même commencé les visites.

Première étape : le Pain de Sucre. Il faut prendre 2 téléphériques pour y arriver et si au début nous étions dans les brumes, fort heureusement le temps s’est dégagé. Mais c’est assez incroyable de voir à quelle allure la brume tombe et se lève sur la baie. Quand elle daigne se lever, c’est vraiment un spectacle magique que l’on a sous les yeux. Evidemment, quand on voyage en troupeau, le temps imparti est minuté et il faut se dépêcher si l’on veut avoir le temps de tout voir ! On a quand même pris le temps de photographier les gens qui se photographient le plus au monde : les pokemons (mais aujourd’hui, on n’a rien à dire, car on s’est pas mal pris en photo nous aussi !). On a eu aussi la joie de voir des adorables petits ouistitis, vous imaginez bien que nous avons été comblés… Mais il fallait déjà rejoindre le groupe !!!

DSC00447

DSC00457

DSC00461

Après s’être sustentés, nous avons pris la direction du stade mythique Maracana… Rien à en dire si ce n’est que Ronaldo nous attendait de pied ferme avec son ballon… Vous verrez, il n’a pas beaucoup changé !

Ensuite, ce furent la cathédrale et l’escalier Selaron, mais vous n’en verrait aujourd’hui aucun cliché… on n’aime pas la redite !

Le Sambodromo : ça vous dit quelque chose ? Je pense que pour la plupart d’entre-vous, non. Eh bien sachez que c’est le théatre en plein air du carnaval de Rio, conçu en 1984 par le célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer. C’est une rue longue de plus de 700m, bordée de gradins, où viennent prendre place plus de 70 000 spectateurs pour le défilé des 12 meilleures écoles de Rio.

Vint enfin le moment tant attendu de la rencontre avec le Christ Rédempteur. Le temps semblait vouloir être avec nous car depuis la visite de la cathédrale, le ciel était bien dégagé. Le chemin pour arriver au Corcovado est long et sinueux et nous avons eu l’occasion d’admirer très brièvement dans la montée la magnifique vue sur la baie de Rio. Hélas, grâce à tous nos retardataires, comme je vous l’expliquais au début de ce post, quand nous sommes enfin arrivés là-haut, nous n’avons eu que le temps de prendre le dos du Christ. Même pas 3 secondes après, nous entrions dans les brumes. Comme nous n’avions que 30mn sur place, la frustration était à son comble. Nous avons réussi à prendre quelques clichés brumeux mais avec tellement de difficultés ! Nous avons pris au moins 40 photos pour en avoir 2 ou 3 d’à peu près valables ! Quant à la baie, nous n’en avons pas vu la couleur… Nous avons même pris la pluie ! Nous y serions venus ½ plus tôt, le ciel était clair et nous aurions pu admirer cette splendeur ! Comble de la frustration, en redescendant, le ciel s’est re-dégagé mais hélas, nous étions sur le parking et nous n’avons pu le voir encore que de dos. On se demande s’il ne nous faisait pas la gueule, mécréants que nous sommes !!!!

DSC_0906

Si le temps le permet, nous avons bien envie d’y retourner par nous-mêmes en y restant le temps qu’il faudra pour avoir toutes les chances d’une belle éclaircie.

Si vous êtes intéressés par tout cela, c’est par ici.

PS à tous mes copains et copines : je voulais vous dire que je suis heureuse d’avoir retrouvé mes parents mais ils sont dans une telle forme qu’ils m’épuisent. Moralité, il vaut largement mieux travailler (vous en avez de la chance) que d’être 2 vieux retraités en vadrouille !! je blague bien-sûr mais nous avons quand même commencé en fanfare (je n’ai eu le temps de dormir beaucoup depuis que je suis arrivée) ! mais quand même, vive les vacances !

Petit aparté pour les DZOCiens, profitez bien de votre repas de Noël et joyeuses fêtes à tous.

Blandine

 

Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | 2 Commentaires

1er pas dans Rio

Mercredi 18 décembre

Je vais vous rassurer tout de suite, ça y est, Blandine est dans le bain… Après une bonne nuit de sommeil, elle était en forme pour attaquer la première visite de RIO. Nous avons commencé ce matin par retourner avec elle sur la plage d’Ipanema, qui est vraiment à deux pas de « chez nous », l’avantage étant que nous savions où nous allions ! Aujourd’hui, nous avions tout notre temps et nous avons donc poussé jusqu’à la plage de Copacabana. Elle vous en a d’ailleurs fait deux supers panoramiques…

 DSC00398

DSC00401

Nous avons fait une petite pause déjeuner et comme nous sommes très bien situés, nous avons une bouche de métro tout à côté, ce qui facilite bien les déplacements. C’est vraiment une chance car les stations de métro ne se trouvent pas à tous les coins de rue ! Nous avons pris la direction du Nord pour nous rendre dans un quartier très connu de Rio, le quartier de Lapa. Haut lieu de la bohème carioca, nous avons été surpris en sortant du métro par l’effervescence qui règne ici. Nous avons musardé dans les rues et nous sommes retrouvés sur une très jolie place, bordée par le théâtre municipal, le musée des beaux-arts et le palais Gustavo Capanema. C’est aussi dans ce quartier que se trouve la très originale cathédrale Metropolitana achevée en 1979, en forme de pyramide tronquée et qui peut accueillir jusqu’à 20 000 personnes ! A l’intérieur, les vitraux se déploient sur une hauteur de 96m. Une croix translucide, placée au sommet, au centre d’un cercle de 30m de diamètre, symbolise la présence du Christ parmi les hommes et diffuse une lumière diaphane. Très dépouillée, elle abrite quand même une jolie crèche de Noël, pour nous rappeler, malgré la chaleur, que nous sommes à quelques jours des fêtes de fin d’année !!

Nous commencions à en avoir plein les bottes, mais s’il y avait un endroit que je n’aurais voulu rater pour rien au monde, c’est l’escalier Selaron. Situé cette fois dans le quartier Santa Teresa qui jouxte Lapa, c’est un emblème de Rio. 215 marches revêtues de carreaux de faïence aux couleurs du drapeau brésilien, folie plastique que l’infatigable artiste chilien Selaron ne cesse de transformer depuis 1990. J’avais vu un reportage là-dessus à la télé il y a quelques années et ça m’avait interpelé, je suis donc très heureuse d’avoir pu aller voir par moi-même. On a trouvé des petites merveilles dans les détails des carreaux, vous allez voir et nous en avons choisi quelques-uns en pensant particulièrement à ma sœur et à Néné…

DSC_0735

Nous avons terminé notre balade (on n’aurait pas pu continuer beaucoup plus) par le Parc Do Flamengo qui borde l’anse de Gloria d’où l’on voit très bien le Pain de Sucre. En se traînant, on a réussi à rejoindre une station de métro qui nous a ramené à la maison.

Pour voir toutes ces belles choses, cliquez là.

Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Arrivée de Blandine

Mardi 17 décembre

Quelle journée !!!! d’attente… vous vous doutez bien ce qu’on attendait, notre fifille chérie (eh oui, on en a deux, mais hélas, une seule vient nous retrouver, l’autre ayant des contraintes plus problématiques).

Nous avons donc commencé la journée en arpentant les supermarchés, le frigo étant désespérément vide. Ça nous a pris une bonne partie de la matinée. Au retour, je vous ai pris une photo depuis notre fenêtre de salle à manger d’une des favelas de Rio qui nous surplombe.

Mais comment être à Rio et à deux pas de la plage d’Ipanema sans aller y faire un tour ! Impossible et puis ça nous a bien aidé à tuer le temps jusqu’à 17h30 où nous avons sauté dans un taxi, direction l’aéroport…

DSC_0569

Pour ce que l’on en a vu pour l’instant, je confirme, Rio est vraiment une ville superbe.  La plage d’Ipanema fait vraiment carte postale et l’on y voit des choses très belles (je vous laisse imaginer le regard lubrique de Pépère !)

DSC_0567

et des moins belles…. (et là, bizarrement, son regard s’éteint ! par contre, le mien s’illumine si vous regardez le beau mec en arrière-plan).

DSC_0570

Comment ne pas évoquer le Corcovado que nous avons eu bien du mal à voir, il faut l’avouer, le ciel étant nuageux et particulièrement à cet endroit… Comme nous, vous l’apercevrez dans les brumes ! Le pain de sucre aussi fait partie des incontournables de Rio et vous pourrez aussi l’admirer.

Toute la promenade le long de la plage est agréable et nous avons aimé flâner le long du bord de mer en nous régalant du spectacle offert.

Très vite l’heure a tourné et nous sommes partis à l’aéroport, bien loin de notre appartement. Nous étions à l’heure et Blandine aussi… du moins son avion parce qu’après, l’attente a encore été longue et nous commencions à nous inquiéter car comme elle nous apportait nos médicaments pour les 6 mois à venir, nous avions peur qu’elle ne se fasse arrêter par les douanes et qu’il la soupçonne de faire du trafic de drogue…. Mais non, c’était simplement la mauvaise organisation pour le passage à la police des frontières (qui n’est pas simplement brésilienne, mais hélas, inhérente à presque tous les pays !). Bref, après une bonne heure, nous avons pu enfin nous serrer dans les bras. Le retour s’est effectué sans anicroche et nous avons pu fêter nos retrouvailles autour d’un bon verre de bon whisky qu’elle nous avait apporté.

DSC_0628

Pour clore le diaporama du jour, vous êtes invités dans notre petit appartement.

La journée a été longue, aussi, je ne vais pas m’attarder plus longtemps (et puis, je ne voudrais vous déranger trop !) et nous allons décider demain ce que les jours prochains nous réservent.

Pour voir les photos, c’est ici.

Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | 2 Commentaires

Joyeux Noël à tous de Rio !

Lundi 16 décembre

DSC00379

Joyeux Noël de Rio à toutes et à tous !!!

Vous ne trouvez pas qu’ils nous ressemblent ces braves Père et Mère Noël !!!

Que vous souhaiter comme cadeau dans votre chaussette ? Tout ce dont vous avez envie et en tout cas, de réaliser vos rêves comme nous sommes en train de le faire, quels qu’ils soient… Une belle voiture, une belle maison, un beau voyage et que sais-je encore… Plein de bonnes choses de toute façon !

Je profite d’une journée un peu plate au niveau des photos pour vous transmettre nos vœux… Eh oui, 6 heures de bus ce n’est pas propice pour les paparazzis que nous sommes ! Pourtant, la route a été plutôt belle depuis Sao Paulo mais c’est très compliqué de prendre des photos du bus, surtout quand on n’est pas du bon côté… Bref, à part cette photo du Père et de la Mère Noël prise à l’arrêt de ce midi, nous n’avons rien à vous montrer !

Je profite aussi de cette page pour dire MERCI à toutes et à tous de nous écrire tant de si gentils messages qui nous font tellement plaisir (et auxquels je ne réponds hélas pas toujours). Notamment, ce soir, Véronique tu nous a vraiment gâtés !!! Je pense que tu avais pris un peu de retard dans la lecture du blog…

Un mot quand même sur nos premières sensations concernant Rio qui sont plutôt bonnes, nous n’avons pas l’impression d’une ville envahie par les SDF comme à Sao Paulo (enfin, pour ce que l’on en a vu à cette heure) et le quartier dans lequel se situe notre appartement est plutôt sympa… il faut dire que nous sommes à Ipanema, s’il vous plait ! Comme diraient certains, on se mouche pas du pied !!!! Nous sommes allés dîner ce soir (pas très tôt) et l’on ne s’est absolument pas senti en insécurité. Par contre, on ne peut pas dire que notre premier contact avec notre nouveau logement ait été au top puisqu’on a commencé par se retrouver bloqué au moins 10mn dans l’ascenseur… j’adore ça !!! La faute à deux gros qui ont voulu monter avec nous et du coup, entre nos valises, nous et eux, on a dû dépasser le poids…

Nous attendons avec impatience l’arrivée de Blandine, plus beaucoup à patienter puisqu’elle arrive demain soir à 19h20, heure locale, et qu’évidemment nous serons à l’aéroport pour l’accueillir… Pas question de laisser notre fillotte toute seule dans cette grande ville, et puis nous sommes tellement impatients de la serrer dans nos bras…

Quelques anecdotes rigolotes maintenant… En arrivant ici, nous scrutions bien évidemment chaque colline pour essayer de voir le fameux Corcovado, eh bien figurez-vous qu’il y en avait une seule avec une calotte de nuage… et devinez… c’était celle-là !!!! Chanceux que nous sommes…

La deuxième, c’est que nous sommes allés dîner dans un restaurant (très animé, les cariocas sortent le soir) et que le serveur (un petit pépère bien sympa) a tenté de nous expliquer quelque chose que nous n’avons pas compris (enfin, au départ on croyait qu’il nous disait que les portions de ce que nous avions choisi étaient très petites…). Comme le prix était assez conséquent par rapport à ce que l’on a l’habitude depuis notre arrivée au Brésil, on s’est résigné mais on n’était pas très content ! Quand les assiettes sont arrivées, mama mia ! Un seul plat nous aurait largement suffit, Gilbert n’avait pas moins de 5 tranches de viande et une platée de riz incroyable (bon, d’accord, le riz c’était de la véritable colle mais quand même)… Comme quoi, quand on ne comprend rien !!!

Encore autre chose : aujourd’hui est un grand jour puisque mon Papa fête ses 93 printemps… Bon anniversaire Papa ! Vous voyez, tous les espoirs nous sont permis, nous pouvons sérieusement envisager encore quelques tours du monde !!!

Inutile de cliquer ici, il n’y a pas de photos !!!

Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | 3 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.