1er pas dans Rio

Mercredi 18 décembre

Je vais vous rassurer tout de suite, ça y est, Blandine est dans le bain… Après une bonne nuit de sommeil, elle était en forme pour attaquer la première visite de RIO. Nous avons commencé ce matin par retourner avec elle sur la plage d’Ipanema, qui est vraiment à deux pas de « chez nous », l’avantage étant que nous savions où nous allions ! Aujourd’hui, nous avions tout notre temps et nous avons donc poussé jusqu’à la plage de Copacabana. Elle vous en a d’ailleurs fait deux supers panoramiques…

 DSC00398

DSC00401

Nous avons fait une petite pause déjeuner et comme nous sommes très bien situés, nous avons une bouche de métro tout à côté, ce qui facilite bien les déplacements. C’est vraiment une chance car les stations de métro ne se trouvent pas à tous les coins de rue ! Nous avons pris la direction du Nord pour nous rendre dans un quartier très connu de Rio, le quartier de Lapa. Haut lieu de la bohème carioca, nous avons été surpris en sortant du métro par l’effervescence qui règne ici. Nous avons musardé dans les rues et nous sommes retrouvés sur une très jolie place, bordée par le théâtre municipal, le musée des beaux-arts et le palais Gustavo Capanema. C’est aussi dans ce quartier que se trouve la très originale cathédrale Metropolitana achevée en 1979, en forme de pyramide tronquée et qui peut accueillir jusqu’à 20 000 personnes ! A l’intérieur, les vitraux se déploient sur une hauteur de 96m. Une croix translucide, placée au sommet, au centre d’un cercle de 30m de diamètre, symbolise la présence du Christ parmi les hommes et diffuse une lumière diaphane. Très dépouillée, elle abrite quand même une jolie crèche de Noël, pour nous rappeler, malgré la chaleur, que nous sommes à quelques jours des fêtes de fin d’année !!

Nous commencions à en avoir plein les bottes, mais s’il y avait un endroit que je n’aurais voulu rater pour rien au monde, c’est l’escalier Selaron. Situé cette fois dans le quartier Santa Teresa qui jouxte Lapa, c’est un emblème de Rio. 215 marches revêtues de carreaux de faïence aux couleurs du drapeau brésilien, folie plastique que l’infatigable artiste chilien Selaron ne cesse de transformer depuis 1990. J’avais vu un reportage là-dessus à la télé il y a quelques années et ça m’avait interpelé, je suis donc très heureuse d’avoir pu aller voir par moi-même. On a trouvé des petites merveilles dans les détails des carreaux, vous allez voir et nous en avons choisi quelques-uns en pensant particulièrement à ma sœur et à Néné…

DSC_0735

Nous avons terminé notre balade (on n’aurait pas pu continuer beaucoup plus) par le Parc Do Flamengo qui borde l’anse de Gloria d’où l’on voit très bien le Pain de Sucre. En se traînant, on a réussi à rejoindre une station de métro qui nous a ramené à la maison.

Pour voir toutes ces belles choses, cliquez là.

Catégories : BRESIL | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.