Promenade à Brest

Vendredi 27 mai 2017

C’est avec un peu de retard que je vais vous raconter cette journée car depuis, nous sommes rentrés à Achères… Vu les prévisions de Bison futé (enfin, c’est ce que l’on dit !), nous avons préféré avancer notre retour d’une journée, avec raison car la circulation était fluide.

Revenons à vendredi où nous avions décidé, sur les conseils avisés de nos proches, de découvrir un très bel espace à Brest : le plateau des Capucins. Situé au Centre de Brest dans le quartier historique de Recouvrance, sur la rive droite de la rivière Penfeld, cet endroit doit son nom à l’implantation de moines capucins, à la fin du 17ème siècle, dans un couvent construit par Vauban. Un siècle plus tard, à la révolution, les terrains et bâtiment sont réquisitionnés par la Marine et le couvent est transformé en caserne.

Les bâtiments industriels, qui sont aujourd’hui réhabilités, ont été construits au milieu du 19ème siècle pour abriter des ateliers de mécanique de la Marine Nationale. Le port de Toulon ayant pris le pas sur celui de Brest, le site est abandonné au cours des années 1990. C’est donc la première fois que nous pouvons pénétrer dans une partie de ce qui était l’Arsenal de Brest, terrain militaire interdit au public…

L’allée centrale des Capucins

Pour l’instant, seule une médiathèque est installée dans l’énorme atelier, qui a gardé une grande partie des machines-outils dans la travée centrale où les jeunes viennent pour faire du patin à roulettes, danser le hip-hop, les plus jeunes accompagnés par leurs parents. Il faut dire que cet espace n’est ouvert que depuis le début de l’année ! La médiathèque est absolument magnifique (certainement la plus belle que nous ayons vu), Blandine a même fait semblant de bouquiner… Dans un futur proche, salles de cinéma, restaurants et autres boutiques seront installés dans cet immense espace.

La médiathèque

De l’esplanade, la vue est splendide sur le pont de Recouvrance et la Penfeld ainsi que sur l’ancienne prison de Pontaniou, désaffectée depuis 1990. Célèbre à Brest, elle rentrera peut-être dans le projet de réhabilitation de ce quartier.

Pont de Recouvrance

Nous avons bien sûr emprunté le téléphérique de Brest, premier téléphérique urbain à usage de transport en commun en France. Mis en service en novembre 2016, il a eu des débuts difficiles en raison de pannes à répétition mais Dieu soit loué, nous avons fait l’aller-retour sans encombre ! Il relie les deux rives de la Penfeld, départ des Capucins et arrivée en bas de la rue de Siam, l’artère la plus connue de Brest.

Le téléphérique

De retour au Plateau des Capucins, qui surplombe la plus vieille rue de Brest, nous n’hésitons pas, malgré la fatigue et la chaleur, à aller y faire un petit tour. La rue Saint-Malo, c’est son nom, est la seule rue contemporaine de la Révolution à avoir été épargnée par les bombardements alliés. Une association loi 1901, Vivre la rue, l’a tirée d’une destruction quasi certaine. Cela aurait été vraiment dommage car vous verrez, c’est une très jolie rue !

La rue St Malo

Nous avons ensuite quitté le Plateau des Capucins pour nous diriger vers le port de commerce où, nos a-t-on dit, une nouvelle marina a été construite. Nous avons croisé l’Abeille Bourbon, un des plus gros remorqueurs au monde, qui assure la sécurité maritime du rail d’Ouessant. Nous avons ensuite emprunté une très grande jetée pour voir de plus près la marina, sans danger puisque le vent était inexistant !

La Marina

Pour faire ce tour de Brest avec nous, mais sans fatigue, il vous suffit de cliquer ici.

Catégories : France | Poster un commentaire

Dunes et Abers

Jeudi 25 mai 2017

Encore une belle journée qui s’annonçait, ciel bleu d’azur, température agréable si ce n’était un petit vent un peu frais ici en bord de mer… Nous sommes donc partis nous balader sur les dunes et comme la mer était basse et même très basse car c’est la grande marée, le spectacle était d’autant plus beau que les couleurs étaient variées. Un grand nombre de pêcheurs gratouillait dans les rochers pour ramasser des coquillages.

A marée basse…

L’après-midi, nous sommes partis un peu au hasard et finalement dirigés vers les Abers. Après avoir fait un petit stop pour photographier l’église de Lampaul-Ploudalmézeau qui tient son originalité de son clocher-porche datant de 1622 (inscrit à l’inventaire des monuments historiques en 1926), nous avons continué notre route tout d’abord jusqu’à l’Aber Benoît et ensuite l’Aber Wrac’h.  Je ne doute pas de votre savoir, mais au cas où la mémoire de certains faillirait, je vous rappelle qu’un aber « est l’estuaire d’une petite rivière en forme de crique ou d’anse et servant de lieu de relâche pour les bateaux de pêche y échouant ». Quoi qu’il en soit, ce sont des endroits magnifiques où les photographes en herbe que nous sommes se régalent !

Aber Benoît

Aber Wrac’h

Nous sommes ensuite tombés par hasard sur une magnifique chapelle que nous ne connaissions pas et pourtant pas très éloignée de « chez nous » puisqu’elle est située à Plouvien (pour ceux qui connaissent la région). C’est la chapelle St Jaoua dont j’ai trouvé l’histoire très intéressante sur un site internet : https://bualsantjaoua.org/chapelle/site-et-chapelle/, il vous suffit de chercher la chapelle St Jaoua et vous n’aurez qu’à lire l’article (ce serait trop long pour moi, flemmarde que je suis, d’en faire le résumé !). Vous aurez en même temps l’histoire de la jolie fontaine…

La chapelle

La fontaine

Le soir, nous n’avons pas pu résister au plaisir d’aller regarder le coucher de soleil sur la dune….

Au soleil couchant

Si la Bretagne continue de vous intéresser, cliquez ici pour en voir d’autres images.

Catégories : France | Poster un commentaire

Calvaires et enclos

Mercredi 24 mai 2017

Nous continuons la « re »découverte de notre ancienne région avec grand plaisir ! C’est bizarre, nous voyons les choses avec un œil nouveau, peut-être parce que nous nous mettons dans la peau du globe-trotter que nous aimons tant…

Hier, mardi, le temps a été un peu plus gris que les autres jours et nous avons donc décidé de visiter la petite ville de St Renan, qui a vu naitre Benoît Hamon et Nolwenn Leroy… tout de même !! Au 14è siècle, St Renan est beaucoup plus puissante que Brest qui n’est alors qu’un bourg répondant à l’autorité de cette petite ville. En 1681, Louis XIV décide de faire de Brest un grand port royal et transfère le pouvoir de St Renan vers Brest… C’en est fini de sa puissance !

Saint-Renan

Aujourd’hui, le soleil a refait son apparition. Nous devons aller voir mon Papa (97 ans et toute sa tête) dans sa maison de retraite à Dirinon (rappelez-vous la triste affaire Troadec !). Nous en profitons pour faire un petit détour par Plougastel-Daoulas, bien connu pour ses fraises gariguettes mais surtout pour son magnifique calvaire dont la construction date de 1602. Son érection fut décidée à la suite de la disparition de la peste. 171 statuettes donnent vie à ce beau monument, la frise est ornée d’une multitude de bas-reliefs représentant la vie du Christ, il faut du temps pour tout admirer !

Le calvaire

Nous avons continué notre périple jusqu’au Faou, classé parmi les plus beaux villages de France, dont la rue principale est bordée de maisons à encorbellement datant, comme l’Eglise, du XVIè siècle. Dommage, des travaux d’amélioration du centre-ville sont en court et gâche un peu le cadre…

L’église du Faou

Après un bon repas partagé avec mon frère et ma belle-sœur, nous mettons le cap sur Sizun, connu pour son enclos paroissial superbe. Ensemble architectural typiquement breton, situé au centre du village, l’enclos paroissial est un domaine considéré comme sacré par les bretons. Il est généralement  constitué de quatre éléments indissociables : l’entrée monumentale, le calvaire, l’ossuaire et l’église. Ce qui frappe immédiatement l’attention ici, c’est l’Arc de Triomphe, l’un des plus beaux et des plus importants de Bretagne, rehaussé en son centre par le calvaire. L’ossuaire, avec sa belle façade ornée, entre autre, des statues des 12 apôtres, est aujourd’hui transformé en petit musée bien sympathique. L’intérieur de l’église est très beau aussi, particulièrement le maître-autel et son retable ainsi que la chaire à prêcher qui date de 1784…

L’Arc de Triomphe

La femme-serpent

Nous avons terminé cette belle journée ensoleillée et chaude (26°C !) par les retrouvailles avec Papa qui se porte aussi bien que possible.

Pour découvrir toutes ces belles choses, c’est par ici.

Catégories : France | 3 Commentaires

Aux alentours de Tréompan…

Lundi 22 mai 2017

Pas besoin d’aller loin ici pour s’en mettre plein les yeux ! Nous sommes allés à Portsall (qui fait partie de la commune de Ploudalmézeau), joli petit port où s’est, hélas, déroulé l’une des pires catastrophes écologiques de l’histoire : le naufrage de l’Amoco Cadiz, pétrolier de 234000 tonnes. C’était en mars 1978 et cela reste encore dans nos mémoires aujourd’hui. A l’époque, nous habitions à côté de Brest à une trentaine de kilomètres et l’odeur écœurante de pétrole arrivait jusqu’à là. Quand ma sœur m’a appelée pour nous dire ce qui se passait, nous avons compris ! Je me souviens notre émotion quand nous avons découvert les dégâts : une mer d’huile noire avec les pauvres oiseaux marins pris au piège. C’était affreux et fort heureusement ne subsiste aujourd’hui que l’impressionnante ancre qui, malgré ses 20,5 tonnes, s’est brisée sous la force inouïe des éléments déchaînés.

Le port de Portsall peut avoir des aspects totalement différents selon la marée. En cet après-midi ensoleillé, nous avons eu la chance de le découvrir à marée haute avec ses embarcations à flot. Lorsque la marée est basse, les bateaux sont couchés sur le flanc et le spectacle a un tout autre charme.

Quelques kilomètres plus loin, débute la route touristique qui porte fort bien son nom car elle est empruntée par tous les touristes, mais pas seulement, c’est souvent la balade dominicale des brestois… Pas étonnant car c’est vraiment une pure merveille et à chaque fois que nous venons ici, nous « faisons » la route touristique, qu’il fasse beau comme c’était le cas ou que ce soit la tempête ! Nous avons fait une balade à pied à partir de la chapelle St Samson, la chapelle la plus petite et la plus photographiée de Bretagne. Je ne vous en dis pas plus, les images parlent d’elles-mêmes.

Après dîner, nous avons décidé d’aller voir le coucher du soleil depuis la croix du Guiligui qui domine le port de Portsall. Sur ce promontoire, depuis lequel la vue sur le port est magnifique, se trouve un dolmen, sépulture néolithique datant des années 3500 avant JC. Après que le soleil soit tombé derrière l’horizon, nous sommes redescendus sur le port pour revoir cette fameuse ancre dont je vous parlais plus haut. La marée étant basse à cette heure me permet de vous montrer les bateaux échoués dans le port…

Pour continuer la découverte de la côte Nord, cliquez ici.

Petit clin d’œil pour mon cher petit-fils : Alex, la maison que tu voulais acheter pour ta retraite sur la route touristique !!!

 

Catégories : France | 4 Commentaires

Une semaine en Bretagne…

Notre ancien fief…

Dimanche 21 mai 2017

Après des pages et des pages d’articles du monde entier, je me décide enfin à vous faire visiter la région où nous avons vécu un bon nombre d’années (et où Pépère et les filles sont nés… tout de même !) : la Bretagne, particulièrement le Léon, côte des légendes et pays des abers.

Cela fait maintenant presque 30 ans que nous avons quitté cette région et c’est avec un regard nouveau que nous la redécouvrons. Bien sûr, nous y revenons de temps en temps pour retrouver famille et amis mais cette fois, nous avons décidé de faire comme si c’était la première fois.

C’est ici, à Ploudalmézeau que nous avons passé nos 8 dernières années bretonnes. Ma sœur y habite toujours et elle nous reçoit à chacun de nos séjours, à notre grande joie… C’est donc de là que nous allons rayonner.

A quelques centaines de mètres de chez elle, la grande plage de Tréompan et ses dunes nous attirent inexorablement. Le spectacle y est toujours changeant selon la météo et la saison. Au printemps et avec un ciel bleu d’azur, vous allez voir comme c’est beau !

L’après-midi, nous avons pris la voiture pour aller un peu plus loin (enfin, à une vingtaine de kilomètres, pas plus !) car nous avions le souvenir d’un château avec, à l’arrière, un immense champ de rhododendrons incliné en pente douce jusqu’à l’Aber Benoît. Nous avons retrouvé le château, Kerouartz, mais nous n’avons pas réussi à en faire le tour car il est maintenant devenu propriété privé où mariage et fêtes s’y déroulent dans un cadre idyllique. Bien qu’un peu déçus de n’avoir pu admirer nos rhodos dont c’est la pleine floraison en ce moment, il n’empêche que nous avons fait une très belle balade. Le nombre de manoirs et châteaux est incroyable en Finistère et tout naturellement, nous sommes ensuite allés nous désaltérer dans un autre très joli lieu, le manoir de Trouzilit.

Le soir, c’est avec bonheur que nous avons retrouvé Céline chez elle et, comme en Guadeloupe, elle nous a concocté un super bon repas (rougaille saucisses et île flottante…) . Excellente soirée donc, avec ses parents, où l’ambiance n’était pas à la tristesse…

Si la Bretagne vous tente pour y passer vos vacances cet été, n’hésitez pas, le temps maintenant s’est beaucoup amélioré depuis quelques années… Jetez un œil ici pour vous donner une idée de ce que vous pourrez découvrir.

 

Catégories : France | 2 Commentaires

Dernier jour…

Vendredi 5 mai 2017

Comme nous vous l’avons dit hier, nous sommes allés au restaurant à Portopetro, juste sur la marina et nous nous sommes vraiment régalés… Nous avons suivi les conseils d’une « locale » et nous n’avons pas regretté ! A part peut-être le prix exorbitant des crevettes (heureusement, nous n’en avons pris qu’une assiette pour trois : 8 grosses crevettes pour 28€ !!!), le reste a été très correct et surtout délicieux. Le poisson et les légumes cuisinés à la majorquine  étaient vraiment délicieux… Bref, nous avons passé une très bonne soirée.

Ce matin, le temps était maussade et nous n’avons rien fait de spécial, à part quelques courses au supermarché juste à côté. Nous pensions aller nous  balader cet après-midi mais finalement, nous nous sommes installées (Blandine et moi) au bord de la piscine et le temps s’améliorant, les résidents sont venus égayer notre univers… Quelle belle observation de nos amis anglais (majoritaires ici) tout blanc qui ont quand même un mal fou à bronzer malgré des heures à cuire au plein soleil et qui picolent du mauvais « picrate » à longueur d’après-midi mais qui ont un courage extraordinaire pour aller nager dans une piscine à l’eau glaciale…

Bref, pour nous c’est la fin des vacances après une belle semaine de farniente et quelques nouvelles découvertes…Demain, notre avion décolle à 6h30, ce qui nous oblige à nous lever à 2h30, ça va être dur dur…

Si vous voulez voir notre soirée d’hier avec les quelques plats délicieux que nous avons dégustés, c’est par ici.

Je pense que notre prochain rendez-vous sur ce blog sera fin juin, date à laquelle nous partons pour le Canada et un peu les US pendant 2mois1/2…. Je ne vous en dis pas plus pour l’instant, tout vient à point pour qui sait attendre !!!

Catégories : Les Baléares | 4 Commentaires

5ème jour

Jeudi 4 mai 2017

Tout d’abord, je voudrais vous remercier de tous pour vos petits mots qui, comme souvent, nous font mourir de rire !!!!! Juste une petite mise au point : Céline, le pantalon tour du monde que je porte est le tout neuf, l’autre ayant été mis au rebus pour faire les travaux après ma chute guadeloupéenne !

Il a fait un temps splendide encore aujourd’hui et nous sommes donc partis de bon matin pour aller visiter Valldemossa, une superbe petite ville que nous n’avions pas vue l’année dernière. A 437 mètre d’altitude, c’est le village le plus haut de Majorque et c’est aussi le plus visité. C’est là que naquit, en 1533, une sainte adulée, Catalina Thomas. Chaque porte de maison arbore une image de la sainte en faïence afin d’obtenir sa bénédiction.

George Sand et Frédéric Chopin ont eux aussi contribué à la notoriété de la ville et à la chartreuse royale pour y avoir séjourné au cours de l’hiver 1838-1839.

Nous avons repris la route après avoir flâné dans les ruelles bien pentues de Valldemossa et nous sommes rendus au Sanctuaire de Saint Salvador, à côté de la ville de Felanitx, beaucoup plus proche de chez « nous ».

Le monastère perché à 520m au-dessus de la mer, date de 1348. Avant d’y parvenir, nous avons grimpé jusqu’à la croix Picot, isolée sur un mont et qui semble bénir tout Majorque. La vue y est superbe… Sur l’esplanade du monastère trône le monument du Christ-Roi.

Notre repas de midi a été constitué de quelques petites spécialités pâtissières majorquines dont les fameux ensaïmadas. D’après nous (mais cela n’engage que nous trois), cette spécialité est beaucoup trop grasse… et pourtant, nous les avons achetées dans une très bonne pâtisserie. Par contre, les 3 autres gâteaux dont nous ne connaissons pas le nom, étaient, à notre goût, bien meilleurs, je dirais même très bons…. Comme quoi les goûts et les couleurs !!!!!

Ce soir, nous essayons un resto majorquin, fortement recommandé par la réception de notre résidence. Il est situé sur le petit port de Portopetro (nous sommes allés le repérer hier soir). Nous devrions passer une bonne soirée… Bien entendu, nous aurons une petite pensée pour vous tous !

Cliquez ici pour les photos du jour.

 

Catégories : Les Baléares | Un commentaire

4ème jour

Mercredi 3 mai 2017

Aujourd’hui encore, journée farniente… Ce matin, on n’a rien fait du tout, on s’est viandé sur les chariotes de la piscine pour observer ce qui se passe autour et après une bonne sieste cet après-midi, nous sommes partis à Cala Mandragor, plage et parc naturel très renommés…

Nous avons fait une balade d’environ 3 heures en longeant des calanques à la mer d’un bleu d’azur et dans des chemins au milieu de la forêt, c’était très chouette et nous nous sommes bien régalés…

En rentrant, nous avons fait un détour par la Marina de Cala d’Or et nous avons été très étonnés par la richesse de cet endroit : on pourrait se croire à St Tropez tant les bateaux sont luxueux…

Comme vous pourrez le constater, je ne suis pas non plus très courageuse pour écrire le blog ce soir : les vacances, c’est les vacances !!!!!

Pour voir les quelques photos du jour, c’est par ici.

Catégories : Les Baléares | 7 Commentaires

3ème jour

Mardi 2 mai 2017

Nous sommes comblés aujourd’hui car nous avons choisi le jour idéal pour retourner sur la presqu’île de Formentor ! L’année dernière en effet, nous avions eu un temps épouvantable entre pluie et brouillard à couper au couteau… Nous nous étions donc promis de refaire l’excursion mais le temps ici est changeant, c’est toujours un pari hasardeux que de choisir tel jour plutôt qu’un autre, d’autant que nous sommes à plus de 100km de là…

Nous avons pris les petites routes de l’intérieur bordées de coquelicots et de toutes sortes de fleurs des champs… un régal pour les yeux ! (et pour l’objectif photo).

Formentor est toujours un endroit sublime, surplombant la mer d’un bleu profond (aujourd’hui !). La route est par contre assez fatigante, surtout pour notre chauffeur, étroite et très fréquentée par les voitures mais aussi par les cyclistes… vraiment pénible ! Nous avons malgré tout été chanceux car les endroits pour se garer sont très rares et les places très chères et à chaque fois, une voiture est partie au moment où nous arrivions…

Sur la route du retour, nous nous sommes arrêtés à Petra, charmante petite ville aux maisons couleur sable, surtout célèbre pour avoir vu naître le Père Serra (1713-1784) qui évangélisa la Californie et fonda 9 missions parmi lesquelles celles de San Francisco et de Los Angeles. Nous avons fait une jolie balade dans ses ruelles avant de reprendre la voiture et de rentrer, heureux et fatigués, chez « nous »…

Pour voir toutes ces belles choses, il vous suffit de cliquer ici.

Catégories : Les Baléares | 3 Commentaires

2ème jour

Lundi 1er mai

L’avantage d’être déjà venu dans un endroit c’est que la soif de découvrir est un peu moins forte puisque dans la logique des choses, vous avez déjà visité les endroits les plus importants… C’est bien sûr notre cas et c’est pourquoi nous nous la coulons douce ! Vacances repos : le matin, on traîne et sur le coup de 10/11h on part à pied aux alentours, l’après-midi sieste et nous partons un peu plus loin en voiture…

Ce fut le programme de la journée d’hier… Le matin nous sommes partis au hasard et nous sommes arrivés à un Fort, Es Fortis, très joli endroit au bord de la mer (remarquez, ici, pratiquement tout est au bord de la mer !!!). Sur le chemin, nous avons croisé les magnifiques oiseaux que sont les huppes fasciées et devinez, je vous en ai fait des photos… Le temps était assez menaçant mais nous n’avons eu que 3 ou 4 gouttes de pluie.

L’après-midi, le ciel bleu était de retour et nous sommes retournés dans un joli village qui nous avait particulièrement plu l’année dernière et que je n’avais pas pu, hélas, parcourir à mon gré : Cala Figuera. C’est un village de pêcheurs magnifique, vous pourrez vous en rendre compte si vous regardez le diaporama

Comme nous n’avons pas croisé le moindre brin de muguet pour vous souhaiter un bon 1er mai, on vous a fait des photos des diverses fleurs de l’île… et avec un brin de retard (j’espère que vous apprécierez  le jeu de mots !!!!!) nous vous souhaitons un très bon 1er mai…

Catégories : Les Baléares | 2 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.