Archives d’Auteur: laurianne132

Bien rentrés…

Jeudi 19 mars 2020

Coucou tout le monde,

Tout d’abord merci à vous tous qui avez pris le temps de nous envoyer des petits mots sur le blog, que nous apprécions toujours autant… Je n’ai pas répondu à chaque message, manque de temps, nous en passions beaucoup avec nos amis ce qui m’en laissait moins pour vous répondre !

Je viens vous rassurer, nous sommes bien rentrés, tout à fait normalement avec le vol que nous avions réservé (bondé car beaucoup de français ont avancé leur retour, ils venaient de partout – Australie, Thaïlande…) et ainsi, sans avoir à payer de gros suppléments en changeant les réservations ! Tout s’est très bien passé, pas de contrôle particulier à Roissy, mais à part les gens qui rentraient en France, il n’y avait pas l’affluence habituelle. Quant à la route pour rentrer, pas beaucoup de circulation non plus. Cela nous a fait drôle car pour l’instant, à Abu Dhabi, bien que tous les musées et autres lieux publics soient fermés, la vie semblait normale (c’est d’ailleurs ce qui nous a fait le plus grand bien !). Nous avons eu aussi la chance de pouvoir faire nos courses sur la route du retour, sans pratiquement personne dans le magasin et avec les étals très bien garnis en marchandises… Nous sommes donc tranquilles pour une bonne semaine !

Je ne sais pas (hélas, 3 fois hélas) quand j’aurai la joie de pouvoir vous faire partager nos aventures, en tout cas, celles qui étaient prévues à Malte fin avril, sont je pense, d’ores et déjà à l’eau… ce n’est toutefois pas le plus grave !

Je vous souhaite à toutes et tous bon courage et surtout, prenez bien soin de vous.

Je vous embrasse.

Catégories : EAU | Un commentaire

11ème jour à Al Aïn

Lundi 16 mars 2020

Malgré les évènements, nous allons vous faire vivre les dernières « visites »  (si tant est qu’il y ait eu des visites !!) de notre périple.

Avis que l’on trouve, hélas, devant tous les monuments…

Avant cela, je voudrais vous donner de nos nouvelles car bien sûr, avec la fermeture des frontières, nous sommes un peu dans l’expectative… Nous nous sommes rendus tôt ce matin à l’ambassade de France mais au pied de l’ascenseur, un gendarme (très aimable) nous a dit qu’il était inutile de monter, il nous a donné un numéro tout juste mis en place pour nous renseigner ! Retour à la maison pour utiliser le téléphone du pays que Josette a mis gentiment à notre disposition (sans cela, à raison de presque 7€ la minute de communication, cela nous aurait coûté une fortune !). Etant donné que le statut de notre vol était (et est toujours) confirmé, ils ne nous ont pas appris grand-chose si ce n’est de nous assurer de leur soutien si besoin était ! Bref, il faut nous rendre demain matin à l’aéroport (aux aurores puisque nous décollons normalement à 9h05) en espérant que notre vol soit bien maintenu… Croisons les doigts mais nous avons bon espoir.

Donc, hier, nous étions encore à Al Aïn où, hélas, tout était bien fermé, même l’oasis… Comme promis, vous verrez Al Aïn depuis le haut du Jebel Hafeet, de nuit. Il est vrai que les lumières scintillent de tous leurs feux du côté Abu Dhabi (on voit bien que l’argent ne manque pas dans l’Emirat) mais côté Oman, c’est la nuit.

Nous avons fait une tentative pour visiter l’oasis mais nous avons été refoulés. Nous n’avons pu prendre que 2 ou 3 photos car à côté du palais musée (bien loin de l’entrée principale de l’oasis), il y avait 2 portes ouvertes, ce qui nous a permis de faire nos curieux, sans pénétrer bien entendu.

Le palais de Cheikh Zayed a été construit en 1937 pour lui servir de résidence. Il est aujourd’hui transformé en musée, bien entendu fermé comme le reste !

Nous avons ensuite essayé de visiter un peu la ville, mais les regards des locaux nous ont incités à ne pas nous éterniser. On peut le comprendre toutefois, des étrangers qui viennent décimer leurs miasmes de Coronavirus font sans doute un peu peur… On ne peut pas les en blâmer !

Nous sommes rentrés à Abu Dhabi (la ville) par une route différente où nous avons pu apprécier beaucoup plus les paysages désertiques. Nous avons même croisé des dromadaires pour notre grand bonheur.

La fin de soirée (23h pour nous) a été un peu plus morose après les nouvelles dispositions du gouvernement. Je dois dire que nous appréhendons un peu le retour mais il faut bien rentrer !

L’ultime diaporama se trouve ici.

Catégories : EAU | Poster un commentaire

10ème jour à Al Aïn

Dimanche 15 mars 2020

D’Abu Dhabi à Al Aïn

Après avoir appris les mauvaises nouvelles hier soir émanant de chez nous, nous nous sommes dits qu’un petit dépaysement dans le désert nous ferait le plus grand bien. Hélas, juste avant de partir, Josette nous a annoncé que tout était fermé ici ! Nous avons pensé annuler mais comme l’hôtel n’est pas remboursable, tant pis, nous y sommes tout de même allés !

Nous sommes très étonnés puisque Al Aïn est située à la frontière d’Oman et qu’il n’y a pas grand chose d’autre par ici. Force est de constater qu’effectivement, tout est fermé, même l’oasis, qui pourtant, est à ciel ouvert Nous ferons quand même une tentative demain matin.

Nous sommes quand même heureux d’être ici car nous sommes dans le désert de sable, contrairement à notre excursion à Dubaï où l’on comptait les gratte-ciel comme des petits pains, ce qui ne nous changeait pas beaucoup par rapport à Abu Dhabi.

La route pour venir est bordée de palmiers et d’arbres pendant les 150 kilomètres que dure le trajet (imaginez les millions d’arbres qu’ils ont dû planter et qu’ils doivent arroser !!!) et plus l’on s’éloigne d’Abu Dhabi, plus des dunes de sable apparaissent derrière les arbres. Cela nous rappelle de beaux souvenirs, entre autre d’Algérie.

Le désert

Notre hôtel, le Mercure, est situé sur le Jebel Hafeet. S’élevant à 1240 mètres, Jebel Hafeet est le point culminant de l’Émirat, et le deuxième sommet des E.A.U. Cette montagne imposante, qui surplombe Al Aïn à la frontière d’Oman, est façonnée dans la roche calcaire érodée depuis des millions d’années. La route pour y monter est assez impressionnante et nous avons fait plusieurs stops pour prendre des photos. L’horizon était très brumeux mais, grâce à photoshop, nous avons pu récupérer les photos afin de distinguer les choses.

Vue de l’hôtel

La route du Jebel

Vue de notre chambre

Rien que pour ma soif ornithologique, je suis contente d’être venue car nous avons croisé la route d’une perdrix à tête noire, que l’on ne trouve qu’ici, dans la péninsule arabique ! En fait, nous en avons même vu plusieurs, toutes aussi mignonnes les unes que les autres…

Le coucher du soleil est un des attraits de Al Aïn, et particulièrement observé du Jebel, c’est d’ailleurs pourquoi nous avons choisi cet hôtel (sur les conseils de Josette et Gilles). Comme d’habitude, la chance n’était pas vraiment au rendez-vous, étant donné le fog non pas londonien mais presque !!! Vous verrez quand même un joli ciel…

Par contre, les lumières de la ville sont splendides de nuit, vu de l’hôtel mais s’arrêtent net à la frontière d’Oman (qui est juste à nos pieds), ce qui fait contraste saisissant. Je pense que vous verrez ces photos demain car il faut encore que nous allions les faire !!!

Nous espérons que la morosité ambiante n’est pas trop lourde à supporter, surtout, prenez bien soin de vous.

Pour vous aérer un peu, le diaporama est ici.

 

Catégories : EAU | Poster un commentaire

9ème jour à Abu Dhabi

Samedi 14 mars 2020

Journée assez calme aujourd’hui, il faut dire que nous commençons à avoir vu pratiquement tous les incontournables d’Abu Dhabi…

Nous avons donc commencé par un bon petit repas au marché aux poissons, comme la semaine dernière, c’est tellement bon ! Ensuite, pour clore de façon très agréable ce repas, nous sommes allés au Sofitel pour prendre notre café « ristretto » ! Autant aller dans les beaux endroits…

De là, direction « Heritage Village », reconstitution d’un village traditionnel. On peut y découvrir quelques maisons anciennes, des tentes de bédouins mais hélas, cette attraction semble tomber en désuétude. Il subsiste des ateliers où, auparavant des artisans montraient au public leur travail, mais il sont désespérément fermés. La balade n’est pas désagréable toutefois puisque l’ombre bienfaisante est omniprésente (remarquez, aujourd’hui, ce n’est pas le soleil qui nous a beaucoup gênés !). Un autre atout à cet endroit, c’est que la vue sur la ville de l’autre côté de la rive est très photogénique.

Heritage Village

Vue D’Abu Dhabi depuis Heritage Village

Depuis notre arrivée ici, nous avions repéré une arche, qui est vite devenue pour nous « la petite arche de la Défense ». En passant auprès aujourd’hui, Blandine a découvert que les petites « pendouilleries » que nous voyions depuis le début, représentaient, sous un certain angle, le Cheikh Zayed, fondateur des Émirats Arabes Unis. En fait, cette arche fait partie du « Mémorial du Fondateur » (en anglais, The Founder’s Memorial). En rentrant à la maison, nous avons fait un stop rapide près de ce monument afin de prendre une photo, mais mal garé, nous n’avons pu rester longtemps… Du coup, en rentrant, nous avons été prendre des infos sur internet :

« Le monument du fondateur a été édifié dans l’intention de commémorer l’héritage laissé par le défunt Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, le père de la nation, ainsi que les valeurs qui marquèrent toute son existence. La pièce maîtresse du monument est constituée par « La constellation », une œuvre publique créée par l’artiste Ralph Helmick, représentant un portrait dynamique en trois dimensions du défunt Cheikh, lequel peut être apprécié de différentes façon selon l’angle dont on observe la monument. La nuit tombée, le contour de la Constellation s’illumine telle une nuée d’étoiles, évoquant l’intemporalité de la vision du Cheikh Zayed, lumière qui guide le peuple émirien. »

J’ai tiré ce texte du site « Abu Dhabi Culture » et cela nous a vraiment donné envie d’aller visiter ce mémorial. Demain, nous partons pour Al Aïn, à la frontière avec Oman (à environ 150Kms d’ici), nous y resterons jusqu’à lundi soir. Mardi, nous pourrons donc envisager cette visite puisque mercredi signera la fin de notre séjour.

Pour voir les photos de ce jour, cliquez ici.

Catégories : EAU | Un commentaire

8ème jour à Abu Dhabi

Vendredi 13 mars 2020

Gilles étant en week-end aujourd’hui, c’est donc à 5 que nous avons passé la journée. Au programme, une balade dans la Mangrove d’Al Jubail, en passant par l’île de Yas où se trouve, entre autre, le Ferrari World ! Nous n’irons pas le visiter, Gilles en ayant fait l’expérience, pas très probante apparemment ! En fait, nous passons d’île en île, Abu Dhabi étant constituée d’un tas de petites îles reliées entre elles par des ponts. Pour mieux comprendre la topographie, je vous ai fait une copie de la carte.

Abu Dhabi

Pour nous rendre à la mangrove, nous sommes passés le long du littoral où le sable blanc et la mer bleue étaient du plus bel effet. Le parc de Al Jubail n’a été ouvert qu’en janvier 2020, afin de préserver l’éco-système. Une jolie balade a été aménagée, nous en avons fait une partie mais la chaleur nous a incités à ne pas continuer plus longtemps… et nous ne sommes qu’en mars ! Ce doit être infernal, voire impossible, à faire en été.

Le long du littoral

La mangrove

La balade est bien aménagée

Nous avons rejoint le centre ville et un mall (!!!) pour nous rafraîchir et par la même occasion, nous restaurer. Nous sommes allés chez Paul, bien connu des français ! Le cadre est agréable et nous avons passé un bon moment au frais !

Ensuite, direction l’Université de la Sorbonne, créée en 2006 avec 500 étudiants au départ et pas loin de 2000 aujourd’hui. Son dôme, bien que moderne, veut ressembler à celui de son aînée.

La Sorbonne Abu Dhabi

Pour terminer la journée en beauté, nous sommes allés faire un tour sur le continent, juste en face de la Grande Mosquée, à l’hôtel Shangri La pour y admirer le coucher du soleil tout en sirotant un café – enfin, pour certains, d’autres préférant cette boisson un peu ambrée et mousseuse !!!

L’hôtel Shangri La

La plage privée

Juste à côté, se trouve un petit souk – mi souk, mi mall – construit sur l’eau et où, depuis la terrasse, nous avons profiter du soleil couchant, avec la Grande Mosquée en ombre chinoise. Dommage, des immeubles en construction gâchent un peu la vue, et je pense que dans quelques mois, la Grande Mosquée aura disparue au regard.

Le souk façon Venise

Coucher de soleil sur la Grande Mosquée

Pour voir le diaporama de cette journée, c’est ici.

Catégories : EAU | 2 Commentaires

7ème jour à Abu Dhabi

Jeudi 12 mars 2020

Ce matin, comme d’habitude, nous sommes relax entre communications par Skype avec ma soeur, ma fille… enfin prendre des nouvelles du monde qui ne sont pas vraiment réjouissantes… Ma soeur est bloquée au Sri Lanka car la compagnie aérienne de son vol retour a annulé tout trafic avec la France (et peut-être l’Europe, je ne sais pas !), quant à mes petits italiens n’en parlons pas ! Ils sont cloîtrés chez eux avec tous les magasins fermés, c’est absolument incroyable et quand je dis que nous sommes relax, c’est donc beaucoup dire !

Cet après-midi, après avoir fait quelques courses au Al Mushrif avec Josette, nous sommes allés visiter le Palais Présidentiel, Qasr Al Watan (Palais de la Nation). Nous avons été émerveillés par la splendeur du lieu…

L’esplanade du Palais

Ce palais, édifié en 2015 est ouvert au public depuis mars 2019. Ce n’est pas un lieu de résidence mais il sert de siège aux réunions des conseils des Ministres et de lieu de réception des chefs d’Etats. Un faste au-delà du luxe ! Le parcours commence par la grande salle. En entrant ici, la première chose que l’on remarque, c’est le dôme central. Avec son diamètre de 37 mètres, il est l’un des plus grands du monde ! (eh oui, encore !!!). Nous avons pu voir la salle des banquets, la salle des réunions, énormes !! Quant à la salle des conférences, sous le dôme doublé de feuilles d’or 23 carats, on peut admirer un lustre qui scintille de toutes parts grâce aux 350000 pièces de cristal qui le composent. Il pèse 12 tonnes et a été monté directement dans la salle tellement il est imposant… Tout ce qui compose le palais a été construit avec des matériaux nobles et cela se voit.

La grande salle

Le fameux lustre de 12 tonnes

« La puissance des mots » de Matar bin Lahej

Blandine dans un kaléidoscope !

L’extérieur n’a rien à envier à l’intérieur, l’esplanade est immense et le pavement magnifique… Bref, encore une fois, nous avons été époustouflés par la beauté du lieu.

Porte d’entrée VIP vue de l’intérieur

Je termine mon article après avoir écouté l’allocution du Président de la République et bien sûr, nous sommes conscients que l’heure n’est peut-être pas aux réjouissances, mais nous sommes ici et autant en profiter et vous faire par la même occasion oublier quelques instants la gravité du moment…

Pour nous suivre dans le Palais, suivez le guide !

Catégories : EAU | 4 Commentaires

6ème jour à Dubaï

Mercredi 11 mars 2020

Hier soir, nous avons pris quelques photos depuis notre balcon, c’est assez grandiose ! En fait, la grande tour juste en face cache le Burj Khalifa qui la touche, c’est vous dire si nous étions bien situés…

La Burj Khalifa est juste derrière… Dommage !

Ce matin, après un solide petit déjeuner (un buffet assez incroyable), nous sommes partis dans un tout autre quartier, totalement à l’opposé de la Marina que nous avons visitée hier. Il s’agit du quartier de Bur Dubaï, le quartier des souks et surtout le berceau de la ville, comme en témoigne le fort d’Al Fahidi, élevé entre 1787 et 1799 pour défendre la ville alors peuplée de 1000 âmes. Aujourd’hui transformé en musée, nous avons pris beaucoup de plaisir à le visiter.

Nous avons fait une belle balade au bord de Dubaï Creek, bras de mer d’une quinzaine de kilomètres, qui a fécondé et accompagné l’histoire de Dubaï. Les souks sont le passage obligé pour passer d’un endroit à l’autre de la promenade du bord de l’eau.

Le souk

La Dubaï Creek

Toujours le long de la Dubaï Creek, nous sommes entrés dans les dédales des anciennes résidences des cheikhs. Ce quartier musée, tout en corail, gypse, sable et coquillages nous a fait découvrir les tours à vents, véritables climatiseurs de l’époque.

Une tour à vent

Après cette plongée dans le Dubaï historique, tellement loin des gratte-ciel, il était temps pour nous de reprendre la route d’Abu Dhabi.

Nous n’aurions pas songé faire ce voyage sans aller à Dubaï, mais nous sommes obligés de reconnaître que cette ville ne nous a pas vraiment charmée, bien qu’elle soit la première en tout !!! Ici, le côté bling-bling est prépondérant : la classe n’est pas au rendez-vous. Amateurs de shopping, cette ville est faite pour vous.

Pour voir le Dubaï authentique, cliquez ici.

 

 

Catégories : EAU | 2 Commentaires

5ème jour à Dubaï

Mardi 10 mars 2020

C’est de Dubaï que je vous écris ce soir. .. Hélas, vous ne pourrez lire ma prose que demain car je n’arrive pas à avoir la connexion sur mon ordinateur (il doit commencer à se faire vieux !).

Aujourd’hui, nous avons donc changé d’Émirat. Nous avons parcouru les 150 kilomètres depuis Abu Dhabi sans encombre, la route n’a rien de vraiment extraordinaire. Nous avons pris possession de notre appart’hôtel, on ne peut mieux situé puisque nous sommes au pied de la tour Burj Khalifa, l’incontournable de DubaÏ. Vêtue de 142000m² de verre, les parois du plus haut gratte-ciel du monde, inauguré en 2010, s’élancent vers le ciel pour caresser les nuages à… 828 mètres de hauteur ! Vertigineux.

Nous ne pouvions manquer cette expérience de flirter avec le ciel ! Nous avons donc acheté nos tickets à prix d’or, quand même 400€ pour nous 3 – généreusement offerts par Blandine, afin de nous offrir le VIP Sky, qui nous a mené jusqu’au 148ème étage (555m d’altitude). Nous aurions pu nous arrêter au 125ème étage pour une somme plus modique mais la file d’attente pour acquérir le billet  peut durer plusieurs heures en raison du nombre de visiteurs… La vue là-haut est bien sûr spectaculaire, dommage qu’il y ait, sans doute presque toujours, une brume qui empêche une vision très nette. Quant au palmier, il faut réussir à le distinguer car il est situé à une dizaine de kilomètres et la hauteur n’est malgré tout pas suffisante pour vraiment le surplomber. En nettoyant les photos, nous avons réussi à le faire ressortir, et je peux vous assurer qu’on le voit encore mieux qu’en réalité ! Il y a aussi « The World » à admirer, cet ensemble de 300 îles artificielles représentant le monde. Depuis 2008 et la crise internationale, les projets de construction y ont presque tous été suspendus, c’est donc un fiasco !

Le désert n’est pas loin !

Le palmier

Au pied de la Burj Khalifa se trouve le Dubaï Mall qui, vous allez être étonnés, est le plus grand centre commercial du monde ! Plus de 1200 boutiques, 100 restaurants, 2 parcs d’attractions, 1 cinéma, 1 patinoire et un aquarium (qui possède la plus grande baie vitrée de la planète – 32m de long sur 8m de haut !!!), rien que cela !

Parlons maintenant des Dubaï Fontaines, qui ne sont pas non plus en reste ! Leurs jets dépassent de 10m les célébrissimes fontaines du Bellagio de Las Vegas…

Les fontaines

Nous sommes vraiment dans le pays des superlatifs !

Dubaï faisant 35kms de long, il est difficile, vous le comprendrez, de se rendre d’un point à un autre à pied. C’est donc en taxi que nous nous sommes rendus à la Marina (non, non, vous n’allez pas me croire, mais c’est la plus grande marina artificielle du monde ! ça ne s’invente pas !!!) où nous avons fait une agréable balade entre bateaux et immeubles de verre. La marina se trouve à côté du fameux palmier et du Burj Al Arab. Ce bâtiment en forme de voile gonflée abrite un hôtel 7 étoiles (autoproclamé !). Je vous en ai fait une photo du métro car c’est par ce moyen de locomotion que nous sommes retournés à l’hôtel.

La marina

Direction à suivre pour découvrir les photos du jour

Catégories : EAU | 2 Commentaires

4ème jour à Abu Dhabi

Lundi 9 mars 2020

Comme promis, vous allez pouvoir admirer aujourd’hui la Grande Mosquée d’Abu Dhabi… Beau morceau !

Mais ce n’est pas tout. Nous avons commencé nos visites par un site qui nous a interpelé car étiqueté 3 étoiles dans notre guide et que Josette et Gilles n’avaient encore jamais vu. Il s’agit du Qsar Al Hosn, le plus ancien et le plus important fort d’Abu Dhabi, abritant la première structure permanente de la ville : la tour de guet. Construit autour des années 1790, le bâtiment majestueux surplombait les routes commerciales côtières et protégeait le village grandissant établi sur l’île. Qasr Al Hosn se compose de deux bâtiments emblématiques majeurs : le fort intérieur (construit en 1795) et le palais extérieur (1939-45). Au cours des siècles, Qasr Al Hosn a abrité la famille régnante, le siège du gouvernement, un conseil consultatif et les archives nationales. La visite, bien qu’intéressante, ne vaut peut-être pas les 3 étoiles attribuées en comparaison avec la Mosquée, mais nous y avons passé un bon moment. Ce qui nous a  beaucoup étonné est cette immense esplanade toute blanche, en pleine ville, au milieu des tours immenses et modernes.

Nous avions quelques courses à faire car nos stocks de fruits et légumes commençaient à baisser mais, bien qu’en vacances, le ventre réclame son dû !!! Qu’à cela ne tienne, Josette a toujours la solution miracle : allier l’utile à l’agréable et c’est ainsi qu’elle nous a conduit au Marché Al Mushrif, très joliment décoré et comme toujours d’une propreté inégalable.

Après avoir rempli nos sacs de victuailles, nous avons pris la direction de la Grande Mosquée. Arrivés sur le site, après 2km de marche (j’exagère un peu, mais à peine !) pour accéder à l’entrée, il a fallu se déguiser en muslims, c’est à dire enfiler une espèce de djellabah en matière synthétique sous laquelle nous avons transpiré sang et eau !!! On se croyait dans le film « Au nom de la Rose », et pas question qu’un cheveu dépasse de la capuche ! Bien sûr, Pépère a été exempté de tout ce cérémonial ! Après tout cela, prêts pour la visite…

Cette œuvre d’art, inaugurée en 2007, est l’une des plus grandes mosquée au monde, avec son étonnante capacité d’accueil pour 40 000 fidèles. Elle comprend 80 dômes, 1 048 colonnes incrustées de pierres semi-précieuses, des lustres en plaqué or 24 carats, et le plus grand tapis tissé à la main au monde. La salle de prière principale est dominée par l’un des plus larges lustres au monde – 10 mètres de diamètre, 15 mètres de haut et pesant plus de 12 tonnes, son sol est recouvert d’un tapis persan de 5 762m², réalisé par 1 200 tisseuses iraniennes, les 9 parties qui le composent ont été assemblées à l’aide de nœuds par une cinquantaine d’ouvriers. Il pèse en totalité 47 tonnes, dont 12 de coton, et le reste en laine. Il aurait coûté environ 6 millions d’euros.

La structure d’acier et de béton est entièrement recouverte de 120 000m² de panneaux en marbre de Carrare, connu pour être l’un des plus blancs, extrait près de Pietrasanta, en Italie. Les 17 080m² de la cour centrale sont pavés du même marbre.

La première cérémonie qui y ait eu lieu fût l’enterrement du Cheikh Zayed, qui est enterré sur le site et qui a donné son nom à la mosquée.

Vous l’aurez compris, nous avons visité un monument hors normes, à l’échelle des Émirats Arabes Unis !!!

J’espère que tous ces chiffres ne vous ont pas donné le tournis. En tout cas, nous pensons qu’il est intéressant de les connaître.

Demain, départ pour Dubaï pour 2 jours… 170 kilomètres d’ici, sans doute dans le désert, nous découvrirons tout cela avec plaisir !

Pour découvrir les photos du jour, vous connaissez le chemin !

 

Catégories : EAU | 3 Commentaires

3ème jour à Abu Dhabi

Dimanche 8 mars 2020

Notre fromage favori de voyage… rien que pour la boîte !

La journée a démarré tranquillement, nous sommes restés à l’appartement le matin (avec une petite visite chez Josette pour se faire offrir un bon café !) mais l’après-midi nous a émerveillés…

Nous sommes allés aux Etihad Towers, cet ensemble de tours de verre qui forment un complexe de cinq gratte-ciel d’une superficie totale de plus de 500 000 m². Avec ses 305 mètres de haut et ses 80 étages, la tour 2, occupée par des appartements, en est la plus imposante. Se tenir au bas de ces géantes vous fait réaliser à quel point nous sommes de petits « bonzhommes » !!!

On se sent tout petit !

Après avoir traversé l’hôtel « Jumeirah at Etihad Towers », le grand luxe à l’état pur (dans la galerie, un magasin Cartier immense !), nous avons emprunté un ascenseur qui nous a conduit au 74ème étage afin d’admirer à 360° la ville d’Abu Dhabi et ses nombreuses îles encore en construction. Dans le prix du ticket d’entrée, une boisson est offerte là-haut et nous y avons passé un moment délicieux. Seul petit bémol, les vitres de l’observatoire sont très sales et photos et films s’en ressentent… Nous avons essayé de nettoyer au mieux, mais ça n’est pas encore parfait ! Nous avons eu la chance d’être presque seuls alors que Josette nous a dit qu’habituellement, il faut faire la queue pour prendre l’ascenseur : serait-ce un effet du coronavirus ???En tout cas ici, les gens n’ont pas l’air de s’affoler pour ça !

Agréable moment de vacances

Vue imprenable sur la ville

L’hôtel Jumeirah

Demain, nous allons visiter un autre monument certainement magnifique, la Grande Mosquée.

Jusqu’à présent, nous sommes vraiment enchantés par notre séjour, nous ne nous attendions pas à ce raffinement et cette richesse, sans le côté « bling-bling » qui accompagne souvent ces endroits.

Pour flirter avec le ciel, c’est par ici !

Catégories : EAU | 3 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.