Archives d’Auteur: laurianne132

Des pierres et des plages

Dimanche 17 octobre 2021

Pierres et plages ont été le menu du jour ! Nous avons commencé ce matin par faire un tour à Ciutadella pour essayer de trouver une souris pour mon ordinateur, la mienne m’ayant lâchée… Mission accomplie rapidement grâce au bazar chinois du coin, ce qui nous a permis d’aller visiter le village talayotique voisin de celui que nous avions visité hier… Agréable balade parmi les arbres, toujours intéressant à découvrir.

Cet après-midi, nous sommes partis sous un ciel menaçant, très menaçant ! Il était plus noir que bleu d’ailleurs mais tant pis, nous avons tenté et nous avons bien fait car nous n’avons pas eu une goutte d’eau !!!

Nous avons visité un autre village, Son Catlar, donné comme étant un des plus vastes des Baléares, en tout cas celui qui a le mieux conservé son enceinte. Je pense que nous allons ralentir sur l’archéologie car j’ai peur que mon blog ne devienne lassant !!! J’ai trouvé sur les sites des panneaux qui expliquent bien la disposition des villages talayotiques. C’est intéressant car il faut quand même beaucoup d’imagination pour essayer de recréer ces villages dans sa tête !

Et maintenant, à vous d’être imaginatifs !!!

Comme nous étions sur la route des plages, nous en avons profité pour aller y faire un tour… En fait, il faut les mériter car pour atteindre la première il faut marcher 500 mètres (ça peut aller…) et pour atteindre la deuxième, Cala en Turqueta, c’est 1km500 (tout en descente, mais évidemment, il faudra bien remonter !) avant d’atteindre le sable fin… J’imagine en plein été, sous la cagna, avec gosses, bouées et tout le fatras… quel courage il faut déployer ! Mais nous l’avons fait ! Je crois que si nous avions su ce qui nous attendait, nous ne nous serions pas lancé sur ce chemin, il faut dire que nous avions déjà pas mal crapahuté et que nous commencions à fatiguer… Bon, j’ai eu mes photos, donc tout va bien !

Si tout va bien, demain nous envisageons la traversée intégrale de l’île puisque nous pensons aller visiter Mahon…

Catégories : Les Baléares | Poster un commentaire

Pont D’en Gil et sites archéologiques

Samedi 16 octobre 2021

Minorque, c’est le pied !!!

Les prévisions météo prévoyaient d’éventuelles averses dans l’après-midi (ce qui ne fut pas le cas, il a fait beau !), nous avons donc décidés de partir découvrir une superbe arche de pierre naturelle, Pont d’en Gil ce matin. Nous avions prévu d’autres activités pour l’après-midi en cas de pluie, entre autre faire les courses du WE, mais comme il a fait beau nous avons ajouté deux sites archéologiques à notre programme !

Pour nous rendre à Pont D’en Gil, il faut contourner Ciutadella et nous nous sommes retrouvés de l’autre côté du port de plaisance avec le Castell de Sant Nicolau en point de mire. Là aussi, il y a une belle promenade le long de la mer avec des maisons superbes ! Nous avons suivi la route en nous arrêtant à tous les miradors et ce fut un réel plaisir.

Finalement, nous sommes arrivés à destination et nous ne savions pas trop à quoi nous attendre si ce n’est qu’il fallait parcourir un bout de chemin à pied mais nous ne savions pas la distance ni l’état dudit chemin ! Heureusement, il était praticable et pas très long… L’endroit est très beau et cela valait la peine que l’on s’est donné pour y arriver.

Nous sommes rentrés pour déjeuner et nous avons ensuite décidé d’aller visiter deux sites archéologiques proche d’ici. En nous y rendant, nous avons repéré une « barraca de bestiar », sorte d’étable, que l’on retrouve un peu partout ici.

Depuis que nous sommes à Minorque, on entend parler de civilisation talayotique et je dois dire que je ne savais pas du tout ce que c’était… Peut-être êtes-vous dans le même cas que moi, aussi, voici quelques explications :

La culture talayotique est la civilisation qui s’est développée aux Baléares, et plus précisément à Majorque et à Minorque. Les premières occupations humaines de Minorque datent de 5000 ans avant J.-C., mais l’île n’a été peuplée de manière permanente qu’à partir du troisième millénaire avant J.-C. De nombreux vestiges (tombes, nécropoles, villages, sanctuaires), très bien conservés, datent de cette époque : les taulas (deux énormes pierres posées l’une sur l’autre, en forme de T), les talayots (tours de forme arrondie, vraisemblablement utilisées pour la surveillance), les navetas (mégalithes funéraires en forme de bateau renversé. On comptabilise environ 1.500 sites talayotiques sur toute l’île, soit environ deux par km2

Le premier site que nous avons visité est la « Naveta des Tudons ». C’est le monument funéraire le plus réputé de Minorque. Ce type de tombe ne se trouve que sur cette île. Elle est construite sur le principe de la technique dite cyclopéenne, c’est-à-dire avec des pierres de dimensions modérées assemblées à sec, sans ciment ni mortier. Les fouilles archéologiques effectuées dans les années 1960, avec la participation de l’archéologue minorquine María Lluïsa Serra, ont permis de découvrir des squelettes de cent individus des deux sexes et de tout âge parsemés çà et là, la majorité d’entre eux ayant été datés du IXe siècle av. J.-C.

Nous sommes partis un peu plus loin en empruntant une toute petite route jusqu’à Torretrencada. C’est un village préhistorique qui a été habité jusqu’à la fin de l’époque romaine. On peut y voir l’une des plus belles taulas de Minorque. Nous avons beaucoup apprécié la balade au milieu d’oliviers sauvages… Nous étions tout seul sur le site !

Après, il nous a fallu revenir à la réalité et la journée s’est terminée par une balade… au supermarché !!! Il faut bien nourrir les machines !

Catégories : Les Baléares | Un commentaire

Carrière de Lithica et Cala Galdana

Vendredi 15 octobre 2021

Le blog sera moins chargé aujourd’hui pour deux bonnes raisons : la première c’est que je n’ai pas pu faire mon article hier soir et donc je l’ai fait ce matin, ce qui m’a pris beaucoup de temps. La deuxième c’est que l’on a ressenti les efforts d’hier et particulièrement ma hanche qui rechigne un peu au démarrage !

Nous sommes donc partis tardivement pour visiter un très beau site, Lithica, pas très éloigné d’ici. C’est un endroit que nous avions un peu mis de côté car il nous semblait ressembler davantage à un parc d’attraction qu’à autre chose d’après ce que nous avions pu en lire… En fait, nous sommes tombés sous le charme de cette ancienne carrière qui fonctionna pendant plus de 200 ans.

L’extraction de pierres sur le site dura jusqu’en 1994. Puis, l’avènement du béton ainsi que d’autres techniques de construction eurent raison de la carrière. Sous la menace d’être abandonnée, l’association culturelle Lithica loua le lieu afin de lui donner un autre usage. Il est indéniable que le lieu est exceptionnel. Le renouveau de Lithica est essentiellement dû au mérite de la sculptrice française de Ciutadella, Laetitia Lara. C’est elle qui est à l’origine du projet de reconvertir la carrière en centre culturel.

Il y a deux genres de carrières : les anciennes ou l’extraction était manuelle et les nouvelles ou l’extraction était mécanique. L’extraction de la pierre se faisait à l’aide de scies circulaires installées sur des rails. Le labyrinthe est situé juste à l’entrée, dans la zone des carrières modernes, aux pieds de l’emblématique Totem de pierre. Ce labyrinthe carré a été réalisé en 2014. Les carrières anciennes, elles, accueillent le labyrinthe des vergers, le jardin médiéval et un jardin botanique… Nous avons adoré notre balade et avons été impressionnés par la hauteur des murs qui nous entouraient dans le grand labyrinthe : plus de 30 mètres de haut !

Nous sommes rentrés nous restaurer et nous reposer un peu (après tout, on est en vacances que diable !) et nous sommes repartis sur la côte Sud pour explorer la Cala Galdana… une jolie plage, la plus grande que nous ayons vu jusqu’à présent. Le temps était plus maussade cet après-midi et les nuages étaient bien présents, moins sympa pour les photos !

Tout à l’heure, nous allons au restaurant, très bien coté parait-il… Nous verrons !

Catégories : Les Baléares | Un commentaire

Cala Morell et Punta Nati

Jeudi 14 octobre 2021

Bien que Gilbert nous avait préparé un programme soft sur le papier, la journée a été un peu rude et longue !

Commençons par le commencement… Nous sommes partis de bon matin pour aller voir deux curiosités proches de « chez nous » : le Castell de Sant Nicolau, bel exemple d’architecture castillane de la fin du XVIIe. Partant de ce beau monument, un chemin de promenade nous a conduit jusqu’au centre de Ciutadella en longeant la Marina.

Nous avons continué par une autre tour de défense, située à proximité de notre hôtel cette fois, mais le chemin pour y accéder n’était pas de tout repos. Il nous a fallu marcher dans la caillasse ce qui n’est pas toujours facile… Nous avons fait presque tout le tour de cette édifice dont je n’ai aucun détail si ce n’est que c’est une tour édifiée par les anglais en 1799 !

Après une halte repas dans notre « home sweet home », nous avons repris la route pour nous rendre sur un très joli site archéologique : la nécropole de Cala Morell. eLLE inclue un ensemble de quatorze grottes artificielles où l’on faisait des enterrements collectifs depuis l’époque du Bronze Initial jusqu’à l’époque romaine. Les grottes les plus anciennes sont de petites dimensions et de forme ovale. Les autres sont des grottes plus grandes, quelques-unes avec des piliers qui divisent l’espace. La balade était très chouette mais aussi assez difficile car les indications étaient quelque peu légères et il nous est arrivé de ne plus trop savoir par où passer tellement le terrain était chaotique…

Nous avons exploré un peu les alentours et sommes arrivés à un endroit où il semblait encore y avoir un site archéologique que nous avons réussi à (presque) atteindre après bien des misères dans les cailloux (encore !!). Je dis « presque » atteindre car nous avons abdiqué juste avant, les ultimes centaines de mètres étant encore plus rudes que ce que nous venions de traverser ! L’endroit est magnifique et nous avons été enchanté par la blancheur des maisons. Après plus ample observation, nous nous sommes rendu compte que même les tuiles étaient peintes en blanc !

De là, nous avons repris la voiture pour nous rendre à la pointe Nati (avec son phare du même nom), réputée pour être particulièrement belle au soleil couchant. Le parking se situe à un bon kilomètre de la pointe et ensuite, nous avons encore crapahuté dans la caillasse pour mériter la jolie vue. Nous avons donc attendu le crépuscule (comme beaucoup d’autres gens présents sur les lieux) pour rentrer à la maison à 20 heures…

En fait, nous avons parcouru nos 10km, ce qui en soit n’est pas phénoménal en une journée mais ce furent pratiquement plus de la moitié dans les cailloux… pas idéal pour de vieilles jambes !!!

J’arrête là mon bavardage car Pépère s’impatiente, nous allons partir pour de nouvelles découvertes…

Catégories : Les Baléares | Un commentaire

2ème jour – Visite de Fornells

Mercredi 13 octobre 2021

Avant tout, voici une carte de Minorque afin que vous puissiez repérer un peu les endroits où nous allons… Depuis Ciutadella, où nous logeons, nous pouvons apercevoir Majorque !

Ce matin, avant de partir pour notre journée de découverte, voilà ce qui nous attendait à la porte de notre appartement !

Comme je vous l’avais annoncé hier, nous avons décidé d’aller du côté de Fornells, petit port réputé comme un incontournable de l’île… C’est un village tout blanc avec un front de mer qui, par temps venteux comme aujourd’hui, ne manque pas de charme ! Et pour du vent, il y en avait… Nous ne regrettons d’ailleurs pas d’y être allés car le spectacle était grandiose : une mer d’un bleu profond écumant de rage sous les assauts du vent ! Magnifique.

Après avoir emprunté la promenade du front de mer, nous avons bravé les rafales et avons grimpé jusqu’à la Tour de Fornells érigée par les Britanniques au tout début des années 1800 pour protéger l’entrée du port d’éventuels débarquement ennemis. Juste avant la tour, un petit sanctuaire est dédié à Notre Dame de Lourdes… Etrange à cet endroit !

Après ce bon bol d’air, nous avons flâné dans les ruelles du village avant de reprendre la route, destination le Cap de Cavalleria à 6km de Fornells. Son phare, perché sur une haute falaise de 94m de haut serait le plus spectaculaire de l’île… Tout autour, parmi les rochers, se cachent des bunkers datant de la guerre civile. Nous nous sommes baladés avec plaisir dans les sentiers caillouteux en admirant la mer déchaînée.

Nous ne savons pas encore ce que nous ferons demain, nous choisirons probablement notre programme en fonction de la météo… Vent ou calme plat, à voir ! Nous demandons surtout du soleil et du ciel bleu, pour le reste, cela n’a pas grande importance !

Catégories : Les Baléares | Poster un commentaire

Minorque

1er jour – Visite de Ciutadella

Mardi 12 octobre 2021

Nous voici de retour ! J’aurais pu vous faire quelques petits articles depuis notre retour d’Espagne car nous n’avons pas été sans bouger depuis lors, mais je n’ai pas pris le temps de le faire… Nous sommes allés en Italie au mois d’août et nous avons fait étape à Pérouges à l’aller et à Chalon-sur-Saône au retour, à Cherbourg début septembre où nous avons retrouvé mon beau-frère et ma belle-sœur et en Bretagne fin septembre… Beaucoup de belles découvertes et si j’ai le courage, je vous ferai un petit reportage sur tous ces jolis endroits mais pour l’instant, je vais consacrer mes efforts sur cette petite île des Baléares.

Nous sommes arrivés hier et comme d’habitude, nous avons commencé par prendre nos marques, entre autre à trouver le super marché du coin… Eh oui, nous sommes un peu terre à terre !!!

Nous sommes situés à Ciutadella, la deuxième ville après Mahon, la capitale actuelle. Ciutadella est à l’opposé de Mahon, c’est à dire de l’aéroport et nous avons déjà traversé l’île dans sa longueur, ce qui représente 47km. Minorque a une superficie de 702 km2, elle est entourée par une côte de 216 km, elle fait 17 km dans sa plus grande largeur, son endroit le plus élevé est à 400 m.

Elle fut capitale jusqu’à l’arrivée des anglais en 1714 et conserve des traces de son passé, en témoignent de très belles demeures de notables. Nous avons suivi le circuit préconisé par notre guide (livre, pas humain… je précise !) qui nous a fait découvrir les plus beaux endroits de la ville. Par contre, nous n’avons pu visiter aucun édifice ni musée car nous sommes le 12 octobre et c’est un jour férié (je crois que c’est la fête nationale espagnole), tout était fermé. Nous y retournerons donc et je vous donnerai plus de détails sur les différents édifices à ce moment là.

Nous sommes ici jusqu’au 21 et nous aurons donc le temps de voir tout ce qu’il y a d’intéressant à Minorque.

Comme la découverte de Ciutadella ne nous a pris qu’à peine 3 heures, nous avons pu aller voir un endroit très joli, au nom imprononçable de Cap d’Artrutx qui marque l’extrême Sud-Ouest de l’île. C’est une pointe très caillouteuse qui se distingue par son phare inauguré en 1859. Nombreux sont les habitants des alentours et les touristes qui viennent admirer le déclin du jour sur la mer. La luminosité est effectivement très intéressante pour les photos. Nous y reviendrons une autre fois un peu plus tard pour voir le soleil couchant.

J’ai eu quelques petits soucis techniques hier en faisant cet article (j’espère que j’ai bien réparé et que vous pourrez profiter de nos découvertes) c’est pourquoi je ne vous le fais parvenir que ce matin.

Aujourd’hui, il y a beaucoup de vent mais nous allons quand même partir du côté de Fornells, décrit comme un joli petit port… A voir !

Catégories : Les Baléares | 8 Commentaires

La conclusion…

Mercredi 14 et jeudi 15 juillet 2021

Un peu tardive peut-être la conclusion de ces belles vacances, mais il faut se remettre en route quand on rentre à la maison après presque un mois de vadrouille !

Je m’étais donc arrêtée à Pau où nous avons renoué avec le ciel gris et la température bien fraîche…

L’étape suivante a été par contre très sympa car nous avons pu nous rencontrer avec ma sœur ! Elle était en vacance pour une semaine avec ma nièce dans le Lot et nous nous sommes rendu compte que nous passions à quelques kilomètres seulement de leur lieu de villégiature. Nous avons donc fait ce petit détour et nous avons partagé leur (bon) repas… Nous étions vraiment très heureux de nous retrouver après plusieurs mois sans se voir, c’est à dire depuis notre avant dernier séjour en Bretagne…

Après ce petit intermède de 2 ou 3 heures, nous avons repris notre route, direction Limoges et le lendemain, retour au bercail ! Je n’ai pris que 2 ou 3 photos, le cœur n’y était plus, quant à la luminosité, n’en parlons pas… Seule, une jolie tâche jaune nous a rappelé de beaux souvenirs : un champs de tournesols, nous en avons tant vu en Espagne !

Nous avons passé d’excellentes vacances car, vraiment, l’Espagne vaut le détour tant par ses richesses architecturales que par ses paysages sans oublier la gentillesse des habitants. C’était notre plan B, mais nous ne regrettons nullement notre choix !!! De plus, au vu de la situation actuelle, nous regrettons encore moins d’être partis à cette période de l’année (malgré nos appréhensions quant à la chaleur – que nous avons d’ailleurs très bien supportée) car Dieu seul sait ce qui va se passer en septembre ou octobre… Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras, c’est bien connu !!!

J’espère pouvoir vous donner rendez-vous prochainement sur ce blog, mais… qui peut savoir !

Catégories : Espagne | Poster un commentaire

Retour en France…

Mardi 13 juillet 2021

C’est un diaporama d’une toute autre couleur que je vais vous présenter aujourd’hui !!! Verdure, brume et atmosphère frisquette, mais ça, vous ne pouvez pas le sentir !

Déjà, hier, en arrivant à Huesca, nous avons senti une grande différence de température, sans doute pour nous remettre dans le bain… Ce matin, après un bon petit-déjeuner, nous avons repris la route avec le sentiment de vraiment terminer les vacances ! Pourtant, la route qui nous a conduit jusqu’ici était très belle, nous avons traversé la chaîne des Pyrénées de part en part en passant par le col du Pourtalet, situé à 1794 mètres d’altitude. Nous y avons rencontré de belles vaches avec leurs cloches qui tintinnabulaient, des chevaux qui en prenaient à leur aise sur la route et un magnifique guêpier d’Europe : le bonheur !

Le passage de la frontière s’est passé exactement comme d’habitude, personne ne nous a rien demandé, on n’a d’ailleurs pas vu de poste frontière !

Nous sommes donc ce soir dans la banlieue de Pau et bien sûr, un peu tristes d’avoir presque terminé ces belles vacances et de voir la météo de ce côté de la frontière. Après plus de 3 semaines de ciel bleu d’azur, dur dur… Mais c’est déjà beau d’avoir pu en profiter, ce qui n’a pas sans doute pas été le cas de tout le monde.

Les quelques photos du jour sont là :

Demain, nous continuerons notre remontée vers le Nord, étape à Limoges…

Catégories : Espagne, Sans | Poster un commentaire

De Cuenca à Huesca

Lundi 12 juillet 2021

Ce soir, nous avons en toile de fond les Pyrénées, c’est dire si nous nous rapprochons de la France !

Nous avons quitté Cuenca ce matin et comme à notre habitude, nous avons pris les routes nationales pour atteindre Huesca, notre étape du jour et surtout, notre dernière nuit espagnole.

Les paysages qui ont défilé tout au long du chemin étaient variés et toujours magnifiques. Nous avons tout d’abord évolué dans un décor de western mais hélas, je n’ai pas pris de photos… pas toujours facile en voiture de s’arrêter et en plus, je dois avouer que j’étais un peu somnolente ce matin !!! Après, vous pourrez avoir un aperçu car nous avons réussi à nous arrêter plus facilement pour prendre des photos. Nous sommes passés de la Castille-Mancha en Aragon, région qui est bien belle mais que nous n’aurons pas hélas le temps de visiter.

Nous avons été attirés, à un moment donné, par les ruines d’un village et nous nous sommes demandés ce qui avait bien pu provoquer de telles destructions… nous pensions à un tremblement de terre et nous nous sommes arrêtés pour aller voir de plus près. Belchite, c’est le nom de ce village, est jumelé avec Oradour-sur-Glane, ce qui nous a un peu mis la puce à l’oreille et en regardant sur internet, nous avons vu que c’était un village martyr de la guerre civile espagnole. Fin août 1937, Belchite est bombardé. Les partisans de Franco affrontent les Républicains espagnols. 13 jours de combat en pleine rue, 5 000 morts. Les Nationalistes sont en train de prendre l’avantage. À la fin de la guerre, Franco veut faire de ces ruines un témoignage, espérant dénoncer les exactions de ses adversaires et masquer les crimes commis par son propre camp. Nous avons pris quelques clichés de l’extérieur car on ne peut pas pénétrer dans l’enceinte du village. Par contre il est possible d’y faire une visite guidée sur rendez-vous.

Nous avons ensuite continué notre route dans des paysages toujours plus étonnants et avec un vent très violent !

Notre hôtel à Huesca est très agréable et chaleureux, heureusement car la température a très nettement baissée, sans doute pour nous habituer à notre retour en France.

Demain soir, nous dormirons à Pau après avoir passé les Pyrénées… et la frontière, sans encombre nous l’espérons !

Catégories : Espagne | Poster un commentaire

Cuenca et Ciudad Encantada

Dimanche 11 juillet 2021

Le Petit Futé nous avait prévenu… Il faut être en forme pour visiter Cuenca ! Nous confirmons car ce soir, nous sommes un peu sur les rotules ! Cuenca, tout comme Tolède, a été classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Toute la matinée, nous avons arpenté les ruelles de cette jolie cité médiévale, c’est à dire que nous avons monté des rues (en pente raide ou par des escaliers), descendu d’autres rues avant de remonter encore plus haut… Bref, les jambes en prennent un sacré coup ! Cela fait 3 semaines que nous usons nos chaussures sous des chaleurs non négligeables (aujourd’hui, plus de 36°C avec pour couronner le tout, une atmosphère orageuse, donc très lourde et oppressante…) alors forcément, nous ressentons un peu de fatigue. Peu importe, cela n’a pas gâché notre plaisir. Nous avons découvert, entre autre, l’incontournable Plaza Mayor et la très belle cathédrale. Ce qui fait aussi la notoriété de Cuenca, ce sont ses maisons suspendues du 14ème siècle qu’hélas nous n’avons pas pu approcher car une partie de route s’est écroulée et le pont qui permet de passer du Parador à la vieille ville (et d’où la vue sur les maisons suspendues est merveilleuse) a été fermé ! C’est bien notre chance !

Nous avons pu nous en approcher et, en se penchant, prendre quelques clichés… C’est incroyable de voir leurs balcons suspendus au-dessus du précipice. Honnêtement, je ne voudrais pas y habiter. La principale maison est occupée maintenant par un musée.

En regardant le diaporama, vous pourrez flâner avec nous dans le dédale de ruelles…

Après être passés par l’hôtel pour nous rafraîchir et nous reposer un peu, il nous restait pas mal de temps (nous avions réservé le restaurant à 21h00, comme c’est la coutume ici, et encore c’est très tôt pour les espagnols). Sur les conseils de notre petite amie Sophie (dont la maman est originaire de la région) nous avons décidé d’aller visiter un parc naturel, Ciudad Encantada (à 25kms de Cuenca). Ce parc est une splendide formation de sédiments dans lesquels les ruissellements et l’érosion ont découpé des rochers sous des formes fantastiques… La nature est très belle et après toutes les villes que nous avons visitées, nous étions heureux de nous retrouver dans la verdure, et cerise sur le gâteau, nous étions pratiquement tout seuls ! Grâce à quelques panneaux et à une imagination débordante, nous avons pu voir quelques animaux fantastiques… De toute façon, nous avons passé un super bon moment, malgré la chaleur et pourtant, nous étions à 1400m d’altitude… Qu’est-ce que ça devait être à Séville ou à Grenade !

Sur la route du retour, nous avons essuyé une averse terrible, en plus sur la route sinueuse et nous avons même entendu un coup de tonnerre ! Il était temps de rentrer.

Nous continuons notre remontée vers le Nord demain, prochaine étape, Huesca où il semble ne pas y avoir grand chose à voir ! Nous y restons une nuit, ce sera notre dernière nuit en Espagne. Après demain, nous repasserons la frontière, nous ne savons pas encore dans quelle conditions…

Catégories : Espagne | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.