Articles tagués : La Paz

Flânerie à La Paz

Dimanche 27 octobre

Si vous le voulez bien (de toute façon, vous n’avez pas le choix), je vais commencer par vous conter notre soirée d’hier…  Excellente au demeurant !

Nous sommes partis au restaurant avec, sous le bras, notre bouteille de vin… Pas évident en France d’arriver avec son propre breuvage dans un hôtel 5 étoiles ! Nous avons expliqué à notre serveur (ils commencent tous à nous connaître) que c’était notre anniversaire de mariage et blablabla et blablabla… non pas que nous voulions raconter nos vies mais il fallait justifier cette incartade. Pas de problème, il nous a pris la bouteille, l’a débouchée et nous l’a apportée avec son support et deux verres en nous disant que c’était un très bon vin (ce qui s’est avéré tout à fait vrai !). Nous avons alors commandé un « filet mignon », mais pas un filet mignon de porc comme en France… Ici, le filet mignon est un filet de bœuf ! Après tout, au diable l’avarice, c’est pas tous les jours que l’on fête 45 ans de mariage !!! Nous avons donc vu arriver un énorme tournedos chacun, accompagné de frites et de riz (vous verrez ce que Pépère a fait de ses frites !).

DSC_0071

Après s’être régalés de ce met délicieux et bien que nos estomacs fussent déjà bien remplis, je voulais à tout prix prendre un dessert : pas d’anniversaire sans gâteau ! A notre grande surprise, nous n’avons même pas eu le temps de passer commande que notre serveur arrivait avec un beau gâteau surmonté d’une bougie : là, nous avons été touchés par ce geste ! En plus, il a insisté pour nous prendre en photo pendant « le soufflage » de la bougie. Cerise sur le gâteau (enfin, fraise sur le gâteau !), c’était un vrai délice, cela fait bien longtemps que nous n’avions mangé un si bon dessert ! Un expresso plus tard, accompagné pour une fois par des chocolats (ils nous ont  vraiment gâtés !), nous avons pris congé en ne manquant pas la photo avec nos serveurs et, quelques effusions plus tard, avons repris le chemin de notre chambre… Heureusement, nous n’avions qu’à prendre l’ascenseur, donc pas de risque de faire virer le ballon au rouge violacé !

DSC_0072-1

Nous nous souviendrons longtemps de cette excellente soirée. Il est vrai que nous n’avons pas lésiné sur les moyens : ça nous est revenu, quand même, à environ 10 euros chacun !!!!

Encore un grand merci, Patrick, pour ton excellent vin que nous avons dégusté en pensant à toi !

DSC_0068

Aujourd’hui fut maussade, gris et pluvieux… Nous avons quand même mis le nez dehors en début d’après-midi, lors d’une éclaircie. Nous avons flâné sur le grand boulevard qui était fermé à la circulation (quel bonheur), des étals en tous genres fleurissant sur la chaussée. J’ai pris quelques clichés, probablement les derniers que vous verrez de La Paz.

Les dernières photos ont été prises proches ou dans la rue de notre hôtel et vous pourrez constater que l’on n’irait pas chercher un hôtel 5 étoiles à cet endroit ! D’ailleurs, lors de notre arrivée, je me demandais si le chauffeur de taxi avait bien compris le nom de l’hôtel que nous lui avions donné car je m’attendais plutôt à un bouiboui qu’à un 5 étoiles dans un endroit pareil ! On est en Bolivie !!!

Les photos du jour sont ici.

Publicités
Catégories : BOLIVIE | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Visite de La Paz du haut en bas…

Samedi 26 octobre

Pour une fois, je n’ai pas eu de mal à trouver la date et pour cause, en 1968, le 26 octobre tombait déjà un samedi… A cette occasion, je voudrais remercier tous ceux qui ont eu la gentillesse de nous envoyer un petit mot pour nous souhaiter beaucoup de bonheur en cette occasion ! Vous rendez-vous compte, fêter ses 45 ans de mariage à La Paz !!! Pour nous, c’est vraiment merveilleux !

Nous avons voulu nous faire plaisir aujourd’hui et nous avons donc demandé à la réception de l’hôtel de nous organiser un tour de ville en taxi. Nous avions un autre choix, celui des bus spécialisés dans ces visites mais nous avons préféré être tous les deux et pouvoir s’arrêter là où nous le souhaitions. La voiture de l’hôtel et son chauffeur nous ont été proposés et nous n’avons pas regretté notre choix ! Le chauffeur (que nous avions déjà utilisé pour aller à l’agence) est très sympa et nous a conduits dans tout le dédale de rues de La Paz. C’est vraiment une ville atypique, tantôt perchée tout en haut des montagnes ou dans le fond de la vallée (qui se trouve quand même à 3200m, le point le plus haut étant l’aéroport à 4060m).

Nous sommes donc partis de l’hôtel et nous sommes tout de suite dirigés vers un des miradors de la ville. Nous avons donc emprunté un tas de rue toutes plus pentues les unes que les autres. C’était déjà impressionnant, mais quand nous sommes arrivés au point de vue, nous avons vraiment été comblés : toute la ville était à nos pieds ! Les montagnes environnantes donnent encore une autre dimension à ce tableau. Le plus haut sommet, l’Illimani (6462m) était hélas dans les nuages ! Le chauffeur nous accompagnait à chaque halte et nous expliquait ce que l’on voyait (nous essayions de comprendre, tant bien que mal !). Il nous a ensuite emmenés dans un autre endroit où, il y a 8 ans, par suite d’un tremblement de terre, tout un pan de la ville s’est effondré suite à un glissement de terrain ! Des centaines de maisons ont dévalé la colline, mais d’après lui, doucement ce qui fait qu’il n’y aurait pas eu de morts… A l’heure actuelle, des travaux de terrassement sont en cours, je ne sais pas s’ils vont reconstruire ou non, en tout cas, moi je n’aurais pas envie de m’y installer !

DSC_0961

Ce qu’il faut savoir, c’est que la partie haute de la ville est la partie la plus pauvre (et ça se voit), les plus riches étant installés dans la partie la plus basse (et là aussi, ça se voit !).

Nous avions entendu parler de la Vallée de la Lune, sans savoir ce que c’était et il nous a proposé de nous y emmener.  Ça tombait bien, on voulait lui demander de nous y conduire !

C’est un endroit très insolite qui ressemble un peu à la Capaddoce en Turquie. Parc aménagé avec un sentier de découverte, il faut payer un droit d’entrée. Le chauffeur nous dit qu’il faut environ ¾ d’heure pour faire le tour et nous dit qu’il nous attend dans sa voiture. Nous voilà donc partis sous un beau soleil, et croyez-moi, dans ce décor tout blanc, ça chauffe ! Le sol, composé d’argile s’est érodé au cours des siècles, sculptant une véritable œuvre d’art, des cheminées de fées et des pitons rocheux ouvragés comme de la dentelle.

DSC_01038

Nous avons aperçu au loin une mariée posant pour ses photos en ayant abandonné son bouquet momentanément sur un banc… Pépère s’en est emparé et j’ai fait la photo sans penser sur le coup quel  jour nous étions ! C’est après que nous avons réalisé que ça tombait bien, mais en fait, peut-être aurait-il mieux valu que ce soit moi qui pose avec le bouquet !!!

DSC_01023

En rentrant à l’hôtel, nous sommes montés jusqu’au 12ème étage, les 2 derniers clichés ont été pris de là-haut, dommage nous pensions que ce serait peut-être une terrasse, mais non, pas d’accès sur les toits… J’ai donc pris mes photos à travers les baies vitrées.

Ce soir, nous allons fêter nos 45 ans de mariage, et comme, souvenez-vous, nous avons une bonne bouteille péruvienne qui nous attend, nous allons essayer de la consommer pendant notre repas au restaurant… Il va falloir réussir à expliquer pourquoi nous apportons notre propre bouteille ! Je pense que ça ne devrait pas poser de problème. On vous racontera tout ça demain !

Si vous voulez faire un tour à La Paz, c’est par ici.

Catégories : BOLIVIE | Étiquettes : , , | 4 Commentaires

Premières vues de La Paz

Vendredi 25 octobre

Coucou, nous revoilà ! Eh oui, hier, nous n’avons pris aucune photo car durant toute la matinée il a plu des cordes… Nous avons bravé le mauvais temps quand même, pour découvrir cette immense ville, mais nous n’avions pas pris les appareils photo car nous avons eu peur de les abîmer. Le temps s’est levé en milieu d’après-midi, mais comme nous avions rendez-vous à l’agence pour mettre au point notre circuit des salars d’Uyuni, la journée s’est ainsi terminée !

Aujourd’hui, il a encore beaucoup plu mais vers 15h, ça s’est levé et nous sommes donc partis, cette fois avec l’appareil. Vous pourrez donc découvrir quelques aspects de la ville.

DSC_0877 DSC_0874

La Paz compte environ 2 000 000 d’habitants et les plus hauts quartiers culminent à 4100m d’altitude. Le Centre-ville, où nous sommes, n’est qu’à 3650m ! Inutile de vous dire qu’entre l’altitude, les rues en pente et la foule bigarrée qui circule, il n’est pas reposant de s’y promener. C’est pourtant ce que nous avons fait pendant 3 heures et nous n’étions pas mécontents de retrouver le confort douillet de notre hôtel. Il était grand temps d’ailleurs car à peine avions-nous regagné notre chambre, un bel orage (bien arrosé) a éclaté… ouf, nous étions à l’abri.

Dans le diaporama, vous verrez tout d’abord la grande artère qui nous conduit jusqu’à la Place San Francisco avec sa belle église à la façade de style baroque. L’intérieur est richement décoré mais bien entendu, il est interdit de prendre des photos. Nous avons ensuite pris pas mal de petites rues très colorées, avec les fils électriques enchevêtrés (on se demande comment les électriciens s’y retrouvent !), les bus archaïques qui ont bien du mal à se faufiler et du monde, toujours du monde… Très difficile d’avoir des photos propres car il y a toujours une tête qui vient se mettre devant l’objectif ! Les trottoirs sont très peu larges, il faut donc constamment slalomer en faisant bien attention de ne pas se retrouver sur la rue : les chauffeurs ne vont pas s’arrêter pour vous ! De même, traverser une rue est une entreprise on ne peut plus dangereuse !!! Nous sommes rentrés dans une galerie marchande dont le design moderne nous a vraiment étonné par rapport au reste.

Nous nous sommes dirigés vers la Place Murillo, bordée par la Cathédrale (qui n’a vraiment rien d’extraordinaire à l’intérieur), le Palais Présidentiel, et le Palais Législatif entre autres, le Palais Présidentiel étant celui surmonté d’une petite coupole. La place est couverte par des centaines de pigeons qui viennent quêter leur pitance, généreusement distribuée par tous les badauds à la grande joie des enfants.

DSC_0879

Nous nous sommes vraiment bien amusés à regarder les gardes (nous avons vu la relève devant le Palais Législatif) mais vous verrez que nous sommes loin de la rigueur des gardes anglais par exemple… Ils regardent à droite et à gauche, ils rigolent entre eux, ils se reposent de temps en temps pour se dégourdir les jambes… cocasse !

Vous verrez même les galeries Lafayette de La Paz, d’accord ce ne sont pas les mêmes qu’à Paris, mais quand même.

Autre chose de cocasse : il y a pas très loin de notre hôtel une statue de Christophe Colomb et je ne sais pas quel est le marrant qui lui a mis une bouteille et un masque à oxygène !!!

Pour terminer, je vous ai pris quelques photos du hall de l’hôtel.

Nous avions normalement prévu de quitter La Paz pour Sucre demain, mais en fait nous prolongeons notre séjour ici jusqu’à lundi. Notre circuit à Uyuni ne débutant que le 6 novembre (problème de disponibilité des hôtels avant cette date), nous avons donc tout le temps. Lundi, nous nous rendrons à Sucre en avion car le bus met 14 heures (de nuit) contre 40 minutes en avion. De plus, l’avion est certainement plus sûr que le bus !

Demain, si le temps le permet, nous essayerons de faire un grand tour de ville et de nous rendre aux miradors qui surplombent la ville… mais j’ai bien dit, si le temps le permet !

Pour découvrir La Paz, c’est ici.

Catégories : BOLIVIE | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.