Articles tagués : Amazone

Retour à Lima

Jeudi 3 octobre

Jeudi, c’était hier, jour de notre retour vers la civilisation ! J’ai l’impression que vous êtes déjà nombreux à savoir que nous sommes rentrés car ce matin, c’est avec joie et étonnement que nous avons découvert vos nombreux messages ! Ca fait drôlement plaisir car il faut dire qu’à peine arrivés à l’hôtel hier soir (il était 10h passées), nous nous sommes jetés sur l’ordinateur pour vous faire partager notre belle aventure… On a terminé à 1h du matin !!! Heureusement, jour après jour et dans des conditions précaires, nous avons réussi à préparer tous les articles et les photos afin de vous les mettre en ligne le plus rapidement possible. Nous avons réussi notre pari et ça nous fait chaud au cœur qu’à peine paru, nous sommes lus ! Merci à tous.

Nous avons quitté le lodge après déjeuner vers 13h et avons pu dire au revoir à nos amis américains qui rentraient d’une partie de pêche… Des « au revoir » de bateau à bateau ! Eddy faisait partie du voyage car il rentrait chez lui retrouver sa femme et son petit garçon de 3 ans et il était très heureux.

Après 2h30 de somnolence pour certains et d’yeux grands ouverts pour nous, nous sommes arrivés à l’embarcadère d’Iquitos… Heureusement, pas le même qu’au départ et ouf, il n’y avait pas de marches à grimper ! Par contre, il était situé loin de l’agence et c’est en tuk-tuk que nous avons rejoint l’agence d’Otorongo. Epique le trajet ! Nous y avons retrouvé Antony et sa femme qui avaient quitté le lodge en début de semaine pour s’occuper de la paperasse (ce sont les propriétaires du lodge) ! Leur photo (ci-dessous) est particulièrement destinée à nos amis « Lerouxtard » (ouf, enfin des nouvelles d’eux, quel bonheur !!), ça va leur rappeler de bons souvenirs. Antony se rappelle fort bien de vous et du fait que les enfants ne voulaient plus partir…

DSC_0311

Si les futurs voyageurs qui se rendront au Pérou veulent faire une vraie plongée dans la nature, nous vous recommandons chaudement ce lodge. L’organisation est parfaite, vous êtes pris en charge dès votre arrivée à l’aéroport d’Iquitos jusqu’à votre retour à ce même aéroport, tout est compris dans le tarif. Certes, on est en pleine jungle, le confort est donc rudimentaire mais à côté de cela, qui peut rêver de deux guides particuliers pour toute la durée de votre séjour, à l’affût de vos moindres désirs et adaptant toutes vos balades selon vos envies du moment ! Ils vous occupent toute la journée et nous étions vraiment étonnés de toutes ces virées en bateau (nous pensions au coût de l’essence) qu’ils n’hésitent pas à vous proposer… On sent que pour Antony, la priorité est de faire plaisir au client, et il y réussit fort bien. D’après Eddy, qui travaille en free-lance pour plusieurs lodges, celui-ci est de loin le meilleur et le seul à vous offrir des guides particuliers. Les autres font uniquement des excursions groupant tous les locataires présents… grande différence !

SO, ANTONY AND YOUR WIFE (I’M SORRY, I DON’T UNDERSTAND HER NAME) MANY THANKS FOR YOUR KINDNESS AND YOUR FANTASTIC ORGANIZATION ! WE SPENT A GREAT WEEK BECAUSE OF YOU.

AND OF COURSE, MANY THANKS TO EDDY, THE BEST GUIDE WE COULD HAVE, WE HOPE THE BEST FOR YOU AND YOUR FAMILY… ET SURTOUT N’OUBLIES PAS TON FRANCAIS !!!  ECRIS NOUS. KISSES

Après tous ces éloges bien mérités, revenons à nos moutons. Notre avion décollait à 19h et nous avons donc eu le temps d’aller faire un tour dans Iquitos, autour de l’Agence d’Otorongo Expeditions Lodge… C’est un quartier plutôt sympa et nous avons suivi la promenade du bord de rivière. Vous verrez des photos prises des deux côtés, c’est très différent !

Nous avons eu un vol sans histoire et avons retrouvé Lima et son climat froid et gris !

Les photos sont ici.

Publicités
Catégories : PEROU | Étiquettes : , , | Un commentaire

6ème jour à Otorongo

Mercredi 2 octobre

Le temps passe vite ! Déjà le dernier jour plein ici puisque demain, nous reprenons le bateau pour rejoindre Iquitos et ensuite notre vol pour Lima… Je pense que nous quitterons le lodge en tout début d’après-midi, après le déjeuner.

Aujourd’hui, nous avons encore fait beaucoup de bateau puisque ce matin nous sommes allés sur un lac (enfin, ce qu’ils appellent un lac car il est quand même un peu relié à la rivière). La balade a vraiment été agréable si ce n’est une chaleur accablante ! On s’est même fait un stop à l’ombre pour récupérer un peu car plusieurs heures au plein soleil, c’est vraiment dur… Nous y avons encore vu beaucoup d’oiseaux (nouveaux pour nous, tous les jours nous en découvrons de nouveaux) et aussi des petits singes, espiègles au possible. Nous en avons vu en deux endroits (à chaque fois on accoste en vitesse sur la berge – exercice pas toujours facile !) et vous verrez que la deuxième fois, je vous ai fait un cliché du feu de Dieu : mon petit singe en plein vol !!!

On a rencontré un petit garçon qui relevait son filet et qui était très fier de nous montrer sa pêche. Les enfants ici ne vont pas tous à l’école, les parents préférant les envoyer pêcher ou faire les travaux domestiques !! On peut le comprendre vu les moyens qu’ils ont… La vie nous semble assez difficile par ici, tant ils sont isolés de tout. Ils vivent au jour le jour d’après ce que nous a dit Eddy.

Nous avons eu la visite d’un bel iguane vert ici, au lodge et vous pourrez voir sa jolie langue !

Nous sommes repartis en bateau pour longer la rive et essayer de découvrir d’autres espèces d’animaux. Nous avons été très surpris car nous avons vu des iguanes qui grimpent aux arbres.  Sur la route du retour, nous nous sommes arrêtés au petit village d’Oran, peuplé de 200 âmes. Il est situé à 10mn à pied du lodge et les habitants profitent de cette manne car beaucoup d’entre eux travaillent ici et une majorité de produits consommés ici viennent de là. On y a pris une bière au troquet du coin avec les 4 américains qui séjournent ici avec nous depuis 2 jours. Eux repartent après-demain.

Dernière nuit dans la forêt amazonienne, peuplée d’un tas de bruit insolites, des cris des animaux nocturnes, du croassement des grenouilles et des crapauds, bref de tout ce qui rend le séjour si attractif… C’est quand même plus agréable que les sirènes des ambulances que l’on entend couramment aux Etats-Unis !

Pour voir les dernières photos de la vie sauvage, cliquez ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , , , | Un commentaire

5ème jour à Otorongo

Mardi 1er octobre

Journée pêche ! C’est une grande première pour nous que d’aller taquiner le goujon (enfin, ici, c’est plutôt le piranha)…

Comme d’habitude, petit déjeuner à 7h du mat et départ tout de suite après. Notre zone de pêche se situait sur un bras de rivière, mais il nous a fallu naviguer pendant au moins 1h1/2 ou 2 heures pour y arriver. Le soleil dardait ses rayons sur nos pauvres têtes mais heureusement on commence à connaître la chanson et on s’équipe en conséquence…

Après avoir lancé le filet avant d’arriver sur notre lieu de pêche afin de prendre les appâts,  nous nous sommes mis au travail ! Munis de nos cannes à pêche confectionnées d’une branche, d’un fil et d’un hameçon, nous avons tout de suite senti  que ça mordait ! Mais il faut avoir de la dextérité pour ramener la prise… Pépère a pris 2 pirhanas et 1 poisson chat et moi 1 piranha ! Comme en plus ils étaient trop petits, on les a remis à l’eau… Pas grave, on a pris du plaisir. Vous pourrez admirer les petites quenottes des piranhas… j’aime autant ne pas me faire mordre !

Bref, vous aurez compris que l’on n’a pas pu compter sur notre pêche pour se remplir le ventre à midi !!!!

Après 5 heures passées sur le bateau, nous avions les fesses en compote et étions heureux de rentrer au port… d’autant qu’au moment où l’on accostait, la pluie s’est mise à tomber très drue. Incroyable, ¼ d’heure auparavant, le soleil était toujours aussi fort.

Cet après-midi, nous avons choisi de rester au lodge pour se reposer un peu (Eddy nous proposait une nouvelle partie de pêche sur l’Amazone cette fois, mais point trop n’en faut !) et préparer le blog.

Pour voir notre pêche, c’est par ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

4ème jour à Otorongo

Lundi 30 septembre

Aujourd’hui, on a fait du bateau ! Il faut dire qu’ici, où que l’on veuille aller, il faut prendre le bateau…

Nous sommes donc partis le matin de bonne heure pour tenter d’apercevoir, entre autre, des singes… En fait, on a vu des oiseaux, des paresseux, la flore des sous-bois, mais des singes, que nenni ! Après une navigation d’une heure et un accostage un peu hasardeux sur la berge, nous avons marché dans les sous-bois pendant 2 heures, et je peux vous dire que la forêt amazonienne, c’est pas du gâteau !

L’après-midi, nous avons fait à peu près la même chose mais cette fois, pour aller voir des oiseaux magnifiques et très spéciaux, des Hoatzin… Cette fois, nous avons été gâtés car il y en avait en grande quantité. Normal puisqu’ils vivent en communauté. Ils se trouvent souvent près des plans d’eau mais la végétation est tellement dense qu’il n’a pas été facile de prendre les clichés. Il faisait une chaleur humide terrible, la sueur m’aveuglait, même les appareils photos s’embuaient… Après une bonne centaine de clic-clac, j’ai quand même réussi à vous en sortir quelques bonnes !

En revenant, nous avons aperçu des dauphins qui sautaient autour du bateau et surtout, un magnifique coucher de soleil… Superbe !

Pour voir les photos, c’est ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

3ème jour à Otorongo

Dimanche 29 septembre

Si vous le voulez bien, on va déjà commencer par notre balade nocturne d’hier soir !

On a enfilé les bottes (absolument indispensable) et munis de nos lampes frontales, nous sommes partis faire un tour « dans le jardin » nous a dit Eddy… C’était assez impressionnant, Eddy balayant tous les espaces (en l’air, par terre) avec sa torche et nous, mettant nos pas dans ses pas ! Je peux vous dire quand même qu’on n’était pas franchement rassurés (même Pépère) car quand vous vous baladez dans la nuit noire, sachant que de charmantes bestioles sont dans les parages, c’est pas forcément jouissif !!! Dans les alentours proches de nos chambres, on a eu la joie de découvrir deux adorables grenouilles (empoisonneuses quand même, ce qui n’empêche pas Eddy de les prendre dans ses mains, il paraît que si vous n’avez pas de coupure ou de blessure ouverte, ça ne risque rien !!!! ). Inutile de vous dire que je me suis contentée de les photographier et d’ailleurs, au détour, je tiens à remercier mes enfants adorés qui m’ont offert un super flash pour mon anniversaire, vous allez voir ce que ça donne ! Avoir du bon matériel, c’est super important si l’on veut avoir de beaux résultats… Petite parenthèse d’ailleurs, Eddy est très étonné par notre matériel  photo, il nous a dit que c’était pratiquement la première fois qu’il voyait un tel équipement.

Un peu plus loin, et même carrément plus loin, en fait le jardin est très grand,  nous nous sommes retrouvés dans la jungle après avoir traversé un cours d’eau sur une planche (alors là, j’étais de moins en moins rassurée !!!) pour aller voir les caïmans. On a aperçu leurs yeux, mais pas beaucoup plus… On en a vu un s’ébrouer mais tellement fugitivement et trop loin qu’il était impossible de le prendre. Au bout d’un moment, et après qu’Eddy  soit allé fureter plus loin en nous disant de l’attendre, tout seuls dans la nuit noire et la végétation hostile, on en a eu un peu marre et je l’ai rappelé en lui disant que la balade nous satisfaisait pleinement mais que maintenant il était temps de rentrer… Courageux, mais pas téméraires ! Il faut dire qu’on longeait la petite rivière, sur un terrain très accidenté, tout ça dans la nuit noire, ça faisait beaucoup pour nous… Nous nous sommes donc rapprochés du lodge (ouf, c’était déjà moins oppressant !) et là, qu’éclaire-t-il ? une magnifique tarentule… J’ai même osé m’en approcher de très près pour faire ma photo, n’ayant qu’une peur, c’est qu’elle me saute dessus ! Tant pis, il faut vivre dangereusement !!!

Après une nuit d’orage et de pluie intense, nous nous sommes levés à 7h pétante, comme d’habitude… Le petit déjeuner n’attend pas ! Il pleuvait encore un peu et nous avons décidé, avec Eddy, de rester au lodge ce matin (ce qui nous a permis de terminer les premiers articles du blog) et d’aller se promener cet après-midi. Il nous a proposé une balade en bateau, dans un autre endroit pour aller voir les animaux… Rendez-vous à 15h30 et avant, petite sieste dans les hamacs. Hélas, à 15h00, l’orage a de nouveau sévi et la pluie s’est mise à tomber avec violence (vous allez voir ça !). Donc, finie la balade, il va falloir s’occuper autrement ! Je vais donc en profiter pour vous présenter le lodge… Intérieur, extérieur, sous la pluie, sous le soleil, tout y est ! Quelques beaux papillons aussi que j’ai pris ce matin pendant la belle éclaircie…

Et puis, on ne peut pas présenter le lodge sans présenter Eddy…

DSC_1028

Finalement, vers 16h30, on a décidé d’aller faire une balade car le temps s’est un peu amélioré. Avec Taïo et Eddy, nous avons suivi la rive de l’Amazone et c’était merveilleux car le soleil déclinait à l’horizon. Les teintes étaient splendides et un arc en ciel se reflétait dans l’eau. Comme la nuit tombe de bonne heure, nous sommes rentrés vers 18h45 après avoir pris de très beaux clichés…

Pour voir toutes ces belles choses, très variées, c’est ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

2ème jour à Otorongo

Samedi 28 septembre

La journée a été consacrée à l’observation des oiseaux en bateau… Le matin, 4 heures de navigation le long des rives du grand fleuve Amazone dans un canot à moteur où vous pourrez apprécier toutes les merveilles de la nature que nous avons pu observer. Ceux qui nous connaissent bien vont pouvoir s’imaginer dans quelle transe nous étions !!!

L’après-midi, nous sommes partis en petit canot mais sans moteur cette fois, nos deux braves guides pagayant sans relâche… Avec la chaleur humide qu’il fait, je vous laisse imaginer l’effort qu’il faut fournir, surtout quand le courant est à contre-sens ! Là, nous nous sommes enfoncés dans le dédale des branchages et autres obstacles qui jonchent le petit bras de rivière qui longe le lodge. Encore de beaux oiseaux au programme et aussi un adorable paresseux !

Une journée de pur bonheur.

Ce soir, il est prévu une sortie nocturne pour aller observer les bébètes qui vivent la nuit… en général, ce ne sont pas les plus sympathiques mais nous espérons voir de belles grenouilles colorées, peut-être une petite tarentule ??? Nous avons hâte (et un peu la frousse) d’aller découvrir tout ça. Mais pour vous, ce sera pour demain !

Pour voir les photos du jour, c’est ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

1er jour à Otorongo Expedition Lodge

Vendredi 27 septembre

Après une première nuit dans notre nouvel environnement, emballés dans nos moustiquaires, lever à 6h30 car le petit déjeuner est à 7h00 du matin, et ça, c’est valable pour tous les jours…

Les chambres sont en fait toutes « communicantes », c’est-à-dire qu’elles se trouvent toutes sous un même toit de palme et que les plafonds sont de simples moustiquaires… C’est marrant mais pour ce qui est de l’intimité,  bonjour ! J’espère que je n’ai pas trop ronflé !

Ce qui est assez extraordinaire ici, c’est qu’à votre arrivée, on vous assigne un guide + un guide indigène qui vous accompagnent tout au long de votre séjour et vous organisent des sorties chaque matin et chaque après-midi. Ils vous proposent des balades en fonction de vos désirs et de ce que vous souhaitez voir. C’est tout de même formidable ! Notre guide s’appelle Eddy et celui qui nous accompagne machette à la main, qui conduit le bateau etc… s’appelle Taïo (bon, j’écris phonétiquement !).

Ce matin nous sommes donc partis pour une balade en forêt qui a duré 4 heures… En soi, cela peut paraître tout à fait raisonnable mais quand on est sur le terrain, c’est pas tout à fait la même chose… Vraiment dur de marcher dans cet enchevêtrement de végétation et avec une chaleur humide terrible. En 5 minutes, on était complètement dégoulinant ! Heureusement, le lodge nous fournit aussi des bottes en caoutchouc car autrement, je ne sais pas comment on aurait fait pour traverser les petits cours d’eau ! On est donc rentré harassé mais heureux car nous avons vu tout d’abord des singes pygmées, tout petits et adorables, un peu difficile à prendre en photos car ils sont haut dans les arbres et craintifs. Puis nous avons vu énormément d’insectes de toutes sortes, des minuscules grenouilles qui empoisonnent  (hélas, je n’ai pas eu le temps de faire la mise au point qu’elle s’était déjà sauvée). Il y a aussi des papillons à foison !

Nous sommes rentrés vers midi pour déjeuner et après une super sieste dans la salle des hamacs (isolée de l’extérieur simplement par des moustiquaires), nous sommes repartis pour 3h de bateau afin d’aller voir les dauphins roses ! Et c’est vrai qu’ils sont tout rose, mais évidemment, c’est très difficile de les prendre en photos car il faut choper le moment où ils sautent hors de l’eau ! On a réussi  3 beaux clichés sur je ne sais combien de pris !! En plus, avant d’arriver à l’endroit où s’ébattent les dauphins, nous avons longé le petit bras de rivière qui borde le lodge et là, oh agréable surprise, nous avons vu un paresseux tout en haut de son arbre. C’est la première fois que nous en voyions un et vraiment, nous étions fous de joie. Quelques beaux oiseaux aussi, des martins pêcheurs entre autres.

Nous sommes rentrés au lodge pour le dîner et comme l’extinction des feux de la salle à manger a lieu vers 9h00, la soirée passe vite. De plus hier soir, sur les 11 clients (dont nous) présents au lodge, 7 d’entre eux sont partis en début d’après-midi. Nous nous sommes donc retrouvés à 4 et demain, nous serons les seuls clients car les 2 canadiens partent aussi. On va avoir tout le lodge et le personnel pour nous tout seuls… On va être gâté !!! C’était sympa d’un côté d’avoir tout ce monde mais comme ils étaient tous américains, nous nous sentions un peu isolés…

Pour voir les photos, c’est ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Arrivée à Otorongo

Jeudi 26 septembre

Ce matin, lever matinal, une fois n’est pas coutume ! Le taxi était prévu pour 7h30 notre vol étant à 10h30… Je peux vous dire que la journée a commencé en fanfare ! Dans la circulation diabolique de Lima, notre chauffeur, que l’on pourrait appeler  Fangio, roulait comme un malade, slalomant, klaxonnant, pilant, manquant de peu les pauvres piétons qui se lançaient imprudemment sur les passages cloutés !!! A moins qu’ils ne soient suicidaires….

Après une bonne heure de « serrage de fesses », nous avons vu avec bonheur se profiler, enfin, l’aéroport, ouf !!!

Vol sans histoire (pour une fois, je crois que j’étais encore plus à l’aise dans l’avion que dans le taxi, c’est pas peu dire…) et atterrissage parfait à Iquitos. Là, quelqu’un nous attendait et après avoir récupéré nos bagages, nous avons fait la rencontre de Eléna, avec qui j’avais eu les contacts pour préparer notre séjour. Elle nous a emmenés à son bureau afin de procéder au règlement. Et là, surprise encore, il y a des grèves à Iquitos et les rues étaient jonchées de débris et même de pavés ! Elle n’avait pas l’air très rassurée de nous recevoir dans ces conditions. Mais bon, tout s’est bien passé, la manif avait l’air d’être terminée, c’était calme.

Après toutes les formalités effectuées, le taxi nous a emmenés jusqu’à l’embarcadère situé sur l’Amazone. Il a fallu descendre plusieurs volées de marches, impressionnant, et je bénissais le Seigneur d’avoir un porteur pour les valises (mais bon, je me disais aussi : pourvu qu’au retour, il soit là parce que si je dois remonter la valise, je crois que je la laisserai plutôt sur le bord !!!).

Nous avons réussi à grimper sur le petit bateau sans encombre (étonnant de ma part, tellement dégourdie !!) et nous avons vogué à grande vitesse pendant 2 heures ½  avant d’atteindre le lodge. L’accueil y est tout à fait agréable et il semble qu’il y ait énormément d’oiseaux, de papillons de toutes les couleurs… on s’est déjà régalé mais demain, je pense que ce sera merveilleux.

Le logement est on ne peut plus rudimentaire et surtout, ce qui me gêne le plus c’est que c’est sombre, terriblement sombre, même dans la journée et la nuit, la lumière est plus que réduite (Blan, à peu près la lumière à pile qu’on a mis dans ta cave, tu imagines…) Quant à la salle à manger, c’est pareil, je me demande si on verra ce qu’il y a dans les assiettes ! Et comme je suis justement dans cette salle commune, avec tous les autres locataires qui papotent autour, dur dur de faire mon texte.

Donc pour ce soir, je crois que je vais m’arrêter là et demain, je tâcherai de m’y prendre plus tôt.

Pour voir les quelques photos, c’est ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.