PEROU

Dernier jour dans la Vallée Sacrée

Vendredi 18 octobre

Après cette belle journée d’hier, nous étions prêts à repartir pour de nouvelles découvertes. Nous avions rendez-vous avec notre chauffeur et Percy, notre guide, à la gare d’Ollantaytambo. A 8h00, nous étions à la gare d’Aguas Callientes pour prendre notre train… Cette fois, nous étions très à l’aise car notre wagon était presque vide.

Quelques photos en cours de route puis nous avons retrouvé nos amis qui nous attendaient comme prévu. Nous sommes donc repartis pour 3 nouveaux sites : les salines de Maras, Moray et un site Inca situé à Chincherro.

Nous arrivons par une route non goudronnée et nous arrêtons à un belvédère d’où l’on surplombe les salines… Le spectacle est saisissant, une vraie palette de peintre ! Du blanc au marron en passant par tous les dégradés, des milliers de bassins scintillent au soleil. Il y en a entre 3500 et 4000 et nous avons eu la chance de voir les exploitants au travail. Ils extraient le sel sans bottes, pataugeant dans cette saumure si agressive pour la peau, les mains non protégées, toutes blanches de sel. Ils sont courbés sous le soleil qui tape très fort à cette altitude, nous sommes à 3300m ! Ces salines existent depuis l’époque pré-inca et n’ont jamais cessé d’être exploitées. C’est un régal pour les yeux !

DSC_0420-1

Nous reprenons la route pour nous rendre à Moray. À première vue, le site se présente comme un amphithéâtre, constitué de plusieurs terrasses disposées en cercle concentriques. En fait il s’agissait d’un centre de recherche agricole inca où étaient pratiquées des expériences de culture. La position des terrasses crée toute une série de microclimats : la température est plus élevée au centre mais diminue ensuite en fonction de la distance de chaque terrasse. Cela permet de simuler une vingtaine de microclimats différents.

Comme toujours, les incas ont su allier utile et esthétique, vous pourrez remarquer que les escaliers pour monter d’une terrasse à l’autre font des dessins géométriques. Selon les saisons, cet « amphithéâtre » est plus ou moins vert, et nous ne l’avons pas vu très coloré… Dommage !

Sur la route, nous avons croisé d’étranges cochons, avec des poils noirs et longs… mais un cochon reste un cochon, vous verrez !

Arrivés à Chincherro, je me disais que je commençais sans doute à en avoir plein les pattes car j’avais l’impression de tirer la langue en grimpant une bonne côte… Quant Percy nous a dit que nous étions revenus à 3800m d’altitude, j’ai compris ! Nous sommes arrivés vers l’église, qui, hélas, était fermée. Vraiment dommage car il paraît qu’elle est très belle à l’intérieur… Nous nous sommes baladés vers les ruines incas, sur lesquelles a été construite l’église. Des immenses terrasses jouxtent ces ruines, elles ne sont plus exploitées de nos jours. Les femmes ici portent de jolis petits chapeaux que je n’avais pas encore vus ailleurs…

DSC_0475-2

Et voilà, notre escapade de 3 jours dans la Vallée Sacrée s’est terminée et nous sommes rentrés à Cusco en milieu d’après-midi. Nous sommes ravis d’avoir vu tant de belles choses.

Nous allons reprendre notre train-train « cusquenien » jusqu’à demain soir où nous prendrons un bus de nuit pour rejoindre Puno puis la Bolivie… Une nouvelle aventure va commencer !

Pour voir la suite de la Vallée Sacrée, c’est ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Journée mémorable à Machu Picchu

Jeudi 17 octobre

Notre chauffeur est venu nous prendre à l’hôtel ce matin pour nous conduire à la gare d’Ollantaytambo (c’est la seule façon de se rendre à Machu Picchu)… Quelle cohue sur ce petit quai ! Nous avions nos billets, donc pas de problème ! Un train luxueux arrive, évidemment, nous étions prêts à grimper dedans mais hélas, ce n’était pas le nôtre… On s’est contenté de la gamme au-dessous, avec des sièges confortables mais pas d’endroit pour poser nos bagages… Après 1h40 dans une vallée très encaissée (je n’ai pu vous faire qu’une ou deux photos tellement c’était difficile de se dépêtrer de nos sacs pour se mettre debout !) nous sommes arrivés  à Aguas Calientes à 13h45, la ville incontournable pour visiter le Machu Picchu.

Dione, notre guide, une jeune femme adorable qui parle un excellent français, nous attendait à la sortie de la gare. Nous sommes partis à pied jusqu’à l’hôtel pour y déposer nos bagages, et là, surprise, nous n’avions pas de chambre de prévue ! Dione a pris les choses en main, nous avons déposé nos bagages et sommes partis prendre la navette, la seule façon de se rendre sur le site. ¼ d’heure/20mn de bus plus tard, nous découvrons la cité mythique de Machu Picchu, et croyez-moi, nous en prenons plein les mirettes… Je ne vais pas me lancer dans des explications fastidieuses et compliquées, tout a été dit là-dessus. Dione a été vraiment intéressante et nous avons appris beaucoup de choses mais il m’est impossible de vous commenter les photos par écrit (Ah, si Blan avait été avec nous et avait filmé, j’aurais pu monter le film et faire les commentaires appropriés !). Bref, je pense que la beauté des images vous enchanteront quand même. Je vous ai mis quelques légendes, celles qui nous semblaient les plus importantes.

DSC_0208-1

Nous avons crapahuté pendant plus de 3 heures, monter, descendre et encore monter et descendre, mais sans sentir la moindre fatigue tant l’endroit est magique et grandiose ! Je n’aurais jamais pensé être capable de faire ça, car nous avons commencé la visite au niveau bas de la cité pour la dominer complètement, vous allez vous rendre compte sur les photos. Je crois que cela restera un souvenir mémorable de notre voyage ! Nous avons passé une journée merveilleuse et en plus, la météo était avec nous car nous avons eu un temps idéal !

En cours de visite, Dione a reçu un coup de fil de l’agence pour nous annoncer que notre problème d’hôtel était réglé, en fait nous sommes dans un hôtel affilié, mais la gamme au-dessus. Elle est pas belle la vie !

Demain, nous reprenons le train à 8h30 et Percy et notre chauffeur nous attendront pour de nouvelles visites qui devraient être intéressantes : les salines de Maras, et Moray un site qui semble assez original… Pas d’impatience s’il vous plait, vous en saurez plus au prochain numéro !

Pour voir Machu Picchu, c’est par ici.

PS : En plus de la journée mémorable, la soirée a été tout aussi géniale… Nous sommes allés dans un restaurant recommandé par la réception de l’hôtel et nous nous sommes retrouvés à « la place des bisous », petit coin d’un restaurant haut en couleur ! Décor de flibustiers bretons et Pépère m’a tout de suite dit que ça devait être tenu par un breton… Et d’un seul coup, un monsieur avec un accent franchouillard au possible est arrivé et nous avons tout de suite compris que non seulement il était français mais qu’en plus, c’était le patron ! Nous lui avons tout de suite demandé s’il était français, et là, nous nous sommes vu offrir le « pisco » (boisson alcoolisée locale) et la conversation est allée bon train… Il a fini par me passer sa femme au téléphone pour nous féliciter de nos 45 ans de mariage et de notre tour du monde ! Délirant.

Nous avons terminé la soirée sur la place d’Armes (!!!) avec un petit rassemblement de policiers sympa… Vraiment, je regrette infiniment de ne pas avoir pris l’appareil photo ! Beaucoup de guides touristiques disent qu’il vaut mieux ne pas rester à Aguas Calientes (qui n’aurait pas d’intérêt), et bien pour nous, c’est tout l’inverse, nous trouvons notre escapade absolument géniale !

Toutes dernières nouvelles : nous n’avons pas pu résister à l’envie de garder cette soirée mémorable pour nous et de vous la faire partager… Nous sommes donc retournés, en passant par la Place des Armes où nous avons fait la photo souvenir, au restaurant de Patrick pour faire quelques photos… Et là, l’accueil a dépassé tout ce que l’on peut imaginer ! Patrick nous a fait faire le tour de sa petite merveille et nous a offert, à notre grand étonnement et grand plaisir, une de ses meilleures bouteilles de vin péruvien à déguster le 26 octobre pour nos 45 ans de mariage ! Nous sommes encore sous le choc ! Patrick, si tu lis cet article, mille mercis pour ton accueil on ne peut plus chaleureux et sache que le 26, après avoir dégusté ta bouteille, si je suis encore en mesure d’écrire (!!!), je ne manquerai pas de te faire un petit mail.

DSC_0388

A tous ceux qui passeront par Aguas Calientes, ne manquez surtout pas ce rendez-vous à l’Indio Feliz, ce restaurant absolument génial !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , , | 2 Commentaires

Vallée Sacrée (1)

Mercredi 16 octobre

Percy, notre guide péruvien bien sympathique et parlant très bien français, est venu nous prendre à l’hôtel à 7h30 ce matin. Nous avons embarqué dans notre très grande et très confortable voiture (c’est presque un minibus) et nous avons pris la route de la Vallée Sacrée. Première étape, Pisaq, à 32km de Cusco. C’est là que commence cette vallée mythique tracée par le Rio Urubamba. Le village de Pisaq (construit sur des fondations pré-colombiennes) est connu pour ses marchés colorés (vous en verrez des photos) et surtout pour son site archéologique.

DSC_0055

Nous y sommes arrivés bien avant le gros flot des touristes… Ce site est un des plus importants de la vallée sacrée des incas, les ruines sont réparties le long de la crête en 4 groupes : un groupe comprend plusieurs thermes et temples dont le temple du Soleil, un autre groupe est construit sur un éperon rocheux dominant la vallée et appelé la citadelle. Le versant de la colline est strié de terrasses agricoles construites par les incas (grands agriculteurs) et toujours utilisées. Avec ses constructions militaires, religieuses et agricoles le site avait une triple fonction, on pense que Pisaq défendait l’entrée Sud de la Vallée Sacrée. L’ensemble des habitations se trouvant au-dessus des terrasses ont la forme d’un condor (je vous l’inscris sur la photo).

DSC_0076

Pour cette visite, nous étions à 3400m d’altitude et je peux vous dire que ça grimpe sec, (et évidemment, ça descend sec aussi) avec des marches hautes et inégales au possible… Nous avons marché ainsi pendant 1h30 et les gambettes commençaient à fatiguer. Par contre, nous n’avons pas souffert de l’altitude et je me suis étonnée moi-même car je n’ai pas particulièrement souffert… Inutile de vous dire que je suis fière de mon exploit !

Tout contents de nous et ravis des belles choses que nous venions de voir, nous avons repris la voiture pour aller visiter le marché, puis direction Urubamba pour le déjeuner.

Nous sommes ensuite partis à Ollantaytambo (2792m d’altitude), d’où part le train qui nous conduira demain à Machu Picchu. Mais pour l’heure, un autre site archéologique nous attendait… Et là, vu du bas, c’est impressionnant ! Des marches à n’en plus finir et tout un chemin sur la crête qui grimpe aussi ! Là, j’ai carrément abdiqué car je tenais absolument à me préserver pour Macchu Picchu et qu’après l’effort du matin, j’ai eu peur de m’esquinter ! Pépère est donc parti seul avec Percy, et du bas, j’ai pu les photographier en plein effort… Ils sont revenus après 1 heure frais comme des gardons !

DSC_0145

Cette forteresse Inca fut le siège de combats acharnés entre Incas et Espagnols, après la chute de Cusco. Dans la partie haute se trouvent les vestiges du Temple en porphyre rouge, les plus remarquables étant les 6 blocs assemblés entre eux avec une grande précision. Le Temple du Soleil n’a pas été terminé mais des blocs déjà travaillés attendent encore leur mise en place !

Nous sommes revenus à Urubamba où se trouve notre petit hôtel vraiment très chouette ! L’environnement est extrêmement fleuri (vous verrez toutes ces belles fleurs prises avec le macro) et nous nous y plaisons beaucoup…

Demain, c’est le Machu Picchu, départ de l’hôtel à 10h15 pour prendre le train à Ollantaytambo une heure plus tard…

Pour voir les photos du jour, c’est ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Visite d’églises

Mardi 15 octobre

Je ne vais pas vous raconter grand-chose ce soir car il est tard et nous partons demain matin pour 3 jours dans la vallée sacrée et Machu Picchu… Il nous reste à faire nos valises et le lever est prévu à 6h00 !

Ce matin, il pleuvait et nous avons donc choisi de nous mettre à l’abri en allant visiter la Cathédrale… L’intérieur est d’une richesse absolument incroyable ! Si on avait pu embarquer tout l’or et l’argent, je peux vous dire qu’on était à l’abri pour quelques centaines d’années ! Bien évidemment, comme ils veulent vous vendre leurs livres et leurs cartes postales, il est interdit de photographier… un peu gros quand on paie l’entrée 25 soles (ce qui correspond à environ 8 euros ! pour ici, c’est vraiment très cher, ça correspond au prix d’un bon repas). Bref, vous aurez quand même un aperçu car Pépère a bravé les nombreux vigiles (très attentifs), par contre la qualité n’est pas fameuse, il fallait prendre à la sauvette et sans viser. Vraiment dommage car c’était splendide et l’on aurait aimé pouvoir prendre de belles photos. Il s’est fait prendre une fois, mais ça ne l’a pas empêché de continuer après !!!

Comme on était dans les « bondieuseries », nous avons été faire un tour vers le couvent et l’église de Santo Domingo, bâtis sur un temple inca, vous verrez les murs de la base. Dans cette église (beaucoup moins belle et riche que la cathédrale, nous n’avons pas pu résister à faire plaisir à Blandine … on lui a pris des chevelus !!! ça va lui rappeler de bons souvenirs du Mexique).

Cet après-midi, nous devions retourner à l’agence pour régler les derniers détails et donc à part quelques clichés dans les rues, pas grand-chose de nouveau… Plusieurs rues sont bordées de murs inca, et l’on vous a pris une photo en gros plan pour vous montrer l’ajustement incroyable des pierres ! Des artistes ces incas.

Nous sommes rentrés dans une cour, magnifique, ce doit être une galerie d’art. Et vous verrez qu’effectivement, les figurines de taureau sont bien sur certains toits.

Nous avons passé un bon moment chez Terra Andina où Alban nous a donné beaucoup de conseils pour la suite de notre périple en Bolivie.

Nous rentrerons sur Cusco le 18 au soir et le 19, nous avons réservé notre bus de nuit pour Puno (arrivée à 4h30 du matin ! heureusement, nous avons eu des places en VIP avec des sièges larges et qui s’inclinent à 160°)et tâcherons de trouver, dans la foulée, une place dans un bus qui nous mènera à Copacabana, sur le lac Titicaca, côté bolivien. Après, on avisera !

Si vous voulez partager avec nous cette journée, cliquez ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Balade dans Cusco

Lundi 14 octobre

On a repris une pêche d’enfer aujourd’hui !!! On a eu tellement peur de ne pas supporter l’altitude et l’on se sent tellement en forme que nous sommes maintenant certains de pouvoir aller en Bolivie sans problème…

Nous avons testé nos capacités aujourd’hui car, comme nous voulions préparer notre petit tour Vallée Sacrée/Machu Picchu, nous avions décidé de nous adresser à une agence sérieuse pour nous organiser cela (autrement, c’est un peu un parcours du combattant pour acheter tous les transports et l’entrée sur le site de Machu Picchu et l’on a envie de se reposer un peu de tous ces tracas logistiques). Bref, après s’être renseignés sur les sites qui vont bien, il en est ressorti que l’agence Terra Andina, gérée par des français, était tout à fait sérieuse et serviable… Et bien l’on peut vous dire que ça s’est confirmé !

Nous avons pris leur adresse et courageusement, nous sommes partis à pied… Je vous explique même pas les côtes que l’on s’est grimpées, je n’aurais jamais pensé être capable de faire ça, à cette altitude et en fait, sans plus de difficultés que ça ! Je ne sais pas si vous pourrez vous en rendre compte sur les photos… Et le clou, c’est qu’avec notre plan de ville un peu pourri, on est monté encore beaucoup plus haut que l’on aurait dû le faire… Je vous vois d’ici rigoler en nous imaginant nous marchant sur la langue tellement on la tirait et bien pas du tout ! (bon, je pestais un peu quand je me suis rendue compte qu’il faillait redescendre, mais pour mieux remonter après, par une rue en escaliers !). On a enfin trouvé l’agence qui en fait, n’est qu’un bureau logistique ici à Cusco, l’agence commerciale étant à Lima… Malgré cela, nous avons été reçus royalement, avec un petit café pour nous remettre de nos émotions. Et chance inouïe, Alban, de l’agence de Lima était là et a pu nous conseiller (avec en plus des conseils pour la Bolivie) et exceptionnellement, nous proposer un circuit de 3 jours avec guide et tout et tout ! Le bonheur…

DSC_0972

Ce matin déjà, nous avions visité le Cusco « du bas », c’est-à-dire autour de l’hôtel, la Place d’Armes et quelques pâtés de maisons autour. Toutes les photos du début sont donc un mélange de tout ce que l’on a vu (les 4 premières étant notre hôtel) et que l’on a trouvé très beau (Cusco est vraiment une très belle ville – c’est le Pérou dans tous les sens du terme !!!!) et à partir du moment où vous me verrez grimper une rue en pente, c’est notre « balade » de l’après-midi pour aller à l’agence. Les dernières sont prises dans le quartier San Blas, très joli quartier un peu style Montmartre avec ses marginaux et ses artistes…

DSC_925-2

Les photos sont ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , | 4 Commentaires

Entre Puno et Cusco

Dimanche 13 octobre

Dur dur ce matin, lever à 5h00… Franchement, c’est pas une vie pour des retraités ! Notre bus partait à 7h00 donc le temps de se préparer, de petit-déjeuner et de nous rendre au terminal des bus, on n’a pas eu le temps de chômer !

C’est une autre forme de transport que nous avons pris car c’est mi bus de ligne, mi bus touristique. Nous avions 5 arrêts de prévu pour des visites ce qui, non seulement nous permettait de nous dégourdir les jambes mais en plus, de faire des visites pour certaines, intéressantes.

La première, c’était un petit musée sans prétention (mais vraiment sans prétention) dans la petite ville de Pukara. Quelques poteries et autres objets pré-inca et inca et devinez… des momies ! Bon, je vous fais grâce des photos, on en a assez vu ! Bizarrement, il y avait un petit enclos où l’on a pu observer des vigognes. La toison de la vigogne est constituée de fils particulièrement fins qui permettent de tisser une étoffe de très haute qualité procurant une excellente isolation au froid. Ce tissu, qui ne peut être fabriqué que manuellement, est plus cher que l’alpaga. L’église du village était particulièrement intéressante, construite sur un ancien temple inca. Vous pourrez remarquer des statuettes de taureaux sur les piliers de l’enclos. La tradition consiste à placer un couple de figurines d’argile de taureau sur les toits des maisons avec la véritable conviction que ceux-ci, par leur bravoure, défendront la progéniture, le bétail et apporteront la prospérité au foyer, aux mariages, la fertilité aux ménages et protection au foyer. Il paraît que l’on retrouve ces figurines sur les toits de Cusco, ce que nous vérifierons les jours prochains.

Le 2ème  arrêt, nous l’avons fait sous une averse de neige !!! Nous étions au col de La Raya à 4335m. Il n’y faisait pas très chaud…

Le 3ème arrêt était intéressant puisqu’il s’agissait de se sustenter… Nous avons lié connaissance avec un petit couple charmant de Belges, Guillaume et Caroline, nos voisins dans le bus, avec qui nous avons partagé la table et passé un très bon moment.

DSC_0838

Après avoir goûté pour la 1ère fois de l’alpaga (ça ressemble un peu au veau), nous avons repris la route et nous sommes arrêtés au site archéologique de Raqchi. C’était un centre très important, tant religieux qu’administratif, composé d’un bâtiment principal dédié au dieu créateur Wiracocha, d’habitations très bien alignées réservées aux prêtres et de réserves de stockages au nombre impressionnant de 160 (les bâtiments ronds que vous verrez sur les photos). Il semble que le site servait de douane et de centre de stockage des denrées alimentaires, car situé à la frontière de deux grandes régions, Puno et Cusco.

DSC_0853

Cerise sur le gâteau, nous avons assisté à Raqchi à une fête religieuse dédiée à la Vierge de Rosario avec des danseurs costumés…

DSC_0880

 Dernier arrêt à Andahuaylillas connue pour son église fondée en 1580 par les Jésuites et que l’on nomme la « Chapelle Sixtine du Pérou ». De style baroque andin, elle est absolument magnifique, les fresques qui couvrent les murs sont impressionnantes et le plafond est d’une beauté inouïe, peint de formes géométriques, et de fleurs dorées à l’or fin. Quant à l’hôtel,  richement décoré, est tout aussi splendide. Dommage, une fois encore, il était interdit de prendre des photos… Donc, celles que vous verrez ne sont pas de très grandes qualité ni très nombreuses mais cela vous donnera quand même une petite idée.

DSC_0888-1

L’arrivée à Cusco s’est faite hélas par les faubourgs, pas très chouettes, mais le centre-ville est très joli. Notre hôtel, que vous découvrirez demain, se trouve sur la place d’armes dans une très vieille bâtisse.

Si vous êtes intéressés par tout ce que nous avons découvert aujourd’hui, il suffit de cliquer ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : | Poster un commentaire

Arequipa – Puno

Samedi 12 octobre

Quelle journée mes enfants !!! D’un coup, on découvre (enfin) le Pérou qui ressemble au Pérou : de beaux paysages, les lamas, les péruviennes en costume…

DSC_0746 DSC_0773

Nous sommes partis à 8h00 ce matin après avoir quitté notre charmant petit hôtel d’Arequipa ! Toujours le même bus, toujours pas d’arrêts en cours de route, donc on y est pour 7 heures d’affilé. La route a commencé à changer quand nous avons pris de l’altitude, pratiquement à la sortie d’Arequipa. Mais plus ça allait, plus ça devenait beau et en plus, nous avons vu nos premiers lamas, quelle joie ! De loin bien sûr, mais ça n’empêche. Je vous ai pris quelques photos à travers la vitre (en plus on n’était pas très bien placés pour prendre des photos), ça vous donnera une idée de ce que nous avons pu apprécier. Nous avons passé un col à 4690m d’altitude, ça commence à faire, mais on n’a pas ressenti de malaise (pourvu que ça dure !). Nous avons longé un lac d’altitude et c’était vraiment magnifique, hélas je n’ai pu prendre qu’un cliché car très vite, je n’étais plus du bon côté… Ce qui nous a fait un peu rager c’est que les bus touristiques, eux, s’arrêtaient alors que nous, on continuait notre bonhomme de chemin…

Nous avons découvert le lac Titicaca et la ville de Puno du bus, pratique car on est vraiment en hauteur ! Nous avons pris un taxi pour rejoindre notre hôtel où nous nous sommes installés et avons pris une petite heure de repos. Ensuite, balade en ville (la place principale est juste à côté de l’hôtel) et comme nous avions envie d’aller faire un tour au bord du lac, nous avons préféré prendre un taxi, ne sachant pas si nous aurions le tonus d’aller jusque-là ! Je ne vais pas vous en raconter beaucoup plus aujourd’hui car la fatigue se fait sentir !!

Vous aurez un petit aperçu de tout cela en cliquant ici.

Demain, on reprend un bus (Inca Express cette fois) pour aller à Cusco. Ce bus fait 5 arrêts pour nous permettre de faire des visites, il nous faudra 10 heures pour arriver à Cusco.

Catégories : PEROU | Étiquettes : | 4 Commentaires

Dernier jour à Arequipa

Vendredi 11 octobre

Tout d’abord, je voudrais commencer par vous remercier pour tous les messages que vous nous envoyez et qui nous font le plus grand plaisir, on ne le répètera jamais assez… Hélas, je n’ai pas toujours beaucoup de temps et je préfère donc vous raconter nos journées plutôt que de vous répondre individuellement. Sachez qu’on reçoit tous vos messages qui nous font bien rire quelquefois mais c’est sûr, toujours plaisir.

Aujourd’hui, nous avons voulu aller rendre visite à Juanita ! C’est cette toute jeune fille Inca qui a été découverte en 1995 sur le volcan Ampato par l’anthropologue Johan Reinhard après plus de 15 ans de recherches, à une altitude de 6380 mètres. Le volcan l’a gardé en son sein près de 550 ans.

Du temps des Incas, les montagnes étaient considérées comme des divinités à l’humeur changeante, les catastrophes naturelles (éruptions volcaniques, avalanches, glissements de terrain) constituant les manifestations de la colère des dieux. Pour apaiser ces colères, des sacrifices humains, accompagnés de grandes cérémonies, étaient effectués au sommet des montagnes. Seuls des enfants « purs », c’est-à-dire de sang noble, pré pubères et beaux, sélectionnés dès leur naissance, pouvaient être sacrifiés. Par le sacrifice, ils accédaient au monde des divinités, ce qui constituait d’ailleurs un honneur pour la famille de l’enfant. C’est ce qui est arrivé à la pauvre Juanita ! Elle n’est d’ailleurs pas la seule car six autres enfants ont aussi été retrouvés sur les montagnes environnantes.

Le corps de la jeune fille, momifié et conservé par le froid, est demeuré intact jusqu’à aujourd’hui et l’on a pu aller la voir dans le Musée des Sanctuaires Andins. Outre la momie, on peut également observer tous les objets rituels (poupées, peignes, assiettes, bijoux, etc.) ayant été retrouvés dans le tombeau de Juanita et destinés à l’accompagner et à lui servir dans son voyage vers le monde des dieux. Nous avons pu voir aussi les vêtements qu’elle portait au moment du sacrifice, en très bon état, et c’est vraiment très émouvant. Quant à Juanita elle-même, elle est en fait devenue vraiment une déesse puisqu’elle est passée à la postérité. Elle est conservée dans une pièce très peu éclairée et dans un caisson transparent et congelé de sorte que l’on peut la voir de très près. Vraiment, cela est très touchant ! Nous avons beaucoup apprécié cette visite.

Hélas, 3 fois hélas, il était interdit de prendre des photos et nous avons été obligés de laisser nos sacs et nos appareils photos à l’entrée. Vous allez être obligés de vous contenter des quelques photos que nous avons faites en nous baladant en ville. Nous avons tenté d’aller visiter la Cathédrale et l’Eglise de la Merced mais nous nous sommes cassés le nez devant les portes : elles étaient fermées et n’ouvraient que beaucoup plus tard dans la soirée… Nous avons donc repris le chemin de l’hôtel un peu plus tôt que prévu, mais ça nous a permis de nous reposer un peu car l’altitude, mine de rien, ça fatigue !

Pour voir les quelques photos, c’est ici.

Demain, nous avons encore une journée de bus devant nous, nous quittons Arequipa à 8h00 du matin et pensons arriver à Puno en milieu d’après-midi…

Catégories : PEROU | Étiquettes : | Un commentaire

2ème jour à Arequipa

Jeudi 10 octobre

Désolée pour le retard de publication dû à un défaut d’internet !!!!

Aujourd’hui, nous n’avons fait qu’une visite, celle du couvent de Santa Catalina… Ce matin, on a pris tout notre temps, d’abord pour déguster notre petit déjeuner sur la terrasse, au soleil s’il vous plait ! Puis, la douche, le linge à plier et ranger après l’avoir reçu bien lavé (ouf, il était temps, ça commençait à s’amonceler), régler les affaires courantes et les courriers, faire nos petites courses au supermarché du coin… bref, une matinée bien occupée !

Du coup, le début d’après-midi était déjà là quand nous sommes partis pour le centre-ville afin de visiter le couvent donné comme étant le plus grand du monde. Et c’est vrai qu’il est grand, tout un quartier de la ville. Sa construction date de 1579 et sa surface ne fait pas moins de 20500m² environ. Près de 500 nonnes y ont vécu, et ce, jusqu’en 1970…

Il y a 3 cloîtres dont un réservé aux novices. Les couleurs sont très vives et quand on s’y promène, on a l’impression de marcher dans une petite ville, avec ses rues et ses placettes. Nous avons visité beaucoup de « cellules », mais l’appellation ne nous semble pas très appropriée car il s’agit plutôt d’appartements voire de maisons. Non seulement, certaines sont vastes mais elles comportent aussi une cuisine et quelquefois même un patio, bref on est loin des petites cellules des couvents que nous avions visités auparavant. Notre impression est que plus les familles des nonnes étaient riches et plus les appartements étaient grands. D’ailleurs, a priori, comme dans une ville, les « cellules » se revendaient…  Il y a un endroit que j’ai particulièrement aimé, c’est le « lavoir », constitué de jarres coupées en deux et toutes alignées, c’est du plus bel effet !

DSC_0864

Bien sûr, il y a eu plusieurs phases de construction, pour agrandir le couvent d’une part et surtout à cause des tremblements de terre qui en détruisaient certaines parties.

Aujourd’hui, le couvent abrite encore quelques sœurs cloîtrées, je vous ai indiqué l’endroit sur la photo.

Nous y avons passé plus de 2h30 car c’est tellement grand et il y a tellement de coins et de recoins que le temps passe très vite, sans que l’on s’en rende compte… à part les jambes qui , à la fin,  commencent à avoir du mal à avancer car on piétine beaucoup !

Nous sommes repassés par la place principale, c’est tout à côté et sur notre route pour rentrer à l’hôtel…

Voilà notre journée, si vous voulez la voir en photos, cliquez ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : | Poster un commentaire

Arrivée à Arequipa

Mercredi 9 octobre

Ce soir, autant vous prévenir tout de suite, je ne vais pas vous en mettre une tartine car on est un peu fatigué ! Après une nuit passée dans le bus entre Nasca et Arequipa, c’est un peu dur. Nous avons quitté Nasca à 22h00 et sommes arrivés ici à 8h00 ce matin, après avoir été bien brinqueballés pendant 10h… La route devait être sinueuse, mais ça, on ne l’a pas vu car il faisait nuit. Nous étions bien contents d’être arrivés à bon port car il faut savoir que le taux de mortalité sur les routes est très important et que rouler de nuit est encore plus dangereux car les chauffeurs de camion peuvent conduire pendant plus de 15h d’affilé et peuvent évidemment s’endormir au volant… Notre compagnie de bus est sûre cependant, et deux chauffeurs se relaient…

Nous sommes dans une petite posada très agréable avec le patron qui parle très bien français, ce qui est forcément un plus pour nous. De plus, dès notre arrivée vers 9h, nous avons pu prendre possession de notre chambre (on pensait être obligé d’attendre le début d’après-midi) et donc se glisser sous une bonne douche et… s’allonger un peu pour récupérer !

Nous avons ensuite voulu tester notre endurance à l’altitude (Arequipa se trouve à 2353m) et nous sommes partis faire un tour au centre-ville. Pas de problème pour l’instant, on marche et on grimpe les côtes sans difficulté.

Arequipa est la deuxième ville la plus peuplée du pays. La ville est située au pied du volcan Misti. Elle est surnommée La cité blanche. La ville possède en son centre le plus grand couvent du monde, le couvent Santa Catalina que nous irons découvrir demain ou après-demain.

DSC_0669

Pour l’instant, nous courons toujours après le Pérou des catalogues et nous commençons un peu à nous impatienter… Bien sûr, nous avons adoré notre semaine en forêt amazonienne mais l’on ne peut pas dire que ce soit l’image typique du pays et depuis, nous évoluons plutôt dans des terres arides ! Je pense qu’il va falloir arriver dans la région de Cuzco pour voir tout cela (et les lamas que l’on attend aussi avec impatience !).

Vous allez découvrir quelques photos de la ville et en particulier de la Place d’Armes ainsi qu’un couvent transformé en centre commercial, il s’agit du couvent de la Compania.

Demain, nous devrions être plus en forme après une bonne nuit de sommeil !

Pour l’instant, la petite visite de la ville c’est par ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.