Dernier jour dans la Vallée Sacrée

Vendredi 18 octobre

Après cette belle journée d’hier, nous étions prêts à repartir pour de nouvelles découvertes. Nous avions rendez-vous avec notre chauffeur et Percy, notre guide, à la gare d’Ollantaytambo. A 8h00, nous étions à la gare d’Aguas Callientes pour prendre notre train… Cette fois, nous étions très à l’aise car notre wagon était presque vide.

Quelques photos en cours de route puis nous avons retrouvé nos amis qui nous attendaient comme prévu. Nous sommes donc repartis pour 3 nouveaux sites : les salines de Maras, Moray et un site Inca situé à Chincherro.

Nous arrivons par une route non goudronnée et nous arrêtons à un belvédère d’où l’on surplombe les salines… Le spectacle est saisissant, une vraie palette de peintre ! Du blanc au marron en passant par tous les dégradés, des milliers de bassins scintillent au soleil. Il y en a entre 3500 et 4000 et nous avons eu la chance de voir les exploitants au travail. Ils extraient le sel sans bottes, pataugeant dans cette saumure si agressive pour la peau, les mains non protégées, toutes blanches de sel. Ils sont courbés sous le soleil qui tape très fort à cette altitude, nous sommes à 3300m ! Ces salines existent depuis l’époque pré-inca et n’ont jamais cessé d’être exploitées. C’est un régal pour les yeux !

DSC_0420-1

Nous reprenons la route pour nous rendre à Moray. À première vue, le site se présente comme un amphithéâtre, constitué de plusieurs terrasses disposées en cercle concentriques. En fait il s’agissait d’un centre de recherche agricole inca où étaient pratiquées des expériences de culture. La position des terrasses crée toute une série de microclimats : la température est plus élevée au centre mais diminue ensuite en fonction de la distance de chaque terrasse. Cela permet de simuler une vingtaine de microclimats différents.

Comme toujours, les incas ont su allier utile et esthétique, vous pourrez remarquer que les escaliers pour monter d’une terrasse à l’autre font des dessins géométriques. Selon les saisons, cet « amphithéâtre » est plus ou moins vert, et nous ne l’avons pas vu très coloré… Dommage !

Sur la route, nous avons croisé d’étranges cochons, avec des poils noirs et longs… mais un cochon reste un cochon, vous verrez !

Arrivés à Chincherro, je me disais que je commençais sans doute à en avoir plein les pattes car j’avais l’impression de tirer la langue en grimpant une bonne côte… Quant Percy nous a dit que nous étions revenus à 3800m d’altitude, j’ai compris ! Nous sommes arrivés vers l’église, qui, hélas, était fermée. Vraiment dommage car il paraît qu’elle est très belle à l’intérieur… Nous nous sommes baladés vers les ruines incas, sur lesquelles a été construite l’église. Des immenses terrasses jouxtent ces ruines, elles ne sont plus exploitées de nos jours. Les femmes ici portent de jolis petits chapeaux que je n’avais pas encore vus ailleurs…

DSC_0475-2

Et voilà, notre escapade de 3 jours dans la Vallée Sacrée s’est terminée et nous sommes rentrés à Cusco en milieu d’après-midi. Nous sommes ravis d’avoir vu tant de belles choses.

Nous allons reprendre notre train-train « cusquenien » jusqu’à demain soir où nous prendrons un bus de nuit pour rejoindre Puno puis la Bolivie… Une nouvelle aventure va commencer !

Pour voir la suite de la Vallée Sacrée, c’est ici.

Catégories : PEROU | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.