Jour 7 – Kirkenes

Mardi 18 septembre

Le troll du jour

Ce soir, c’est moi qui prends la relève de maman pour écrire l’article du jour !!! maman est « out », au fond de la bannette, le roulis étant trop intense pour le moment.

Comme énoncé hier soir, nous sommes donc arrivés à Kirkenes à 9h ce matin et ohhh miracle, nous étions déjà prêts quand le bateau a accosté. Nous avons donc commencé la visite dès notre arrivée. En fait, nous aurions pu ne pas nous presser car Kirkenes n’a pas un intérêt majeur !!! Le centre-ville est minuscule mais il possède quand même son tout petit centre commercial !! Son église est plutôt mignonnette avec son intérieur vert et sa croix stylisée. Nous sentons bien que nous sommes proches de la Russie car toutes les enseignes de magasins (enfin les quelques existants !) sont écrites en cyrillique et en norvégien. Nous avons quand même été impressionnés par le port et ses innombrables casiers à crabes et ses kms de cordages prêts à être embarqués sur les bateaux. On sent également que l’hiver approche à grand pas au vu des couleurs automnales des arbres, de l’exposition des motoneiges et matériel de déneigement à vendre.

Après les 3h30 d’escale, nous avons repris la mer en sens inverse. L’intérêt de faire le trajet dans les 2 sens est que les stops  que nous avons faits de nuit, nous les ferons  dorénavant de jour. Par contre, l’inconvénient est la double ration de bateau et donc en l’occurrence de tangage !!!!

Après 4 heures de roulis, nous nous sommes arrêtés sur l’île de Vardo, joli petit port de pêche dont l’intérêt est le fort Vardohus, construit en 1737 et qui servait de bastion contre les envahisseurs venant de l’est. Nous en avons fait le tour très vite, n’ayant d’une part que ¾ d’heure pour la visite et d’autre part, la pluie forte qui n’a pas cessé de nous tourmenter !

Pour voir les photos du jour, c’est par là.

Publicités
Catégories : Norvège | 3 Commentaires

Jour 6 – Honningsvag

Lundi 17 septembre

Le troll du jour… c’est une « trollette » !

Après une nuit assez houleuse (ce qui n’a pas empêché Pépère et Blandine de dormir sur leurs 2 oreilles !), nous avons fait une toute petite escale d’¼ d’heure, puis avons continué notre route jusqu’à Honningsvag où nous sommes arrivés à 11h15.

Entre temps, la mer était toujours agitée mais le temps pas si mauvais, pas de brume et pas de pluie… Cela nous a permis de voir de belles choses et donc, de faire de belles prises de vue. Quand un rayon de soleil éclaire les montagnes, c’est tout simplement superbe. Si nous n’avons pas vu d’aurores boréales, nous avons vu beaucoup d’arcs en ciel ce qui n’est pas déplaisant non plus ! Nous avons aussi la chance de voir plusieurs troupeaux de rennes, hélas, je n’avais pas le bon objectif mais vous pourrez quand même avoir un aperçu. Aux jumelles, on les voyait très bien.

Nous avions 2h30 pour visiter ce petit port de pêche sans intérêt majeur… Nous avons profité de l’escale pour prendre notre douche sans être ballotés de droite à gauche ! Puis, après déjeuner, nous sommes allés faire une petite virée plus pour marcher sur la terre ferme qu’autre chose !

L’expédition pour le Cap Nord  à 180€ par personne (pour 60kms A/R et sans repas prévu !!!) partait d’ici, mais sans nous, car il ne s’agit que de  se faire photographier devant un globe (pas plus beau apparemment que celui qui démarque le cercle polaire) et tout cela au milieu d’un troupeau de touristes avides de « j’ai fait le Cap Nord »… Très peu pour nous ! N’oublions pas que le Cap Nord n’est en fait pas le cap le plus septentrional, le véritable étant à Knivskjellodden (bravo si vous réussissez à le prononcer) situé à 71°11’8’’ lat. N. (1850m de plus que le Cap Nord en direction du pôle, mais ceux-là, il faut les faire à pied !).

Les méduses ont l’air de bien prospérer par ici, il y en a énormément et nous avons eu la chance d’en voir une de tout près dans le port de Honningsvag… Si vous regardez  toutes les photos du jour, vous pourrez vous rendre compte comme elle est belle.

Nous avons repris la mer, encore bien agitée !!! Nous venons de faire une escale à Kjollefjord, où, c’est évident, nous ne sommes pas prêts de venir nous installer malgré la beauté de l’endroit. Nous avons embarqué du poisson, nous ne savons pas s’il vient du séchoir situé juste à côté du bateau ! En pénétrant dans le fjord, nous passons près de Finnkirka, ancien site sacrificiel du peuple Sami, c’est une roche qui a subi les assauts des vagues depuis des millions d’années. Les falaises sont  hautes et menaçantes. Nous pénétrons maintenant dans la mer de Barentz… Demain matin, à 9h, nous arriverons à Kirkenes à 10kms de la frontière russe. Escale de 3h30 et demi-tour, on repart ! On ne chôme pas chez Hurtigruten !!!!!

Pour les photos du jour, c’est par ici.

Catégories : Norvège | 2 Commentaires

Jour 5 – Tromso

Dimanche 16 septembre 2018

Le troll du jour

Nous sommes comblés ce soir car la journée a été, sinon très ensoleillée, du moins très dégagée et sans pluie ! De plus, la luminosité sous ces latitudes est assez belle, même sous un ciel plutôt gris.

Hier soir nous nous sommes arrêtés dans une toute petite ville des îles Lofoten, Stamsund, mais le temps imparti était tellement court (1/4 d’heure) et la pluie incessante nous ont dissuadés de mettre pied à terre. Ensuite, vers 21 heures, nous avons fait escale à Svolvaer, principal port de pêche des Lofoten, mais pour une heure seulement et toujours dans les mêmes conditions déplorables… Nous nous sommes contentés de prendre quelques photos du pont. Pas de panique, au retour nous repasserons par là, en pleine journée et, nous l’espérons très très fort, avec un temps plus clément. Nous avons navigué toute la nuit dans le détroit de Raftsund, probablement un des plus beaux passage de notre navigation, mais hélas, nous n’avons bien sûr rien vu ! Au retour, nous repasserons aussi dans cet endroit.

Ce matin, nous sommes arrivés en vue de Finnsnes, petite ville de 4000 habitants. En ½ heure, pas le temps de faire grand-chose, nous avons donc préféré nous poster sur le pont 5 et observer la ronde des fenwicks chargeant et déchargeant des marchandises, qui vont du matériel de construction au mobilier en passant par des motos, des passagers qui embarquent ou débarquent… C’est là que l’on se rend compte que cet express côtier ne fait pas que des croisières pour touristes argentés !

A 14h15, nous sommes arrivés à Tromso (prononcer Tromseu), la capitale boréale. D’autres la surnomment « le petit Paris », peut-être est-ce dû à la bibliothèque qui a comme un air du CNIT de la Défense… Nous avions 4h devant nous pour la découvrir. Tromso est une île reliée à Kvaloya et au continent par deux grands ponts.

Nous avons commencé par nous rendre au plus éloigné, la cathédrale Arctic, qui se trouve de l’autre côté d’un des ponts, visible dès l’arrivée dans le port. Construite en 1965, en harmonie avec la nature environnante, sa couverture est constituée d’une suite de 11 plans triangulaires qui symbolisent la mer et les glaces, les bateaux et leurs abris, la vie des hommes dans cet univers arctique. Pour la modique somme de 50 NOK (par personne bien entendu !), nous avons eu le privilège de pénétrer à l’intérieur. Nous n’avons pas été déçus car le fond de l’église est constitué d’un vitrail magnifique.

Nous sommes revenus au centre-ville en traversant le pont à pied, et avons flâné au gré de nos envies. C’est une ville qui nous a bien plu, sans doute le temps favorable y est pour quelque chose !

Nous avons repris la mer en direction du Nord, de plus en plus au Nord et l’on commence quand même à ressentir le changement de végétation et le froid !

Nous avons beaucoup d’escales, mais de courtes durées et de villes aux noms imprononçables et inconnues de nous.

Nous aurons pas mal de petites choses à vous raconter sur la vie à bord, mais nous le ferons quand nous n’aurons pas grand-chose d’autre à vous raconter… Peut-être demain d’ailleurs car en plus des escales très courtes, le temps prévu est exécrable !!! Nous verrons bien…

Le diaporama du jour est par ici.

Catégories : Norvège | Poster un commentaire

4ème jour – Bodo

Samedi 15 septembre 2018

Le troll du jour

Le seul troll de Bodo !

La journée a été très mitigée !!! Comme vous avez pu le constater, ce matin il pleuvait mais la visibilité n’était pas si mauvaise puisque nous avons pu admirer le globe, symbole du passage du cercle polaire… Par contre, depuis, l’horizon s’est singulièrement bouché, la pluie n’a pas cessé et du coup, on n’a pas grand-chose à vous montrer…

Pas de panique quand même puisque hier soir, nous n’avions pas tout dévoilé… On essaie toujours de garder une poire pour la soif, on sait bien qu’à ces latitudes, la météo est changeante… Quelques jolies vues donc, prises après la parution de l’article, dont un semblant de coucher de soleil (peut-être le seul que nous verrons !!!).

Vous aurez droit également à une présentation détaillée de notre petite petite, voire minuscule cabine ainsi que la gymnastique à effectuer chaque soir pour grimper au lit !!! Évidemment, la couchette la plus haute a été attribuée d’office à la plus jeune…

Nous avons accosté aujourd’hui à 12h30 dans la charmante ville de Bodo, où la Cathédrale n’a rien d’une cathédrale, où les parterres de fleurs sont des parterres de choux et où les trolls sont totalement différents du reste du pays. Nous n’en n’avons vu qu’un seul d’ailleurs peint sur le pignon d’une maison. Ajoutez à cela une pluie incessante et vous comprendrez aisément d’une part que Bodo ne nous a pas particulièrement emballés et d’autre part que nous étions avant l’heure d’appareillage du bateau !!!

Depuis Bodo, la visibilité s’est encore passablement obscurcie mais par chance, nous avons croisé un très joli petit phare, si proche du bateau que l’on a pu quand même le distinguer. Depuis, nous naviguons en pleine mer, un peu houleuse, sans le moindre bout de terre à l’horizon. Cela nous navre car nous devrions arriver en vue des Iles Lofoten qui doivent être très belles. Mais qu’avons-nous fait au Bon Dieu !!!

Les photos sont visibles en cliquant comme d’habitude !

Catégories : Norvège | 3 Commentaires

Edition Spéciale

Samedi 15 septembre au petit matin

Ce matin, à 7h07min34s, nous avons passé le CERCLE POLAIRE, symbolisé par un globe terrestre stylisé posé sur un rocher et NOUS ETIONS DEJA SUR LE PONT !!!!

Passer le cercle polaire est un exploit pour deux raisons : la première c’est que nous n’aurions pas imaginé qu’un jour nous passerions cette ligne mythique (vu notre amour pour les pays froids !) et la seconde, c’est d’être déjà debout pour vivre cette expérience unique !

Le Rocher symbolique

Le globe

Immortalisation devant le rocher…

Nous avons ensuite assisté au baptême du passage du cercle polaire. C’est là qu’était annoncé le gagnant du grand concours auquel nous avions participé (petit clin d’œil pour Aurélie : nous avons triché car nous avions piqué l’horaire gagnant indiqué dans ton blog, mais ce ballot de commandant était, pour une fois, non pas en retard mais en avance sur l’horaire !). Bref, vous l’aurez compris, nous avons perdu et en fait bien contents de cet échec : la gagnante a pris une bonne louchée de glaçons dans le dos, ce qui n’aurait pas été pour nous plaire !

La cérémonie, en présence du Pacha et du dieu Neptune, s’est déroulée sous la pluie mais cela n’a pas entamé le moral des troupes. On s’est bien amusé à observer car inutile de vous dire que nous n’avons pas participé directement. Par contre, un des petits membres d’équipages (qui nous sert à table) étant tout nouveau, a été baptisé de la pire manière : il s’est pris la gamelle entière de glaçons… Il est resté stoïque, il a vraiment gagné ses galons. Aucun doute, il doit être pur norvégien !!!!

 

L’animateur des festivités

Neptune

Le Pacha

La cérémonie des glaçons

Baptême du nouveau membre d’équipage

Pauvre garçon !!!

Aucune goutte ne lui sera épargnée !

Ouf !!! c’est fini !

Catégories : Norvège | 5 Commentaires

Jour 3 – Trondheim

Vendredi 14 septembre 2018

Le troll du jour

Nous avons navigué toute la nuit (comme nous le ferons toutes les nuits d’ailleurs…) dans le calme, ouf ! Quelques petites vaguelettes un peu plus fortes que les autres pendant 10 minutes et c’est tout. Nous étions donc en forme pour attaquer une nouvelle journée qui commençait de bonne heure (enfin pour nous !) puisque nous accostions à 8h30 à Trondheim. 3 heures et demi pour visiter cette ville de 180 000 habitants, 3ème plus grande du pays.

8h30, c’est l’heure à laquelle nous avons été prendre notre petit déjeuner, il ne faut pas exagérer quand même, bien que, tout le monde le sait, le monde appartient à celui qui se lève tôt !!!! Nous avons quitté le navire (le MS Kong Harald, je ne vous avais pas encore donné son nom) à 9h et après une vingtaine de minutes de marche, nous avons atteint le centre-ville. C’est plutôt mignonnet, avec ses maisons colorées le long de la rivière… Le principal attrait est la cathédrale, imposant ensemble architectural. Durant des siècles, des milliers de pèlerins vinrent prier devant la châsse de St Olav. Six rois et trois reines de Norvège y furent couronnés et 10 souverains y sont inhumés. La façade est vraiment belle, un peu sobre cependant. Aurélie, dans son blog, ayant dit que l’intérieur était très décevant, nous avons préféré prendre plus de temps pour traîner dans les rues.

Nous étions de retour à l’heure au bateau juste pour le déjeuner (c’est un peu ce qui nous gêne dans ce genre de voyage, il faut absolument respecter un horaire sous peine de rester sur le quai !).

Nous avons ensuite passé un après-midi merveilleux entre le pont 7 et le pont 5, de la poupe à la proue, pour prendre les plus beaux clichés possibles. Je pense que vous ne serez pas déçus, en tout cas, nous nous sommes vraiment régalés, d’autant que le temps a été sympa avec nous : ce matin, couvert mais cet après-midi (après quelques gouttes quand même !) le temps s’est dégagé et le ciel est devenu bleu ce qui, évidemment change tout ! Nous avons navigué tout près des côtes, ce qui nous a permis de bien voir les villages. Nous sommes passés tout près du phare octogonal Kjeungskjaer, donné comme étant le plus beau de la côte norvégienne.

Demain, c’est un grand jour car nous allons passer le cercle polaire. Je crois que c’est de bonne heure demain matin (aux alentours de 7h30) mais là, je pense que nous sauterons dans nos pantalons et tâcherons d’être sur le pont !!! Il est aussi prévu le baptême du passage du Cercle Polaire… Quelle journée en perspective !

Pour voir les photos du jour, c’est par ici.

Catégories : Norvège | Poster un commentaire

2ème jour – Alesund

Jeudi 13 septembre 2018

Pas étonnant qu’hier soir j’ai eu quelques difficultés à terminer mon charabia pour cause de roulis car apparemment, ce n’est pas très habituel d’être secoué autant ! Il faut dire que nous avons trébuché pour regagner notre cabine et que notre nuit a été quelque peu agitée !!! En tout cas, « l’annonceur » s’est excusé ce matin du retard accumulé en raison de cette mer démontée. C’est bien notre chance, nous qui débutons en tant que « croisiéristes »… Aujourd’hui, comme nous nous sommes enfoncés dans un fjord, tout a été pour le mieux excepté la pluie… Nous avons encore été bien arrosés mais heureusement, ce matin, pour l’aller jusqu’au petit village de Urke, niché au fond du fjord Hjorundfjord (je vous laisse le prononcer !!!), les éclaircies n’ont pas été trop avares. Vous pourrez donc admirer les belles images qui ont défilées devant nous.

Au retour, il pleuvait des cordes. En fin d’après-midi, nous avons fait escale à Alesund, troisième plus jolie ville de Norvège de par son architecture Art Nouveau. Elle est située à l’entrée du fjord et hélas, nous l’avons visitée sous la pluie.

Comment vous cacher mon amour pour les Trolls !!!

Nous allons appareiller dans quelques minutes et sans doute, reprendre la grande mer… Nous craignons un peu d’être encore secoués comme des pruniers durant la nuit. Il faut dire que la nuit dernière, nous avons dormi en pointillés ! Mais heureusement, pas de malades parmi nous….

Si vous voulez profiter de nos découvertes, cliquez ici.

Catégories : Norvège | 9 Commentaires

Les fjords norvégiens

Au Pays des Trolls

Mercredi  12 septembre 2018

Neuf mois que nous en rêvions, et nous y voici ! La Norvège avec  ses maisons colorées, ses trolls et ses fjords bien sûr… c’est quand même pour ça que nous sommes là !

Nous sommes donc arrivés à Bergen hier en fin d’après-midi, sous la pluie et avec un atterrissage un peu tourmenté ! Le temps d’arriver à l’hôtel, de prendre possession de notre chambre et de nous installer, il était déjà l’heure d’aller dîner. Nous nous sommes contentés d’un repas léger dans un petit restaurant à 1mn à pied car la pluie tombait vraiment drue !

Ce matin, pas de grand changement du côté météo mais cela ne nous a pas empêché de partir de bon matin pour une visite de Bergen : très jolie petite ville que je vous propose de découvrir avec nous, entre deux averses, et quelles averses !  Nous avons pris le funiculaire pour monter sur la colline qui surplombe la ville et d’où la vue est vraiment époustouflante. En plus, quelle chance, nous avons eu une belle éclaircie !

A 16h, nous sommes venus au terminal Hurtigruten pour nous enregistrer et avons pris possession de notre cabine dans la foulée… petite, petite la cabine ! Je dirais même plus, minuscule la cabine. Bref, on a quand même pu s’installer bon an mal an, mais quand même, on ne s’attendait pas à ça. On va voir ce que cela va donner. Nous avons quitté le port à 20h ce soir, pendant que nous étions à table, on ne s’en est même pas rendu compte… Par contre, maintenant, pendant que je vous écris, nous devons avoir atteint la pleine mer et il y a du roulis ! Je ne vais donc pas m’éterniser en paroles car cela donnerait bien vite le mal de mer.

Demain, je me serai peut-être habituée !

Si vous voulez voir les premières photos du voyage, c’est par ici.

 

 

Catégories : Norvège | 4 Commentaires

3ème jour à Gand

Samedi 18 et dimanche 19 août 2018

Nous avons encore une belle journée devant nous et nous allons bien en profiter.

Nous avons décidé de nous diriger vers le Sud, partie que nous n’avons pas encore explorée ! Bien que moins riche en monument que le centre, nous avons repéré un musée qui nous intéresse : le STAM, musée de la ville. Nous nous y rendons à pied en suivant la Lys depuis notre hôtel. Le musée est situé dans l’ancien hôpital rattaché à une abbaye cistercienne. L’histoire de la cité de Gand, des vestiges archéologiques à nos jours, est contée de façon très ludique dans des salles extrêmement bien aménagée. La pièce maîtresse du STAM est la photo aérienne de Gand : 300m² sur lesquels on peut marcher et c’est en partie ce qui nous avait attiré dans ce musée… Nous sommes ressortis après plus d’une heure de visite, ravis de ce choix !

Nous avons ensuite emprunté un bateau « Hop on/Hop off » auquel nous avions droit avec notre carte (😁 !!!!) ce qui nous a permis de découvrir d’autres endroits depuis la rivière. Nous nous sommes arrêtés près de la cathédrale où nous avons fait une pause dans une des brasseries de la place.

Petite étude du guide et nous nous décidons pour rejoindre un quartier un peu plus éloigné. Le «petit béguinage Notre-Dame-aux-Foins» a attiré notre attention. Nous repérons la ligne de tram qui va bien, et nous voilà partis. Dommage, je n’ai pas écouté Pépère qui voulait descendre à un certain arrêt, et du coup, il nous a fallu revenir sur nos pas pour y accéder… Tant pis, je ne me suis même pas fait rouspéter !

Les béguinages flamands sont les témoignages vivants d’une tradition mystique et religieuse qui remonte au Moyen-Age. Ce sont de véritables villages dans la ville. Les béguines étaient des veuves ou des femmes célibataires qui, sans avoir fait de vœux monastiques, choisissaient de mener une vie religieuse indépendante.

Ce « petit béguinage », fort bien préservé, a été fondé en 1234 par Jeanne de Constantinople et est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Il a perdu sa dernière béguine en 2008. Ce calme enclos n’a pas changé depuis le 17è siècle. Les petites maisons en brique, précédées de jardinets aux murs blanchis à la chaux, encadrent l’église Notre-Dame-aux-Foins et 2 pâturages. Les maisonnettes sont toujours habitées et je dois dire que si je devais résider à Gand, j’adorerais vivre là ! Cet endroit nous a complètement enchantés… Il y règne un calme incroyable.

Nous nous sommes forcés à quitter cet endroit magique et avons repris la route… ou plutôt les trottoirs ! On s’est dirigé vers l’Abbaye St Pierre, qui n’avait pas d’étoile sur notre guide et qui n’en méritait pas vraiment non plus !!!

Nous avons regagné, toujours à pied, notre hôtel en passant par le quartier des Arts, que j’appellerais plutôt le quartier des Universités.

Cette journée qui s’achève peut vous sembler moins intense que celle d’hier mais en fait, pas du tout car les endroits étaient beaucoup plus éloignés les uns des autres et plus long à visiter. Nous n’avons encore eu qu’une petite heure pour nous reposer avant d’aller dîner de délicieuses pâtes…

Dimanche, après une visite au marché aux fleurs qui se tient sur la place Kouter tous les dimanches et un dernier petit tour de quartier qui nous a permis de découvrir un bâtiment Art nouveau/Art déco, le Vooruit (construit dans la mouvance de la lutte ouvrière en 1913 afin d’offrir aux travailleurs un lieu d’activités culturelles, vocation qui perdure aujourd’hui), nous avons repris le chemin de la maison. Il faut toujours une fin n’est-ce pas, même aux bonnes choses !

Nous sommes enchantés par notre escapade que nous vous recommandons si vous en avez l’occasion. La température était excellente pour ce genre d’activité et nous étions bien heureux de ne pas être dans la fournaise parisienne !

Pour regarder le dernier diaporama sur Gand, c’est par ici.

PS : vous devriez normalement avoir bientôt de nos nouvelles, pour une toute autre destination, puisque nous partons pour la Norvège et ses fjords dès le 11 septembre prochain. Si l’internet marche bien sur le bateau (nous prenons l’Express côtier), je serai ravie de partager nos découvertes avec vous.

 

Catégories : Belgique | 8 Commentaires

Un nouveau jour à Gand…

Vendredi 17 aout 2018

Après une très bonne nuit à l’hôtel (l’Ibis Centre Opéra dont la literie est vraiment excellente) et un copieux petit-déjeuner, nous repartons pour une journée de balade.

Nous avions remarqué hier que le soleil serait beaucoup plus coopératif pour nous le matin et nous avions programmé une séance photos du côté de la rivière et des beaux monuments. Nous sautons donc dans le tram et arrivons au centre-ville quand tout à coup je me rends compte que j’avais oublié mon appareil photo !!! Quelle idiote… Nous avons donc repris le tram aussitôt en sens inverse (enfin, aussitôt, c’est vite dit car les trams ne sont pas du tout à l’heure à Gand…) et après avoir récupéré la boîte à images, nous avons finalement décidé de repartir à pied en passant par la place Kouter, « la place d’Armes ». Cette place située non loin de notre hôtel était un lieu de rencontre dès le Moyen Age. Aujourd’hui, autour de ce rectangle agrémenté d’un joli kiosque à musique, on peut admirer de belles maisons des 18/19è siècles ainsi que l’Opéra.

Nous avons continué jusqu’à la Cathédrale St Bavon que je ne trouve personnellement pas extraordinaire de l’extérieur, mais l’intérieur recèle quelques trésors. En premier lieu, la monumentale chaire aux statues de marbre réalisée par un certain Laurent Delvaux vers 1742 et puis cette œuvre exceptionnelle qu’est le polyptyque de L’Adoration de l’Agneau mystique, exécutée en 1432 par les frères Van Eyck sur des panneaux en chêne. Ce retable symbolise l’idéal chrétien au Moyen Age et pas moins de 248 personnages sont représentés. Je dois dire que nous sommes restés longtemps pour l’admirer. Blandine en a volé une photo (il faut payer pour aller le voir et les photos sont interdites !!!), qui n’est donc pas extraordinaire mais cela vous donnera une idée de la beauté de cette œuvre.

Le beffroi, construit aux 13è et 14è siècles, situé sur la même place que la cathédrale, domine la ville de ses 91m. Après le donjon du château hier, pourquoi pas le beffroi, d’autant que seules 55 marches sont à gravir, un ascenseur prenant le relais pour accéder au sommet… Ouf ! Du haut, la vue à 360 degrés est splendide. En contournant l’édifice, on peut voir la porte de l’ancienne maison du geôlier par laquelle on accédait à la prison. Un bas-relief baroque, le Mammelokker « l’homme qui tète » est symbolique de la charité chrétienne : Cimon, vieillard romain condamné à mourir de faim, est allaité par sa fille… ça, c’est la petite anecdote du jour !

Nous avons continué à flâner jusqu’à ce que l’on tombe, un peu par hasard, sur une ruelle que nous avions prévu de découvrir, dont les murs sont couverts de graffitis, il y en a même au sol ! De là à la place du marché du vendredi (c’est son nom), il n’y avait que quelques pas que nous avons allègrement franchis puisque nous avions un objectif important : aller boire une bière dans la plus vieille brasserie de Belgique (15è siècle) qui ne propose pas moins de 500 sortes de bières… une seule nous suffira, merci ! Le décor, très sympa, et la Gruut nous ont permis de passer un agréable moment de repos. La place du marché du vendredi portait parfaitement son nom puisque nous étions justement vendredi, jour du marché.

Nous avons ensuite traversé le quartier de Patershol, un des quartiers les plus anciens de la ville pour arriver au bord de la Lys où nous avons pris un bateau pour une jolie promenade… profiter au maximum de notre carte tout en se reposant agréablement ! Après plus d’une heure, nous avons débarqué juste à côté de la maison sur laquelle Nestor (le manneken pis gantois) Lena et Luna (les jumelles qui font pipi accroupies) peuvent être aperçus…

Nous étions tout à côté du château (finalement, on se retrouve toujours au centre-ville !), et des vendeurs ambulants de cuberdons ont attiré notre attention… 5€ le petit sachet, on achète ! Mais qu’est-ce donc qu’un cuberdon ? C’est la spécialité de Gand : bonbons de forme conique à la croûte craquante et au cœur coulant, gélatiné et très sucré. Originellement aromatisés à la framboise, ils existent aujourd’hui sous différents parfum, les nôtres étant à la violette. Pas mauvais du tout, mais point trop n’en faut, c’est vraiment très sucré !

Nous sommes repassés vers la cathédrale car nous avions vu sur notre guide qu’il y avait, quelque part autour, un monument dédié aux frères Eyck que nous avions envie de voir… De là, nous avons longé le bord du canal jusqu’à notre hôtel, fatigués mais heureux de notre journée bien remplie ! Une petite heure pour se détendre un peu et nous sommes partis pour la brasserie HA’ que nous avions choisie comme lieu où nous ferions notre repas d’anniversaire. Après la journée à crapahuter sans manger, on a vraiment apprécié notre repas ! Le restaurant est aménagé dans le bâtiment historique de la bourse de commerce, les salles sont immenses et l’on ne risque pas d’entendre la conversation des voisins… surtout dans la salle où nous étions !

Non contents d’avoir arpenté les rues toute la journée, nous avons voulu suivre le circuit de promenade nocturne proposé par la ville pour admirer les illuminations féériques… ce qui nous a ramenés au centre-ville ! Par contre, nous avons été bien déçus par ces illuminations que nous n’avons pas du tout trouvées féériques. Du coup, on a un peu abrégé le circuit et nous sommes rentrés, pas très tôt quand même, à l’hôtel pour une bonne nuit réparatrice.

Si vous n’êtes pas déjà trop fatigués par mon bavardage, vous pouvez voir les photos en cliquant ici.

Catégories : Belgique | 2 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.