France

Dernière ligne droite…

Vendredi 21 juin 2019

Dernière ligne droite aujourd’hui avant d’arriver à Ploudalmézeau, chez ma sœur ! Nous avons voulu tout de même faire encore un peu l’école buissonnière, la ligne n’a donc pas été tout à fait droite…

Nous avons choisi de passer par Concarneau, cette jolie ville close que nous avions déjà dû visiter auparavant mais dont nous ne nous souvenions pas très bien. Et comme sur notre route, se trouvait Pont-Aven, célèbre pour ses galettes au beurre et le film « les galettes de Pont-Aven » avec Jean-Pierre Marielle, nous y avons aussi fait un stop.

Pont-Aven

Concarneau

Nous sommes arrivés à Ploudalmézeau sous un soleil bleu azur alors qu’en passant Brest, nous avons essuyé quelques gouttes de pluie ! C’est ça la Bretagne…

Ce sera le dernier article que je vais publier pour cette fois, j’espère avoir donné des idées/envies à tous ceux qui auront suivi notre petit périple !

Pour voir les photos du jour, c’est par ici.

 

Publicités
Catégories : France | 4 Commentaires

De Vannes à Quiberon

Jeudi 20 juin 2019

Encore une belle journée sous le soleil avec juste ce qu’il faut de petits nuages blancs pour donner du relief aux photos…

Nous n’avions pas beaucoup de kilomètres à parcourir si nous avions pris la ligne directe pour rejoindre Quiberon où nous avons posé nos valises pour la nuit. Mais bien sûr, nous avons pris le chemin des écoliers pour nous en mettre plein la vue et par la même occasion, vous en faire profiter.

Nous avons donc longé la côte et du coup, nous avons bien marché car la plupart du temps, on ne peut atteindre les points de vue qu’à pied, ce qui est excellent pour la santé ! Nous avons aussi visité Auray, principalement le port St Goustan avec ses maisons de caractère… Nous avons poussé jusqu’à Ste Anne d’Auray où est érigée la basilique du même nom à l’endroit où serait apparue Sainte Anne, mère de Marie, grand-mère de Jésus…  Cet ensemble religieux, lieu de pèlerinage, est impressionnant !

Carnac étant sur notre route, nous n’avons pas résisté à l’envie de voir les fameux « alignements »… Site mégalithique constitué de plus de 4000 pierres levées vers 4500 ans avant notre ère, c’est le plus grand site de ce genre au monde. L’origine des alignements de Carnac reste hypothétique, ne me demandez donc pas d’explications, contentez-vous de photos !!!!

Nous arrivions près de notre but puisque notre étape de ce soir est à Quiberon. Notre hôtel, très chouette, est situé sur le port d’Haliguen, en bout de la presqu’île. Notre chambre est dotée d’un balcon qui donne sur le petit port. Nous sommes enchantés de ce choix car la presqu’île est vraiment très belle.

Pour voir les photos de cette belle journée, c’est par ici.

 

Catégories : France | Poster un commentaire

De La Baule à Vannes…

Mercredi 19 juin 2019

Nous avons passé une très agréable journée malgré un temps quelque peu maussade ce matin, mais cela s’est plus ou moins arrangé dans la journée… Le principal est que nous n’avons pas eu de pluie !

Notre destination n’était pas très lointaine, puisque Vannes n’est qu’à 80kms de La Baule en prenant la route directe. Évidemment, ce n’est pas ce que nous avons fait, car ne connaissant pas du tout la région, nous avons voulu voir à quoi ressemblait le golfe du Morbihan. Nous n’avons pas été déçu, car les routes que nous avons prises pour longer la côte étaient très belles. Nous avons vu beaucoup de vasières car la marée était basse et je trouve que cela a un certain charme.

Nous sommes arrivés à Vannes en milieu d’après-midi, ce qui nous a permis de faire le tour de la ville moyenâgeuse et je dois dire que je ne soupçonnais pas une aussi jolie cité.

Pour clore cette belle journée, nous avons été dîner dans un petit restaurant bien sympa, le Gavroche, et c’est le ventre bien tendu que je vais vous quitter pour aujourd’hui, j’ai renseigné les photos et je pense que vous n’avez pas besoin de plus de bavardage !!! Pour les découvrir, cliquez là.

Demain, direction Quiberon !

Catégories : France | 4 Commentaires

Escapade à La Baule…

Lundi 17 et mardi 18 juin 2019

Cette région est-elle en Bretagne ou non ? On dirait bien que oui !!!

C’est bien connu, l’agenda des retraités est toujours surbooké, et ce n’est pas moi qui contredirai cette vérité !!! Nous voici encore en balade, à peine rentrés de Crète et après avoir accueilli notre Princesse (entendez par là notre petite-fille) et sa copine en partance pour le Canada… Peu de temps pour respirer !

Nous sommes à La Baule, endroit choisi parmi tant d’autres dans le coffret-cadeau offert par nos enfants et petits-enfants pour nos 50 ans de mariage. L’hôtel est super chouette, nous y restons 2 nuits en demi-pension… le pied !

Nous sommes arrivés hier sous un ciel bleu d’azur et une température de 28°. Nous nous sommes baladés dans La Baule à notre arrivée, le front de mer nous a un peu déçus, trop bétonné à notre goût, succession d’immeubles modernes et sans caractère. Le centre ville est plus sympa !

J’avais regardé la météo il y a quelques jours, qui promettait le même temps magnifique pour aujourd’hui, je m’étais donc précipitée pour réserver une visite guidée par un guide naturaliste dans les salines de Guérande à 10h15 ce matin. Hormis le fait qu’il fallait donc se lever aux aurores (!!!) le temps était gris (voire noir) et au moment où nous sommes arrivés à « Terre et Sel » le vent s’est mis à souffler en bourrasques, la pluie d’orage s’est mise à tomber et l’on s’est dit que, une fois de plus, ce n’était pas la saison… Heureusement, nous avons pu changer de créneau horaire et nous avons choisi 15h15, la météo promettant de s’améliorer dans l’après-midi. Bien nous en a pris car effectivement, petit à petit le ciel s’est éclairci jusqu’à devenir bleu azur. En attendant, nous avons parcouru tout un tas de petites routes cheminant au milieu des salines (je crois vous avoir déjà dit que je suis envoûtée par tout ce qui touche le sel, je ne sais pas pourquoi) et, sous ce ciel d’orage, c’était très photogénique.

Nous avons ensuite été sur la presqu’île du Croisic, et l’heure tournant, nous sommes retournés du côté de Guérande… Guérande, superbe ville moyenâgeuse, entourée de remparts qui tire sa richesse du commerce du sel.

Vint l’heure de notre rendez-vous pour la visite des salines, sous un ciel bleu d’azur donc. Notre guide était très intéressant, il nous a parlé de la faune, de la flore et aussi, bien sûr de la récolte du sel. Très intéressant !

Demain, nous allons visiter le golfe du Morbihan, toute cette région que nous ne connaissons pas du tout et du coup, nous allons pousser jusqu’à la Bretagne pour voir mon Papa et aussi nos frères et sœurs, beaux-frères et belles-sœurs que nous n’avons même pas encore prévenus, ne sachant pas vraiment quel serait notre programme (comme d’habitude me direz-vous !!!).

Pour voir les photos de ce jour, c’est ici.

 

Catégories : France | 2 Commentaires

Balade dans le Vexin

14 mai 2019

Le Vexin

Quand on ouvre un œil et que l’on découvre un ciel bleu d’azur après, il faut bien le dire, quelques journées maussades, l’envie nous prend tout naturellement d’aller à la découverte de notre belle région. Nous avons donc décidé de nous rendre dans le Vexin que nous aimons particulièrement pour ses paysages doux et vallonnés. En consultant nos diverses sources d’inspirations (guides, internet, etc…) nous avons été attirés par un village classé parmi les « plus beaux villages de France », Gerberoy.

Gerberoy

Si vous passez par là, nous vous conseillons de faire le détour car il est très joli. Par contre, nous en avons vite fait le tour car il n’est pas très grand et fort heureusement, les 100 kilomètres qui nous en séparent font que la balade est tout de même très agréable ! La campagne est très belle et les villages qui se succèdent sont tous très mignons, dans le pur style des villages d’Ile de France et des Hauts de France. Sur le chemin du retour, nous avons été attirés par une très belle abbaye (St Germer de Fly) puis nous avons fait un petit détour pour visiter un autre village médiéval, Reilly, qui ne nous a pas particulièrement interpelés !

J’ai pensé que cela pourrait donner des idées à tous nos amis et lecteurs qui passeront par là… Voir le diaporama

Catégories : France | 4 Commentaires

Petite semaine à Nîmes…

Début avril 2019

Une escapade à Nîmes, sous le prétexte de nous occuper de l’appartement d’Alex pendant son stage à Hong-Kong, nous a permis de voir ou revoir des endroits mythiques et magnifiques !

En plus, avec les enfants adorables que nous avons, une étape on ne peut plus sympa nous a été offerte par Bénédicte et Max. Nous faisons généralement le trajet en 2 jours (pourquoi se fatiguer quand on a tout notre temps !) et, surprise, ils nous ont réservé, à mi-chemin, une nuit dans une maison d’hôte vraiment très chouette, « Le Cuisinier en Combraille »… avis à ceux qui passeront par là, c’est une excellente adresse. Elle se situe au cœur de la campagne auvergnate, à Vergheas exactement, et les vaches sont les plus proches voisines ! En tout cas, nous, nous y avons passé un merveilleux moment. (cliquez sur l’une des images et vous les aurez en grand !).

Nous avons fait le peu qu’il y avait à faire dans l’appartement et ensuite, bien sûr, en route pour la découverte !!! Nous sommes tout d’abord allés au Pont du Gard, que nous avions déjà découvert (mais il y a plus de 30 ans de ça !!!), puis un autre jour, ce fut Avignon et là, par contre, vraie découverte puisque nous n’y étions jamais allés. Voir le Palais des Papes et le Pont d’Avignon, quel bonheur. Par contre, nous ne sommes pas allés danser sur le Pont, nous n’y avons pas trouvé un intérêt majeur. Sur la route de retour, nous nous sommes arrêtés à Tarascon : nous y avons vu la Tarasque mais pas Tartarin !

Depuis longtemps, je voulais essayer de m’enfoncer dans la Camargue car nous y étions allés il y a très longtemps et j’étais restée sur ma faim. Bien que difficile d’accès en voiture, nous avons réussi à prendre des petites routes et à découvrir les paysages, les chevaux et les élevages de taureaux. Nous étions déjà heureux de cela et cerise sur le gâteau, nous avons été visiter une réserve ornithologique située à 5 ou 6kms des Saintes Maries de la Mer  : imaginez le ravissement ! Par contre, cette ville des gitans ne nous a pas plus emballés que lors de notre premier séjour. Nous avons terminé la journée par Aigues-Mortes, pleine du souvenir de St Louis et des Croisades.

Sur le chemin du retour vers Achères, nous avons aperçu, depuis l’autoroute, un village perché dominé par un château et Gilbert m’a proposé de faire un petit détour pour aller le visiter. Bien nous en a pris car ce village médiéval, Sévérac-le-Château,  est absolument magnifique et nous y avons passé plus d’une heure à arpenter les ruelles pentues jusqu’au château.

Si vous avez envie d’idées pour de futures escapades ou simplement pour le plaisir de regarder mes photos, c’est par ici.

Catégories : France | 6 Commentaires

Avec un peu de retard…

Port Barcarès

Juin 2018

Une fois n’est pas coutume, je suis très en retard pour vous parler d’une très jolie région que nous avons visitée en juin dernier mais si je peux donner des idées d’escapades sympa, je le fais avec plaisir… En fait, grâce à Josette, une de mes bonnes amies, nous avons passé une quinzaine de jours à Port Barcarès, dans l’appartement qu’elle nous avait gentiment prêté. Nos «petits», Margot et Mathieu, sont venus avec nous et Alex est lui aussi venu nous rejoindre pour un week-end.

Nous en avons profité pour visiter un peu les alentours… Ille sur Têt tout d’abord, ce Bryce Canyon miniature à quelques kilomètres de Perpignan, dans la vallée de la Têt, fut un beau but de promenade.

Nous avons aussi fait une incursion en Espagne pour aller visiter le splendide musée Dali à Figueres. Nous sommes rentrés par la côte et comme il faisait un temps splendide, nous nous sommes régalés de paysages grandioses.

Une autre journée fut consacrée à la visite de la belle Cité de Carcassonne et comme la famille paternelle de Pépère est de la région, nous avons poussé jusqu’à La Livinière, village d’origine de mon beau-père. C’est toujours enrichissant pour les enfants de découvrir leurs racines et cela leur a permis de faire la connaissance de certains de leurs cousins qu’ils n’avaient encore jamais rencontrés ! En route, nous avons fait un stop à Caunes Minervois dont les carrières lui ont donné une renommée internationale pour son marbre rouge incarnat. Il fut très utilisé sous Louis XIV notamment à Versailles, mais on le trouve aussi à l’Opéra Garnier… nous en avons même vu au Mexique ! Ce fut une très belle journée qui a beaucoup plu à nos petits-enfants. Hélas, c’est toute cette région qui a été dramatiquement touchée par les récentes intempéries…

Pour découvrir cette belle région, c’est ici.

 

Nîmes et l’Occitanie

Octobre 2018

Vive les vieux mariés !!!

Pour cette escapade, je n’ai pas beaucoup de retard, nous sommes rentrés il y a 3 jours…

Comme vous le comprendrez, c’est à l’occasion de nos 50 ans de mariage que nous nous sommes tous retrouvés à Nîmes. Nous avons passé une agréable semaine chez Alex pour parfaire son installation dans son nouvel appartement et le reste de la tribu est arrivée, les uns de Turin et l’autre d’Achères en fin de semaine pour fêter ça dignement !

Nous avons eu du mauvais temps la première semaine (c’est d’ailleurs le jour de notre arrivée que l’Aude et l’Hérault ont subi les terribles inondations – nous avions pris une route de montagne et nous n’étions pas rassurés en voyant les trombes d’eau tomber – mais fort heureusement nous avons pu visiter le charmant village de La Cavalerie juste avant le début du déluge !). A partir du week-end suivant, le temps s’est remis au beau, ce qui nous a donné l’envie de rentrer par la route des écoliers… un deuxième voyage de noces quoi !

C’est ainsi que nous avons visité le cirque de Navacelles, grandiose vraiment, puis la petite ville de Ste Affrique traversée par la Sorgues pour arriver à notre étape du soir, Albi. La vieille ville est très agréable à visiter avec ses maisons en briques, le cloître St Salvi et bien sûr, le joyau : la cathédrale Ste Cécile… Si l’extérieur est massif et austère, l’intérieur laisse sans voix ! 18 500 m² de fresques et décorations en font la plus grande cathédrale peinte en Europe et les dentelles de pierre du jubé et du chœur nous ont laissés pantois ! Seul dommage, je n’avais pas pris mon appareil photo (le coffre de la voiture étant plein à craquer de caisses à outils !!!!), je me suis donc servi de mon téléphone dont la qualité, évidemment, est sans comparaison, notamment en zone sombre…

Ste Affrique

Chœur de la cathédrale Ste Cécile

Cahors fut l’étape suivante avec son magnifique pont Valentré, pont fortifié du XIVè siècle qui franchit le Lot et la vieille ville bien agréable à découvrir.

Pour notre dernier jour de balade, nous avons choisi de rejoindre Figeac en passant par la vallée du Célé à partir de Bouziès. A Bouziès, village sur le Lot, nous avons emprunté un chemin de halage taillé dans la roche. La balade était superbe, la brume flottant au-dessus de la rivière !

Pratiquement parallèle au Lot, le Célé a tracé sa route dans les plateaux calcaires. De nombreux villages bordent son cours tels Cabrerets et son château, Marcilhac-sur-Célé et son ancienne abbaye, Sauliac-sur-Célé et ses maisons accrochées à la falaise, Espagnac-Ste-Eulalie et son prieuré au curieux clocher et, juste avant d’arriver à Figeac, une adorable ancienne chapelle, la Chapelle St Martin à Camboulit.

Nous avons ensuite consacré la fin d’après-midi à la visite de Figeac, bien aidé par un plan très bien fait où tous les points intéressants sont répertoriés sur un circuit. Nous avons vraiment apprécié cette visite et tout notre circuit d’ailleurs. Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas, c’est une très belle région !

Pour vous en donner une idée et vous faire envie, c’est par ici.

Catégories : France | 12 Commentaires

Escapade (imprévue) dans le Sud (3)

Mardi 24 octobre

Dernière journée de vadrouille, mais quelle journée ! Découvrir les gorges du Tarn à cette saison fut un vrai régal : personne (ou presque), des couleurs d’automne absolument sublimes et, quelle chance, un temps splendide !

En découvrant le diaporama, vous vous rendrez compte de la beauté des lieux ! La route, par endroit très encaissée, est jalonnée de petits villages tous plus charmants les uns que les autres avec, bien souvent en surplomb, d’impressionnants châteaux en ruine… Il en est ainsi de Peyrelade, château du 12è siècle juché sur un piton rocheux de 50m de haut et 10m de large, de Castelbouc juché sur un piédestal surplombant le village creusé en troglodytes, ainsi nommé car seules les chèvres pouvaient grimper jusqu’aux ruines…Dans un tout autre genre, le château de La Caze datant du 15è siècle, parfaitement bien conservé, est aujourd’hui transformé en hôtel 4 étoiles. Le village de Pougnadoires, sans château, encastre ses maisons dans les anfractuosités de la roche qui les surplombent dangereusement ! Je finirai par notre « chouchou », Sainte Enimie, lui aussi classé parmi les plus beaux villages de France, avec ses ruelles de pierres pentues que nous avons arpentées avec plaisir.

Castelbouc

Entre-temps, nous avons fait un détour pour nous rendre au « Point Sublime » qui porte si bien son nom ! Au bout d’une route en lacets d’une douzaine de kilomètres, nous arrivons sur le belvédère du Causse de Sauveterre et embrassons un panorama sur le canyon du Tarn, que nous dominons de plus de 400m, absolument fantastique…

Point Sublime

Arrivés presque au bout des gorges, peu avant Florac, nous avons décidé de prendre la direction de Mende où nous passerons la nuit, avant de reprendre la route de la maison… il faut bien rentrer un jour !

Nous avons eu le temps de visiter cette jolie ville de Mende en suivant le circuit balisé de bornes réparties dans le cœur de ville qui nous fait découvrir l’histoire de la cité. La construction de l’imposante cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Privat débute en 1368 à l’initiative du Pape Urbain V, originaire du Gévaudan… Intéressant de se « perdre » dans les rues étroites en admirant de nombreuses portes cochères vieilles de plusieurs centaines d’années. Nous avons terminé cette escapade en beauté, dans un restaurant « cave » dont l’architecture était à la hauteur de ce que nous avions dans l’assiette !

Mende

Nous avons quitté Mende de bonne heure, quand les brumes de la nuit ne sont pas encore dissipées totalement, du plus bel effet pour le regard (et les photos !).

Regardez ici le diaporama qui, j’espère vous donnera des envies de balades…

Notre circuit en détail…

Catégories : France | 2 Commentaires

Escapade (imprévue) dans le Sud… (2)

Lundi 23 octobre 2017

Nous avons encore passé un petit quart d’heure avec Alex avant de lui dire au revoir et avons repris la route, un peu chagrinés bien sûr, mais bien décidés à profiter de cette journée qui s’annonçait sous les meilleurs auspices d’un point de vue météorologique !

Nous avions décidé de remonter en passant par Millau et de visiter les caves de Roquefort… Quant à savoir combien de temps cette remontée nous prendrait, nous ne le savions pas encore ! Et c’est ce que nous apprécions beaucoup dans ce genre d’aventures. Après Montpellier, nous avons vu le panneau indicateur pour St Guilhem-Le-Désert, beau village dont Gilbert m’avait souvent parlé pour y être passé avec ses parents quand il était tout jeune – je ne vous explique pas le nombre d’années qui s’est écoulé depuis !!!! Nous avons donc pris la bifurcation et roulé sur les adorables routes secondaires dont nous sommes si friands !

Peu avant St Guilhem, nous nous sommes arrêtés au pont du Diable, grand site touristique déserté à cette époque de l’année. Quel bonheur de parcourir à pied le kilomètre bien aménagé qui sépare l’immense parking (vide !) au pont lui-même, pratiquement seuls. Ce pont, situé à l’entrée des Gorges de l’Hérault, fut construit entre 1028 et 1031. La légende veut que la construction s’est avérée longue et difficile, le Diable ruinant chaque nuit le travail accompli durant la journée. C’est ainsi que Guilhem (petit fils de Charles Martel et cousin de Charlemagne) passa un accord avec le Diable : ce dernier construirait le pont en 3 jours en échange de quoi Guilhem lui offrirait l’âme de la première créature qui traverserait le pont. Rusé, Guilhem fit traverser un chien au grand dam de Satan qui, de rage, tenta en vain de détruire son ouvrage. De dépit, il se jeta dans les eaux de l’Hérault…

Quelques kilomètres plus loin, le beau village de St Guilhem-Le-Désert, sur le chemin de Compostelle, classé « plus beau village de France » a été construit autour de l’abbaye de Gellone fondée en 804 par Guilhem. Nous en avons fait le tour avec plaisir et en avons profité pour nous restaurer un peu, n’ayant rien avalé depuis la veille au soir ! Vous découvrirez, entre autre, sur les photos une sorte d’énorme chardon accroché aux portes de certaines maisons appelé « cardabelle » ou « baromètre du berger ». Il prévient de la pluie en refermant son cœur… Je trouve cela très joli !

L’après-midi était déjà avancé lorsque nous sommes arrivés à Roquefort (nous savions déjà que le retour à la maison ne serait pas pour ce jour !). A 630m d’altitude, le village de Roquefort Sur Soulzon – de son vrai nom – s’étire au flanc de l’éboulis du Rocher du Combalou, au sud du Larzac, éboulis à l’origine des caves. Aménagées en étages superposés,  les caves sont ventilées par les fleurines (failles) qui maintiennent une température constante, été comme hiver, de 8°C à 10°C et une hygrométrie de 95%. L’affinage du fameux fromage de Roquefort est une tradition vieille de plus de mille ans. Une information nous a étonnés : le temps d’affinage des fromages ne dure guère plus de 15 jours, temps déterminé par le maître affineur. Le fromage ne se fabrique qu’entre décembre et juillet, le reste de l’année les brebis nourrissent leurs petits et ne donnent donc pas leur lait… les fromages que vous verrez sur les photos sont donc des faux, en plastique !!!

Après cette visite instructive, nous avons continué notre chemin jusqu’à Millau où nous avons passé la nuit. Nous sommes passés sous le viaduc de Millau, superbe ouvrage que nous n’avions vu qu’une seule fois, mais en l’empruntant. C’est une toute autre vision que nous avons eue cette fois, beaucoup plus impressionnante.

Un petit hôtel sympa, un bon repas, voilà une belle journée qui s’achève… A ce moment, nous avions déjà une idée du programme du lendemain, la météo continuant à être clémente ! Mais pour l’instant, partagez avec nous cette journée… demain sera un autre jour !

Catégories : France | 2 Commentaires

Escapade (imprévue) dans le Sud… (1)

21 et 22 octobre 2017

Oui, imprévue ! Nous étions partis pour une semaine à Turin à l’occasion de la confirmation de Mathieu, notre plus jeune petit-fils, et pensions rentrer directement chez nous… Mais voilà, c’était sans compter les surprises de la vie, qui cette fois nous ont permis de satisfaire nos envies toujours plus dévorantes de découvertes… Cela, grâce à Alex qui fait ses études à Nîmes (à l’école d’hôtellerie Vatel) et qui avait besoin de quelques affaires que nous avons proposé de lui apporter. Simple petit détour (!) qui nous permettait de voir notre « grand » qui n’a pas pu venir pour la confirmation de son frère. On ne pouvait pas rater cette occasion si belle ! Partis de Turin vers 10h du matin, nous sommes arrivés à Nîmes en milieu d’après-midi…

Nous avons donc retrouvé Alex qui nous a fait (re)découvrir Nîmes, après plus de quarante ans ! Les arènes (l’amphithéâtre le mieux conservé du monde romain), la maison carrée (temple romain édifié au début du 1er siècle après J.-C), une petite flânerie dans les rues mais rien de plus, nous nous réservons pour Noël où nous nous retrouverons tous en famille là-bas pour 4 jours…

Dimanche, sous un ciel bleu d’azur, nous avons pris la route pour Arles, qu’Alex n’avait pas encore visité et que nous avons pris plaisir à revoir après si longtemps. Le temps, splendide mais hélas un peu frais à cause du vent, nous a permis de profiter de tous ces beaux monuments sous une luminosité idéale… Tout d’abord, le théâtre antique qui a été construit à la fin du 1er siècle avant J.-C sous le règne de l’empereur Auguste, juste après la fondation de la colonie romaine. Commencé vers 40/30 avant J.-C, il fut achevé vers l’an 12 avant J.-C devenant ainsi l’un des premiers théâtres en pierre du monde romain. Nous avons ensuite visité la cathédrale et le cloître St Trophime qui datent du 12ème siècle, les thermes de Constantin, bains romains du 4ème siècle et enfin les Alyscamps, traduction provençale de « Champs-Elysées », nécropole remontant à l’époque romaine… Bien sûr, nous avons fait le tour des arènes, mais ayant visité celles de Nîmes la veille, nous nous sommes contentés d’en découvrir uniquement l’extérieur. Il faut dire que nous avions un « pass » pour 4 monuments que nous avons dû choisir par ordre de préférence !

Le théâtre antique

Le cloître St Trophime

Les Alyscamps

Nous avons déjeuné à Arles et sommes partis ensuite aux Baux de Provence, qui nous avait laissé un très bon souvenir. Après Arles sans touristes, nous nous attendions à être presque seuls à arpenter les rues pentues de ce village des Alpilles situé sur un plateau à 245m d’altitude. Hélas, c’est un des sites touristiques les plus fréquentés de la région, quelle que soit la période de l’année… Comme nous étions dimanche, il y avait foule ! Tant pis, cela ne nous a pas empêché de profiter du point de vue.

Les Baux de Provence

Il nous restait encore du temps (et un peu d’énergie) et nous avons choisi de nous rendre à St Rémy de Provence, tout proche, un autre magnifique village provençal. Nous avons appris, en flânant dans ses rues, que c’était la ville natale de Nostradamus !

St Rémy de Provence

J’ai énormément apprécié ce retour « aux sources »… Quant nous étions jeunes mariés et jeunes parents (et même un peu moins jeunes plus tard !), nous allions passer toutes nos vacances d’été dans la maison que possédait mes parents dans le Var. Nous nous sommes donc replongés dans cette ambiance avec, en moins,  la chaleur écrasante et le vacarme des cigales en plein été. En plus, refaire ce parcours avec notre petit-fils, quel bonheur !

Nous l’avons quitté lundi matin, heureux de cette belle parenthèse, sans savoir ce que nous allions faire ni quand nous regagnerions le bercail !

Vous saurez tout quand j’aurai fini de préparer les autres articles… Pour l’instant, contentez-vous de cliquer ici pour voir en images ce que je viens de vous raconter.

 

Catégories : France | 4 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.