Austalie

Dernières news…

Samedi 12 avril à 9h15 du matin

Bonjour tout le monde,

Un petit mot pour vous rassurer sur notre sort ! Pour l’instant, tout va bien, nous avons passé une très bonne nuit car nous suivons l’évolution de la situation sur les bulletins émis par les services officiels chaque heure et nous avons pu constater hier soir que le cyclone n’était pas encore en vue de Cairns… ce qui nous a permis de nous coucher normalement et de dormir sur nos deux oreilles !

Ce matin, il pleut fort, le ciel est très bas, les vents sont modérés et il semblerait que le cyclone doive nous atteindre dans la soirée mais qu’il diminue d’intensité. Donc, ça devrait bien se passer. Quant à notre vol, que nous devions prendre à 13h00 aujourd’hui, bien sûr il est annulé puisque l’aéroport est fermé depuis hier après-midi, mais nous sommes réservés sur le même vol demain. Nous espérons qu’il partira ! Nous attendons donc patiemment dans notre petit studio où nous sommes bien à l’abri. Ci-dessous, 2 photos prises hier…

DSC_0001 DSC_0004

Soyez rassurés, nous avons la pêche !!!

Petit encart plus personnel adressé à mon beau-frère : Bon anniversaire Jacky, ça fait quoi de devenir soixantenaire !!! ça rejeunit pas hein, surtout quand on est grand-père !!!!!!!

 

 

Catégories : Austalie | Étiquettes : , , | Un commentaire

Les derniers jours à Cairns…

Mercredi 9, jeudi 10 et vendredi 11 avril

Voilà un petit moment que je ne vous ai pas écrit mais je n’avais jusqu’à présent pas grand-chose à vous raconter…

Nous terminions notre séjour en Australie dans un camping un peu surchargé, mais que voulez-vous, nous ne sommes plus dans le bush ! Cela a quand même un petit côté intéressant puisque l’on peut ainsi observer les autres campeurs !!!

Nous sommes retournés à Cairns avant-hier et évidemment, pas grand changement car à part l’esplanade, fort belle au demeurant, il n’y a pas vraiment de choses particulières à voir. Par contre, nous avons été attirés par des cris qui venaient d’un arbre et quand on a levé la tête, des centaines de grosses chauves-souris étaient pendues ! Moi qui pensais qu’elles dormaient le jour… à moins qu’elles ne rêvent très bruyamment ! C’est vraiment bizarre ces petites bêtes, on a l’impression qu’elles s’enroulent dans une grande cape noire.

DSC_0053

Je devais vous faire un article hier mais dame nature en a décidé autrement ! Nous avons appris hier matin qu’un gros cyclone nous arrivait droit dessus et il a fallu prendre les dispos nécessaires. Évidemment, la première chose que nous avons essayé de faire, c’est de se tirer d’ici vite fait et nous sommes donc allés à l’aéroport pour voir si nous pourrions avancer notre vol de samedi matin. Hélas, le seul avion pour Hong-Kong partait à ce moment-là et il n’y en a pas le vendredi…

Nous avons donc décidé de rendre notre camion dès hier soir (le temps commençant à se gâter, nous avions peur que les vents ne forcissent et dans le camping, avec tous les arbres autour, nous n’aurions pas été rassurés…). Nous avons donc dû remballer toutes nos affaires vite fait, faire notre lessive, refaire les valises en un temps record car le loueur fermant à 16h00, cela ne nous laissait vraiment que très peu de temps ! Quand nous sommes arrivés chez Apollo (notre loueur de camping-car) il y avait la queue car beaucoup de gens venaient rendre leur véhicule un peu plus tôt que prévu !!! D’ailleurs, bien nous en a pris car ce matin, il pleut et s’il avait fallu tout remballer sous la flotte, ça n’aurait pas été très marrant… Maintenant, nous sommes donc à l’abri dans un appart’hôtel et nous avons fait quelques provisions pour tenir le siège au cas où…

Le cyclone est attendu pour ce soir et nous surveillons maintenant presque heure par heure les bulletins émis par le gouvernement australien. Nous sommes donc un peu prisonniers, cela peut durer plusieurs jours, et évidemment, nous serons très probablement coupés d’électricité et d’internet !!! Nous ne pourrons donc pas communiquer mais ne vous inquiétez pas, dès que ça reviendra à la normale, nous vous donnerons des nouvelles ! Au vu du dernier bulletin, je pense hélas que nous n’allons pas y échapper… Comme tout le monde nous dit ici : « oh, c’est super, une nouvelle expérience dans votre tour du monde !… C’est vrai, mais on s’en serait bien passé !

Je pense que nous n’aurons pas notre vol demain comme prévu, nous verrons quand nous pourrons quitter Cairns. Peut-être qu’avec de la chance, demain soir si les dégâts ne sont pas trop importants et si non, wait and see !!! Blan, n’aies pas trop peur quand même, on a de la marge pour arriver à Tokyo le 16, quitte à ne faire qu’une escale à Hong-Kong ou carrément changer de vol mais là, d’après Travel Nation, ça va nous coûter cher ! Mais ne t’inquiètes pas, nous ferons tout pour arriver à l’heure (même si on a un jour de retard, ça ne sera pas trop grave !).

Avec tout ça, nous n’avons pas eu le temps de nous rendre compte que nous rendions notre cher camion, donc pas trop de nostalgie (un peu ce matin quand même…).

Le diaporama ne compte pas beaucoup de photos, vous verrez notre petit studio (heureusement très mignon), quelques vues de Cairns depuis notre balcon avant le cyclone (j’espère qu’après ça ne sera pas trop dévasté !) et aussi de jolis guêpiers par centaines dans un arbre au-dessous de notre balcon (c’est un peu loin car nous sommes au 9ème – au moins nous serons protégés des éventuelles inondations !) et si vous observez bien, vous en verrez partout ! En cliquant ici bien sûr…

Voilà les dernières nouvelles, dès que possible, vous en aurez d’autres.

Signé : Deux petits français pris dans la tourmente !!!!

Catégories : Austalie | Étiquettes : , | Poster un commentaire

De Daintree à Cairns en passant par Port Douglas

Lundi 7 et mardi 8 avril

Bien que nous ayons commencé la journée d’hier par une nouvelle petite « croisière » sur la Daintree River, je n’avais pas grand-chose à vous présenter car nous avons fait chou blanc… Nous espérions voir plus de choses que la veille puisque nous sommes partis de très bon matin, mais hélas, pas d’oiseaux, un seul croco qui n’avait pas bougé de place depuis la veille, donc à part une vache (sans cornes, comme toutes les vaches australiennes – ils leur enlèvent les cornes quand elles sont toutes jeunes) qui devait être suicidaire et un serpent (quand même) que l’on a peine à distinguer en haut de son arbre, rien de bien alléchant ! Par contre, j’ai subi une petite blague rigolote de la part de Lex, notre conducteur de bateau, qui m’a fait donner à manger à un poisson qui, pour attraper sa proie, crache violemment… Evidemment, j’ai pris ça en pleine figure mais c’était vraiment marrant. Incroyable comme le jet d’eau est fort et précis !!!

Nous sommes ensuite partis sur Port Douglas, à une quarantaine de km, et comme c’est une ville vantée dans les guides, nous nous y sommes arrêtés. En fait, c’est vraiment joli, la parfaite ville balnéaire pour gens aisés, voire très aisés ! Pas grand-chose à y faire à part aller à la plage (attention aux méduses…) et comme vous devez commencer à connaître nos gouts pour tout ce qui touche à la mer, vous aurez compris que nous nous sommes reposés tranquillement le reste de la journée, d’autant que le temps n’était pas très beau, avec beaucoup de vent !

DSC_0879

Par contre nous avons été très agréablement occupés aujourd’hui. Nous avions 70km à faire pour rejoindre Cairns (notre ultime étape en Australie) et la route était vraiment belle, bordant la mer mais de très haut ! Comme en plus, le vent était assez fort encore aujourd’hui, Léon avait fort à faire pour maintenir son gros camion ! Heureusement, avec plus de 4000km cramponné à son volant, il le maîtrise parfaitement bien maintenant !

Avant d’arriver à Cairns, Pépère a voulu se diriger un peu vers la côte et nous sommes tombés tout à fait par hasard sur un parc créé sur des « wetlands » c’est-à-dire des zones humides, un peu marécageuses. Nous étions tout seuls et nous avons fait une balade magnifique d’au moins 2 heures où nous avons pu observer un tas de papillons, libellules et autres petites bestioles magnifiques. On s’est régalé (j’espère que vous prendrez du plaisir, vous aussi, à voir tout ça !).

DSC_0941

Notre arrivée à Cairns a eu lieu dans l’après-midi et nous sommes directement allés sur « l’Esplanade », belle promenade au bord de la mer. Nous avions quelques emplettes à faire et nous en avons donc profité. Après, il était temps de se chercher un endroit où nous poser et nous avons trouvé un camping tout près du centre. Il faut dire que Cairns n’est pas une très grande ville apparemment !

DSC_0981

J’ai eu une petite pensée pour toutes les dames qui nous suivent, je vous ai pris un bel athlète bien tatoué, j’espère que dans ses exercices, il va vous plaire !!!

Nous restons ici, sur ce camping jusqu’au 11, date à laquelle nous rendons notre camion (quel crève-cœur !) et le 11 au soir nous avons réservé un hôtel afin de passer notre toute dernière nuit en Australie… Je ne sais pas encore du tout ce que nous allons faire ces deux prochains jours !!!

Pour voir ce que nous avons fait hier et aujourd’hui, c’est par ici.

 

Catégories : Austalie | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Mossman et Daintree

Samedi 5 et dimanche 6 avril

Je suis sûre que parmi vous, il y en a qui commencent à se dire que je deviens fainéante !! A vrai dire, il y a un peu de ça, il y a une lassitude certaine à passer des heures chaque jour pour faire le blog et donc, quand il n’y a pas grand-chose à dire, comme c’était le cas hier, je m’octroie quelques vacances !!! Je sais que vous ne m’en voudrez pas….

Hier donc, ce n’est pas parce que je n’avais pas grand-chose à vous présenter que pour nous la journée a été morne. Pas du tout, nous sommes passés de Malanda à Mossman par une très belle route et au risque de me répéter, le Nord Queensland (et le Queensland en entier) est vraiment une très belle région. Nous, on adore ! La route était jalonnée, comme souvent, de fourmilières mais là, elles étaient vraiment énormes. Nous nous sommes installés dans un chouette camping (il faut dire que par ici, les campings sont vraiment agréables et bien aménagés) où nous avons eu la chance de voir quelques beaux oiseaux…

DSC_0512

Ce matin, nous avons repris la route car nous voulions aller jusqu’au village de Daintree, réputé pour sa rivière pleine de crocodiles… Comme nous longions la mer à un moment donné, nous sommes descendus jusque sur la plage pour voir s’il n’y avait pas de crocos qui trainaient par là… Honnêtement, on essayait d’avoir le regard à 360° !!! Mais non, rien à l’horizon.

Évidemment, à Mission Beach, nous avons un peu été échaudés par les crocos, mais nous avons quand même décidé de retenter le coup ! Et bien nous en a pris car non seulement, contrairement aux dires de beaucoup de personnes, le prix pour une balade sur la rivière était dérisoire par rapport à Mission Beach (20$/p) mais en plus ça nous a donné droit à 2 croisières de 1 heure chacune en deux endroits différents et nous pouvons y retourner demain si nous en avons envie ! La cerise sur le gâteau, c’est qu’on a enfin vu des gros crocodiles et en plein jour cette fois. Franchement, on s’est régalé, ça vous donne un petit coup d’adrénaline quand vous vous trouvez tout prêt et que cet horrible bête préhistorique commence à bouger et à rejoindre l’eau… je ne vous raconte pas comment j’ai remballé vite fait mes bras qui dépassaient un peu du bastingage ! Finalement, on se dit que ce n’est pas du folklore les petits panneaux de mise en garde ! Malheureusement, les vaches ne savent pas lire et comme ces idiotes broutent tout au bord de la rive, il y en a plus d’une qui passe à la casserole (on a vu des photos prises lors de ce genre de repas !!!).

DSC_0827-4

Nous avons réitéré cet après-midi, et cette fois, c’était plus dans la mangrove, très agréable aussi ! Nous n’avons vu qu’un gros croco et un plus petit, en plus, ils sont plus difficiles à prendre en photos en raison du terrain beaucoup plus touffu.

Je crois que nous allons faire de très beaux rêves cette nuit, et j’espère que si vous cliquez ici, vous en ferez, vous aussi de très beaux !

Catégories : Austalie | Étiquettes : | Un commentaire

2 jours à Malanda

Jeudi 3 et vendredi 4 mars

Finalement, c’est 3 nuits que nous passerons ici ! Hier, nous avions prévu d’aller visiter les alentours mais hélas, nous nous sommes levés sous la pluie et nous en avons donc profité pour nous occuper des petites tâches indispensables, telle la lessive ! Et puis, l’après-midi, il y a bien eu quelques éclaircies mais nous nous sentions fatigués et nous sommes restés nous reposer un peu… Le coin est agréable, le camping est immense et l’on a l’impression d’être presque seuls et puis, il y a de jolis petits oiseaux, des papillons, bref, de quoi nous occuper ! Vous comprenez maintenant pourquoi vous n’avez rien eu à lire ce matin, il n’y avait rien à vous raconter !

Aujourd’hui, même scénario, pluie à notre réveil ! On se croirait presque en Bretagne, c’est un gros crachin qui tombe sans discontinuer… Cet après-midi, comme hier, le temps s’est un peu amélioré et nous sommes partis à la recherche des ornithorynques, il y en a dans une petite rivière à côté d’un village « historique » nommé Yungaburra. Je mets historique entre guillemets car ici, presque tous les villages sont qualifiés d’historiques à partir du moment où quelques maisons datent des années 1900 ! Ca n’empêche, ils sont très mignons… Nous sommes tombés par hasard sur un terrain où se jouaient des parties de ce que l’on pourrait appeler de la pétanque, mais avec des boules totalement différentes puisqu’elles ne sont pas rondes mais un peu aplaties. En fait, j’ai demandé à l’un des joueurs comment se nommait ce jeu, il m’a dit que cela s’appelait le « lawn ball » (balle de pelouse). Ça m’a l’air parfait pour occuper les retraités du coin !!

DSC_0734

Nous sommes ensuite partis faire une balade le long de la petite rivière mais, il ne faut pas rêver, nous n’avons pas vu ces drôles d’animaux que sont les ornithorynques puisqu’ils ne sortent qu’au lever du jour ou à la tombée de la nuit… mais on ne sait jamais, on a quand même voulu tenter notre chance. Par contre, là, nous avons vu des tortues, des papillons, des oiseaux et nous sommes à nouveau passés sur un pont de singe, on va vraiment finir par se transformer en Tarzan et Jane !!!!

DSC_0758

On a ensuite mis le cap sur le lac Eacham, c’est un lac de cratère entouré par la forêt pluviale (ça, on s’en rend compte, ce n’est pas pour rien que ça s’appelle forêt pluviale !!) et l’eau était d’un bleu vert très particulier. Nous avons à nouveau vu des tortues et de beaux oiseaux.
Au retour, nous nous sommes arrêtés faire quelques photos de Malanda, un peu le même style que Yungaburra.

Demain, nous allons continuer notre route vers le Nord en espérant que le temps va un peu s’améliorer car ce soir, encore, il pleut, il pleut !
Notre périple est un peu « plat » en ce moment, mais ça ne peut pas toujours être exaltant ! Si vous souhaitez quand même voir ce que je vous ai décrit plus haut, et en bonus, la séance de couchage dans le camping-car, c’est ici que ça se passe.

Catégories : Austalie | Poster un commentaire

De Townsville à Mission Beach

Lundi 31 mars

Aujourd’hui, c’est un jour très spécial pour moi et pour ma grande fille !!! Eh oui, c’est l’anniversaire de Bénédicte et je peux vous dire qu’il y a 43 ans, je n’imaginais pas un jour être en Australie en train d’écrire pour lui souhaiter un très joyeux anniversaire ! On te fait tes tonnes de gros bisous ma chérie. Je dois dire que c’était encore un beaucoup plus beau jour qu’aujourd’hui, même si nous nous trouvons dans un endroit splendide !

Nous avons quitté Townsville ce matin et nous avons suivi la route côtière sans voir la mer, mais bon, on commence à s’y habituer. Par contre, je peux vous dire que l’on a vu des plantations de canne à sucre à perte de vue. Je savais qu’il y avait de la canne au Queensland, mais je n’imaginais pas autant.

Les paysages sont devenus de plus en plus beaux et nous nous sommes arrêtés dans un petit village, Cardwell, avec une promenade le long de la mer (eh oui, à partir de là, on longe la mer pendant un moment), très bien aménagée cette promenade. Vous verrez que Pépère est téméraire car il s’est risqué à marcher sur la plage alors que nous avions lu le panneau de mise en garde : ici, non seulement il y a les méduses mais en plus il y a les crocos… Charmant endroit !

DSC_0591

Puis nous sommes rentrés dans la zone où l’on peut voir (si l’on a de la chance) des casoars en liberté. C’est assez difficile car la population de casoars est de mille individus (en tout et pour tout) et la région de Mission Beach en compte une bonne quarantaine, seulement aurais-je envie de dire… C’est d’ailleurs pourquoi nous avions décidé de faire étape ici, le guide préconisant un arrêt dans le coin si nous voulions voir ces magnifiques oiseaux.

Nous sommes vraiment sur le bord de mer puisque notre camping est carrément sur la plage. C’est super, je crois que nous avons la plus belle plage du coin et, je crois, la plus belle plage que j’ai jamais vue ! Immense, bordée de cocotiers, du sable fin comme j’en ai tant rêvé à Tahiti, le rêve quoi ! Bon, d’accord, évidemment, il n’est pas question de se mettre à l’eau pour cause de méduses et il y a même des plots de premiers secours en cas de piqures !!! Nous sommes allés faire un tour sur la plage et nous avons été attirés par des petites boulettes de sable qui faisaient des dessins… puis, plus on s’avançait et plus il y en avait, la plage en est couverte ! En fait, ce sont de tout petits crabes qui font des galeries et éjectent le sable qu’ils ont roulé en boule. C’était marrant, on voyait les petites boulettes sortir avec force des trous. Le plus étonnant c’est qu’il faut qu’ils recommencent inlassablement leur manège car à chaque marée, leurs galeries sont détruites. Vous verrez comme les petites billes sont bien rondes, c’est assez spectaculaire !

DSC_0598-4

La dame de l’Office du Tourisme nous a indiqué des ballades à faire pour voir les casoars, pour voir des grosses tortues (on y est allé mais elles n’étaient pas là aujourd’hui, il parait qu’elles y étaient hier ! c’est bien notre veine !!) et aussi pour voir des énormes crocodiles mais là, il faut que nous réservions car ça se fait en bateau… On va voir ça demain puisque le coin est tellement beau, nous y restons jusqu’à après-demain.

Il n’y a pas énormément de photos car nous avons roulé une bonne partie de la journée, mais si ça vous tente, c’est par ici.

 

Catégories : Austalie | Étiquettes : | Poster un commentaire

Journée sur une île

Dimanche 30 mars

Ah ah ah… je crois que je vais faire crever certains d’entre vous de jalousie !!!! J’ai eu la grande joie de tenir dans mes bras un koala… Trop adorable ! D’accord, ils seraient les animaux les plus bêtes, mais quand même, j’ai eu l’impression d’avoir un nounours dans les bras et puis c’est doux… Vous allez me demander pourquoi est-ce l’animal le plus bête ? J’ai lu que le koala qui ne mange que des feuilles d’eucalyptus hautement toxiques dépense une énergie considérable pour digérer les toxines… Hors, le cerveau dépense à lui seul (même pour nous les humains) 20% de l’énergie totale du corps… Résultat, si le koala avait un cerveau développé, il ne pourrait pas survivre car il serait empoisonné par les toxines !! C’est en tout cas ce que j’ai lu et effectivement, ce pauvre petit chou a un regard vraiment éteint… on a l’impression qu’il regarde sans voir. Ca n’empêche, ce fut un moment fort de cette journée.

DSC_0482

Revenons donc au début, nous nous sommes levés aux aurores pour être suffisamment tôt à l’embarcadère des ferries pour nous rendre sur Magnetic Island, une de ces nombreuses îles qui jalonnent la côte Est. C’est sur celle-là que nous voulions aller puisque nous avions vu sur le guide que l’on pouvait voir les koalas… Evidemment, ce qu’ils ne disent pas, c’est qu’il faut aller dans un « sanctuaire » (c’est un bien grand mot) où l’on peut observer quelques espèces animales dont les koalas… C’est quand même un peu une usine à touristes mais bon, on en fait quand même partie !! A souligner, on a vu un wombat, mammifère de la famille des marsupiaux qui ressemble à un petit ourson, animal nocturne qui cherche sa nourriture le soir et dort la journée. Il parait que ses dents poussent éternellement ! Le mien est un peu affalé, mais je n’ai pas réussi à le prendre autrement !

DSC_0451

Nous avons loué une petite voiture pour pouvoir voir le maximum de chose et l’on s’est retrouvé dans une espèce de mini moke… Pour le fun, c’était pas mal, pour se faire cuire au soleil aussi d’ailleurs et elle avait quelques 270 000km dans les pattes, inutile de vous dire que tout ne marchait pas forcément très bien : le siège de Pépère était bien incliné et impossible de le redresser, sa ceinture de sécurité (quand il arrivait à la décoincer) le serrait tellement qu’il fallait qu’il la retire… bref, on s’est bien marré ! En tout cas, ce soir, il était vachement content de reprendre le volant de son camion, il trouve que c’est beaucoup plus agréable à conduire !!!

DSC_0441

Nous avons donc commencé notre visite de l’île par la visite chez les koalas et autres animaux plus ou moins sympathiques ! N’empêche, il y a une bonne dizaine de koalas dont une maman qui a donné naissance à 6 bébés depuis qu’ils l’ont en garde ! Puis nous sommes partis à la découverte de l’île (enfin ce que l’on peut en parcourir, en fait pas plus d’une quinzaine de kilomètres), avec ses belles plages (presque) paradisiaques… Pourquoi presque ? tout simplement parce qu’ici sévissent des méduses mortelles (spingers in English) et que vous ne verrez personne se baigner sur ces belles plages. Pour une fois que nous avions apporté nos maillots de bain, raté !!! Il n’y a que deux plages sur lesquels il y a des filets protecteurs (même pas surs à 100%) ou vous pouvez faire trempette, mais il n’y avait pas beaucoup d’amateurs… Pourtant, avec la chaleur, on aurait bien eu envie d’aller s’y mettre les fesses. Ce sont des méduses toutes petites mais très venimeuses. Elles sévissent en été de novembre à mai… ça fait beaucoup de mois sans baignade ! Je me suis renseignée auprès d’un jeune homme qui s’occupait manifestement des sports de mer mais il m’a dit que c’était extrêmement risqué de mettre les pieds dans l’eau, même au bord. Je crois que pour faire du snorkeling à cette période, il faut mettre des combinaisons spéciales donc, évidemment, nous…. Véro, tu me demandais quelle était la meilleure saison pour venir ici, c’est déjà un élément de réponse, entre juin et novembre, avant l’été qui est très chaud et humide…

L’île est très belle par ailleurs, avec beaucoup de grosses roches, très esthétiques pour les photos.

Et puis, ce n’est pas tout, nous avons fait connaissance avec des wallabies, des kangourous miniatures, vraiment adorables aussi. En plus, beaucoup moins farouches que les kangourous, vous verrez comme nous avons pu nous en approcher !

DSC_0540-1

J’espère vous faire profiter de notre belle journée et de mon bonheur d’avoir pris dans mes bras un adorable koala… c’est simple, il suffit de cliquer ici.

 

Catégories : Austalie | Étiquettes : | Poster un commentaire

Dernier jour dans l’outback

Samedi 29 mars

Et voilà, nous avons quitté l’Outback pour le bord de mer, enfin si l’on peut dire car pour l’instant, de mer on n’en a pas vue !! Nous sommes à Townsville, au bord de la mer donc, et nous sommes logés dans un camping super classe puisque nous avons toilettes et salle de bain privés… et tout ça pour un peu moins cher que dans l’Outback. On s’attendait à l’inverse en fait, mais il est vrai que l’outback est ravitaillé par les corbeaux, donc tout à un prix là-bas !!

Avant de quitter Charters Towers, nous sommes allés la visiter ce matin, au moins il faisait beaucoup plus frais qu’hier après-midi. Je vous avais dit que c’était une grande ville à côté de celles que nous avions visitées ces temps derniers, c’est un peu vrai quand on est au plein centre ! Vous verrez si vous avez la même impression que nous car nous sommes arrivés exactement à l’endroit où j’ai pris la première photo du diaporama ! Admettez que ça fait grande ville. Mais à part cette rue principale, il n’y a pas grand-chose dès que l’on se promène dans les rues adjacentes !

DSC_0416

Peu importe en fait, c’est quand même une très jolie petite bourgade dans laquelle nous avons flâné avec plaisir.
Puis nous avons repris la route, nous n’avions que 150km à faire, pas le bout du monde ! Les paysages ont sensiblement changé, je vous montrerai ça demain car je n’ai pas pris de photos en cours de route… une grosse flemme probablement ! Si, une quand même, à l’arrivée dans la civilisation pour que vous vous rendiez compte de la différence entre nos petites routes de campagne et les abords des grosses villes ! Quelle foule, vous ne trouvez pas ??? Ah bon, on est un peu déformé par nos 15 jours dans le bush ?

Demain, nous avons programmé une visite à Magnetic Island, une petite île où nous devrions voir des koalas….

Charters Towers étant la dernière ville de l’outback, vous aurez peut-être envie de la voir en faisant un petit clic ici !

PS : La charmante dame « aux oiseaux » d’hier soir m’a donné le nom de nos oiseaux de nuit : ce sont des Tawny Frogmouth et il semblerait que ce soit assez rare !

Catégories : Austalie | Étiquettes : | Poster un commentaire

De Hughenden à Charters Towers

Vendredi 28 mars

Nous avons quitté Hughenden ce matin et ce sont 250 km de route monotone qui nous attendaient… Quelques petites « villes », comme je vous le disais l’autre jour ont égayé notre parcours… Prairie tout d’abord avec ses 50 habitants (la plus grosse ville que nous avons passée !) avec sa belle éolienne ! Je vous en ai montrées beaucoup depuis notre incursion dans l’outback, tout d’abord parce que je trouve ça beau et très photogénique et surtout parce qu’ici, elles ont une importance capitale, que ce soit pour les hommes ou pour le bétail ! Chaque ville s’enorgueillit de son éolienne et elle a toujours une bonne place dans les brochures comme monument à découvrir… Il est vrai que l’eau dans ces contrées est un problème vital !

DSC_0343

Ensuite, ce fut Torrens Creek et ses 20 habitants où l’un d’eux est devenu le héros de la ville… En 1917, lors d’une crue de la rivière, il a sauvé tous les passagers d’un train en réussissant à le stopper en pleine nuit avec des feux de bois qu’il avait allumé sur le bord des voies (il a ensanglanté des mouchoirs en se blessant pour installer ses feux – c’est écrit dans le panneau qui lui est consacré !) après avoir vu le pont de chemin de fer être emporté par le flot de la rivière. Je vous le dis, il s’en passe des choses par ici ! Vous verrez d’ailleurs le nouveau pont, il a l’air solide maintenant.

Nous avons ensuite traversé les Montagnes Blanches, leur nom étant dû à la couleur de la roche les constituant. Nous, nous avons plutôt eu l’impression de montagnes noirs car tout a brûlé il y a peu de temps et ça donne une impression de désolation !

Un autre minuscule village et nous voilà arrivés à Charters Towers, notre étape pour la nuit… Nous ne sommes maintenant plus qu’à 137km de la côte, et on commence à s’en apercevoir ! La ville ici est très jolie et ressemble davantage aux villes auxquelles nous sommes habitués. Il faisait encore très chaud cet après-midi et vous ne verrez qu’une seule photo pour l’instant, nous irons la visiter demain matin car je me sentais encore bien fatiguée après nos exploits d’hier et sous ce soleil de plomb, je n’ai pas eu le courage d’y aller !!

DSC_0369

Vous verrez encore quelques beaux oiseaux et surtout, une maman et un bébé oiseaux de nuit (et un 3ème qui est peut-être le papa ?) qu’une dame est venue nous montrer. Ils étaient juste au-dessus de nous, sur l’arbre de notre emplacement et vous verrez, ils sont extraordinaires ! Nous n’en avons jamais vu de tels et nous ne savons pas ce que c’est (je n’ai pas compris ce que m’a raconté la dame, simplement que c’était des oiseaux de nuit qui vivaient là…) Vite, on est allé chercher le gros flash et vous verrez le résultat !!! C’est le bébé qui ouvre grand le bec, incroyable !

DSC_0530

J’espère que vous aurez le courage de cliquer ici car rien que pour voir nos oiseaux, ça vaut le détour !

Catégories : Austalie | Étiquettes : | Poster un commentaire

Journée dans des gorges…

Jeudi 27 mars

Quel changement aujourd’hui ! Nous nous sommes retrouvés dans un environnement totalement différent, beaucoup plus vallonné et plus vert… Nous étions aux Gorges Porcupine, c’est un Parc National situé à 65km d’Hughenden.

Nous sommes descendus dans les gorges et je peux vous dire que j’en ai bavé des ronds de chapeaux !!!! surtout pour la remontée… Il faisait vraiment chaud et le soleil dardait ses rayons, je suis arrivée en haut complètement exténuée, je pense que c’est la balade la plus difficile que j’ai faite depuis notre départ. Cela tient probablement au fait que nous commençons à encaisser la fatigue de presque 10 mois de vadrouille et de marches et puis aussi à la chaleur. Jusqu’à présent, les marches les plus difficiles au niveau du terrain se trouvaient dans des pays beaucoup moins chauds tels le Pérou et la Bolivie… Bref, j’y suis arrivée mais que ce fut dur !

Nous espérions voir beaucoup d’oiseaux (c’est au moins ce que promettait le dépliant, de l’eau donc des oiseaux) mais en fait on n’en a pas vu !! Par contre, on a vu beaucoup de papillons (impossibles à photographier) et de jolies libellules (que vous pourrez voir). Il y avait aussi énormément de sauterelles qui volaient dans tous les sens et nous montraient leurs jolies ailes jaunes ou rouges, mais ça aussi, impossible à prendre en photo !

Nous avons marché pas mal au fond des gorges et c’était bien agréable. Ça nous a changés du bush que nous traversons depuis des jours. Et puis, quel bonheur de pouvoir enfin accéder à un parc national avec notre engin. On était seuls au monde (ou presque) car il n’y a pas beaucoup de visiteurs par ici. Les deux seuls personnes que nous avons vu étaient dans l’eau, manifestement à poil et je ne sais pas ce que m’a dit la mémère (eh oui, ils n’étaient pas non plus des perdreaux de l’année !) mais elle était morte de rire. Imaginez, si on avait été vache et qu’on leur pique leurs fringues !!!!

En rentrant, nous sommes passés faire notre petit marché et à la boucherie où nous avons rencontré Angélique, une jeune française qui vit ici depuis quelques mois et à qui cela a fait du bien d’entendre parler français. Du coup, on est resté papoter un petit moment, elle est très sympa et ça fait toujours plaisir de rencontrer nos compatriotes. Nous aussi, ça nous a fait drôle de rencontrer une française car ça fait un bon bout de temps qu’on n’en a pas croisé !

Incroyable, au super marché sans prétention d’Hughenden, j’ai enfin trouvé une tapette pour tuer les horribles mouches… Qu’est que j’étais contente ! J’en ai déjà ratatiné 5 ou 6 (il faut dire qu’il y en a moins ici) mais elles ont intérêt à se tenir à carreau ! D’ailleurs vous allez voir, elle ne me quitte pas… même pour faire mon blog, je l’ai tout à côté de moi, prête à agir !!! Vous verrez aussi que nous ne vous avions pas montré tout le luxe de notre maison puisque nous avons déployé le store pare-soleil dont notre engin est équipé pour la première fois.

Après une bonne douche, nous nous sommes occupés de notre linge, c’est super pratique, dans tous les campings il y a machines à laver et machines à sécher moyennant quelques piécettes… On se sent donc en super forme après les efforts de la journée…

Pour accéder au diaporama, c’est là. (Mais pas de photo dans l’article, c’est trop long…)

 

Catégories : Austalie | Étiquettes : | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.