2 jours à Malanda

Jeudi 3 et vendredi 4 mars

Finalement, c’est 3 nuits que nous passerons ici ! Hier, nous avions prévu d’aller visiter les alentours mais hélas, nous nous sommes levés sous la pluie et nous en avons donc profité pour nous occuper des petites tâches indispensables, telle la lessive ! Et puis, l’après-midi, il y a bien eu quelques éclaircies mais nous nous sentions fatigués et nous sommes restés nous reposer un peu… Le coin est agréable, le camping est immense et l’on a l’impression d’être presque seuls et puis, il y a de jolis petits oiseaux, des papillons, bref, de quoi nous occuper ! Vous comprenez maintenant pourquoi vous n’avez rien eu à lire ce matin, il n’y avait rien à vous raconter !

Aujourd’hui, même scénario, pluie à notre réveil ! On se croirait presque en Bretagne, c’est un gros crachin qui tombe sans discontinuer… Cet après-midi, comme hier, le temps s’est un peu amélioré et nous sommes partis à la recherche des ornithorynques, il y en a dans une petite rivière à côté d’un village « historique » nommé Yungaburra. Je mets historique entre guillemets car ici, presque tous les villages sont qualifiés d’historiques à partir du moment où quelques maisons datent des années 1900 ! Ca n’empêche, ils sont très mignons… Nous sommes tombés par hasard sur un terrain où se jouaient des parties de ce que l’on pourrait appeler de la pétanque, mais avec des boules totalement différentes puisqu’elles ne sont pas rondes mais un peu aplaties. En fait, j’ai demandé à l’un des joueurs comment se nommait ce jeu, il m’a dit que cela s’appelait le « lawn ball » (balle de pelouse). Ça m’a l’air parfait pour occuper les retraités du coin !!

DSC_0734

Nous sommes ensuite partis faire une balade le long de la petite rivière mais, il ne faut pas rêver, nous n’avons pas vu ces drôles d’animaux que sont les ornithorynques puisqu’ils ne sortent qu’au lever du jour ou à la tombée de la nuit… mais on ne sait jamais, on a quand même voulu tenter notre chance. Par contre, là, nous avons vu des tortues, des papillons, des oiseaux et nous sommes à nouveau passés sur un pont de singe, on va vraiment finir par se transformer en Tarzan et Jane !!!!

DSC_0758

On a ensuite mis le cap sur le lac Eacham, c’est un lac de cratère entouré par la forêt pluviale (ça, on s’en rend compte, ce n’est pas pour rien que ça s’appelle forêt pluviale !!) et l’eau était d’un bleu vert très particulier. Nous avons à nouveau vu des tortues et de beaux oiseaux.
Au retour, nous nous sommes arrêtés faire quelques photos de Malanda, un peu le même style que Yungaburra.

Demain, nous allons continuer notre route vers le Nord en espérant que le temps va un peu s’améliorer car ce soir, encore, il pleut, il pleut !
Notre périple est un peu « plat » en ce moment, mais ça ne peut pas toujours être exaltant ! Si vous souhaitez quand même voir ce que je vous ai décrit plus haut, et en bonus, la séance de couchage dans le camping-car, c’est ici que ça se passe.

Catégories : Austalie | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.