Sur la route de Birmingham, Alabama

Jeudi 4 février 2016

Pour commencer, vous allez voir à quoi ressemblent la plupart de nos repas depuis notre départ !! La vache qui rit est pratiquement le seul fromage que l’on ait mangé (à part quelques fines tranches de gouda ou genre emmental) mais par ailleurs, nous arrivons à nous faire des petites salades (tomates, concombres, salade verte, avocats…) que nous apprécions beaucoup plus que la « bouffe » américaine qui, vraiment, ne nous plait pas beaucoup… Il est très difficile de trouver de bons restaurants ici (enfin, du moins tels que nous l’entendons) et si l’on y arrive, c’est cher ! Nous avons donc choisi…

DSC_0757

Aujourd’hui, nous avons pris la route pour Birmingham, avant notre toute dernière étape pour Atlanta que nous ferons demain. Déjà, comme ça passe vite quand on fait ce que l’on aime !

Nous sommes repassés en Alabama et vous verrez un peu de la campagne avec quelques photos sympa et entre autre, une photo de cimetière comme on voulait vous le montrer depuis le début, à savoir quelques pots de fleurs disséminés un peu partout et sans délimitation comme tout cimetière chez nous !

DSC_0770 DSC_0777

Birmingham est la plus grosse ville de l’Etat d’Alabama. Elle fut fondée en 1871 car l’endroit abritait du minerai, du charbon et du calcaire, les principaux matériaux utilisés pour faire de l’acier. Dès le début, la nouvelle ville fut donc aménagée comme un grand centre industriel. Nous sommes allés dans un parc qui surplombe la ville qui rappelle son passé minier, le Vulcan Park, avec une statue de Vulcain, dieu romain des volcans, de la forge, du feu et des métaux, perchée tout en haut d’une colonne. La vue sur la ville était splendide mais le petit vent était vraiment mordant !

DSC_0791

Nous avons ensuite voulu aller à l’endroit où, en 1963, un attentat à la bombe a été perpétré par le Ku Klux Klan contre une église baptiste. En effet, dans les années 50/60, Birmingham attira l’attention du monde entier pour être devenu le centre du combat pour les droits civiques des Afro-Américains. Le point décisif de ce mouvement survint en 1963 lorsque Martin Luther King, emprisonné pour avoir pris part à une protestation non violente, rédigea la « Letter from Birmingham Jail ». Cette même année, le 15 septembre, un attentat à la bombe est perpétré contre l’Église baptiste de la 16e rue par des membres du Ku Klux Klan, causant la mort de quatre fillettes noires. Cet attentat et la mort de ces enfants aura un retentissement national et international.

DSC_0794

Juste en face se trouve un jardin commémorant ce tragique évènement, avec une jolie sculpture représentant les 4 enfants tuées.

Pour une des dernières fois, il ne vous reste qu’à cliquer ici pour regarder les photos.

Publicités
Catégories : USA 2016 | Étiquettes : | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Sur la route de Birmingham, Alabama

  1. NAVEZ

    Moi qui suit une dévoreuse de Vache qui Rit je trouve la boite version américaine magnifique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.