USA 2016

Le retour…

Samedi 6 février 2016

C’est depuis la maison à Achères (le 8 février) que je vous écris ce petit mot tout d’abord pour vous dire que nous sommes bien rentrés hier dans la matinée, après un vol sans histoire… Nous avons été un peu secoués pendant 2 heures au moins (le pilote nous avait prévenu que les vents en altitude étaient très forts), mais bon, c’est aussi grâce aux vents que nous avons gagné 1 heure sur le temps normal de trajet. Incroyable non ? Au lieu de 8h de vol, nous n’en n’avons eu que 7… Très appréciable quand on n’adore pas l’avion !!

Je vais aussi vous raconter nos derniers pas à Atlanta, samedi dernier. Après avoir terminé de vous écrire mon dernier article sur le sol américain dans le lobby de l’hôtel, nous sommes partis nous balader autour de l’hôtel (nous nous sommes aperçus que tout ce qu’Atlanta, ou presque, propose comme attraction se trouvait autour de notre hôtel : l’Aquarium de Géorgie, le siège de CNN, le musée World of Coca-Cola, le Centre pour les Droits Civiques et Humains, le Parc Olympique du Centenaire…).

Nous sommes donc repartis sur la place Pemberton (vous savez, le pharmacien qui a inventé le coca-cola), place qui sépare le Musée World of Coca-Cola et l’immense aquarium que nous n’avons pas visité faute de temps, d’organisation peut-être aussi, et surtout de ma forme physique car mes hanches me font toujours souffrir et m’empêche de marcher !! Nous avons passé un petit moment sur un banc de cette place, au soleil, et avons observé les gens qui passaient… Nous avons fait une constatation : pratiquement tous les piétons portaient leur petit sac rouge coca-cola, signe d’un passage dans la boutique du même nom ! Remarquez, nous n’avons pas dérogé à la règle et sommes retournées y faire un petit tour. (vous remarquerez le « ées » de « retournées » car Pépère nous a attendu à l’extérieur !!!).

DSC_0938

Nous avons traversé la rue et nous sommes retrouvés dans le Parc Olympique du Centenaire. Cet espace vert de plus de 9 hectares a été aménagé dans le cadre des Jeux Olympiques d’été de 1996, dont il fut l’un des principaux sites. Les habitants d’Atlanta et les visiteurs du monde entier s’y retrouvaient pour profiter de l’ambiance et assister aux cérémonies de remise des médailles. Nous y avons vu un monument à la gloire de Pierre de Coubertin et une très belle fontaine, la Fontaine des Anneaux qui, avec ses 250 jets d’eau doit être idéale pour se rafraîchir durant les fortes chaleurs de l’été, ce qui n’était pas vraiment le cas samedi… mais quand même, quelques téméraires s’y précipitaient ! Chaque anneau formé par les jets d’eau mesure 8 mètres de diamètre et les jets s’élèvent jusqu’à 10 mètres de hauteur.

DSC_0953

Puis vint l’heure de se rendre à l’aéroport et de terminer ce beau voyage !

Le plus dur, ce matin, ce fut pour Blandine qui a dû se lever et reprendre le train-train quotidien ! Pour nous, c’est quand même plus cool puisque nous pouvons faire la grasse matinée, ce que nous n’avons pas manqué de faire ! En plus, j’ai déjà réussi à consulter mon médecin qui me redonne des anti-inflammatoires que je devrai combiner avec du repos, avant d’aller voir un rhumatologue… Il m’a redonné un peu le moral en me disant qu’on arriverait à me remettre sur pied ! J’aimerais autant car l’envie de partir ne tardera sûrement pas à nous démanger !!!

Pour voir les toutes dernières photos, c’est par là.

Publicités
Catégories : USA 2016 | Étiquettes : | 4 Commentaires

Atlanta, Géorgie

Vendredi 5 février 2016

En fait, nous sommes samedi, je ne vous ai pas écrit hier soir car nous étions un peu crevés et qu’après un repas vraiment très bon, dans un très bon restaurant (mais très cher !), nous nous sommes affalés sur nos lits…

Je ne vais pas vous en écrire des pages car aujourd’hui, c’est le jour du grand départ… Nous quittons les Etats-Unis à 20h40 ce soir, ce qui fait que nous n’avons plus de chambre et que nous « squattons » le lobby de l’hôtel afin que je puisse quand même vous envoyer ce dernier article… Je dois dire que ce n’est pas très confortable.

Hier donc, nous avons quitté Birmingham avec tous nos bagages, et avons pris la route pour Atlanta distante d’environ 250km. Nous avons pris des petites routes charmantes, en plein milieu de la campagne mais je n’en ai pas pris de photos car cela n’avait rien d’extraordinaire quand même. La seule photo que nous avons faite, pour ne pas déroger à la règle, c’est le passage dans un nouvel Etat, puisque nous sommes passés d’Alabama en Géorgie…

DSC_0803

Atlanta, c’est la ville « Coca Cola », c’est ici que Pemberton a inventé la formule, et nous ne voulions manquer la visite du musée sous aucun prétexte ! N’allez pas croire, ce n’est pas du tout notre boisson fétiche (ceux qui nous connaissent bien savent que nous préférons quelque chose de plus fort et de plus écossais…) mais il faut dire que c’est quand même la boisson la plus connue dans le monde ! En plus, si vous interrogez internet pour savoir ce qu’il y a à faire à Atlanta, c’est cette visite qui vient en premier…

DSC_0857

Blandine dans les bulles du Coca !

Notre hôtel est situé à 3 ou 4 minutes à pied du musée, donc, c’était vraiment cool. Nous avons passé un moment vraiment agréable car c’est extrêmement bien fait, les attractions sont marrantes et tout est bien présenté, vous verrez. Je n’ai pas grandes explications à vous donner, il vous suffira de regarder le diaporama en cliquant ici.

Quand nous avons quitté le musée, la nuit était tombée et la vue sur la ville éclairée était vraiment belle. Les deux dernières photos ont été prises de notre chambre, au 11ème étage, c’est vous dire si nous étions bien situés…

DSC_0924

Nous ne savons pas trop ce que nous allons faire aujourd’hui, ceux qui voyagent savent que les dernières heures avant le départ ne sont pas toujours très agréables !

Nous espérons, en tout cas, avoir soulevé chez beaucoup d’entre vous de l’intérêt pour toutes les découvertes que nous avons eu plaisir à partager avec vous…

Un bisou à tous des z’Arnaud !

Catégories : USA 2016 | Étiquettes : , | 5 Commentaires

Sur la route de Birmingham, Alabama

Jeudi 4 février 2016

Pour commencer, vous allez voir à quoi ressemblent la plupart de nos repas depuis notre départ !! La vache qui rit est pratiquement le seul fromage que l’on ait mangé (à part quelques fines tranches de gouda ou genre emmental) mais par ailleurs, nous arrivons à nous faire des petites salades (tomates, concombres, salade verte, avocats…) que nous apprécions beaucoup plus que la « bouffe » américaine qui, vraiment, ne nous plait pas beaucoup… Il est très difficile de trouver de bons restaurants ici (enfin, du moins tels que nous l’entendons) et si l’on y arrive, c’est cher ! Nous avons donc choisi…

DSC_0757

Aujourd’hui, nous avons pris la route pour Birmingham, avant notre toute dernière étape pour Atlanta que nous ferons demain. Déjà, comme ça passe vite quand on fait ce que l’on aime !

Nous sommes repassés en Alabama et vous verrez un peu de la campagne avec quelques photos sympa et entre autre, une photo de cimetière comme on voulait vous le montrer depuis le début, à savoir quelques pots de fleurs disséminés un peu partout et sans délimitation comme tout cimetière chez nous !

DSC_0770 DSC_0777

Birmingham est la plus grosse ville de l’Etat d’Alabama. Elle fut fondée en 1871 car l’endroit abritait du minerai, du charbon et du calcaire, les principaux matériaux utilisés pour faire de l’acier. Dès le début, la nouvelle ville fut donc aménagée comme un grand centre industriel. Nous sommes allés dans un parc qui surplombe la ville qui rappelle son passé minier, le Vulcan Park, avec une statue de Vulcain, dieu romain des volcans, de la forge, du feu et des métaux, perchée tout en haut d’une colonne. La vue sur la ville était splendide mais le petit vent était vraiment mordant !

DSC_0791

Nous avons ensuite voulu aller à l’endroit où, en 1963, un attentat à la bombe a été perpétré par le Ku Klux Klan contre une église baptiste. En effet, dans les années 50/60, Birmingham attira l’attention du monde entier pour être devenu le centre du combat pour les droits civiques des Afro-Américains. Le point décisif de ce mouvement survint en 1963 lorsque Martin Luther King, emprisonné pour avoir pris part à une protestation non violente, rédigea la « Letter from Birmingham Jail ». Cette même année, le 15 septembre, un attentat à la bombe est perpétré contre l’Église baptiste de la 16e rue par des membres du Ku Klux Klan, causant la mort de quatre fillettes noires. Cet attentat et la mort de ces enfants aura un retentissement national et international.

DSC_0794

Juste en face se trouve un jardin commémorant ce tragique évènement, avec une jolie sculpture représentant les 4 enfants tuées.

Pour une des dernières fois, il ne vous reste qu’à cliquer ici pour regarder les photos.

Catégories : USA 2016 | Étiquettes : | Un commentaire

En route pour Tupelo, Mississippi

Mercredi 3 février 2016

Ce matin, le fond de l’air était bien frais mais le ciel est redevenu bleu après l’orage d’hier ! Nous avons quitté notre appartement avec regret car nous y étions vraiment bien mais par ailleurs, nous avons exploré ce qu’il y avait à voir à Memphis… Quoique, je ne me suis plus souvenu de cet évènement majeur qu’il s’y est produit et que j’avais pourtant programmé : l’assassinat de Martin Luther King le 4 avril 1968 à Memphis. Il faut dire que rien, nulle part ne mentionne cette tragédie à Memphis et comme nous n’avions pas de guide du Tennessee, nous sommes passés à côté. Il a été assassiné dans un motel qui est devenu un haut lieu de pèlerinage mais nous avions déjà parcouru pas mal de miles quand je m’en suis souvenue… Dommage !

Nous avons pris la route, donc, pour nous rendre à Tupelo, notre étape de ce soir. Nous avons choisi cette ville car il nous fallait faire étape quelque part et comme nous sommes en plein dans la vie du King, pourquoi ne pas continuer.

En chemin, nous nous sommes arrêtés dans une petite ville tout à fait charmante, Holly Springs, car nous avions du temps et elle nous a paru intéressante. Elle a été construite en 1836 par des émigrés européens. C’était un comptoir commercial pour les plantations de coton voisines. Il reste beaucoup de belles demeures datant de cette époque.

DSC_0690

Un peu plus loin, nous avons vu une pancarte indiquant un lac et nous avons décidé d’aller y faire un tour, sans savoir si c’était loin ou non ! Après avoir roulé pendant une dizaine de kms et ne voyant rien venir, nous avons rebroussé chemin. Par curiosité car ça nous a un peu agacé de ne plus trouver aucune pancarte indiquant le chemin, nous avons demandé à un monsieur qui nous a dit qu’il fallait prendre la route (que nous venions d’emprunter !) sur 8kms500 puis tourner à droite et continuer encore sur 3kms500… Tout cela pour voir quoi ? un grand étang !!!! Nous avons quand même fait quelques photos, on n’est pas venu là pour rien ! Il faut dire qu’en tout, on a fait environ 30 kms (heureusement, l’essence ici n’est pas chère !).

DSC_0715

Tupelo : c’est ici qu’est né Elvis, en 1935, dans la petite maison que vous verrez, construite par son père 1 an avant sa naissance. Une chose est sure, peu de célébrités peuvent se targuer d’avoir autant de mémoriaux que lui ! Comme d’habitude, c’est bien fait, et ils n’ont pas lésiné sur les moyens (il faut dire que ça doit bien rapporter, je ne sais pas à qui mais quand même…).

DSC_0716

Après la visite de la maison (c’est vite fait car il n’y a que deux pièces que le père d’Elvis a aidé à reconstituer à l’identique ou presque) et avoir fait la photo souvenir sur la balancelle, nous avons été visiter la petite chapelle qui a vu la première « prestation » d’Elvis. La mise en scène est assez réussie avec des projections sur les murs. Après une visite dans le musée et la photo souvenir à côté du même modèle de voiture que possédaient les Presley à l’époque de leur déménagement pour Memphis, nous avons regagné notre hôtel en passant par le supermarché pour faire nos petites courses pour le dîner…

DSC_0720

Voilà, on vous a fait « bouffer » du Elvis, on espère que ceux qui n’aiment pas ne nous en voudront pas et que nous aurons fait plaisir à ceux qui aiment… De toute façon, dites-vous que vous avez de la chance de visiter tout ça gratis, car au bout du compte, ça coûte cher !!!! Il faudra que l’on songe à vous demander une petite participation…

Pour voir les derniers souvenirs du King, c’est par ici.

Catégories : USA 2016 | Étiquettes : | Un commentaire

Downtown Memphis

Mardi 2 février 2016

Je vous l’avais dit hier, nous avons commencé la journée par la visite de Sun Studios… Si l’on vient à Memphis, c’est vraiment pour la musique et surtout pour Elvis Presley car il faut bien l’avouer, à part ça, y’a pas grand-chose à voir !!!

DSC_0502

C’est une visite assez sympa que nous avons donc faite ce matin. Pour Pépère, un peu moins car tout étant en anglais, il a eu du mal à suivre… Nous aussi parfois, il faut le dire, mais dans l’ensemble, nous avons suivi les explications, explications que je vais essayer de vous retranscrire, mais de façon extrêmement succincte !

Ce petit studio a été créé en 1950 par Sam Phillips, ingénieur du son. Pour faire vivre son studio, il proposait à quiconque le voulait de se faire enregistrer pour une modique somme. Elvis passant par là en 1953, poussa la porte et pour 3$98, enregistra un disque pour sa mère (le titre est « My Happiness »). Il lui fallut un peu de temps avant de percer, mais on sait aujourd’hui ce que cela a donné ! En fait, Sam Phillips était plutôt attiré par les « blues men » mais, grâce à Ike Turner, Elvis et quelques autres, son studio est devenu le tout premier producteur de rock’n rollers et du coup, une légende. Elvis Presley a changé de label au bout d’un an environ, il est parti chez « RCA Victor », Sun Studio étant trop petit pour un tel artiste et ne pouvait pas suivre….

DSC_0615

La visite, encore une fois, est assez émouvante car, depuis 1950, rien n’a changé ! La salle d’enregistrement est toujours la même, le bureau de Marion Keisker, associée de Sam et « découvreuse » d’Elvis, semble avoir été occupé hier. De plus, celui qui nous a fait la visite était très passionné et donc, passionnant ! Pendant la visite, nous avons écouté beaucoup de morceaux d’artistes très connus qui ont été enregistrés là (Jerry Lee Lewis, Johny Cash, Carl Perkins…) ce qui donne encore plus d’émotion. On termine par la pièce où ont été enregistrés tous ces chefs-d’œuvre et cerise sur le gâteau, où le micro dont s’est servi Elvis (et les autres) est encore là ! Blandine a pu le prendre pour mimer le King et vous pourrez voir qu’elle s’y prend comme lui (sauf que pour la voix, c’est pas tout à fait la même chose !!!).

DSC_0622 DSC_0621

Nous avons été étonnée car c’est vraiment un tout petit studio, qui enregistre encore des groupes (la nuit car la journée est consacrée aux visites).

Cet après-midi, nous avons été visiter Beale Street, une incontournable à Memphis, un peu similaire à Bourbon Street à la Nouvelle Orléans mais beaucoup moins animée et très courte ! Vous pourrez voir qu’il n’y a pas un chat dans les rues, c’est mort ! On pense que c’est peut-être la basse saison mais bon, à part Graceland, Sun Studio et Beale Street, il n’y a rien d’autre à faire…

DSC_0641

Pas grave, on a réussi à s’occuper toute la journée et c’est le principal. On s’est pris un orage avec des averses démentielles pendant qu’on était dans la Main Street, on a donc été obligé d’aller se réfugier dans un bar… et de boire une bière ! C’est vraiment pas de veine hein !!!

Demain, nous quittons Memphis, nous ferons étape à Tupelo, ville de naissance du King… On continue notre pèlerinage, c’est sur notre route !

Pour voir le diaporama, vous savez comment faire, cliquez

Catégories : USA 2016 | Étiquettes : , , | 4 Commentaires

Graceland

Lundi 1er février 2016

Celles ou ceux qui n’aiment pas Elvis, s’abstenir !!!! Nous avons consacré notre journée à la visite de Graceland puisque c’est un peu pour ça que nous sommes montés jusqu’à Memphis…

Nous nous sommes fait la totale, le billet que nous avons acheté nous permettant la visite de la maison ainsi que de tous les « musées » autour, à savoir, ses voitures, ses avions et beaucoup de ses objets personnels. En fait, nous avons passé une excellente journée car pour notre part, nous aimons beaucoup ce chanteur à la voix si chaude, et nous avons trouvé intéressant et comme d’habitude, bien fait, ce parcours chez le King.

DSC_0562

Vous pourrez donc découvrir l’intérieur de sa maison laissé comme à sa mort et tout ce que nous avons pu voir durant notre visite qui a duré 4 bonnes heures…. Nous avons été émus par moment, nous avons bien ri à d’autres, bref, nous nous sommes régalés tous les trois (eh oui, même Pépère a aimé !).

DSC_0564

Nous sommes persuadés que si bien souvent nous ne sommes pas à la bonne saison pour faire les choses, pour ça par contre, c’est vraiment le moment ! Il n’y avait pratiquement personne ce qui nous a permis de bien voir et de prendre notre temps, ce qui ne doit vraiment pas être le cas en été !

Comme nous avons commencé la visite à l’ouverture, nous avons terminé d’assez bonne heure et avons décidé de passer en Arkansas… comme ça, juste pour le fun ! Il n’y a qu’un pont à passer sur le Mississippi pour y arriver, nous l’avons donc emprunté et fait demi-tour peu de temps après, le temps de prendre une ou deux photos !!! Des vrais gosses !

DSC_0590

Avant de regagner notre bel appartement, nous nous sommes arrêtés le long du Mississippi (tout proche de notre appart)…

DSC_0596

Demain, nous continuerons la visite de Memphis car nous irons visiter le Sun Studio, considéré comme le berceau du Rock’n roll ou des grands artistes et, bien sûr, Elvis ont été enregistrer des disques.

Pour voir de belles photos du King, cliquez ici.

PS : nous avons encore découvert un cimetière un peu spécial aujourd’hui…

DSC_0400

Catégories : USA 2016 | Étiquettes : , , | 2 Commentaires

Sur la route de Memphis…

Dimanche 31 janvier 2016

Ce matin, destination mythique pour les fans d’Elvis : Memphis !!! Mais en route, nous avons découvert LE BERCEAU du « delta blues », Clarksdale.

DSC_0365

Nous avons dû quitter la route 61, surnommée la « Blues Highway », pour rentrer dans Clarksdale. Pour les amoureux de cette musique, sans doute n’est-ce pas une ville inconnue. Clarksdale a été une véritable pépinière de musiciens, ville natale de Ike Turner, Eddie Boyd, Sam Cooke, Willie Brown, Robert Johnson…. C’est vous dire si nous ne pouvions pas rater ce détour !

DSC_0368

Quelle surprise quand nous avons découvert l’état de délabrement de la cité du blues… Ils doivent être plus occupés à jouer de la musique qu’à entretenir leur ville ! Par contre, nous y avons ressenti une atmosphère vraiment très spéciale qui nous a donné envie de flâner dans les rues. A un moment donné, Blandine et moi filmant et photographiant pendant que Pépère surveillait les alentours (ça faisait un peu « insécure » quand même) avons été accostées par un homme au volant de son gros pick-up. Il nous a demandé d’où on venait et a commencé à nous raconter qu’il était un chanteur de blues. Il s’appelle Joshua « Razorblade » Stewart, il nous a montré une revue avec tout un article sur lui et après un bon quart d’heure de monologue, il nous a offert cette revue dédicacée avec son CD enregistré en live au « Ground Zero Blues Club».

DSC_0382

Le Ground Zero est un club très connu des amateurs. Il appartient entre autre à Morgan Freeman (Josh nous a dit que c’était son copain, ce qui a l’air vrai, nous sommes allés sur internet faire des vérifications sur la véracité de ses propos… toujours un peu méfiants les z’Arnaud ! De plus, il semblait un peu alcoolisé, mais tellement sympa !). Hélas, nous voulions aller boire un coup dans ce fameux club, mais c’était fermé (en fait, ça devait pas être la saison !!!!). Vous verrez quand même de quoi ça a l’air, c’est assez incroyable ! Quand même dommage de n’avoir vu que l’extérieur, l’intérieur ayant l’air d’être du même acabit…

DSC_0390

La ville est jalonnée de panneaux explicatifs des plus intéressants, racontant à chaque coin de rue la vie de ses célébrités.

C’est une ville dont la principale activité est la culture du coton et bien évidemment, un grand nombre d’Afro-Américains ont peuplé Clarksdale, main d’œuvre bon marché pour travailler dans les champs. C’est de là qu’est née cette musique, chant de travail de ces gens qui exprimaient ainsi leur tristesse et leurs déboires. C’est d’ailleurs ce que nous a expliqué Joshua ce matin, il est âgé de 69 ans et a connu toutes ces années difficiles.

En parlant de coton, nous avons eu bien du mal à en trouver, vous en verrez quand même un champ, c’est le seul que nous ayons vu ! (ce n’est pas non plus la saison !!!! Sophie, qu’est-ce qu’on peut faire ?).

Nous avons ensuite continué notre route pour Memphis. Nous n’avons pas dérogé à la photo traditionnelle du passage d’un Etat à un autre…

DSC_0401

Nous sommes très heureux ce soir car vous verrez que nous sommes logés dans un appartement grand luxe et très spacieux ! Super chouette…

Demain, nous allons probablement aller rendre visite à Elvis…

Les photos du jour sont ici.

PS : Je vous avais promis une photo d’un cimetière américain si différent des nôtres. En voici un exemple, peut-être pas le plus bizarre à nos yeux mais quand même !!

DSC_0400

Catégories : USA 2016 | Étiquettes : | 5 Commentaires

Sur la route de Greenville

Samedi 30 janvier 2016

Hier soir, grosse flemme et donc, nous avons décidé de ne pas faire le blog !! Désolée pour vous, chers lecteurs mais quelquefois, il faut savoir se laisser aller…

Cela ne va pas m’empêcher de vous raconter notre journée qui a débuté sous un beau soleil et, ô merveille, avec une température d’une douceur que nous n’avions plus connue depuis Miami !

Nous avions prévu une étape entre Natchez et Memphis qui soit à peu de chose près, à mi-chemin. Greenville, ville au milieu de nulle part et sans rien de particulier, ne nous a donc servi qu’à dormir. Par contre, nous savions qu’avant d’y parvenir, nous passerions par Vicksburg, ville chargée d’histoire puisqu’il s’y déroula une des grandes batailles de la guerre de sécession (qui, comme tout le monde le sait, a cessé maintenant !!!).

Avant de nous rendre sur les lieux de la bataille, dans le Parc National Militaire, nous avons fait un tour de la ville. Nous voulions particulièrement y voir un des musées Coca Cola, puisque c’est ici que fut mis en bouteille pour la toute première fois par les frères Biedenharn, marchands de bonbons à l’origine, le breuvage si mondialement connu.

DSC_0266

Une autre particularité de cette ville, c’est son mur de fresques qui racontent l’histoire de la ville. Ces fresques ont été peintes par Robert Dafford qui a fait aussi les peintures du mémorial des acadiens à St Martinville et que nous vous avions montrées. Nous vous en montrons 2 : l’une le bateau USS Caïro (dont vous verrez l’épave plus loin) et l’autre, la première mise en bouteille du coca…

DSC_0277

Nous avons repris la voiture pour nous rendre dans le magnifique Parc Militaire. Envahissant les prés, les collines et les forêts de ce site de 728 hectares, les armées confédérée et unioniste s’affrontèrent ici en 1863 dans une bataille décisive pour le contrôle de Vicksburg et donc, du Mississippi. Comme d’habitude, nous avons été bluffés par les américains, qui savent tellement mettre leurs parcs en valeur.

DSC_0306

Ce parc comporte 1325 monuments et marqueurs historiques, une route d’excursion de presque 25kms, la maison shirley, maison d’avant-guerre refaite à l’original après avoir été terriblement endommagée pendant la guerre, 144 canons positionnés comme à l’origine et enfin la canonnière USS Caïro, coulée pendant les combats, renflouée et visible au musée du parc. On peut dire qu’ils n’ont pas lésinés sur les moyens !!! Pour notre part, nous avons eu un peu de mal à nous y retrouver dans la bagarre… Ce que nous avons compris, c’est que les marqueurs rouges représentent les positions des confédérés (sudistes) et les bleus ceux de l’union (les Yankees).

De Vicksburg à Greenville, ce fut une longue route droite à travers champs… mais nous aimons !

Effectivement, nous ne nous étions pas trompés, Greenville, il n’y a rien à voir, circulez…

Pour voir le diaporama, c’est ici.

Catégories : USA 2016 | Étiquettes : | 2 Commentaires

Natchez

Vendredi 29 janvier 2016

La journée s’est très bien passée car le soleil, le ciel bleu et la douceur étaient là !!! Voilà bien longtemps que nous ne nous étions pas promenés en tenues plus légères. De plus, nous avons découvert une ville charmante avec de jolies maisons et surtout un grand nombre de belles demeures antebellum (terme utilisé pour faire référence à la période de la montée du séparatisme conduisant à la guerre civile américaine).

Elles se visitent toutes, mais nous avons choisi celle qui nous paraissait la plus belle : Longwood. Maison d’influence byzantine, cette demeure octogonale en briques rouges et aux boiseries blanches est surmontée d’un dôme en forme de bulbe comme les églises orthodoxes. Cette maison construite pour la famille Nutt en 1860, planteurs de coton, comportait 6 étages dont seul le rez-de-chaussée a été habité. En effet, la guerre de Sécession a brisé le rêve de cette famille car, dès le début des hostilités, les ouvriers se sont enfuis vers le Nord, laissant le chantier en l’état (on peut encore voir leurs outils et pots de peinture abandonnés dans une pièce). Ce père de famille de 8 enfants, ruiné par la guerre, mourut en 1864 et son épouse ne put continuer les travaux. Ils vécurent donc dans le seul étage terminé (où l’on ne peut pas prendre de photos !). Si elle avait été terminée, cela aurait été une pure merveille, très avant-gardiste pour l’époque.

DSC_0106

Nous sommes ensuite allés nous régaler dans un petit restaurant où nous avons choisi des plats typiques du sud : des grosses crevettes et du poisson chat, le tout arrosé de bière locale !

Nous avons fait le parcours des belles demeures pour lesquelles je ne vais pas vous raconter les histoires car ce sont toutes des maisons de riches planteurs….

DSC_0182 DSC_0196

Je n’ai pas vraiment grand-chose à vous raconter mais n’empêche que nous avons passé une excellente journée car, au risque de me répéter, Natchez est vraiment une très jolie ville qui vaut le détour et dont l’intérieur de la basilique est le plus beau que nous ayons vu depuis notre arrivée aux US.

DSC_0141

Comme souvent ici, nous avons rencontré des garçons charmants avec qui nous avons taillé une bavette ! C’était un genre de gardes forestiers (difficile à traduire en français) qui ont insisté pour nous prendre en photo… et comme tel est pris qui croyait prendre, nous les avons aussi photographiés !

Notez que vous aurez peut-être la seule photo de coucher de soleil mais hélas, nous n’étions pas au bon endroit pour la faire ! Maintenant, tout ça nous fait bien rigoler… nous ne sommes jamais au bon endroit au bon moment !!!

Demain, nous prenons la direction de Memphis mais nous ferons une étape à Greenville où il ne doit pas y avoir grand-chose à faire !!! En route, il y a une ville, Vicksburg, avec quelques points d’intérêt semble-t-il. A voir…

Pour voir Natchez en photos, cliquez ici.

Catégories : USA 2016 | Étiquettes : | Un commentaire

Swamp Tour

Jeudi 28 janvier 2016

C’est de Natchez que je vous écris ce matin car, comme nous le pensions, nous sommes arrivés un peu tard ici hier soir… Après avoir mangé un morceau, nous avons eu le courage Blandine et moi de trier et choisir les photos mais j’étais trop crevée pour vous raconter notre journée, comme d’habitude pleine de rebondissements !

Hier donc, nous avions rendez-vous avec Norbert à midi au bord du Lac Martin pour notre balade de 2 heures maxi au milieu de ces paysages fantastiques et non moins magnifiques. Norbert était là (on ne peut pas le rater avec sa barbe blanche) et tout de suite, nous avons été sous le charme ! Avec son accent truculent, il nous a expliqué que l’on ne partirait que vers 1h car il ferait plus chaud et que 2 autres personnes se joindraient à nous mais n’arriveraient que vers cette heure-là. Nous avons attendu en sa compagnie pendant qu’il mettait son bateau à l’eau et donc, le temps ne nous a pas paru trop long. Nous avions fait le calcul 13h + 1h30 à 2h, cela nous donnait un départ approximatif pour Natchez vers 15h, horaire correct car nous avions 3h de route.

DSC_0884

Nos « camarades » sont arrivés à l’heure et nous avons donc embarqués dans la barque à fond plat de Norbert. Tout fier, notre Norbert, de reprendre ses virées après quelques mois de vacances au Canada et surtout, de son gros moteur presque tout neuf qu’il a pu se payer grâce, à ce que l’on en a compris, à un reportage de télévision… Beau moteur, en vérité, qui avait un beau bruit quand nous l’avons entendu fonctionner. Evidemment, Blandine portant quand même, on va finir par en être persuadés, la poisse dès qu’elle met un pied sur un bateau (beaucoup d’entre vous se souviennent de ses mésaventures sur la Gabaret en Guyane…), le merveilleux moteur n’a jamais voulu redémarrer !!! Consternation sur les visages, tout d’abord Norbert qui met un point d’honneur à satisfaire ses clients, nous, puisque nous avons un peu tronqué notre journée initialement prévue tout à fait différemment et puis les 2 autres personnes qui étaient venues spécialement pour ça de la Nouvelle-Orléans (plus de 2h de route quand même !). Comme on se le dit depuis le début, nous n’avons pas de chance d’un côté mais d’un autre, on arrive quand même à faire ce que l’on a prévu dans des conditions acceptables. Cette fois encore, nous avons eu cette veine ! Un « concurrent » de Norbert partait aussi en tour mais son bateau, plus grand, pouvait nous accueillir car la saison n’étant pas haute, les gens ne se bousculent pas encore. Nous avons donc changé d’embarcation et Norbert, adorable comme il est, nous a accompagné car le skipper de l’autre bateau ne parlait pas le français.

DSC_0811

Et nous voilà enfin partis pour le « bayou », étendue d’eau formée par les anciens bras et méandres du Mississippi. Les bayous s’étendent sur tout le sud de l’État louisianais, formant un réseau navigable de milliers de kilomètres de « boyaux ». Nous en avons emprunté quelques-uns, au détour desquels nous avons pu nous régaler de la beauté de ces arbres couverts de « barbe espagnole » se reflétant dans l’eau. La barbe espagnole n’est pas une plante parasite, elle fait de petites fleurs à peine visibles (que vous verrez quand même dans les mains de Norbert) et elle tient son nom des conquistadors espagnols qui portaient la barbe ! Nous y avons aussi admiré des tortues de plusieurs sortes qui se chauffaient au soleil et puis bien sûr, des oiseaux ! Hélas, nous n’avons pas vu d’alligators qui sont pourtant au nombre de 1500 dans ce Lac Martin, mais qui sont en ce moment en hibernation en raison du froid.

DSC_0887 DSC_0853

C’est vraiment une balade que je recommanderais à ceux qui viennent en Louisiane et bien sûr, de la faire avec Norbert qui agrémente le tout de sa gentillesse et de son humour (si vous lui demandez ce que mangent les alligators, il vous répondra très sérieusement : des touristes !!!). En cours de balade, il nous a offert un coup « de clair de lune » (si tu en bois trop m’a-t-il dit, tu verras le clair de lune !), alcool qu’il fabrique lui-même à base de maïs, de sucre et de pêches : délicieux, très fruité, ressemblant un peu au whisky…

DSC_0819

Ce « swamp » qui devait durer environ 1h30, s’est considérablement allongé avec le conducteur américain, et nous a pris plus de 2h30 (trop long de l’avis de tous) ! Ajoutons à cela qu’ayant démarré à 13h30, nous avons quitté Bréaux Bridge à 16h30 avec certes, de magnifiques pamplemousses cueillis le matin même par Norbert et provenant de son jardin, mais un peu énervés quand même à l’idée de faire une partie de la route de nuit… En fait, tout s’est très bien passé et nous nous sommes couchés heureux et le ventre comblé de délicieux pamplemousses !

DSC_0684DSC_1102

Aujourd’hui, nous allons partir à la découverte de la petite ville de Natchez (Mississippi, le fleuve nous séparant de la Louisiane) mais je peux d’ores et déjà vous dire que notre hôtel est très sympa et que nous avons une vue splendide sur le pont et le fleuve.

Pour voir les photos d’hier, c’est par ici. Le diaporama commence par des vues du café « joie de vivre » où nous avons été prendre un petit noir avant notre swamp tour.

Catégories : USA 2016 | Étiquettes : , | 3 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.