Monastère d’Arkadi, Eleftherna et Margarites

Jeudi 23 mai 2019

Cette photo aurait peut-être été plus parlante dans notre précédent blog pour symboliser la Crète mais hier, point de drapeau à l’horizon !!!!

En se levant ce matin, le temps était menaçant mais finalement, pas besoin de parapluie, au contraire, il valait mieux l’ombrelle ! Nous avons choisi de rester dans le district de Rethymnon car s’il était un endroit que nous voulions absolument visiter, c’était le monastère d’Arkadi, situé à une petite vingtaine de kms.

On peut doublement remercier Blandine qui, non contente de nous offrir ces vacances, met à notre disposition ses lointaines connaissances de grecque ancien pour déchiffrer les panneaux qui, dans la pampa, ne sont pas toujours traduits dans notre alphabet. Non seulement ils ne sont pas toujours traduits mais en plus, rien n’est indiqué et on a toutes les peines du monde à trouver les sites moins connus, telles les ruines d’Eleftherna.

Nous avons donc commencé par le monastère d’Arkadi d’assez bonne heure (11h !) ce qui nous a permis d’être relativement epargnés par la foule de touristes. Ce monastère, grand complexe fortifié, situé à 500m d’altitude domine de belles gorges. L’église de la Transfiguration occupe le centre du couvent. Elle date de 1587 et est un pure joyau de la renaissance crétoise. Les fleurs abondantes dans l’enceinte en font une agréable promenade. Un peu d’histoire : le 8 novembre 1866, après 3 jours de siège, l’armée turque force les portes du monastère d’Arkadie où sont réfugiés quelques 960 crétois. Désarmés, ils choisissent de faire sauter la poudrière plutôt que de se rendre et c’est une hécatombe. Ce geste désespéré émeut l’opinion mondiale, sensibilisée par des écrits de Victor Hugo…

La foule commençant à arriver, nous avons quitté le monastère pour nous rendre à Eleftherna. Nous avions vu dans le guide que c’était un site archéologique où des anciennes citernes, une tour hellénistique, des églises, le tout en ruine, étaient encore visibles. En fait, nous avons, avec beaucoup de mal, réussi à trouver les citernes, quant au reste, malgré une descente abrupte au plein soleil, nous n’avons vu que quelques pierres enfouies dans les herbes et inaccessibles puisqu’entourées de grillages ! Pas très grave au demeurant, les paysages alentours étaient magnifiques.

Les citernes

Nous avons terminé par Margarites, village voué à la poterie, avec son église byzantine du 14ème siècle et ses maisons vénitiennes.

C’est ainsi que nous avons terminé notre journée de visites. Demain, il fera jour et on verra quel sera le programme…

Cliquez ici pour admirer les belles photos du jour.

Publicités
Catégories : Crète | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.