De Cafayate à Cachi

Samedi 16 novembre

Fin prêts à reprendre la route pour continuer notre boucle, nous avons été attirés par un brouhaha indescriptible causé par une meute de perroquets perchés dans un arbre face à notre hôtel ! Ils sont à dominance verte mais bizarrement, ils ont des yeux presque blancs, pourtant ils sont loin d’être aveugles !

Nous devions rejoindre Cachi par la RN40 et à notre grande surprise, peu de kilomètres après Cafayate, cette nationale s’est transformée en piste… En fait, c’est une route mythique qui traverse l’Argentine de l’extrême sud de la Patagonie jusqu’à la frontière bolivienne, soit plus de 5100km. Elle est bitumée sur seulement 48% de sa longueur et dans la province de Salta les sections revêtues sont très rares… quelle chance nous avons ! Nous avons donc parcouru environ 150km sur cette « piste » très sinueuse et caillouteuse… Une fois de plus, nous avons été bien secoués et bien empoussiérés !!! Cela ne nous a pas empêché d’admirer les paysages magnifiques qui s’offraient à nous. A un moment donné, nous avons eu la chance de croiser quelques vrais gauchos avec leurs beaux chevaux et bien sûr, leurs lassos !

DSC_086-4 DSC_086-3

Nous avons traversé des défilés, longés des rivières (pratiquement complètement asséchées), évoluant tantôt dans la roche, tantôt dans la verdure mais toujours émerveillés par la beauté environnante.

Nous avons fait une petite pause déjeuner dans un tout petit village et bien que très rustique, le restaurant était tout à fait correct !

Avant d’arriver à Cachi, nous avons repéré des panneaux faisant la publicité pour un hôtel situé en pleine nature et nous avons choisi de tenter le coup ! Nous étions un peu crevés, il faut bien l’avouer après toutes ces heures de piste, et cela nous faisait encore un détour de quelques kilomètres ! Bien nous en a pris car cette étape fut vraiment un régal : au milieu de nulle part, un hôtel vraiment charmant nous attendait. Vous verrez, nous avons pris un vrai plaisir à aller se balader  alentours  et cerise sur le gâteau, le repas était digne d’un restaurant 3 étoiles avec les petits plats dans les grands…. L’assiette que je vous présente est un potage froid aux betteraves rouges, et la suite a été dans la même lignée. Excellente étape donc ! Le seul inconvénient de s’être arrêté dans un endroit si isolé, c’est que nous n’avions pas internet, c’est la raison pour laquelle vous n’avez pas eu d’articles hier… Quant à celui concernant la journée d’aujourd’hui, vous l’aurez demain car il est trop tard pour que je vous prépare deux articles ce soir, je n’ai d’ailleurs pas encore déchargé les photos de ce jour, je ne sais même pas si elles sont belles… En tout cas, nous avons encore vu de très belles choses !

Pour voir ce que nous avons fait hier, c’est par ici.

Publicités
Catégories : Argentine | Étiquettes : | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.