USA

Nos impressions sur les Etats-Unis

En direct du Mexique, le 12 septembre 2013

J’ai voulu me remémorer notre séjour en Amérique en allant feuilleter quelques articles sur le blog et je suis effarée !!! Comment ai-je pu vous écrire tant de choses (et je l’admets, beaucoup de bêtises…) ?? J’avais peur de devenir un peu gâteuse en ne me souvenant pas de tout ce que l’on avait pu voir et faire, mais ça me rassure, je me rends compte que l’on peut difficilement se souvenir de tout quand on en a vu tant ! Pour la petite histoire, Pépère a parcouru 14500km au volant (moi, je les ai parcourus sur le siège à côté…), nous avons dû faire au moins 300km à pied, et traversé 19 états ! C’est impressionnant, n’est-ce pas ?

Je vais essayer de vous faire une petite synthèse point par point sur ce qui nous a le plus marqué.

Le pays :

Immense, pour nous citoyens du petit hexagone… Tout est gigantesque ici, on n’est plus dans la même échelle. Au départ, on regardait la carte et l’on se disait que l’on pouvait facilement aller à tel ou tel endroit et en fait on se rendait vite compte que c’était comme d’aller de Paris à Marseille !! Il faut s’y habituer…

Magnifique, on a admiré des paysages absolument époustouflants que nous n’avions vus nulle part ailleurs.

Gigantesque,  les villes peuvent vous écraser (c’est le cas de New-York) et vous épuiser tellement elles sont étendues.

Les gens :

Extrêmement accueillants, serviables et curieux ! Vous déployez une carte à un carrefour et immédiatement, quelqu’un vient vous demander si vous êtes perdus et s’il peut vous aider. Il faut admettre que l’on n’est pas habitué à ça ! Et puis, ils sont très curieux de savoir d’où vous venez, ce que vous faites et si vous aimez leur pays… car ils sont très fiers d’être américains, ça transpire dans tous les pores de leur peau ! Au cours des 3 mois passés là-bas, nous n’avons jamais rencontré de personnes hostiles à notre égard.

La sécurité : 

Bien qu’il faille, comme partout, prendre un minimum de précautions, nous nous sommes sentis parfaitement sereins. Bien sûr, nous sommes par principe très prudents, où que l’on aille, mais là nous avons pu relâcher notre vigilance. La police est présente, sans excès, et nous avons remarqué que les gens eux-mêmes sont attentifs au respect des lois et n’hésitent pas à appeler le 911 au moindre écart de leurs concitoyens… Il faut dire aussi que nous sommes un peu vieillissants et qu’aux heures les plus dangereuses, nous sommes déjà dans les bras de Morphée !!!

DSC_0516

Se déplacer :

Très facile ! Tout d’abord, si vous n’êtes pas véhiculés, les lignes de bus, de trains, et les nombreuses lignes aériennes intérieures vous permettent de sillonner facilement le pays. Les routes sont belles et bien entretenues et, si comme nous, vous avez un véhicule, la conduite est très aisée car les américains ne sont pas des fous du volant. Très cools, ils vous laissent passer, changer de files… et tout ça sans coups de klaxons intempestifs !  Par contre, dans les villes, nous avons trouvé que les lignes de métros n’étaient pas très fournies par rapport à ce que l’on peut trouver à Paris. Et puis, peut-être vous souvenez-vous, c’est un peu galère pour se repérer dans les stations ! Quant à cette idée que nous nous faisions sur le respect de la vitesse, immédiatement sanctionnée en cas de dépassement, pour notre part, nous n’avons jamais vu de policiers débarquer d’on ne sait où pour vous verbaliser… Au contraire, ça roule bien sur les routes et l’on a souvent vu des énormes camions nous dépasser quand nous étions déjà à la limite…

DSC_0021

L’alimentation :

C’est la « malbouffe »… y’a pas d’autre mot ! Bien sûr, il est toujours possible de manger correctement, mais alors il faut savoir ouvrir son porte-monnaie ! Les américains ont toujours un gobelet de café (enfin d’ersatz de café !) en main,  mangent partout, en marchant dans les rues, sur les pelouses des parcs… et toujours des énormes trucs bien gras ! Pas étonnant que certains soient très enveloppés !

DSC_0141

Pour notre part, ne mangeant que le repas du soir, nous avons toujours trouvé à nous nourrir correctement, nous préférions payer un peu plus cher. Mais je dois dire que le service et le cadre sont rarement à la hauteur pour pouvoir apprécier un bon repas comme on aime ! Pas grave, on a fait avec… Si l’on s’en tient à leurs habitudes alimentaires, il n’est pas très onéreux de se nourrir. Ce qui nous a quand même choqués, c’est que, nous trouvant dans un excellent restaurant (souvenez-vous, à Mammoth), un couple d’américain a trouvé le moyen de commander des énormes hamburgers alors que la carte était si riche !!!! Là, on s’est dit qu’ils étaient indécrottables !!

Les insolites :

Nous en avons vu des choses qui nous ont fait sourire, voire même rire et d’autres devant lesquelles nous étions ahuris… Par exemple, nous suivions une voiture dont la plaque d’immatriculation était la suivante : « I love my gun » seule mention sur la plaque (au Texas bien sûr !) mais hélas, nous n’avons pas pu la photographier. D’ailleurs, à propos des plaques minéralogiques, nous n’avons pas très bien compris le système : les ¾ du temps, pas de plaques à l’avant et, à l’arrière, c’est très fantaisiste, nous n’avons pas trouvé la logique de la numérotation. Mais elles sont belles en général, comme celle-ci (dommage, pour une fois je n’en ai pas pratiquement pas pris !)

DSC_0396

Les références à la religion sont nombreuses et parfois on les trouve dans des endroits où l’on ne s’y attend pas : grand panneau publicitaire et même sur un bus (on en a vu sur des façades de maisons, mais je n’ai pas de photo !).

DSC_0004 DSC_0510

Très surprenant aussi pour nous, partout fleurissent des grands panneaux publicitaires achetés par les avocats, avec leur photo à l’appui…

DSC_0646-1 DSC_0046

Ce qui suit, nous l’avons plutôt vu au Texas : sur les portes des hôtels ou à l’aéroport, des affiches interdisant d’introduire des armes !!! Pas très courant par chez nous quand même ! Ces photos ont été prises sur la porte de notre hôtel à Fort Worth et sur une des portes de l’aéroport de Dallas.

DSC_0644 DSC_0647

Et puis celle-ci, très marrante, mais qui doit dater un peu, et qui dit « on n’appelle pas le 911 » … Tout un programme !

File 32391-1

Il y en a beaucoup d’autres mais soit je ne m’en souviens pas sur le moment où je n’ai pas de photos à vous montrer. Parmi les choses insolites, il y a aussi les camping-cars énormes, les voitures énormes, les motos énormes… plein de choses d’énormes mais dont je vous ai déjà parlé dans les articles au cours de nos pérégrinations…

Voilà, nous vous avons livré nos réactions, mais bien sûr, ce n’est pas parole d’évangile !!!! En tout cas, c’est un grand pays, attachant, avec ses contrastes (modernité et ringardise – je vous en avais déjà parlé) et nous sommes heureux d’avoir eu la chance de le traverser d’Est en Ouest en prenant tout notre temps. Elle est pas belle la vie ????

Catégories : USA | Un commentaire

Derniers jours aux USA

8 et 9 septembre

Je vous avais promis les dernières photos de Fort Worth et je vais donc tenir ma promesse. Pas grand-chose à vous dire car les photos que nous avons prises au cours de notre dernière balade parlent d’elles-mêmes : une ville américaine bien sympathique et très sécurisante. Comme nous avions changé de « charrette » en arrivant à Dallas et qu’on a voulu se faire plaisir en prenant une Jeep, vous la verrez sous différents angles… Ceci dit, oui on s’est fait plaisir mais heureusement que nous n’avons pas traversé les US avec ce genre de voiture car premièrement, elle bouffe le double d’essence et en plus, quel tape-cul !!!!

Nous n’avons pas fait comme Cendrillon, nous avons quitté les Etats-Unis avant la période fatidique des 90 jours (visa oblige) et comme vous pouvez le constater, notre carrosse ne s’est pas transformé en citrouille !!!

DSC_0645

Quelques photos du Centre de Location de voitures  – magnifique endroit où tous les loueurs sont rassemblés et des services de navette vous amènent ensuite à l’aéroport – où l’on ne peut pas se tromper, on est au Texas !!

L’aéroport de Dallas est grand, beau et propre et la wifi étant offerte gratuitement, j’en ai profité pour faire quelques réponses aux gentils commentaires reçus sur le blog…

Voilà, c’est fini pour les US, une autre aventure commence au Mexique mais ça sera pour le prochain numéro…

Pour voir les photos du jour, c’est ici

Catégories : USA | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Fort Worth – le rodeo

Soirée rodéo du 7 septembre

Nous avons passé un excellent moment au Stockyards de Fort Worth… Le temple du Rodéo !!

Commençons par le commencement : un super steak arrosé d’un bon vin du cru, qu’est-ce qu’on s’est régalé !!! On en rêvait de notre steak car ça faisait un bon moment que l’on n’en avait pas mangé. Et puis, il faut dire que l’on s’est branché Skype avec Blandine qui recevait ses cousins et amis et ils n’ont rien trouvé de mieux que de nous mettre l’eau à la bouche en nous contant la délicieuse côte de bœuf agrémentée d’un Mouton Cadet qu’ils venaient de déguster !!! Qu’à cela ne tienne Christian et Rodolphe, vous pourrez voir que nous n’avons pas été en reste, na !

DSC_0343

Durant ce délicieux repas, nous étions à côté d’une immense tablée de cowboys, des vrais de vrai, dont l’un des couples avaient une petite fille tout droit sortie des années d’après-guerre ! Rigolote comme tout (barboteuse et boots SVP !). A un moment donné, un des organisateurs du rodéo est venu leur apporter des dossards, ce qui nous a confortés dans notre idée qu’ils devaient savoir manier le lasso ! Du coup, j’ai eu envie d’aller faire un brin de causette et je leur ai demandé s’ils participaient au rodéo… Eclat de rire sur la table, bien sûr, me disent-ils (comme si c’était une évidence). Je leur ai donc dit que nous étions des frenchies qui n’avaient jamais vu un rodéo de leur vie et qui ne savaient pas à quoi s’attendre (il faut faire les candides si l’on veut intéresser le public !)… Re-gros éclat de rire et j’avais un peu l’impression que les « blagouses » fusaient de toutes parts. Ils m’ont indiqué lesquels d’entre eux participaient et je suis allée me rassoir. A notre grande surprise, l’un deux nous propose 2 billets d’entrée pour nous permettre d’aller assister à cette grande fête. Comme nous avions déjà acheté nos tickets, nous les avons remerciés très chaleureusement et je leur ai demandé la permission de les prendre en photos, ce qu’ils ont tout de suite accepté gentiment, en prenant bien la pose ! Bref, quand on dit que les texans sont durs à approcher, nous avons été vraiment agréablement surpris… Et nous n’étions pas au bout de nos surprises !

Le ventre bien plein et l’air ahuri des gens heureux, nous nous sommes dirigés vers le stadium (enfin, le coliseum) pour assister enfin à ces joutes tant désirées. Les rues étaient bondées de monde (beaucoup de chapeaux texans à l’horizon), le rodéo, ça attire les foules par ici ! A part nous, pas de touristes à l’horizon. Quant à nous, nous étions repérables à des kms à la ronde avec nos appareils photos !

Nous pénétrons donc dans l’enceinte, nos petits nez délicats immédiatement agressés par l’odeur âcre de vache et de cheval !!! Hum, on va sentir bon en sortant… Nous ne savions trop où nous installer car il semblait que nos places soient définies mais le poinçonneur de ticket nous a dit de nous placer où l’on voulait dans la zone rouge (la meilleure entre nous soit dit) ! Pas trop sûrs de notre coup, je demande à une dame si l’on pouvait s’assoir à côté d’elle et tout de suite, elle engage la conversation. Vraiment très sympathique, elles étaient deux copines déjà bien enthousiastes à l’idée du spectacle qu’elles allaient voir. Elle nous explique donc un peu comment ça se déroule (eh oui, j’y étais allée de ma petite explication des pauvres français qui font le tour du monde et qui n’ont encore jamais assisté à un rodéo). Elles ont été adorables pendant tout le spectacle et fort heureusement, Pépère a eu la présence d’esprit de nous prendre en photos.

DSC_0352-2

Hi Girls, many thanks again for your kindness. Because of you, we enjoyed a lot our evening.

Il y a une ambiance assez incroyable dans l’arène ! Le spectacle débute par des jeux de lumière et une musique dramatique à souhait. Puis, une jolie cavalière arrive au petit trot avec son drapeau américain et tout le monde se lève pour entonner le chant (bien connu même chez nous) qui dit dans le refrain « je suis fier d’être américain » en tapant dans les mains aux moments opportuns. Un chanteur entonne ensuite, a capella, l’hymne américain et tout le monde porte sa main droite sur le cœur (émouvant tout ça) et pour finir, le speaker fait une prière face à une foule recueillie ! Le spectacle peut commencer.

DSC_0366

Quand je vous disais que nous n’étions pas au bout de nos surprises, c’est qu’au bout d’un moment, ma charmante voisine me donne un coup de coude et me dit « c’est pour vous ». Je prête donc une oreille plus attentive à ce que dit le speaker et j’entends qu’il annonce que 2 français QUI N’ONT JAMAIS VU DE RODEO DE LEUR VIE sont dans la salle !!!!! Applaudissements de toute part et il demande « où êtes-vous »… On s’est à peine fait remarquer en levant les bras au milieu de tout ce monde ! Bref, c’était marrant et sympa.

Nous nous sommes ensuite vraiment amusés comme des gosses à regarder évoluer ces as du rodéo (on se demande d’ailleurs si les texans ne naissent pas avec un cheval entre les jambes et un lasso dans la main tant leur dextérité est incroyable). Le spectacle est très varié en fait car il y a du rodéo à cheval, sur les taureaux, des courses de cavalières qui doivent contourner 3 tonneaux le plus rapidement possible sans en faire tomber sous peine de pénalité, des captures et immobilisations de veaux au lasso en 10 secondes maximum, des cavalières qui nous ont fait de belles figures équestres et aussi  les enfants, qui ne sont pas délaissés et qui courent tantôt après un veau, tantôt après un mouton… Et puis le clown, Jack Rabbit qui est là aussi pour protéger les valeureux cavaliers tombés à terre en attirant le taureau vers sont tonneau dans lequel il saute prestement à l’approche du danger !

Nous nous sommes rendu compte que le rodéo était un exercice périlleux et dangereux car plus d’un cavalier se relève en boitillant ou en se tenant l’épaule !!! Il y en a même un qui est resté à terre un bon moment et vous verrez comment ses collègues le protègent en attendant la civière (qui n’a heureusement pas servi). Comme les gagnants touchent des primes, nous avons vu plus d’un mouvement d’humeur chez ceux qui ont raté leur coup ! Ils ont le sang chaud les texans !

En résumé, une très belle soirée passée au Texas pour clore magnifiquement nos 3 mois aux Etats-Unis.

Demain, nous prenons l’avion pour le Mexique, une page se tourne, ¼ de notre tour du monde est déjà bouclé !!! Et l’on est toujours aussi heureux et enthousiaste… pourvu que ça dure !

Demain nous n’aurons sûrement pas grand-chose (voire rien) à vous proposer en photos, par contre sur la page d’aujourd’hui il y en a beaucoup, nous vous présenterons donc demain nos errements de ce dimanche dans les rues de Fort Worth.

Pour rentrer dans l’arène, sans subir l’effet des odeurs, c’est par ici. Certaines photos ont des zones un peu floues, mais les conditions de prise de vues n’étaient pas idéales, loin s’en faut et les scènes étaient loin d’être statiques !!!

Catégories : USA | Étiquettes : , , | 2 Commentaires

Dallas – Développement du la journée du 6

Samedi 7 septembre

Comme promis, voilà le développement de la journée d’hier. Pour mémoire (et pour ceux qui ne suivent pas bien !!!), nous avons tout d’abord visité le musée John F Kennedy et ensuite nous nous sommes rendus à Parker, à environ 75km de Dallas, et à l’opposé de Fort Worth, pour visiter le ranch de South Fork… Quel programme !

Vous verrez tout d’abord quelques photos à notre arrivée à Dallas, puis 2 photos du mémorial de JFK qui si situe ici à Fort Worth car à Dallas, le mémorial qui lui est consacré n’a même pas de statue ! (c’est la photo qui suit). Il n’y a pas beaucoup de photos du musée car il était interdit pratiquement partout d’en prendre…  Nous avons légendé les photos afin que vous vous rendiez compte plus facilement du déroulement des évènements… Vous verrez que le Président n’avait aucune chance de s’en tirer vu la parfaite position qu’avait le tireur… Ce qu’il ne faut pas oublier non plus, c’est que cela s’est passé il y a 50 ans et que l’arbre qui pourrait aujourd’hui boucher un peu la vue était beaucoup moins grand à cette époque…

DSC_18

Le musée est intéressant à visiter, ce sont des panneaux de photos et à l’aide d’un audio-guide en français, nous avons pu suivre la rétrospective de ces années.

Il faisait une chaleur torride à Dallas hier et comme, à part ce musée, nous n’avons pas eu l’impression qu’il y avait grand-chose à voir de plus, nous avons eu la flemme d’arpenter les rues juste pour voir les immeubles ! Nous avons donc repris notre Jeep (eh oui, le « fun ») pour nous rendre sur le lieu mythique où JR et sa bande ont fait des ravages dans les foyers jusqu’en France !

DSC_77

Juste avant d’y arriver, nous avons enfin aperçu la campagne texane et nous avons vu de superbes ranchs. Rien que pour ça, ça valait la peine d’aller là-bas.

En fait, nous n’avons pas regretté d’avoir pris la boutade de Blandine très au sérieux (il parait que pas mal de ses collègues lui ont dit qu’il n’était pas possible que l’on soit à Dallas sans nous rendre à South Fork). Blan m’a bien recommandé de ne pas faire d’impair et de ne pas demander de nouvelles de JR parce qu’il est mort (et d’ailleurs, à ce propos,  vous aurez le privilège de voir la chambre dans laquelle il a été assassiné – ben oui, comment le remplacer ? il fallait bien le faire mourir !!!) et de prendre des nouvelles de l’alcoolémie de Sue Ellen. Vous allez vous rendre compte aussi pourquoi il y en a qui appellent Blandine Sue Ellen, la ressemblance est assez frappante…  La visite a été agréable, on s’est vraiment bien amusé, vous allez voir ça… Et puis, pour une fois, on pouvait aller partout dans le ranch, faire autant de photos que l’on voulait, bref de quoi s’éclater ! En plus, quelle maison de rêve, j’aimerais vraiment en faire mon domaine (peut-être après quelques petits changements dans la déco, mais quand même, c’est super chouette).

Après vous être régalés de tout ça – voiture de Jok (??), le patriarche, l’originale qui a servi de 1977 jusqu’à la fin des années 90, robe de mariée de Lucy, etc…  (j’espère qu’il y a des fans de Dallas dans mon public, parce que si vous êtes comme moi, je n’ai pas dû regarder ce feuilleton plus d’1/2 heure tout confondu !) – vous verrez des échangeurs d’autoroutes énormes,  je crois que ce sont les plus impressionnants que nous ayons vu depuis que nous sommes aux US… Et pour finir, notre arrivée sur Fort Worth au jour déclinant, car nous sommes arrivés bien tard, le ventre vide et un peu lessivés, il faut l’avouer ! Mais nous avons passé une excellente journée, donc, on oublie vite la fatigue…

Si vous cliquez ici, vous passerez peut-être, vous aussi, un bon moment !

Catégories : USA | Étiquettes : , , | Un commentaire

Dallas – Fort Worth (résumé de la journée)

Vendredi 6 septembre

Ce soir, vous n’aurez qu’un minuscule résumé de notre journée car il est déjà tard (10h00) et si je devais vous présenter le détail de la journée, j’en aurais au moins jusqu’à 1h00 du matin… Trop pour moi après une journée longue et un peu fatigante car nous avons fait au moins 300km (presque tout en zone urbaine) et sous une chaleur accablante !

Le programme était émotion et « fun »… Emotion car nous sommes allés sur les lieux de l’assassinat du Président Kennedy et dans le musée qui se trouve dans le bâtiment d’où ont été tirés les balles mortelles. Je pense que tous ceux qui étaient nés et aptes à se rendre compte ce 22 novembre 1963 (comme nous) ont été marqués par cet évènement. Donc, ça nous a remué Pépère et moi ! Les deux photos ci-dessous montrent pour l’une le bâtiment et l’autre la croix sur la route située à l’emplacement exacte où le Président a été touché (il y a d’ailleurs 2 croix, car 2 tirs mais vous verrez ça demain). Après avoir vu tant de reportages sur cet évènement et se trouver à l’endroit en reconnaissant les lieux, cela ne laisse pas indifférent !

Le « fun » ensuite car nous avons fait une longue route pour aller à South Fork pour faire plaisir à Blan et à toutes ses copines ! Dallas, ton univers impitoya-able….  Après s’être dit que c’était un peu crétin, nous avons été très heureux d’avoir fait cette visite car ça nous a permis de sortir des villes et de voir un peu la campagne. Et l’on s’est rendu compte que les beaux ranchs, ce n’était pas seulement dans les films… Et puis, il faut dire que l’on s’est éclaté, on a bien rigolé et fait les fous. En plus, c’est une maison de rêve, vous verrez…

Promis, dès demain matin, étant donné que le programme de la journée est beaucoup moins serré que celui d’aujourd’hui, on se met au tri, au choix, au classement  des photos, et vous saurez et verrez tout.

Demain soir nous avons rendez-vous avec les cow-boys et le rodéo à 20h00, j’espère que l’éclairage sera top et que l’on pourra vous ramener de belles photos… Wait and see !

Ce soir (enfin pour vous, ce matin) vous n’avez même pas à cliquer, tout est là dans l’article, juste pour vous mettre en bouche !! Par contre, si vous voulez voir les photos en grand, cliquez dessus et ça vous fera une galerie…

Catégories : USA | Étiquettes : , , | 2 Commentaires

Dallas – Fort Worth (1)

Jeudi 5 septembre

Désolée pour hier, vous n’avez rien eu à vous mettre sous la dent, le motel que nous avions réservé à l’avance à Dallas (fort heureusement pour une seule nuit) était vraiment minable, dans un quartier plus que louche et sans restaurant ni quoi que ce soit autour, et comble du comble, impossible de me connecter sur internet… voilà pourquoi je n’ai rien pu poster ! De toute façon, je n’aurais mis qu’un petit mot pour vous dire que nous étions bien arrivés à Dallas car je n’avais pas de photos. Ayant quitté Los Angeles à 8h00 du matin pour nous rendre à l’aéroport (1h15 de route, de plus il fallait rendre la voiture de location et l’aéroport étant tellement grand, nous avions pris une marge de sécurité). Notre vol décollait à 13h00 et nous sommes arrivés ici à 19h00 après 3 heures de vol (pas de quoi faire des tonnes de photos n’est-ce pas !)… Il y a 2h de décalage horaire entre LA et Dallas et nous n’avons donc plus que 7h00 de décalage avec vous.

Hier soir a donc été un peu galère car nous n’avions ni eau ni de quoi grignoter en arrivant ! Pas de restaurant à l’horizon, nous avons été obligés de prendre la voiture pour trouver quelque chose et le restaurant où nous avons atterri était déjà fermé (il fermait à 8h00)… Nous avons trouvé une petite supérette (mais vraiment petite) où nous nous sommes achetés des chips, un hot-dog, deux ramequins de fruits frais coupés (fraises et mangues, pas excellentes en plus) et tout ça, comme je vous l’ai dit, dans un environnement pas du tout sécure !!! Nous sommes rentrés vite fait au motel et avons dévoré notre maigre repas.

Nous avons donc décidé de nous rendre non pas à Dallas mais à Fort Worth pour nous chercher un nouveau logis car plusieurs personnes (dont toi Mark) nous avaient dit que Fort Worth était beaucoup plus mignon. Effectivement, nous avons trouvé un hôtel en plein centre-ville (juste à côté du « Convention Centre » (le bâtiment tout rond que nous vous avons pris de notre balcon).

La première image du diaporama est une église prise à Irving (ça se situe entre Dallas et Fort Worth) et ensuite ce sont des photos prises à Fort Worth dans un quartier par lequel nous sommes arrivés. C’est incroyable la longueur des villes, on pensait vraiment qu’on ne trouverait jamais le centre-ville ! Après des kilomètres, nous avons enfin atteint notre but ! On est vraiment au Texas ici, et le changement par rapport à ce que nous avons vu depuis le mois de juin est assez grand. Par contre, nous nous imaginions le Texas désertique, et ce que l’on en a vu pour l’instant (que ce soit d’avion ou par la route) est une région plutôt verte. Nous vous en dirons plus quand nous aurons un peu parcouru la région.

Nous sommes allés à un endroit qui s’appelle Stockyards  et qui est vraiment le temple du rodéo. Tout le quartier est encore style western, vous verrez, et c’est plutôt sympa. Il faisait une chaleur absolument torride et très humide et nous avions bien du mal à nous traîner !! Nous y avons vu la sortie des vaches, des bêtes magnifiques avec des cornes comme on en a rarement vu et d’après la réceptionniste de l’hôtel qui nous avait fortement conseillé d’y aller, ce n’est pas du folklore, c’est vraiment le cœur du Texas… Comme il y a des rodéos tous les vendredis et samedis soirs, nous allons enfin pouvoir assister à ce spectacle (depuis le temps que l’on cherchait) dans le «coliseum » car nous avons déjà acheté nos tickets. Ce sont des championnats de professionnels, donc ça devrait être bien.

Dans l’enceinte de ce temple du rodéo, vous pourrez constater que les cowboys ont des tailles considérables…  Pépère m’a pris à côté d’un ceinturon géant !

Nous avons terminé l’après-midi dans un saloon plus vrai que nature avec des vrais cowboys !!

Pour voir tout ça, c’est par ici.

Catégories : USA | Étiquettes : , | 2 Commentaires

Los Angeles (4)

Mardi 3 septembre

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas ! Parfois, c’est bien, d’autrefois non mais en l’occurrence pour nous, aujourd’hui c’est plutôt bien…

Ce matin, il a pourtant fallu commencer par s’occuper du linge et comme il n’y a pas de « guest laundry » dans notre hôtel, nous sommes allés à la laverie du coin et nous avons dû attendre les cycles de lavage et de séchage… ça prend quand même une bonne heure et demie ! Armés de nos i.pad et Kindle, nous ne nous sommes finalement pas ennuyés.

Comme nous ne sommes pas pressés le matin, cette petite histoire nous a mené jusqu’à 14h30 (le temps de plier, ranger le linge, étudier ce que nous allions faire…).

Nous sommes donc partis par le métro (c’est la première fois que nous empruntons le métro ici) jusqu’au centre-ville. Marrant, la ville est tellement grande qu’entre chaque station, on a l’impression de faire au moins La Défense/Etoile, ce qui est pratiquement le tronçon le plus long entre 2 stations dans le RER. Ça ne fait rien, c’était beaucoup plus rapide et pratique que de prendre la voiture.

Nous sommes sortis du métro juste en face de l’hôtel de ville avec sa tour qui domine de ses 140m de haut. De là, nous avons monté une petite côte qui m’a bien fait suer avec la chaleur ambiante, pour rejoindre le Walt Disney Concert Hall. C’est magnifique, un galion d’acier, toutes voiles dehors qui héberge le Los Angeles Philarmonic Orchestra. L’intérieur aussi vaut le détour.

DSC_0464-4

Ensuite, nous voulions aller faire un petit tour dans le mythique « Angels Flight », le plus court funiculaire du monde et ne rigolez pas, encore un endroit sur les traces de Harry Bosch (oui, les filles, on l’a même pris, et même qu’on n’a pas trouvé de cadavre !!!). Bref, un super moment car c’est vraiment atypique et sympa. On a acheté les billets AR et le monsieur de la petite guitoune nous a demandé si l’on voulait descendre, sortir visiter et remonter et on lui a répondu que non, on restait dedans et on remontait dans la foulée, que c’était que pour le « fun ». Il a bien rigolé et nous a souhaité bon voyage !!!

DSC_0482

Après un petit rafraichissement (on en avait vraiment besoin vu la chaleur) à la terrasse d’un café, nous sommes repartis en passant devant le musée des arts contemporains (la drôle de sculpture moderne faite avec des morceaux d’avions) pour nous rendre à Bradbury Building, un magnifique immeuble de bureau, surtout vu de l’intérieur. Il s’organise autour d’un atrium, haut de 5 étages et traversé de passerelles, d’escaliers aériens et d’ascenseurs à cage ouverte. Les volumes sont superbes, les sols en marbre rouge et la lumière, filtrée par une verrière nous ont vraiment impressionnés. Il paraît que Blade Runner de Ridley Scott y fut tourné…

On s’est ensuite baladé pour retourner prendre le métro, mais pas tout à fait au hasard car nous avons voulu te faire plaisir Bénédicte : nous sommes passés devant le nouveau Parker Center (c’est vachement beau et futuriste, je ne comprends même pas que Harry préfère l’ancien). Bref, on te l’a pris sous toutes les coutures et on s’est bien amusé. Il est à l’adresse exacte que tu m’avais donnée et en plus il y a des voitures de télé qui doivent attendre « l’évènement ». Après, tant qu’à y être, on a poussé jusqu’à l’ancien, qui n’est pas très loin, et tu verras ce sont les 3 ou 4 photos après la pancarte « Parker Center). Voilà, j’espère qu’on t’aura fait plaisir !

DSC_0517-5

La fresque que vous verrez a été prise au City Hall et ensuite nous avons repris le métro pour « rentrer ». Nous devenons des habitués du Walk of Fame, on ne s’arrête même plus pour regarder les étoiles, par contre, les déjantés, il y en a toujours et Pépère s’est trouvé des petites fliquettes à pas piquer des hannetons (c’est bien du Pépère tout ça !!!).

Bon, c’est pas que je m’ennuie mais j’ai encore les valises à faire car demain matin, direction Dallas.

Alors gros bisous à tous et si vous voulez voir les photos, c’est là.

Catégories : USA | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Los Angeles (3)

Lundi 2 septembre

Mauvaise journée que ce jour ! Nous avions réservé la visite des studios Paramount et quelle déception… Je qualifierais ça de vol ! 48$ par personne pour passer 2 heures ½  dans une voiturette et ne rien voir, ou pratiquement.

Nous étions 6 et avions un guide (ou plutôt une guide devrais-je dire) charmante au demeurant mais parlant anglais (américain) et uniquement cette langue. Bien sûr, je comprends un peu, mais dès qu’elle raconte un tas d’anecdotes, difficile de tout « capter ». Avec nous, 2 américains qui ont bien rigolé et 2 italiens (eh oui) qui nous ont dit aussi à la fin qu’ils étaient très déçus et qu’ils n’avaient pas compris grand-chose ! La visite commence devant la porte Bronson (Charles) et notre charmante guide nous a photographiés devant la fontaine qui est censée représenter le sigle Paramount (la montagne). Après moult explications (…) elle nous a emmenés dans un grand hall (c’est l’espèce de rotonde avec en gros écrit Paramount) qui sert de studio de tournage et entre autre, pour le film Air Force One avec Harrison Ford, quand il arrive dans un hall d’hôtel (vous pourrez voir qu’elle nous montre un extrait de ce film sur son i.pad).  Et en fait, la visite se résume à cela : on parcourt dans la voiturette un tas de « rues » et l’on s’arrête devant des portes closes où elle nous raconte qu’ici tel ou tel film, ou plus encore des séries télévisées ont été tournés et elle nous en montre des extraits sur son i.pad…. Intéressant !

DSC_0007-1 DSC_0007-2

On peut voir aussi les « mobilhome » utilisés par les « stars », mais je vous rassure tout est bien fermé ! Bien sûr, aujourd’hui, c’était jour férié (comme d’habitude, c’était pas la saison !!!), donc pratiquement aucune activité à part les ouvriers qui travaillaient sur les décors des rues de New-York, mais apparemment (je lui ai posé la question) en jour de semaine, on en voit encore moins car on ne peut pas déranger les tournages. Peut-être peut-on apercevoir une « vedette » mais c’est tout !

Pas de visite des studios de montage, de son etc… ce qui nous aurait intéressé, rien ! D’accord, j’ai eu l’immense privilège de poser mon auguste derrière sur le banc (original) de Forest Gump !!! Quel honneur !

Au bout d’un très long moment (on commençait sérieusement à en avoir marre de rouler, d’autant que l’on ne descendait jamais de cette fichue voiturette), nous sommes arrivés dans un endroit plus intéressant puisque nous étions dans les décors reconstituant des rues de New-York… mais attention, une partie ne pouvait pas être photographiée… On n’a jamais compris pourquoi puisqu’on a pu prendre le reste ! Après cela, nous sommes rentrés (waouhhh) dans un studio où se tourne un talk show je crois (mais apparemment, personne ne connaissait, même les américains) et ensuite nous sommes allés dans les studios où se tourne une série télé que je suis sûre d’avoir regardé avec mes petits-enfants et qu’ils connaissent parfaitement car je pense qu’ils continuent à la regarder. Je ne me rappelle hélas plus le titre (je crois que c’est happy quelque chose) mais ce qui m’a frappée, c’est le frigo dans la cuisine avec toute une liste de toutes les couleurs dessus… ça, je suis sûre de l’avoir vu avec mes petits. Mais devinez…. Pas le droit de photographier ! Pour la plupart d’entre vous qui nous connaissez, vous savez que ça ne va pas nous arrêter. Donc, nous avons quelques photos (prises par Pépère à la sauvette avec le 10mm) mais je ne veux pas prendre le risque de mettre ça en ligne, connaissant les américains. Donc, je vais les envoyer à mes petits directement et si d’aventure, quelqu’un les veut , qu’il me le fasse savoir. Ce qui m’agace, c’est que celle de la cuisine est trouble et prise au 10, donc de loin et que j’ai du mal à voir ce qu’il y a sur ce fichu frigo que j’ai pourtant si bien reconnu !!!!

Ah oui, la série NCIS Los Angeles est tournée ici aussi, mais je n’ai vu qu’un drôle de truc à une fenêtre !!! Autrement, les Star Trek ont été tournés là mais comme on ne voit rien, on s’en fiche un peu !!!

Voilà, tout ça pour 96$ à nous deux, auxquels il faut rajouter 10$ de parking, de quoi être plus que frustré quand même.

Je voudrais donc prévenir ceux qui, visitant Los Angeles, ont  envie de se faire plaisir en visitant un studio cinéma, qu’il faut éviter absolument Paramount. Ensuite il y a une autre option dans les mêmes prix c’est Warner Bross, mais je crois que c’est à peu près la même chose et ensuite il y a les Studios Universal mais où il ne se tourne plus aucun film. C’est plus un parc d’attraction pour lequel il faut débourser 98$ par personne… Avis aux amateurs !

Cela nous a tellement dégoûtés que nous sommes rentrés à l’hôtel à 16h00 et que nous nous sommes vautrés sur nos lits !!!!

Si malgré tout, vous voulez voir les photos, c’est ici.

Catégories : USA | Étiquettes : , | Un commentaire

Los Angeles (2)

Dimanche 1er septembre

Je reviens tout d’abord sur notre soirée d’hier puisque c’était mon anniversaire ! Nous sommes allés manger dans un restaurant Thaï, correct sauf en ce qui concerne le vin : 25$ pour une piquette à 3€ capsulée !!! Pépère voulait me faire plaisir, il ne pouvait pas savoir… Bref, ce n’est pas grave, ça ne nous a pas gâché la soirée. Comme nous avons un peu tiqué sur cette bouteille et qu’on a dit à la serveuse que c’était quand même mon anniversaire, elle s’est rattrapée en m’offrant une grosse boule de glace (enfin, c’était pour nous deux, faut quand même pas exagérer !) avec une bougie dessus… Sympa le geste, dommage, la glace avait un goût vraiment bizarre, on n’a pas réussi à deviner quel parfum elle avait, mais on s’est forcé à tout manger, la politesse quoi ! Nous sommes rentrés à pied bien sûr puisque c’était à 2 pas et Pépère n’a pas pu s’empêcher de caresser le sein de la statue du Walk of Fame… Sacré Pépère ! Nous avons pris le café sur les marches de l’hôtel pour terminer la soirée en beauté ! Je suis très contente de ma soirée d’anniversaire à LA !!!

Je me suis rendue compte qu’hier, je vous ai montré des photos d’empreintes de mains et de pieds et je ne vous ai pas dit où ça se situait… grave oubli que je m’empresse de réparer. Ça se trouve sur le parvis d’un des cinémas les plus célèbres du monde (honnêtement, je ne connaissais pas !), le Grauman’s Chinese Theatre, construit en 1927 sur Hollywood Boulevard, qui accueille avant-premières et projections. Plus de 200 stars ont laissé leurs empreintes sur ce parvis, dont Matt Damon aux grands pieds !

Aujourd’hui, on va vous faire rêver. Nous avons pris la direction de Beverly Hills, pas très loin de chez nous non plus et nous avons commencé par Robertson Bd qui, parait-il surpasserait Rodeo Dr en concentration de stars au mètre carré. Nous, on n’a rien vu de spécial, à part des touristes (et encore, très peu), mais d’une part on était dimanche et d’autre part, peut-être ne sommes-nous pas allés au centre névralgique de la rue (elle est très longue !) car bien sûr, nous avons vu des boutiques de luxe mais c’était plutôt mort question activité… Donc vous n’aurez que quelques photos dont la dernière dans cette rue est une Aston Martin ! Et si l’on n’a pas vu de stars, des voitures hors de prix, on en a vu beaucoup !!

Nous avons ensuite continué sur Santa Monica Bd pour arriver à Rodeo Drive. Nous avons tourné à droite pour rentrer sur Rodeo, belle rue bordée d’arbre, mais ce n’était pas ce que l’on imaginait : pas de boutiques de luxe mais des maisons… vous allez voir un peu, nous on aimerait bien s’installer là ! Bref, nous avons compris qu’il aurait fallu tourner à gauche pour prendre la rue commerçante. Après s’être rempli les yeux de maisons toutes plus belles les unes que les autres, nous avons redescendu la rue et sommes finalement arrivés sur le Rodeo Drive des films (vous savez, Pretty Woman… ceci dit, pas de Julia Roberts ni de Richard Geere – hélas, 3 fois hélas !!!). Cela ne nous a pas empêché de nous régaler car c’est vraiment une très belle rue. On a vu un parking public sous-terrain et on s’y est donc engagé et surprise, il y avait obligatoirement un « valet parking » qui vous prenait les clés pour garer votre voiture (11$ pour une heure, pour un endroit pareil, c’est correct). Et vous verrez le parking ! Petite fontaine au centre et même un canapé pour attendre que le voiturier vous ramène votre voiture quand vous voulez la récupérer… classe !

On a ensuite flâné, comme tous les touristes présents, l’appareil photo en bandoulière (et voilà, pour vous faire vivre notre voyage, on a l’air de gros ploucs, mais on s’en fiche !). Vous pourrez voir qu’il y a de belles enseignes, des belles voitures (Ferrari, Maserati, Lamborghini, grosses Mercedes….) et puis de beaux bijoux. Je vous ai photographié une petite bague, chaque diamant faisait plus d’un carat et il y en avait quelques-uns !! J’ai bien rappelé à Pépère que c’était mon anniversaire hier, mais je ne sais pas, il semblerait qu’il ait été atteint d’une surdité subite…  La rue était très animée, mais surtout par les touristes et j’ai eu beau scruter, je n’ai pas vu de célébrités (ou alors, je ne les connaissais pas !). A part, peut-être, on se pose la question avec Pépère, JLo (traduisez Jennifer Lopez car Pépère m’a dit qu’il ne connaissait pas JLo) ! En tout cas, elle lui ressemblait beaucoup mais sans fard ni maquillage, ce qui fait que ça vous change une bonne femme (pas la peau de velours que l’on peut voir sur les photos). Je vous mets la photo ci-dessous, et dites-nous ce que vous en pensez (en plus là, je ne blague pas, on l’a croisée de près et on s’est posé la question…).

 DSC_0983

Vous verrez ensuite un « château » situé sur Sunset Bd, le château Marmont, à l’architecture inspirée du château… d’Amboise (faut quand même  pas exagérer), hôtel mythique où Greta Garbo venait se réfugier ainsi que James Dean et un tas d’autres célébrités…

Toujours sur Sunset Bd, nous sommes tombés sur un endroit tout à fait particulier. Il s’agit de « Cross Roads of the World », construit en 1936 comme centre d’affaires (représentant des architectures de plusieurs pays) et qui maintenant accueille des bureaux d’entreprises gravitant autour du cinéma. Plusieurs tournages de films ont été effectués en cet endroit.

Vous avez de quoi vous régaler en cliquant ici. Enfin, j’espère !

Catégories : USA | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Los Angeles (1)

Samedi 31 août (quel jour mémorable, pour moi bien sûr !!!)

Comme c’est mon anniversaire aujourd’hui, Pépère a voulu me faire plaisir… Nous avons donc commencé notre journée visite par le fameux « Walk of Fame » ! Après s’être un peu documenté pour savoir où ça se trouvait exactement, nous avons vu que c’était sur Hollywood boulevard entre La Brea Avenue (notre rue) et une autre qui est située à 1 ou 2 km. Nous descendons donc nos 50m pour nous trouver sur Hollywood et quelle ne fut pas notre surprise de constater que dès le coin de la rue, les étoiles étaient là !! Nous savions que notre hôtel était bien situé, mais à ce point… quelle surprise ! Nous avons donc marché, le nez baissé sur le trottoir pour lire les noms de ces célébrités (dont la plupart, il faut bien le reconnaître sont pour nous des illustres inconnus !) mais quand même, nous avons trouvé des noms célèbres. Bien sûr, nous n’avons pas résisté au plaisir de poser à côté de nos artistes préférés…

DSC_0386 DSC_0387

Ben quoi ? On m’a toujours dit que l’on ne peut aimer autrui si l’on ne s’aime pas soi-même !!!!

Trêve de plaisanterie, nous avons été un peu déçu par ce si célèbre « chemin » car en fait, ça fait sale (c’est d’ailleurs la première ville depuis que nous sommes aux US où nous avons vu des crottes de chien sur les trottoirs ! imaginez tout ça bien écrasé sur les étoiles par les passants qui ne respectent rien, il faut le dire !!! mais bon, on peut leur pardonner car on est tellement axé à lire les noms que l’on ne regarde pas vraiment où l’on marche !). Et justement, à force de lire les noms, on en attrape le tournis et à la fin, ça devient lassant, et je dois vous avouer que nous n’avons pas été jusqu’au bout… De plus, ça fait vraiment factice, vous croisez un tas d’hurluberlus déguisés qui, en héros de la Guerre des Etoiles (j’ai honte, je ne sais même pas leur nom, je déteste ce genre de films !), en Michael Jackson, en Spiderman, en  Elvis Presley et qui en plus, vous tournent systématiquement le dos si vous les prenez en photo car ils veulent bien se laisser faire à condition de poser avec eux, moyennant finance évidemment ! Il y en a même un qui a eu un geste pas amical du tout, je me suis demandé s’il n’allait pas me mettre un pain dans la figure ! Bref, c’est pas le genre de truc que l’on aime beaucoup et l’on a écourté notre marche des célébrités. J’ai quand même comparé mes pieds à ceux de Matt Damon et vous verrez qu’il a les pieds vraiment plus grands que les miens !

Nous avons ensuite pris la voiture car je voulais absolument prendre la Mulholland Drive, célèbre parce que c’est une route panoramique et que, pour moi qui suis fan de Harry Bosch, je voulais aller sur ses traces (histoire que, quand je lirai le prochain bouquin, je puisse situer…). Et cette fois, nous n’avons pas été du tout déçus car il y a beaucoup de beaux points de vue et l’on domine Los Angeles de façon spectaculaire. Elle est très longue cette route et nous en avons parcouru la plus grande partie, vous verrez que les maisons que l’on surplombe ne sont pas des taudis ! Surtout quand on est du côté de Beverly Hills !

C’est une route qui est très sinueuse car elle parcourt toutes les collines de Los Angeles. Pour la prendre, c’était encore tout près de notre hôtel, nous sommes vraiment gâtés. En fait, d’ici, on arrive très vite sur la colline de Hollywood et vous verrez la route, on ne se croirait jamais en pleine ville. C’est très boisé, ce qui me fait dire que je n’aimerais pas trop avoir ma maison par là car avec la chaleur et la sécheresse, les risques d’incendie sont terriblement élevés. D’ailleurs, sur la route du retour, toujours sur Mulholland Dr, nous avons vu tout à coup un rassemblement énorme de camions de pompiers et c’était parce qu’une voiture venait de tomber dans le ravin quelques mètres plus bas… Par peur d’un embrasement de la voiture, ils n’ont pas lésiné à sortir l’artillerie !!! Impressionnant. Et alors là, les filles (oui, mes deux filles sont aussi des fans de Harry Bosch), je crois bien que je l’ai vu (Harry !) sortir de sa voiture du LAPD en arrivant sur les lieux de l’accident. D’ailleurs, je vous en ai fait une photo… bon je ne suis pas sûre à 100% que c’est lui, mais ça se pourrait quand même !

Voilà, c’est mon anniversaire et j’ai le droit de raconter toutes les bêtises que je veux aujourd’hui, donc je ne m’en prive pas !

Pour voir Harry Bosch et toutes les autres photos, c’est ici.

Catégories : USA | Étiquettes : , | 2 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.