Circuit des Abbayes

Lundi 2 mai 2022

Nous avons beaucoup apprécié notre journée… Des paysages merveilleux (la Toscane de cartes postales), 2 très belles abbayes, très beau programme en vérité.

Nous avons quitté Sienne ce matin et en fait, nous ne nous en sommes pas beaucoup éloignés car nous avons fait une boucle au Sud d’environ 115 kilomètres. Au lieu de revenir à Sienne pour boucler la boucle, nous avons choisi de faire une escale à proximité de Monteriggioni, joli village entouré de remparts que nous visiterons demain matin. De l’hôtel, nous en avons une vue assez surprenante. En fait, nous ne sommes qu’à une vingtaine de kilomètres au Nord Ouest de Sienne, mais nous sommes sur la route de Lucques et Pise, nos prochaines étapes…

Nous avons donc emprunté des routes magnifiques ce matin et avons visité tout d’abord l’Abbaye de Monte Oliveto Maggiore fondée en 1313 par Bernard Tolomei, abbaye-mère de la congrégation bénédictine olivétaine. L’accès, protégé par un édifice défensif médiéval, se fait par une porte fortifiée. Une fois passé cette porte, une très longue et très large allée pentue conduit au couvent… chemin faisant, je me disais qu’il allait falloir remonter ce chemin ! Nous avons eu une frayeur en arrivant car à quelques minutes près, l’édifice fermait !!! Tout ça pour rien, j’aurais vraiment enragé. Heureusement, nous avons eu le temps de visiter mais les portes se sont fermés dès que nous avons terminé notre visite. Ouf… Nous avons emprunté un autre chemin pour rejoindre le parking, beaucoup moins long mais un peu plus pentu, on ne peut pas tout avoir ! En tout cas, nous avons beaucoup apprécié cette visite, l’abbaye est vraiment belle, particulièrement les fresques du grand cloître, illustrant la vie de Saint Benoît, sont une pure merveille.

A une quarantaine de kilomètres de là, une autre abbaye, en ruine celle-là, est aussi très belle. Il s’agit de l’abbaye de San Galgano, bâtie entre 1218 et 1288 par les moines cisterciens. C’est la première église gothique en Toscane. Au 15ème siècle, à la suite d’une famine en 1329 puis de la peste en 1348, du pillage de différentes armées et de plusieurs incursions de bandes de mercenaires, les moines s’en allèrent à Sienne. En 1786, le clocher de l’abbaye a été frappé par la foudre et tomba sur le toit de l’église provoquant son effondrement. En 1789, l’église fut déconsacrée. Aujourd’hui, L’Abbaye de San Galgano, malgré les ravages du temps et peut-être justement à cause de son aspect saisissant de ruines, a une grandeur solennelle qui force l’émotion.

Demain, départ pour Lucques, nouvelle belle étape sans aucun doute !

Catégories : Italie | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :