Italie

Rome : petit tour dans la Ville Eternelle

Tout naturellement, pour notre Noël, nous avons choisi, mon chéri et moi, de nous offrir mutuellement une petite escapade quelque part ! Etonnant, non ? Nous avons trouvé une opportunité pour Rome (sur le site « La Collection Air France ») et comme cela faisait une trentaine d’années que nous avions visité cette magnifique ville, nous avons opté pour cette destination.

C’est ainsi que nous nous sommes envolés le 27 janvier pour 4 jours. Bien sûr, partir à cette période de l’année présente quelques risques liés à la météo mais aussi quelques avantages au niveau des prix et de la fréquentation !

Nous sommes arrivés en toute fin d’après-midi et n’avons pas pu faire grand-chose hormis nous installer dans notre hôtel, The Art, décrit dans notre guide comme « une folie » : « …le nec plus ultra avec des couleurs warholiennes éclatantes sous la nef d’un couvent séculaire »… Je trouve qu’il valait surtout pour sa situation dans la charmante via Margutta qui n’a pas moins de 3 étoiles dans les guides. Cette rue était dans les années 50 le domaine de prédilection des artistes de tous poils. Fellini y vécut jusqu’au début des années 90 et Sophia Loren y avait sa table, c’est tout dire. Située entre la Piazza del Popolo et la Piazza di Spagna, c’est un endroit idéal pour visiter le cœur historique de la ville.

Notre hôtel

1er jour

Le lendemain matin, nous avons pris la direction de la Piazza Di Spagna pour nous rendre à l’Office du Tourisme (situé vers la Fontaine de Trevi) pour retirer notre Roma Pass. Ce pass (38€/par personne pour 3 jours) permet de prendre tous les transports en commun gratuitement et de visiter 2 monuments gratuitement : quelle idée lumineuse nous avons eue d’investir là-dedans !!! Les transports en commun romains étant très mal faits et très compliqués à utiliser (très peu de stations de métro, les lignes de bus sont indéchiffrables) nous n’avons pris qu’un seul bus (qui nous a simplement rapprochés de l’hôtel, il n’y en avait aucun qui allait jusqu’à la Piazza di Spagna !), nous avons donc été obligés de prendre deux fois des taxis. Résultat des courses : 38€ x 2 = 76 € pour un trajet de 2 arrêts en bus et 24€ pour nos entrées au Forum !!!

L’Office du Tourisme nous a fourni un fascicule avec des suggestions d’itinéraires pour visiter Rome en 3 jours (ci-dessous) et nous avons essayé de suivre ces propositions (et réussi assez fidèlement) :

*Nous ne sommes pas allés aux endroits barrés en rouge

Le diaporama du 1er jour va donc vous conduire de la Via Margutta jusqu’au Forum romain sans fatigue, ce qui ne fut pas notre cas ! Il faut dire que nous sommes arrivés à Rome avec une bonne « crève » que je trainais depuis plus d’une semaine et qui débutait pour Pépère… ce qui n’a pas entamé notre désir de découverte !

Nous étions à 5mn de marche de la Piazza di Spagna , très belle place avec la Fontaine de la Barcaccia en forme de bateau prenant l’eau et surtout avec cet immense escalier qui monte vers l’église de la Trinité-des-Monts. La mise en jambe fut immédiate et c’est en soufflant un peu que nous avons atteint la terrasse d’où la vue sur la place et la ville est superbe. Après être redescendus par le même chemin (aïe aïe aïe les jambes !!), nous avons emprunté des rues commerçantes (et pas n’importe quels commerces : Prada, Gucci, Cartier, Bulgari, Dior… j’en passe et des meilleurs !) pour atteindre une autre place, la Piazza Colonna avec la colonne de l’empereur Marc Aurèle érigée entre 176 et 192 pour célébrer ses victoires, toujours sur son site d’origine… 350m nous séparaient de la magnifique Fontaine de Trevi, qui ne nous a pas déçus si ce n’est la foule déjà nombreuse en ce début de matinée rendant difficile la prise de photos ! Une grosse averse a à peine rafraîchi nos ardeurs et nous avons continué à suivre tant bien que mal notre parcours, notre plan (ci-dessus) n’étant pas très détaillé. Il nous fallait constamment recouper avec nos autres plans ce qui n’était pas toujours aisé. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés sur la Piazza di Pietra dont le temple d’Hadrien occupe une grande partie. Il subsiste de beaux vestiges de tout un côté du péristyle, inclus dans le bâtiment de la Bourse. Nous nous dirigions vers le Panthéon et, après avoir traversé une autre place, la place San Ignacio, nous avons enfin atteint notre but.

Le Panthéon apparaît comme l’un des édifices les mieux conservés de la Rome antique. Erigé par Agrippa en 27 avant notre ère, il est réaménagé par Hadrien en 125. C’est lui qui fit construire l’impressionnante rotonde surmontée d’une coupole de hauteur égale à son diamètre (43,3m). Cela en fait la plus grande voûte jamais construite ! Des chapelles abritent les tombes des rois d’Italie Vittorio Emanuele II et Umberto 1er ainsi que du peintre Raphaël.

Encore un tout petit kilomètre et nous voilà à la Piazza Venezia avec le très majestueux monument en marbre blanc dédié à Victor-Emmanuel II. En longeant la Via des Forums Impériaux, nous surplombons la Colonne Trajane, haute de 40 mètres et les forums impériaux pour déboucher face au grandiose Colisée ! C’est impressionnant, nous survolons depuis ce matin des siècles d’histoire et ressentons un besoin impérieux de faire une petite pause…

De quoi être rassasié !

Le ventre plein, nous repartons gonflés d’énergie ! Nous avons choisi de ne pas visiter l’intérieur du Colisée, nous l’avions visité il y a 30 ans et surtout, nous avons visité beaucoup plus récemment ceux de Nîmes et Arles… Nous préférons nous consacrer à la visite du Forum romain et du Mont Palatin.

Nous pénétrons dans le forum par l’arc de Titus et grimpons tout de suite sur le Mont Palatin qui, à l’époque romaine était couvert de demeures patriarcales aux luxuriants jardins. L’intérêt d’y monter est de se rendre à la terrasse qui domine tout le forum, la vue est imprenable. Je ne vais pas vous lasser avec trop d’explications, j’ai indiqué sur les photos les principaux vestiges visibles, certes plein d’histoire, trop, justement, pour pouvoir expliquer en quelques mots… Pour les curieux, internet existe !!!

La fin de notre visite du forum a été quelque peu perturbée par la pluie et nous avons donc décidé de rentrer à l’hôtel car on voyait bien qu’il y en avait pour toute la soirée. Nous étions bien loin de « chez nous » et c’est là, avec l’aide d’un charmant petit monsieur, que nous avons pris un bus qui nous a un peu rapprochés de notre destination.

Inutile de vous dire que nous étions un peu « entamés » en arrivant à l’hôtel et nous nous sommes vautrés sur notre grand lit avec  délice en attendant de repartir pour dîner.

Pour voir les photos de ce premier jour, c’est ici.

2ème jour

La nouvelle journée s’annonce très bien, le temps est beau et le ciel est bleu d’azur… Nous avons programmé une visite guidée du Vatican et nous devons être au point de rendez-vous à 9h30… Comme nous ne sommes pas tout près (3 bons kilomètres), nous avons décidé de nous épargner et avons fait le trajet en taxi (eh oui, les transports en commun, inutile ! Aussi long qu’à pied et avec quand même beaucoup de marche). Nous n’avons pas regretté ce choix car la journée a été longue et difficile.

La visite des Musées du Vatican dure environ 3 heures 30, c’est 3h30 d’émerveillement mais aussi 3h30 de piétinement… très éprouvant pour nos vieux os !!! Notre guide était très sympa et intéressante, nous avons suivi avec un grand intérêt ses explications en parcourant les immenses galeries où nous avons découvert un tas d’œuvres magnifiques : entre autre, l’Apollon du Belvédère, le Groupe du Laocoon, des sols en mosaïque magnifiques, des plafonds tout aussi splendides, la galerie des tapisseries, la galerie des cartes et bien sûr, l’apothéose que représentent les chambres de Raphaël et la Chapelle Sixtine. La chapelle est édifiée entre 1473 et 1484. Michel-Ange a signé les superbes fresques de la voûte ainsi que le célèbre Jugement Dernier et les plus grands artistes de l’époque (Perugin, Botticelli…) ont réalisé les peintures murales des parois latérales. On reste sans voix devant tant de splendeurs… Et ce n’est pas fini puisqu’il nous reste à pénétrer dans la monumentale basilique St Pierre.

Le plus petit état du monde, le Vatican, abrite sur son territoire la plus grande basilique de la chrétienté ! Quand on pénètre à l’intérieur, elle est tellement immense qu’en fait, on ne se rend pas vraiment compte de sa taille… Il faut quelques points de repère tels la hauteur des lettres, les dimensions du baldaquin etc… pour se rendre compte !

Quelques indices…

C’est un reliquaire de l’histoire, héritière d’une première basilique édifiée au IVè siècle qui, elle-même, remplaçait un modeste sanctuaire élevé sur le tombeau de Saint Pierre. En 1506, le pape Jules II entreprend la construction de la basilique actuelle aux dimensions impressionnantes : 187m de long et une superficie de 22000m² ! Le tombeau de St Pierre se trouve sous le baldaquin (œuvre du Bernin), hélas, on ne peut pas y accéder ! On peut passer des heures à admirer tous les chefs d’œuvre depuis les sols en marbre magnifiques et les plafonds non moins beaux. A ne surtout pas manquer évidemment, la célèbre Pietà de Michel-Ange…

Nous avons ensuite emprunté la via della Conciliazione, d’où l’on a une très belle perspective sur la basilique St Pierre, pour rejoindre le château St Ange. Mausolée conçu pour l’empereur Hadrien (130-139), il devint prison, citadelle et résidence des papes, il abrite maintenant un musée retraçant son histoire. Juste en face, enjambant le Tibre, le gracieux Pont Saint Ange est orné de dix anges de marbre blanc dessinés par le Bernin (il y a tant de choses signées du Bernin à Rome !).

Nous continuons nos flâneries pour atteindre la piazza Navona, magnifique place au cœur de Rome. Elle est assise sur les fondations du stade de Domitien et agrémentée de 3 fontaines dont la plus belle est sans conteste la fontaine des quatre fleuves, coiffée d’un obélisque. Cette œuvre du Bernin (encore lui !) met en scène les allégories des fleuves des grands continents : le Danube, le Gange, le Rio de la Plata et le Nil. Plus loin, le Campo de’ Fiori (le champ des fleurs) est très fréquenté le matin pour son marché très vivant dont nous n’avons vu que les restes, il faut dire qu’il était plus de 3h de l’après-midi…

Nous avons poussé jusqu’à l’Ile de Tibérine, et puis là, une énorme fatigue nous a pris et comme nous étions bien loin de notre hôtel, nous avons hélé un taxi pour rentrer directement. Nous avons donc rayé de notre parcours le ghetto et le quartier de Trastevere, mais il faut être raisonnable, nous avons encore une journée de découverte… et devons nous rendre au resto ce soir qui est à un bon 1/4 d’heure de marche de l’hôtel !

Le diaporama de ce 2ème jour est ici.

3ème jour

Nous avons consulté la météo ce matin, le moins que l’on puisse dire c’est que la journée ne s’annonce pas très bien ! Malgré un ciel très gris, nous avons jusqu’à midi pour nous balader au sec… C’est l’occasion pour profiter de la terrasse Pincio, un des points de vue réputé de Rome, juste au-dessus de la piazza del Popolo. C’est bien puisque nous ne sommes qu’à 5min à pied de cette belle place, en empruntant notre jolie petite via Margutta. La place du Peuple, vaste et ovale, arbore l’obélisque de Ramsès II en son centre et est bordée d’un côté par deux églises jumelles.

Nous prenons notre courage à deux pieds 🤣 et attaquons la montée jusqu’à la terrasse. Nous avons Rome à nos pieds et c’est vraiment magnifique. Dommage pour le ciel mais nous ne boudons tout de même pas notre plaisir. Cette terrasse fait partie du parc de la Villa Borghèse, ladite villa que nous avons cherchée en vain !!! C’est incroyable comme tout est mal indiqué à Rome. Nous n’étions pas les seuls à la chercher (malgré nos téléphones intelligents !). Il faut dire que le parc est immense et que la pluie a commencé à tomber drue, ce qui a bien tempéré nos ardeurs ! J’ai  tout de même été rassurée en rentrant car Blandine nous a dit qu’une de ces collègues l’avait cherchée aussi sans succès !

Il pleuvait de plus en plus et nous avons voulu aller visiter la Villa Medici mais vraiment, ce n’était pas notre jour… La visite guidée, obligatoire pour visiter les jardins et quelques chambres à l’intérieur, venait juste de partir et il fallait attendre plus de 2h pour attraper la prochaine… Vu la pluie en plus, pas vraiment idéal pour se promener dans les jardins, nous avons abdiqué ! Après un stop pour nous désaltérer et surtout nous mettre à l’abri, nous avons décidé de nous rendre dans le quartier de Quirinale, la pluie ayant cessé.  Hélas, d’une part nous n’avions pas étudié ce quartier (nous savions qu’il y avait un palais mais ne savions pas que c’était le palais présidentiel) et d’autre part, sans signalisation comme d’habitude, nous ne l’avons même pas trouvé… il pleuvait tellement que nous n’osions pas ouvrir nos guides de peur de les abîmer. Il y avait aussi une très belle église (œuvre du Bernin) à visiter, mais nous nous sommes cassés le nez car elle était fermée !!! C’en fut trop et nous avons pris le chemin du retour sous la grosse pluie. Sale journée en fait mais c’est comme ça, tout ne peut pas toujours nous sourire.

Nous nous sommes reposés un peu avant d’aller pour la dernière fois dans notre petit restaurant sympa où nous commencions a être connus… Très bon et raisonnable question prix, je vous donne l’adresse : Osteria St Ana, via della Penna, 68 (c’est tout près de la piazza del Popolo)… si vous passez par là, vous pouvez y aller, vous ne serez pas déçus.

Nous avons quitté Rome avec beaucoup de nostalgie d’autant que le temps, en ce jeudi matin, était radieux ! Il y a tant à voir dans cette ville magnifique qu’il faudrait y retourner, sans doute pour un séjour un peu plus long car force est de constater que notre capacité à parcourir des dizaines de kilomètres plusieurs jours d’affilée s’amenuise. Cela n’entame en rien notre désir de voyages, rassurez-vous, vous devriez encore avoir de la lecture de temps en temps !!!

Si vous avez encore le courage de découvrir nos dernières photos, cliquez ici.

 

Publicités
Catégories : Italie | Poster un commentaire

VACANCES EN ITALIE 2016 – 4

Les Pouilles – Dernier jour de l’escapade – 22 août

De bon matin le dernier jour, nous avons repris les bagages et la route : direction Grottammare, mais auparavant, nous avons la journée pour continuer à découvrir les Pouilles.

Toujours parmi les oliviers, nous atteignons Manfredonia, ville située au Sud de l’Eperon sur le golfe du même nom. Elle fut fondée au 13è siècle par Manfred, fils de Frédéric II. Elle est toujours protégée par son château caractérisé par un bastion en pointe de lance que l’on distingue très bien sur la photo. Nous avons réussi à arriver jusqu’au château en passant par le centre normalement à accès limité… Espérons que nous ne recevrons pas une contravention car notre GPS était totalement perdu et nous avons suivi les quelques rues qui n’étaient pas en sens interdit !! A part le château et la plage, pas grand-chose d’autre à voir.

DSC_0271

Nous avions repéré un autre point d’intérêt à seulement quelques kilomètres de là, la Basilique Santa Maria di Siponto. Notre guide spécifiait simplement une élégante église romane du 11è siècle, quel ne fut donc pas notre étonnement en arrivant sur le site : quand l’archéologie et l’art contemporain se croisent… Avec une infinie finesse, le jeune artiste italien, Edoardo Tresoldi, a ressuscité à l’aide de treillis métalliques cette basilique. Le résultat est tout simplement époustouflant et nous y sommes restés un bon moment, sous le charme. Comme vous pouvez aisément l’imaginer, cette église a été abandonnée au 13è siècle à la suite de plusieurs tremblements de terre… Bizarrement, cela ne nous étonne pas !!!!

DSC_0288

DSC_0274

A une quarantaine de kilomètres plus bas, des salines maritimes anciennes, devenues réserve naturelle d’Etat nous ont attirés car nous espérions y rencontrer beaucoup d’oiseaux, comme souvent dans ces zones-là. Hélas, à part quelques flamands roses et beaucoup de détritus à chaque fois que l’on pouvait s’arrêter (ce qui n’était pas très souvent le cas), nous n’y avons pas vu grand-chose ! Circulez, y’a rien à voir…

DSC_0319

Seul point positif, avant d’atteindre notre prochaine escale, San Severo, nous avons traversé une zone agricole : vignes (sans doute produisant du raisin de table noir et blanc), tomates, melons et un drôle d’engin pour planter on ne sait pas trop quoi (asperges ou fenouil, nous n’avons pas réussi à nous mettre d’accord !!!). Bref, la campagne était bien jolie.

DSC_0335

Dernière visite avant de reprendre l’autoroute pour parcourir les 270 km nous séparant de Grottammare, la jolie ville de San Severo. Durement secouée par un tremblement de terre (!!!!!) en 1627, la ville s’est magnifiquement reconstruite au 17è siècle. Ses belles rues pavées, flanquées d’édifices baroques aux lignes élégantes nous ont enchantés… Belle fin de périple !

DSC_0364

Nous sommes finalement rentrés assez tard car nous avons rencontré un énorme bouchon dû très probablement à un accident. Nous avons mis 1h30 pour parcourir 20km environ, et pourtant, nous avions pris la tangente et étions sortis de l’autoroute mais la traversée de San Benedetto Del Tronto, petite ville jouxtant Grottammare a été cauchemardesque : il n’y a pas qu’à Paris que l’on galère ! Ceci dit, nous étions quand même heureux car nous n’avions jamais visité ce bord de mer.

La suite, vous la connaissez, nous aurions aimé pouvoir vous parler et vous montrer les Monts Sibyllins, mais hélas l’actualité dramatique nous en a empêchés. Ce sera pour une autre année !

Pour voir les photos de cette partie des Pouilles, c’est là.

 

Catégories : Italie | 3 Commentaires

VACANCES EN ITALIE 2016 – 3

Les Pouilles – La boucle du Gargano – 21 août

Entre les petits soucis d’ordinateur et la préparation du départ, nous avons pris un peu de retard pour vous présenter la suite de notre escapade dans les Pouilles… C’est donc depuis Achères où nous sommes arrivés en début d’après-midi que je continue la suite de nos péripéties « pouilleuses » !!!!

21 août donc… nous quittons notre hôtel dans la ville du Padre Pio pour faire la boucle du Promontoire de Gargano, vivement recommandée, encore une fois, par notre inséparable guide Michelin !

Champs d’oliviers centenaires à perte de vue, vastes horizons, le Gargano forme l’une des régions naturelles les mieux préservées de l’Italie. Côtes variées et sauvages, villages de toute beauté, tel fut notre programme de la journée.

DSC_0178

Nous avons commencé notre visite par Monte Sant’Angelo, bâti entre le 8è et le 13è siècle sur un éperon de 803 mètres et dominé par la masse de son château. Nous sommes tombés sous le charme de ce village aux maisons blanches et atypiques pour l’Italie (on aurait pu se croire en Grèce !). Nous avons pris plaisir à flâner dans ses rues pentues (pauvre de moi !!!) et animées. Nous avons visité de belles églises dont Santa Maria Maggiore  avec ses restes de fresques d’époque byzantine qui recouvraient autrefois tous les murs.

DSC_0124

Nous avons ensuite repris la route au milieu des oliviers et des amandiers et longé la côte escarpée avec ses falaises de calcaire blanches et abruptes. Magnifique !

Nous avons longé Vieste, donné comme un très beau village médiéval, mais que nous avons dû laisser de côté d’une part parce que le temps coure très vite et que mes pauvres jambes ont du mal à suivre ! (j’espère que ça ne va plus durer très longtemps puisque je me fais opérer le 22 septembre pour une prothèse de hanche).

Par contre, plus loin, à 40km, le village de Peschici nous a attiré davantage puisque moins touristique et tout aussi beau… Lui aussi lové sur un éperon rocheux éventrant la mer, ce bourg de pêcheurs nous a encore permis de faire de belles photos.

DSC_0223

En fin de journée, nous devions rejoindre San Giovanni Rotondo par la forêt « Umbra », forêt de l’ombre. Elle porte bien son nom car effectivement, elle est extrêmement épaisse et sombre, couvrant plus de 11000 hectares de vallons et contrastant avec la blancheur lumineuse des reliefs calcaires de la côte. Nous n’avons pas de photos à vous présenter car justement trop sombre et il commençait à être tard !

Je suis heureuse de pouvoir terminer le diaporama avec mes chers petits baudets qui, eux, n’étaient pas dans l’ombre de la forêt… Ceux qui me connaissent bien savent l’amour que je leur porte (surtout pour les photos) !

DSC_0256

Pour voir toutes ces beautés, c’est par ici.

 

Catégories : Italie | 3 Commentaires

VACANCES EN ITALIE 2016 – 2

Les pouilles – San Giovanni Rotondo – 20 août

Nous avions décidé de partir 3 jours pour un petit périple dans les Pouilles, région que nous ne connaissions pas et située à environ 270 kilomètres au Sud de Grottammare. Les Pouilles s’étendent de l’éperon jusqu’au bout de la botte italienne. Nous nous cantonnerons à l’éperon, le Promontoire du Gargano noté 3 étoiles dans notre guide Michelin !

Sans savoir, nous avons réservé 2 nuits dans un petit village se nommant San Giovanni Rotondo… Nous n’avions pas idée de ce que représentait ce village qui est en fait un lieu de pèlerinage, visité par 7 millions de pèlerins annuellement. C’est en effet là que pendant 40 ans vécu le Padre Pio célèbre pour avoir présenté les mêmes stigmates que le Christ sur les mains, les pieds et le flanc. Né en 1887 aux environs de San Giovanni Rotondo, il est mort en 1968 et fut canonisé par Jean-Paul II en 2002. Les autorités religieuses, septiques, demandent des enquêtes médicales et les conclusions convergent : les plaies qui suintent continuellement sont scientifiquement inexplicables. Désormais, les fidèles affluent pour voir et écouter ce prêtre aux mains enveloppées de mitaines. Ultime miracle observé lors de sa toilette mortuaire, son corps ne porte plus aucun stigmate !

DSC_1440 DSC_1446

Nous sommes arrivés dans ce village au milieu de l’après-midi, ce qui nous a permis de visiter le sanctuaire. Tout d’abord, l’Eglise ancienne où nous avons visité la cellule où il a vécu puis tout à côté la nouvelle église pouvant accueillir 30000 fidèles. Nous avons été impressionnés par l’architecture tout à la fois moderne et superbe. Les salles de mosaïque où repose le Padre Pio sont absolument magnifiques ! Pour les admirer, cliquez ici.

Catégories : Italie | 5 Commentaires

VACANCES EN ITALIE 2016

ENCORE  !!!

Évidemment, quand on a la chance d’avoir gratuitement un super logement dans un superbe village balnéaire sur la côte adriatique grâce à ses enfants, on profite !!!

Cette année encore, donc, nous avons la joie de nous retrouver à Grottammare avec les enfants et cerise sur le gâteau, nous retrouvons notre Alex après un an d’expatriation en Nouvelle Zélande… Quelle joie ces retrouvailles, cela nous a donné l’occasion de refaire une photo de famille, la même qu’il y a quelques années, les années en plus. Nos trois petits-enfants sont toujours aussi beaux (de plus en plus même, par rapport à nous qui vieillissons méchamment !).

DSC_1309-2

DSC_1332-1

Nous avons donc passé une dizaine de jours ensemble et Bénédicte, Max et les enfants sont partis pour une dizaine de jours en Crête tandis que nous, nous profitons du bord de mer. Il faut dire que notre séjour a pris un côté dramatique car je suppose que vous n’êtes pas sans savoir qu’un séisme catastrophique a eu lieu tout près d’ici (60km à vol d’oiseau). Nous avons eu bien peur car nous avons été réveillés par une grosse secousse à 3h et demie du matin, puis par une autre une heure plus tard qui nous a conduits sur la place du village juste au pied de l’immeuble pour être en sécurité. Nous n’étions d’ailleurs pas les seuls, beaucoup de gens s’y étaient aussi réfugiés et nous y sommes restés jusqu’à 6h. C’est là que nous avons appris, en allumant la télévision, le drame qui s’était produit. Ce qui nous a le plus marqué c’est que nous avions prévu une excursion ce jour-là à cet endroit-là !!!! Le tremblement de terre aurait eu lieu quelques heures plus tard et nous y étions en plein !!!

Cela ne va pas m’empêcher  de vous présenter encore quelques merveilles italiennes car nous étions partis en excursion quelques jours avant dans les pouilles…

Patience… suite au prochain numéro !

 

Catégories : Italie | 4 Commentaires

VACANCES EN ITALIE

DSC_0193

Samedi 30 août 2014

Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour voir des merveilles !!! L’Italie est une perle qui nous enchante depuis déjà de nombreuses années.

Au programme de nos 3 semaines : plage, puis plage et encore plage, mais attention, pas n’importe quelle plage : au bord de la mer adriatique, bien chaude et la plupart du temps bien claire, dominée par un joli village médiéval… Et puis, quelle joie de se retrouver en famille avec tous nos enfants et petits-enfants !

DSC_0408

Grottammare, dans la région des Marche, c’est bien sûr un village médiéval comme je vous l’ai dit plus haut, mais c’est aussi une station balnéaire super bien aménagée avec sa promenade qui longe la plage, bordée d’un côté par de superbes maisons « liberty » et de l’autre par tous les « chalets » (entendez par là les concessions qui gèrent les plages privées, avec généralement un bar où l’on peut déguster des cafés succulents et aussi un restaurant qui vous sert les fameuses « pastas aux fruits de mer »). Nous avions loué nos parasols côte à côte avec Ben ce qui nous permettait de profiter les uns des autres tous les jours…

DSC_0401

Pour notre part, Blandine avait loué un appartement à deux pas de celui de Bénédicte et Max, ce qui nous permettait de nous retrouver tous les 8 chaque soir autour d’un repas confectionné par Ben ou par nous alternativement. On s’est fait des petites soirées loto sympa et l’ambiance était vraiment à la joie.

DSC_2007

Bénédicte et Max nous avait concocté un séjour touristique pour nos anniversaires (pour ceux qui nous connaissent bien, ils savent que nous ne pouvons parler que de « nos » anniversaires puisqu’aujourd’hui c’est celui de Blandine et demain, c’est le mien !) et c’est ainsi que nous sommes tous partis pour 3 jours en Ombrie : Assise, la ville de Saint François, Gubbio et Pérouse… Un régal vous allez voir !

Assise, qui a vu naître Francesco Bernardone, plus connu sous le nom de St François d’Assise est une ville médiévale où nous avons pu apprécier la beauté de ses ruelles ainsi que sa basilique St François du 13è siècle dont les deux églises superposées sont construites au-dessus de son tombeau. Cette basilique, décorée par des grands maîtres italiens dont l’illustre Giotto, nous a enchantés. Nous avons aussi visité d’autres belles églises et il faut bien dire qu’avec la chaleur, nous en avons profité pour faire quelques pauses bien rafraîchissantes…

DSC_0223

Nous avons fait de Pérouse notre cité dortoir et culinaire puisqu’elle était à mi-chemin entre Assise et Gubbio. Nous avons consacré le 2ème jour à la visite de Gubbio, autre cité médiévale et avons réservé la découverte de Pérouse pour le dernier jour.

Gubbio, située à une trentaine de km de Pérouse, date du 12ème siècle. Nous y avons visité le palais des consuls, du haut en bas, et je peux vous dire que le haut est très haut et le bas très bas !!! Nous en avons monté des escaliers pour passer des sous-sols aux terrasses… mais vous savez que maintenant, on a une certaine habitude des grimpettes et il vaut mieux d’ailleurs car toutes ces jolies villes médiévales sont situées en haut des collines !

DSC_0283

Pérouse, une des douze cités étrusques, est connue pour abriter l’une des plus anciennes universités d’Europe. La ville est belle et recèle de très beaux monuments. Nous sommes même descendus dans un puits construit par les Etrusques dans les années 300 avant JC… impressionnant. Bien sûr, quelques églises au programme dont la Cathédrale de San Lorenzo et une autre dont hélas, nous n’arrivons pas à retrouver le nom !!!

DSC_0326-1

Le soir, après des journées un peu fatigantes quand même, notre hôtel 4 étoiles nous tendait les bras et juste à côté, un restaurant une étoile Michelin (s’il vous plait, excusez-nous du peu !) nous a régalé de ses plats typiquement régionaux… un vrai délice. Bref, vous l’aurez compris, cet escapade a plu à toute la famille.

DSC_2239

Après ces 3 semaines reposantes et riches en découvertes, nous sommes rentrés à Achères en super forme et heureux d’avoir passé des vacances avec nos « petits » et grands (mais vous verrez que les petits ne sont pas si petits que ça !!!).

Le prochain rendez-vous sera probablement en octobre, depuis le continent Sud-Américain puisque la Guyane nous attend….

Si vous cliquez sur les liens suivants, vous pourrez voir :
la plage,
Grottammare Alta
Assise,
Gubbio,
Pérouse.

Catégories : Italie | Étiquettes : | Un commentaire

Propulsé par WordPress.com.