Escapade (imprévue) dans le Sud (3)

Mardi 24 octobre

Dernière journée de vadrouille, mais quelle journée ! Découvrir les gorges du Tarn à cette saison fut un vrai régal : personne (ou presque), des couleurs d’automne absolument sublimes et, quelle chance, un temps splendide !

En découvrant le diaporama, vous vous rendrez compte de la beauté des lieux ! La route, par endroit très encaissée, est jalonnée de petits villages tous plus charmants les uns que les autres avec, bien souvent en surplomb, d’impressionnants châteaux en ruine… Il en est ainsi de Peyrelade, château du 12è siècle juché sur un piton rocheux de 50m de haut et 10m de large, de Castelbouc juché sur un piédestal surplombant le village creusé en troglodytes, ainsi nommé car seules les chèvres pouvaient grimper jusqu’aux ruines…Dans un tout autre genre, le château de La Caze datant du 15è siècle, parfaitement bien conservé, est aujourd’hui transformé en hôtel 4 étoiles. Le village de Pougnadoires, sans château, encastre ses maisons dans les anfractuosités de la roche qui les surplombent dangereusement ! Je finirai par notre « chouchou », Sainte Enimie, lui aussi classé parmi les plus beaux villages de France, avec ses ruelles de pierres pentues que nous avons arpentées avec plaisir.

Castelbouc

Entre-temps, nous avons fait un détour pour nous rendre au « Point Sublime » qui porte si bien son nom ! Au bout d’une route en lacets d’une douzaine de kilomètres, nous arrivons sur le belvédère du Causse de Sauveterre et embrassons un panorama sur le canyon du Tarn, que nous dominons de plus de 400m, absolument fantastique…

Point Sublime

Arrivés presque au bout des gorges, peu avant Florac, nous avons décidé de prendre la direction de Mende où nous passerons la nuit, avant de reprendre la route de la maison… il faut bien rentrer un jour !

Nous avons eu le temps de visiter cette jolie ville de Mende en suivant le circuit balisé de bornes réparties dans le cœur de ville qui nous fait découvrir l’histoire de la cité. La construction de l’imposante cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Privat débute en 1368 à l’initiative du Pape Urbain V, originaire du Gévaudan… Intéressant de se « perdre » dans les rues étroites en admirant de nombreuses portes cochères vieilles de plusieurs centaines d’années. Nous avons terminé cette escapade en beauté, dans un restaurant « cave » dont l’architecture était à la hauteur de ce que nous avions dans l’assiette !

Mende

Nous avons quitté Mende de bonne heure, quand les brumes de la nuit ne sont pas encore dissipées totalement, du plus bel effet pour le regard (et les photos !).

Regardez ici le diaporama qui, j’espère vous donnera des envies de balades…

Notre circuit en détail…

Publicités
Catégories : France | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Escapade (imprévue) dans le Sud (3)

  1. Coucou,
    Je vous ai nominés aux Sunshine Blogger Awards, si vous avez un peu de temps n’hésite pas à répondre à mes 11 questions, sur ton blog, dans les commentaires ou par mail 😉 C’est par ici pour plus d’infos : https://smilingaroundtheworld.com/2018/01/30/sunshine-blogger-awards/#more-19105
    Bises !

  2. roselyne

    Que la France est belle. Merci de nous la faire partager et de me rappeler des endroits où je suis allée il y a très très longtemps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.