De Port McNeill à Courtenay

Samedi 8 juillet

Nous n’avons pas beaucoup de photos à vous montrer car, comme je vous l’ai dit, nous étions sur la route…

Hier soir, nous sommes allés au port de Port McNeill pour voir le coucher de soleil, moins beau que la veille semble-t-il mais vous verrez, c’est quand même pas mal pour les photos. Nous y avons vu des pêcheurs débarquer leur poisson tout frais pêché et un monsieur m’a expliqué que c’étaient des poissons destinés aux chinois de Vancouver, très friands de cette espèce, qui les payaient très cher  à condition qu’ils soient bien vivants ! Donc, un camion avec containers plein d’eau de mer les attendait et partait directement sur Victoria, roulait de nuit, et prenait le ferry tôt le matin afin d’être sur le marché de Chinatown à la fraîche !

Ce matin, nous avons pris la route et comme nous l’avions déjà parcourue en sens inverse, la surprise n’a pas été grande ! Nous avons fait quelques stops et sommes arrivés ici bien tôt… Il était environ 14h et comme nous sommes hébergés dans un Bed & Breakfast (c’est bien la première fois que cela nous arrive) on s’est retrouvé devant une maison particulière et du coup nous n’avons pas osé frapper car l’heure stipulée dans ma réservation pour prendre la chambre était 16h.

Nous sommes allés faire un tour en attendant et nous n’avons pas regretté car nous avons vu quelques oiseaux et un phoque… Cela a eu le mérite de nous occuper en attendant !

Nous avons pris possession de notre chambre, pas mal au demeurant, mais c’est une formule qui ne nous va pas très bien car nous sommes très indépendants et avoir l’impression d’habiter chez quelqu’un nous met quelque peu mal à l’aise ! Ce n’est que pour une nuit, ce n’est pas très grave.

Demain, nous continuons notre chemin jusqu’à Victoria où nous retrouverons notre hôtel sympa…

Pour voir les photos du jour, un clic ici suffit.

Publicités
Catégories : Canada | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “De Port McNeill à Courtenay

  1. Encore un point commun, l’indépendance…. mais la formule B&B s’avère être pour nous la meilleure, dans les lieux où il n’y a pas d’hôtels corrects, ou pas d’hôtels du tout d’ailleurs. Nous n’avons jamais été déçus, bien qu’ils se soient avérés tous différents les uns des autres. Pour ne citer que les plus particuliers d’entre-eux, nous avons logé chez un chasseur d’ours en Alaska ou chez une pianiste dans une maison victorienne en Nouvelle-Ecosse, et que dire des quelques nuits passées chez la femme du Pasteur de Nome en Alaska, le bout du monde mais un accueil parfait!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.