Retour à Auckland

Jeudi 6 et vendredi 7 mars

Nous voici de retour à Auckland et ce qui nous fait un peu rager, c’est que nous avons quitté Christchurch hier matin de bonne heure sous un ciel bleu d’azur et une température nettement plus agréable que ce que nous avons connu pendant notre séjour… Les aléas du voyage !

Après avoir pris possession de notre chambre dans un hôtel bien situé au centre-ville, le Rydges, à deux pas de la Sky Tower, nous nous sommes bien sûr précipités pour aller rechercher mon cher ordinateur ! Par mesure d’économie (eh oui, quand on voit à quelle allure ça défile, on essaie de faire attention à tout), par mesure d’économie donc, disais-je, nous avons pris le bus pour nous rendre chez Acer qui est situé dans la grande banlieue ! Déjà une bonne demi-heure de marche pour atteindre le bon arrêt de bus et ensuite une bonne heure d’attente pour que ledit bus arrive ! Tous les numéros de bus nous passaient sous le nez, mais notre cher 502, que nenni ! Ce fut une nouvelle expérience plutôt rigolote dans Auckland et cela nous a permis de faire la connaissance d’une jeune néo-zélandaise très sympa puisque je me suis adressée à elle pour savoir si nous ne nous étions pas trompés d’arrêt. Comme ses compatriotes, elle a été adorable et a été elle-même demander au chauffeur de nous arrêter au bon endroit. Après nos adieux à cette jeune personne ponctués de deux belles bises, nous avions encore 600m à parcourir pour arriver chez Acer… mais quel bonheur de revoir mon « engin » bien réparé et quel bonheur pour moi de vous écrire ce soir !

En fait, si je n’ai pas pu me connecter les ¾ du temps avec l’ordinateur que m’avait prêté Acer, c’est tout simplement parce que c’était un nanar !!! C’est ce que m’a expliqué le petit gars… Il m’a dit aussi qu’il n’y avait ni virus ni cheval de Troie (Pépère me dit de bien préciser cela car il a peur que cela vous empêche d’aller sur notre site par peur de se faire infecter ! J’ai beau lui expliquer que cela n’a rien à voir et que vous pouvez naviguer sur le site comme bon vous semble même si j’avais attrapé un virus, il ne veut pas en démordre !!! Ah, l’informatique et lui, ça fait deux !!!).

Voilà, la parenthèse ordinateur est fermée, et définitivement j’espère !

En revenant de ce périple un peu compliqué et fatiguant (il nous a fallu beaucoup marcher et les rues sont bien pentues à Auckland) nous avons été attirés par un restaurant du nom de « garde-manger », ce qui fait un tantinet franchouillard, vous en conviendrez… Évidemment on est rentré et nous avons été accueillie par une délicieuse petite française, Justine, qui passe 6 mois ici (dans le cadre d’accords franco/néo-zélandais). Nous nous sommes régalés d’une crêpe complète accompagnée d’un pichet de cidre Loïc Raison et je vous assure que l’on se serait cru dans une bonne crêperie bretonne ! Super moment… Il nous restait encore un bout de chemin pour rejoindre l’hôtel et nous nous sommes étalés sur nos lits en arrivant (il faut dire que la journée avait commencé très tôt !).

DSC_0181 DSC_0183

Comme hier nous n’avions pas pris d’appareil photo (notre mission n’avait qu’un but, récupérer mon PC !), nous sommes repartis en balade ce matin munis de notre matériel indispensable pour vous faire partager nos émois de toutes sortes ! Nous avons commencé par monter en haut de la « Sky Tower », la Tour Eiffel « aucklandienne » d’où la vue à 360° est imprenable, surtout par ce beau temps ! Nous avons failli renoncer car il y avait une queue énorme pour l’achat des tickets (vous connaissez Pépère, y’a trop de monde donc on s’en va !!!). Heureusement, en voulant se renseigner à un guichet fermé (mais avec quand même une personne présente) sur les heures de moindre affluence, l’adorable jeune homme m’a dit qu’il pouvait nous vendre les tickets ! En plus, on s’attendait à 56$ et il ne nous en a demandé que 36… A y regarder de plus près, on a vu que c’était des billets séniors et là, j’étais vraiment baba qu’il se soit rendu compte de notre âge avancé !!! A vrai dire, ça m’a quand même fichu un coup, je ne pensais pas que ça se voyait autant (je rigole et j’ai bien fait rigoler Pépère quand je lui ai fait cette réflexion !). Bref, il nous a dit ensuite de le suivre et il nous a fait passer devant tout le monde comme si nous étions des nababs… On n’a pas tout compris, mais qu’est-ce qu’on était content ! Du coup, on est arrivé là-haut avec presque personne autour de nous !!!

DSC_0139-1

La montée est rapide et quand même impressionnante puisqu’une partie du plancher de l’ascenseur est vitré ! Nous avons fait un premier stop au 51ème étage à 186 mètres et là aussi, il y a des endroits où l’on peut voir sous ses pieds… il ne faut pas avoir le vertige ! Et fous que nous sommes, nous sommes montés encore plus haut au 60ème à 220m. En fait, la vue est presque la même, on ne sent pas vraiment la différence de hauteur. C’est vrai, on est monté beaucoup plus haut à New-York à l’Empire State Building (86ème étage) mais c’était quand même très sympa et très différent !

Nous avons ensuite continué notre balade dans le centre-ville, tellement différent du quartier Parnell où nous étions lors de notre premier séjour, et comme nous avions une petite faim, nous sommes retournés au « garde-manger » pour nous refaire une petite complète. Nous avons retrouvé Justine avec plaisir et avons papoté avec elle un bon moment. En fait, elle est ici avec son ami –ils ont pu bénéficier tous les deux des accords entre pays – et ils travaillent pour se payer un voyage en Amérique Latine avant de rentrer en France et de commencer les choses sérieuses…

Demain, adieu Nouvelle-Zélande avec beaucoup de regrets et bonjour l’Australie ! Notre avion décolle à 13h00 et après 3h30 de vol, nous atterrirons à Sydney à 14h30, ce qui fait qu’il y a deux heures de décalage (en moins) avec ici et donc 10h avec la France (toujours en plus pour nous).

Ah oui, j’allais oublier !!! A ceux qui se posent la question sur la viande de mouton, nous pouvons vous dire que nous avons mangé une tranche de gigot cuisinée par moi (ce n’est peut-être pas une référence !) mais nous n’avons pas trouvé que ce soit particulièrement meilleur qu’ailleurs… En plus, cette viande est chère, alors que nous sommes dans le pays des moutons, et pour notre part, nous préférons de loin le boeuf néo-zélandais…

Nous avons prévu 5 nuits à Sydney et ensuite, l’aventure puisque nous prendrons possession de notre camping-car (pour la première fois de notre vie !)… Mais je vous raconterai ça au fur et à mesure…

Pour voir les dernières photos néo-zélandaises, c’est par ici.

Catégories : Nouvelle-Zélande | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.