Sans

Sunshine Blogger Award

Ce modeste blog, initialement créé pour informer nos parents et amis pendant notre tour du monde a finalement continué à vivre après… et a été nominé par notre petite amie Aurélie du blog smilingaroundtheworld.com pour les « Sunshine Blogger Award ». Quel honneur ! Il me faut donc répondre à ses questions, ce que je vais faire ci-après et, ensuite, que je nomine à mon tour 11 blogs… ce qui va me prendre un peu plus de temps.

1) Quel est votre meilleur souvenir gustatif en voyage ?

Je me souviens d’un « pot au feu vietnamien » à pas piquer des vers ! Par ailleurs, très bizarrement car je n’ai pas aimé la cuisine thaïlandaise en général, j’ai adoré le « sticky rice mango » que je ne manque pas de refaire ici de temps en temps.

2) Quel est votre livre préféré ?

Difficile à dire car je lis beaucoup, des auteurs très différents… Il y a très longtemps, je dévorais les bouquins de Frison Roche (Premier de Cordée, La Grande Crevasse…), puis il y a longtemps ceux de Dominique Lapierre et Larry Collins (Cette nuit la Liberté, O Jérusalem…), j’aime les policiers aussi (Michael Connally…) et plus récemment je me suis régalée en lisant Romain Puertolas et son « Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa ». Trop dur de choisir !!!

3) Quelle sera votre prochaine destination et pourquoi ?

La toute prochaine (le mois prochain) sera le Portugal pour faire plaisir à notre petit-fils qui nous accompagnera et au mois de septembre les fjords norvégiens par l’Express côtier car ça fait longtemps que nous avions envie de découvrir ces paysages tout nouveaux pour nous… Nous sommes mûrs pour le froid, en vieillissant, la chaleur est plus difficile à supporter ! C’est la destination que nous avons choisie pour fêter nos 50 ans de mariage (vous comprenez pourquoi c’est dur de choisir un livre…)

4) Quel fut votre plus grand moment de solitude en voyage ?

Nous voyageons toujours à deux, voire à trois avec une de nos filles, donc pas de moment de solitude à proprement parler, mais nous détestons les endroits surpeuplés… Notre voyage dans le Hoggar en Algérie nous a comblé.

5) Thé ou café ?

Café, sans hésitation. Nous n’avons pas des petits-enfants franco-italiens pour rien !!!

6) Quel est votre film préféré ?

Hatari ! D’accord c’est un vieux film que plus personne ne doit connaître (avec John Wayne tout de même) mais qui m’a donné cette envie folle de voyage et d’Afrique.

7) Comment est venue votre envie de voyager ?

Je viens juste d’y répondre sans le vouloir dans la question précédente ! En plus, j’ai eu un père qui était très ouvert sur le monde.

8) Quel est votre plus beau souvenir de voyage ?

Difficile aussi comme question. Je crois quand même que le voyage qui nous a le plus marqué c’est un de nos voyages au Mexique quand nous sommes allés caresser les baleines et descendus à dos de mule dans un canyon pour y passer 2 jours loin de toute civilisation. Comme c’était en 2009, vous ne trouverez rien sur le blog mais si vous voulez avoir un petit aperçu, j’avais publié une bande annonce sur « YouTube » car nous avions présenté notre film dans un cinéma. Voici le lien (ça dure 4mn et quelques).

9) Que vous disent vos proches quand vous leur annoncez un nouveau voyage ?

Nous n’annonçons pas un nouveau voyage à nos parents et amis. Ce sont eux qui nous demandent : Alors, vous allez où ? Nuance !

10) Quelles sont vos passions en dehors du voyage ?

Faire le montage de nos films, c’est pas vraiment en dehors du voyage n’est-ce pas ?

11) Quelle est votre « cuisine du monde » préférée ?

Je suis un peu cocorico en matière de cuisine et après le tour du monde, je ne rêvais que d’une chose, manger un bon steak-frites-salade avec ensuite un bon camembert bien coulant et une bonne pâtisserie… ce que nous avait préparé notre fifille à notre retour ! Après, j’aime beaucoup la cuisine italienne (cousine de la nôtre me direz-vous), la vietnamienne aussi.

 

Catégories : Sans | 5 Commentaires

Escapade à Majorque

Dimanche 24 avril 2016

 

DSC_0434

Et nous voilà encore en vadrouille ! C’est dur la retraite…

Nous avons, cette fois, choisi une destination qui devrait nous permettre de nous reposer car Blandine utilise ses derniers jours de congés et jusqu’à présent, ses vacances n’ont pas été de tout repos ! C’est donc à Majorque que nous avons réservé notre semaine : du farniente et un peu de visite, c’est ce que nous avons programmé.

Je suis désolée de vous faire partager nos découvertes avec un peu de retard, mais l’alimentation de mon ordinateur ne marchant plus, je n’ai pas pu vous abreuver de mes commentaires et de nos photos. C’est réparé ce soir et donc, je m’y mets tout de suite…

En fait, il s’avère que le programme est plutôt visite et un tout petit peu de farniente ! C’est trop beau pour rester au bord de la piscine et donc, nous avons déjà pas mal de petites choses à vous montrer.

DSC_0380

Nous sommes dans le Sud de l’Ile, à 65kms de Palma, exactement à Cala d’Or pour ceux qui connaissent. C’est très mignon, il fait un temps splendide et nous sommes donc heureux de notre sort ! Dès dimanche matin (nous sommes arrivés samedi en fin d’après-midi), nous sommes partis à pied pour voir les alentours qui sont, vous le verrez très agréables : mer d’un bleu superbe, petites calanques, de quoi nous mettre en joie ! D’autant que notre hôtel n’est pas mal non plus… Pour ce premier jour, nous avons voulu profiter de nos grandes terrasses et de nos transats, c’est pourquoi nous ne sommes partis en balade qu’après une bonne heure de repos.

DSC_0410

Nous avons décidé d’aller voir Porto Colom (un des nombreux lieux de naissance supposés de Christophe Colomb), pittoresque village de pêcheurs aux maisons colorées équipées de hangars à bateaux… C’est assez spécial, nous n’avions encore jamais vu ça. La côte est belle et changeante et nous nous remplissons les yeux des couleurs de la lande…

DSC_0475

Il n’était pas encore très tard et nous avons continué en montant au Sanctuaire de Sant Salvador que nous avions aperçu la veille en arrivant. La vue du haut était magnifique, nous dominions toute la plaine. Dommage, le temps était un peu couvert mais nous étions heureux quand même de notre journée.

DSC_0497

Pour la partager avec nous, c’est ici.

Catégories : Sans | Étiquettes : , | 2 Commentaires

En France, sur la Nationale 6

Lundi 4 et mardi 5 avril

Et si pour une fois, je vous faisais visiter un peu la France…

Après notre mois passé au Sri Lanka (d’où l’on est rentré sans problème), nous voilà à nouveau sur les routes ! Comme nous avions décidé d’aller voir nos enfants à Turin et que nous ne comptons plus les fois où nous avons parcouru l’autoroute Paris/Turin depuis 20 ans, nous avons voulu prendre le chemin des écoliers…

Nous avons choisi une route mythique, la Nationale 6, que tant de gens ont empruntée pour partir en vacances dans les années soixante. En fait, cette nationale reliait Sens à Lyon puis ensuite continuait sur l’Italie via le Mont Cenis. Les automobilistes qui voulaient rejoindre Paris au Sud de la France pour les vacances empruntaient la 6 jusqu’à Lyon, puis la 7 jusqu’en Provence.

Etant native de Troyes en Champagne (j’y ai vécu jusqu’à mes 10 ans), c’est une route qui me rappelle beaucoup de souvenirs de ma jeunesse, mes parents aimant, comme nous, rouler leur bosse ! En route donc…

La N6 part de Sens, dans l’Yonne, et c’est à partir de là que nous allons remonter la vallée de l’Yonne par sa rive droite.

La première petite ville qui m’a fait sortir mon appareil photo a été Villeneuve-sur-Yonne car pour y pénétrer, il faut passer une superbe porte qui faisait partie du système défensif de la ville et qui a été construite au XIIIe siècle (elle a son pendant de à la sortie de la ville). L’église gothique date de la même époque, dommage, elle est difficile à photographier vu le peu de recul que l’on peut prendre.

DSC_0062

DSC_0078Quand je vous parlais de mes souvenirs de jeunesse, il y en a un qui nous a fait faire un tout petit détour : Cézy, tout petit village typique le long du fleuve, où mon frère s’est marié (il y a si longtemps, c’était en 1959 !) mais je garde un souvenir assez précis de cette journée… J’avais alors 9 ans ! Je ne me souvenais plus du pont suspendu qui fait le charme de ce village, mais vous allez voir, il est très beau. J’ai bien sûr appelé mon frère pour lui dire où j’étais et il nous a guidé jusqu’à la maison des parents de ma belle-sœur. C’était marrant !

Joigny, ensuite, un vrai joyau avec de très belles maisons à pan de bois de type champenois dont la maison de l’arbre de Jessé, la maison du Bailly et la maison du Pilori.

DSC_0090La maison de l’arbre de Jessé présente une remarquable façade. Les montants de bois reproduisent la généalogie du Christ comme évoqué notamment dans l’évangile de saint Matthieu : Jessé, endormi, rêve d’un arbre jaillissant de son corps et sur les branches apparaît la parenté du Christ et au sommet la Vierge et l’enfant Jésus. Ce thème religieux est très rarement exploité sur un édifice civil ; Cette maison fait partie des trois seules maisons en France avec un arbre de Jessé.

La maison du Bailly date du  XVIe siècle. Elle présente des pans de bois sculptés d’éléments végétaux sur 2 façades. Il faut aussi remarquer le léger encorbellement de l’étage. Selon une tradition, le bailli y rendait la justice.

La maison du Pilori (XVIes.) est la maison à pans de bois au décor le plus riche de la ville. Elle possède une façade ornée de céramiques (carreaux émaillés verts, bleus et jaunes) et de piliers sculptés ; Saint-François d’Assise, Saint Martin et Saint Jean-Baptiste y sont représentés.

Nous avons fait une belle balade pour découvrir toutes ces belles maisons et avant de repartir, nous avons enjambé l’Yonne pour avoir une vue générale sur la ville avec les églises St Thibault et St Jean qui dominent la cité depuis le XVIe siècle.

DSC_0115

Nous avons repris la typique N6, bordée d’arbres comme l’étaient toutes les routes d’antan, pour arriver à Auxerre, préfecture de l’Yonne.

La première chose que nous avons vue est une ancienne plaque de cocher en fonte,  qui nous a effectivement transportées quelques années en arrière ! Nous avons eu un peu de mal à trouver un endroit où se garer et finalement nous nous sommes arrêtés le long du fleuve d’où la vue est splendide…  Nous sommes ensuite partis à l’aveuglette car nous n’avions ni plan ni documentation, ce qui n’est pas très facile. Nous avons à nouveau découvert de belles maisons datant du Moyen-Age, particulièrement sur la place St Nicolas avec sa belle fontaine. Nous avons grimpé jusqu’à la cathédrale St Etienne puis l’heure avançant et mes pauvres jambes fatiguant de plus en plus, nous avons repris la route…

DSC_0134

Nous sommes allés jusqu’à Beaune afin de pouvoir prendre directement l’autoroute le lendemain matin. Nous avions aussi envie de visiter le joyau de Beaune, l’Hôtel -Dieu.

Nous avons trouvé un hôtel merveilleusement situé puisque nous n’étions qu’à 5mn à pied de l’Hôtel-Dieu… Bien nous en a pris car le lendemain matin, déception, il pleuvait des cordes !!! Tant pis, nous sommes partis avec nos parapluies à l’heure de l’ouverture des visites et du coup, nous avons eu la chance d’être seuls pour visiter cette merveille !

L’Hôtel-Dieu, avec ses façades gothiques, ses toits vernissés aux dessins géométriques multicolores, fait partie du patrimoine des Hospices de Beaune, institution charitable créée en 1443 par Nicolas Rolin, chancelier du Duc de Bourgogne.

DSC_0171

Le 1er janvier 1452, l’hôpital accueille son premier patient. Dès lors et jusqu’au XXe siècle, les sœurs des Hospices de Beaune prendront soin de nombreux malades dans plusieurs grandes salles. L’Hôtel-Dieu a rapidement acquis une grande renommée auprès des pauvres, mais aussi auprès des nobles et des bourgeois. A travers leurs dons, ceux-ci ont permis d’agrandir et d’embellir l’hôpital par la création de nouvelles salles et l’apport d’œuvres d’art. Ainsi l’Hôtel-Dieu est-il devenu un véritable « Palais pour les Pôvres ». Ses fonctions médicales ont été transférées en 1971 dans un hôpital moderne, à l’exception d’une maison de retraite.

Nous pénétrons dans la cour et sommes subjugués par la beauté des lieux… Nous commençons la visite par la « salle des pôvres », elle a conservé ses dimensions d’origine (50 m de long, 14 m de large, 16 m de haut). Elle est ornée de poutres polychromes uniques au monde. Les dragons multicolores qui « crachent » les poutres traversières évoquent les monstres de l’enfer. Au-dessus de la grande porte se trouve un remarquable Christ aux Liens datant de la fin du XVème siècle et sculpté dans un seul et même fût de chêne. La chapelle fait partie intégrante de la Salle des Pôvres et symbolise la parfaite symbiose entre l’aspect religieux et médical de l ‘Hôtel-Dieu. C’est dans cette chapelle que prenait place à l’origine le fameux polyptyque de Rogier van der Weyden, que nous découvrirons à la fin de la visite.

DSC_0174 DSC_0175

Nous passons ensuite dans la salle St Hugues. Elle ne fut créée que bien plus tard, en 1645, et était affectée aux malades plus aisées qui pouvaient payer leur soins. Elle est richement décorée par des peintures qui représentent les miracles du Christ.

DSC_0208La cuisine est aujourd’hui présentée comme elle était au début du XIXe siècle. Dotée d’une vaste cheminée à deux foyers, elle est meublée de différents éléments dont un tournebroche automatisé datant de 1698, unique en France, animé par un petit automate en costume traditionnel appelé « Messire Bertrand » qui semble tourner la manivelle en veillant aux activités de la cuisine.

DSC_0214La pharmacie, où les sœurs apothicaires préparaient « les drogues » destinées aux malades hospitalisés est la pièce suivante. Sur le fourneau, deux imposants alambics en cuivre permettaient d’extraire les substances actives des plantes (peut-être pour en faire des suppositoires dans cet étrange moule !). Dans la seconde salle de la pharmacie ou officine, les étagères présentent une collection de 130 pots de faïence datés de 1782, dans lesquels étaient conservés les onguents, huiles, pilules ou sirops…

Enfin, le polyptyque du Jugement dernier, œuvre remarquable peinte au XVe siècle, transféré pour sa conservation dans une salle climatisée a été scié sur toute l’épaisseur des panneaux, afin de pouvoir le présenter ouvert et fermé au public. A l’origine, il était accroché au-dessus de l’autel dans la chapelle de la Salle des Pôvres, mais n’était ouvert à la vue des malades que les dimanches et jours de fête.

DSC_0229

Franchement, c’est une visite à ne pas rater, nous en sommes ressortis subjugués ! Si vous passez par-là, n’hésitez pas, entrez…

Nous avons repris la route pour Turin sous une pluie battante pendant presque tout le chemin mais nous sommes arrivés sous un temps plus clément ! De toute façon, la joie de revoir toute notre petite famille aurait fait oublier n’importe quelle météo !

Quand je me relis mon texte, je me rends compte que je vous ai raconté beaucoup de choses, preuve s’il en est, que la France regorge de sites merveilleux à visiter !!! Pour les voir, c’est ici.

Catégories : Sans | Étiquettes : | 6 Commentaires

Quelques nouvelles…

Jeudi 7 août 2014

 

Bonjour tout le monde,

Déjà presque deux mois que nous sommes de retour et nous n’avons rien vu passer !!! Nous sommes pris dans un tel tourbillon que nous n’avons même pas l’impression d’avoir vraiment repris pied. Nous avons déjà fait 2 séjours en Bretagne pour régler quelques affaires importantes (sous un soleil radieux il faut le préciser) et à peine de retour à Achères nous reprenons la route demain pour rejoindre les enfants en Italie et ce, jusqu’à fin août… les vacances cette fois !!! Et puis, en septembre, nous devrons retourner en Bretagne pour 2 ou 3 semaines… c’est vous dire si nous avons peu de temps pour réaliser notre retour.

Tout cela fait que je n’ai pas pu réaliser ce que j’aurais aimé faire, à savoir une petite fête de retour… Je ne perds pourtant pas espoir d’y arriver avant la fin de l’année ! Eh oui, pas avant, car nous avons aussi au programme une escapade en Guyane avec Blandine, dont le départ est prévu vers la mi-octobre, superbe occasion de rouvrir le blog et de vous faire part de nos nouvelles découvertes ! Bref, vous voyez que ça ne chôme pas chez « Lezarnaud » !!!!

Nous sommes certes bien occupés mais malgré tout, la nostalgie de cette merveilleuse année de baroude sans contraintes est là… De ce point de vue, la réadaptation est un peu difficile.

J’espère que ce petit « billet » vous trouvera tous en pleine forme, peut-être en vacances ou déjà de retour !

Quant à moi, je vous dis à très vite et sûrement en octobre depuis la Guyane.

Bisous à tous.

Catégories : Sans | 3 Commentaires

Le retour au Pays !

Mercredi 18 juin

Déjà !!! Déjà 4 jours que nous sommes rentrés et nous ne les avons pas vus passer… J’avais l’intention de vous faire un petit mot dès notre retour pour vous dire que le retour en France s’était très bien passé mais nous avons déjà été happés par toutes ces petites choses de la vie courante que nous avions complètement oubliées. Et après un an d’absence, évidemment, il y a quand même quelques démarches qu’il faut faire sans tarder… En plus, je dois dire que le blog ne cadre pas tout à fait avec la France, ce qui fait que j’oubliais de m’y mettre !!!

Blandine nous a accueillis à sa façon c’est-à-dire avec amour et petites intentions adorables ! Nous avions une envie de manger de bonnes choses bien françaises, elle s’en doutait et c’est ainsi que nous avons pu déguster une côte de bœuf délicieuse accompagnée de petites pommes de terre rissolées avec de la salade… basique mais quel délice ! C’est exactement ce dont on rêvait depuis quelques jours… Quant au plateau de fromage, je ne vous raconte pas, un peu puant peut-être, mais à se mettre à genoux !!! Vous vous doutez bien qu’elle n’avait pas oublié le petit apéro accompagné de radis (eh oui, elle savait aussi que tous ces bons petits légumes nous avaient fait un peu défaut). Vous l’aurez compris, nous étions heureux de nous retrouver !

Bizarrement, la vie reprend son cours sans problème de réadaptation pour l’instant, je m’attendais à être beaucoup plus déphasée que ça. De toute façon, on n’a pas trop le temps de se poser des questions métaphysiques puisque dès demain matin, nous reprenons la route (ou plutôt les rails, si les grèves ne viennent pas contrecarrer nos projets !!! On ne peut pas se tromper, on est bien de retour au Pays !!!!), direction la Bretagne pour fêter les 90 ans de Belle-Maman et revoir toute la famille, et comme Bénédicte, Max et les enfants sont de la fête, on se retrouve tous demain à Ploudalmézeau (ah, pour les non bretons, ça fait un peu barbare comme nom !). Bref, ça va être du bonheur…

Malgré tout, avec Pépère nous repartons déjà dans notre tête ! On ne sait pas quand mais, si Dieu nous prête vie, ça ne fait pas l’ombre d’un doute… Sans doute pas un grand tour comme celui que nous venons de faire, mais 3 mois par ci, 3 mois par là !!!

Pour rester dans l’esprit du blog, je vous ai préparé un tout petit diaporama avec les photos prises à peine avions nous franchi le seuil de chez Blandine et le lendemain, donc, maintenant, vous savez comment faire pour le voir, il vous suffit de cliquer ici !

A tous, merci pour votre intérêt, votre soutien et tous vos messages d’amitié pendant cette merveilleuse année (là, je parle égoïstement pour nous) et depuis notre retour. Nous reprendrons contact petit à petit, mais jusqu’à fin juin, nous serons en Bretagne.

Catégories : Sans | Poster un commentaire

L’heure des bilans a sonné !!!

Jeudi 12 juin

Eh oui, bien que nous ne réalisions pas une seconde que le retour en France soit pour après-demain, l’heure des bilans a sonné !!!!!!!!!

EN RI CHI SSANT … c’est le premier mot qui me vient quand je pense à cette année écoulée (comment ça une année ? déjà !) à parcourir la planète. Si vous saviez comme ces mots coulent doux dans ma tête. Je me suis toujours dit que je n’aimerais pas mourir avant d’avoir pu explorer les merveilles de notre « terre »… Alors bien sûr, on n’a pas attendu le tour du monde pour commencer, mais là, tout est tellement différent par rapport à 2 ou 3 semaines de vacances à l’étranger ! Ceci dit, ne pensez surtout pas que je suis prête à mourir maintenant, non pas du tout, il y a encore tellement de chose à découvrir !

Enrichissant, donc, et de bien des manières…

Tout d’abord, l’enrichissement personnel, savoir quelles sont nos limites physiques ou morales face aux difficultés. Il faut pouvoir faire face aux petits imprévus qui, au bout d’un moment, peuvent paraître insurmontables, ne serait-ce que dans l’organisation de notre quotidien qui n’a pas toujours été facile. Cela nous a appris la sagesse de se contenter de ce que l’on peut avoir ! On s’est aussi aperçu qu’il fallait être débrouillard quand des pannes de matériels informatiques venaient nous polluer la vie ! Je me faisais une montagne de ne pas parler espagnol, or, pour organiser tous nos déplacements en bus, il fallait bien se débrouiller et l’on a réussi ! Quant aux limites physiques, pour notre vénérable âge, nous nous sommes bien accrochés et la frayeur que nous avions de l’Amérique latine au niveau de l’altitude nous fait maintenant sourire ! Bien sûr, nous avons eu des moments de fatigue, mais cela ne nous a pas empêché de profiter pleinement en adaptant notre rythme…

L’enrichissement « intellectuel » (ouf, c’est un bien grand mot pour nous) qui avons pu côtoyer tant de cultures différentes et en apprécier les bons et les mauvais côtés ! Voir comment vivent les autres, n’est-ce pas important pour soi-même ? Je pense que oui et j’espère que nous garderons toujours au fond de nous les leçons que nous avons pu en tirer.

Et puis l’enrichissement tout court de ce que nous avons pu emmagasiner comme images merveilleuses de paysages époustouflants, d’animaux superbes que parfois nous n’avions encore jamais vus, de scènes de vie tellement belles… Nous allons devenir incollables en géographie car rien ne vaut le cours pratique au cours théorique… Avant, il m’arrivait d’avoir du mal à situer certaines villes, maintenant, c’est un jeu d’enfant !

Vous pouvez donc imaginer ce que c’est de faire un tour du monde… Comment revenir à une vie sans découverte quotidienne, occupés que nous étions, je ne dirai pas 24h/24, mais presque !!! D’ailleurs, pour la petite histoire, je vais vous donner des chiffres amusants : nous avons passé environ 86 heures en avion, 16 heures en bateau, 138 heures dans les bus de ligne, une trentaine d’heures en train et parcouru au moins 30000km en voiture (avec Pépère au volant, à droite, à gauche – le volant !), le chiffre me faisant le plus flipper étant nos 1200km à pied dans des terrains souvent difficiles…. C’est impressionnant non ?

Je suis sûre que maintenant, vous allez nous demander quels sont les pays que nous avons préférés… Alors là, c’est la question piège ! Je crois pouvoir dire que nous avons tout aimé, plus ou moins sans doute, mais il est impossible de sortir un seul nom du chapeau ! Une chose est sûre, il y a 2 pays où nous aimerions retourner, non pas parce qu’ils nous ont beaucoup plus plu que les autres mais parce qu’on les a aimés et qu’ils sont tellement immenses que l’on n’en a vu qu’une toute petite partie. Vous l’aurez sans doute compris, il s’agit des États-Unis et de l’Australie…

Les États-Unis, je commence par là puisque c’était notre première destination ! Nous qui étions un peu réticents sur ce pays pour moult raisons, nous sommes accros maintenant ! C’est le pays où l’on a sans doute vu une variété de paysages, tous plus beaux les uns que les autres, absolument incroyable… je ne vais pas revenir sur tout, il y a le blog pour ça ! Les gens aussi nous ont charmés par leur gentillesse et leur curiosité à notre propos. De plus, il est très facile de parcourir seuls cet immense pays, ce qui ne gâte rien !

Le Mexique, que nous adorons et que nous connaissons bien grâce à notre ami Rachid, nous a permis de souffler un peu après 3 mois d’intenses visites… Nous avons quand même visité quelques endroits méconnus de nous puisque nous n’étions jamais allés dans le Yucatan.

L’Amérique latine, qui nous faisait si peur de par l’altitude, le fait que je ne parle pas espagnol et une certaine insécurité (!!) a été aussi un enchantement.

Bien sûr, le Pérou nous a quelque peu surpris, ce n’était pas le Pérou des catalogues mais notre séjour en Amazonie et la région de Cuzco et du Machu Piccu nous ont fait oublier le reste !

Ah ! la Bolivie… Un ravissement ! Nous avons adoré, les paysages sont partout merveilleux et les gens sont adorables. Et puis, c’est là que nous avons eu la chance de rencontrer Nathalie, Olivier et Margaux avec qui nous avons passé tout ce mois idyllique. Nous nous sommes tout de suite bien entendus et nous avons passé d’agréables moments, toujours à la rigolade avec eux. Ça nous a fait du bien de voyager un peu à plusieurs ! Ce sont des amis que nous conserverons, d’ailleurs, je viens de parler par Skype avec Nathalie, comme nous le faisons régulièrement, ils sont en Birmanie !

Vint l’Argentine où nous avons commencé avec Nat et Olivier par la boucle de Salta, superbes paysages et superbes souvenirs. Nous avons ensuite parcouru pas mal de km dans la pampa, un peu lassant il faut le dire, mais c’était plutôt marrant de se retrouver dans des petits villages perdus pour passer la nuit. Par contre, vers le Nord, dans la région de Mission, c’était vraiment très beau et je ne parlerai pas des chutes d’Iguaçu qui sont parmi les plus belles que nous ayons vues. Je ne vous dirai trop rien du Paraguay car nous y avons fait une si petite incursion qu’il est difficile d’avoir un réel aperçu.

Le Brésil, immense pays aussi dont nous n’avons découvert qu’une petite partie mais qui restera pour nous un merveilleux souvenir puisque Blandine est venue nous retrouver ! Sur le coup, nous avons été un peu déçus, nous nous attendions à un pays beaucoup plus évolué, économiquement parlant, que ce que l’on a pu constater. Ajoutez à cela l’insécurité vraiment latente, c’est le seul pays où l’on ne s’est pas toujours senti rassuré, la difficulté à se faire comprendre, personne ne parlant anglais ou presque, encore accentuée par une organisation déplorable, il y avait des moments où c’était pénible…. Mais bon, la baie de Rio vue du Corcovado quand on a la chance de ne pas être dans les brumes, rachète à elle seule tous ces inconvénients ! Nous n’avons finalement que de bons souvenirs du Brésil !

Le Chili nous a bien plu aussi, étonnés que nous étions de la propreté de Santiago en arrivant directement de Rio ! Nous y sommes passés 2 fois, la première pour 3 jours seulement à San Pedro de Atacama avec Nat et Olivier où nous avons pu admirer les paysages lunaires de la vallée du même nom et puis deux semaines ensuite pour clore notre périple d’Amérique du Sud. Nous avons le souvenir d’une semaine passée dans notre super hôtel où nous nous sommes reposés après ces mois de vadrouille.

Que dire de l’Ile de Pâques ?????? Les seuls mots qui me viennent à l’esprit, ce sont magique et envoûtant !

Tahiti… Bon, là, je dis « pouce » !!! Notre expérience, comme vous le savez a été plutôt catastrophique puisque la météo déplorable nous a empêchés de faire ce que nous voulions, à savoir tous les atolls idylliques que l’on voit sur les cartes postales ! Quant au Zika, c’était la coupe qui fait déborder le vase… Dommage, ça fait tellement rêver la Polynésie. Quand même, on n’oubliera pas la nuit enchanteresse offerte par nos filles dans un hôtel de rêve et puis nos retrouvailles (les dernières) avec Nathalie, Olivier et Margaux

!
Le moment que nous avons passé chez les « kiwis » restera pour nous un très beau souvenir…. Auckland si proprette où la vie semble si douce ! Et tous ces beaux paysages que nous avons traversés tant sur l’île du Nord que sur l’île du Sud, les mignons petits pingouins bleus et tant d’autres choses encore.

L’Australie, un autre enchantement ! Je rêvais de voir l’Opéra de Sydney, je l’ai vu, je n’ai pas été déçue… loin de là ! Et puis là, c’était vraiment l’aventure avec Léon et son gros camion… On a passé des moments vraiment merveilleux et si je devais faire un top 5 des pays visités, celui-là serait bien placé dans la liste ! Nous rêvons d’y retourner… il y a encore tant à voir ! Nous y avons vécu une nouvelle expérience pour nous : l’attente d’un cyclone. C’est vraiment un contexte très spécial !

Hong-Kong, seulement 3 jours, mais nous avons beaucoup apprécié ce cours séjour. C’est à part, mais ça vaut le détour !

Un autre pays à part, à tout point de vue, le Japon… Heureusement, Blandine nous y a rejoints et elle avait pu nous concocter un petit circuit sympa qui devait être cool !!! Bon, on oublie cool mais on retient sympa. Je dis heureusement qu’elle nous avait préparé le terrain car nous n’avions absolument pas eu le temps d’étudier la question et ce n’est pas si facile de s’y retrouver dans toutes les lignes de trains pour aller d’un point à un autre ! C’est un pays de contraste (comme vous avez pu le constater en lisant le blog) auquel nous avons tout de suite adhéré… on est sur une autre planète quand on est au Japon.

Vous voulez voir des temples ???? La Thaïlande vous donnera toute satisfaction à ce niveau, jusqu’à l’overdose ! Nous avons préféré sans conteste le Cambodge… Nous nous y sommes pris pour Indiana Jones dans le temple maudit !!!

Eh bien voilà, nous avons fait le tour du monde, vous l’avez fait avec nous ! Aurez-vous aimé les mêmes pays que nous, avons-nous fait notre travail de reporters convenablement… Je l’espère, en tout cas je sais que nous avons essayé de vous faire vivre au jour le jour nos aventures comme nous les ressentions et mon but était là, je souhaite l’avoir atteint !

La France demain ! Comme ça nous fait bizarre… honnêtement, nous ne réalisons pas du tout ! Comment allons-nous retrouver Achères ??? Changé sans doute, quand on s’absente un moment, on voit les différences invisibles quand on y passe tout son temps !

J’anticipe dans mes rêves nos retrouvailles avec nos petits-enfants qui doivent avoir tellement grandi que ça me fait peur… où seront passés nos « petits » ? J’ai tellement hâte de les serrer dans mes bras, ainsi que nos enfants et tous les êtres qui nous sont chers que ça facilite le retour en France…

Que vous dire de plus (là, je sens que vous en avez un peu marre de mon bla bla) si ce n’est que vivre une pareille expérience est quelque-chose d’unique et de merveilleux. A tous ceux qui ont des envies de prendre le large, n’hésitez pas une seconde, faites vos valises et prenez la route !!!!!

Dernière chose : vous allez vous dire qu’il n’y a que moi qui parle… soyons clairs, j’ai proposé à Pépère de raconter son tour du monde (je lui ai même proposé de taper sous sa dictée) mais vous auriez vu sa tête !!!! Non, non, non, c’est commun à nous deux, je pense exactement la même chose que toi… Voilà comment avait commencé la préparation du tour du monde et comment elle se termine !!!!! Normal non ?

Ce n’est pas un adieu, ce n’est qu’un au revoir car nous espérons rouvrir le blog pour de prochaines aventures !!!

 

Catégories : Arrivée à New-York, Sans | Étiquettes : | 8 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.