Balade entre dunes et canyon

Belle mais fatigante journée

Lundi 16 janvier 2023

LE DESERT DU NAMIB

Il est considéré comme le plus vieux désert du monde, car soumis à des conditions arides ou semi-arides depuis au moins 55 millions d’années.

Sossusvlei est la partie la plus accessible de la mer de sable. Une route de 65 km dans le Parc national du Namib-Naukluft permet d’accéder à partir de Sesriem aux magnifiques dunes orange. Au pied des dunes se trouvent les vlei (pan), des étendues plates rarement remplies d’eau. La plus célèbre est Dead Vlei avec ses arbres morts en contrebas de l’immense dune Big Daddy.

À Sesriem, un canyon profond de 40 m et long de 3 km a été sculpté autrefois par la rivière du même nom.

Après cette petite explication, revenons à notre journée. Ce matin, comme annoncé hier, lever à 4h45 !!!! la journée commence bien et fort. Comme d’habitude nous sommes de bonne humeur, malgré la pluie ayant tambouriné une bonne partie de la nuit sur le toit.

Pour débuter la journée, les dunes du Namib, situées à plus d’une heure de route de notre lodge. A la base, on se levait très tôt pour observer le lever du soleil et les variations de couleurs que cela engendre. Vous l’aurez compris, la météo n’étant pas de notre côté, nous n’avons pas eu de variations de couleurs mais qu’à cela ne tienne, nous avons vu bien d’autres choses, entre autres, des animaux qui ne sortiraient pas forcément par temps sec, comme les otocyons, très rares à observer…

La pluie ne nous a pas gênés plus que ça, quelques gouttes par-ci par-là sans plus, et les dunes se détachaient très bien aussi sous un ciel gris ! Nous les avions vues sous un ciel bleu d’azur il y a 20 ans, cela nous a permis de les voir sous un autre jour !

Nous avons pris notre petit-déjeuner sous un arbre, à côté d’oryx qui nous observaient ! Superbe.

La virée jusqu’au pan nous m’a complètement mis sur les genoux, 3km500 A/R, dans le sable mou, avec beaucoup de montées et de descentes, sous une chaleur intense ! Heureusement, ma fille, attentionnée comme d’habitude, me précédait pour me tracer des marches et il me suffisait de mettre mes pas dans les siens, ce qui a grandement facilité ma progression. Mais la vue à l’arrivée valait la peine de se défoncer !!! On avait de belles couleurs cramoisies en arrivant… (Dois-je vous dire quand même que les autres n’étaient pas très frais non plus !!!)

Nous avons ensuite enchaîné par le canyon de Sesriem que l’on croyait facile… En fait, pas si facile car dans un canyon par principe, il faut y descendre (et donc remonter…) et c’était encore du sable, on était au plein soleil avec évidemment une chaleur écrasante qui plus est, sans un brin d’air puisqu’au fond du canyon ! J’ai cru que j’allais y rester. C’est drôle comme en vingt ans on oublie les choses et pire, comme on vieillit. Mais c’est la vie et c’est bien de pouvoir faire encore des choses comme cela !

Il fallait recharger les batteries après tous ces efforts, ce que nous avons fait dans un lodge très sympa et sommes ensuite rentrés au bercail après encore pas mal de piste.

Demain, lever à 6h30 et départ après le petit-déjeuner pour Luderitz en bord de mer. Changement de décor assuré ! Il paraît, d’après Sylvain, que la route est magnifique pour y arriver.

Catégories : Namibie | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Balade entre dunes et canyon

  1. Dan Mouc

    HOYO !!

    Toujours ravi de constater que les z’ARnaUd sont tjrs « en des routes » 😂 !!! Bref, la bonne Année @tous et des bzz Bzzz !

    DanEmmaSuz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :