S’Albufera Des Grau

Jeudi 21 octobre 2021

C’est de la maison que je vous écris ce dernier article, dans la grisaille parisienne ! Comme je vous le disais avant-hier, nous avions la journée devant nous et nous en avons bien profité ! Un des incontournables de l’île est un parc naturel que nous n’avions pas encore eu le temps de visiter. Il se trouve du côté de Mahon, ça tombe bien puisque notre vol partait de ce côté de l’île.

Le parc a été créé en 1995 et en 2003 les limites ont été étendues jusqu’à un total de 5000 hectares, aussi bien marines que terrestres. C’est un bel endroit où 3 itinéraires ont été aménagés, nous en avons parcouru 2 sur les 3, ce qui représente quand même pratiquement 9 kilomètres, pas si mal avant de prendre l’avion ! Le temps était quelque peu orageux et la température avoisinait les 27/28°C, de quoi attraper une belle suée car les chemins n’étaient pas toujours faciles… Je me demandais dans quel état nous serions le soir au moment d’embarquer mais en fait, nous étions frais et dispo !

Nous n’avons pas vu beaucoup d’oiseaux, mais ils m’ont bien narguée tout au long de la balade ! Ils pépiaient sans arrêt mais étaient tellement bien camouflés dans les arbres et les arbustes qu’il était impossible de les apercevoir ou si rapidement que je n’ai pas pu en avoir un seul en photo… Je dois dire que j’ai pas mal pesté !

Tout le processus de retour (rendre la voiture de location, s’enregistrer…) s’est bien passé et nous n’avons décollé qu’avec une 1/2 heure de retard, ce qui s’est à peine ressenti à l’arrivée. Nous n’avons tout de même regagné nos pénates qu’à plus de 11 heures du soir, bien accueillis par Blandine qui nous avait fait toutes les courses pour la semaine pour nous éviter du boulot (Ah, depuis qu’elle a sa voiture, c’est super !!!).

Nous avons beaucoup aimé notre séjour (il faudrait être difficile !). La petite sœur de Majorque est très différente, nous l’avons trouvée plus verte (mais peut-être est-ce dû à la saison) et dans l’ensemble assez riche. J’ai adoré les jolis portails en bois d’olivier (mais ça, je vous l’ai déjà dit !) et bien sûr, sa richesse archéologique… Une dizaine de jours nous a suffit pour voir les principaux sites d’intérêt.

Bien sûr, nous sommes prêts à repartir… mais pour l’instant, on n’a pas de projet en vue (je ne me fais pas de souci, il ne faut pas longtemps pour élaborer une petite virée !!!).

Catégories : Les Baléares, Sans | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :