Cami de Cavalls et Coucher de soleil au Cap d’Artrutx

Mercredi 20 octobre 2021

Nous ne sommes pas allés bien loin aujourd’hui car la balade d’hier sur le Cami de Cavalls nous a tellement plu que nous avons décidé d’en faire un autre morceau… Nous sommes partis du Cap d’Artrutx (en fait le cami part de Cala en Bosc, un peu plus loin) jusqu’à Cala de Son Vell (je dis cela pour ceux qui connaissent où pour les curieux qui regarderont sur Maps !). En fait, cela n’a pas grande importance si ce n’est que nous nous étions fixé un endroit où faire demi-tour (il faut toujours penser au retour !) et qu’à défaut de signalisation, nous pensions en être encore assez loin… Déception, évidemment, mais je sentais qu’aller plus loin serait hasardeux, le chemin, bien qu’étant donné comme facile, est tout de même semé d’embuches et passe quelquefois dans des endroits sablonneux, toujours difficiles à aborder ! Bref, la balade nous a quand même comblée car la mer était d’une couleur absolument magnifique. Fatigués après nos 8km, nous sommes rentrés casser une petite croûte et nous reposer un peu ! C’est là que nous nous sommes aperçus que notre objectif avait été non seulement atteint mais même dépassé ! Quel joie de pouvoir se dire que nous ne sommes pas si vieux croûtons que ça !!!

Comme c’était notre dernière chance de pouvoir observer le coucher de soleil au Cap d’Artrutx (réputé pour cela) puisqu’hélas nous rentrons demain, nous sommes allés y faire un tour. Ce n’est qu’à 7km de chez nous et cela valait vraiment la peine… C’est magnifique de voir le ciel s’embraser ainsi…

J’ai confectionné mon dernier dîner (comme toujours avec les moyens du bord, l’appartement n’est pas très bien agencé pour faire des repas élaborés !) avec tout ce qui nous restait « en magasin » et nous nous sommes régalés de spaghettis à la sauce… sans nom mais délicieuse !

Demain, nous avons encore toute la journée devant nous puisque nous décollons à 19h00 mais évidemment, nous devons rendre les clés de l’appartement dans la matinée. Nous verrons bien ce que nous irons visiter selon nos envies du moment.

C’est avec beaucoup de nostalgie que nous allons rentrer dans la grisaille parisienne, avec toutes cette actualité démoralisante mais nous pouvons nous estimer heureux d’avoir pu profiter de ces belles vacances…

Pour moi, Minorque représente la douceur de vivre dans un environnement riche de beautés naturelles. Je me souviendrai particulièrement de ces magnifiques portails qui, dès le début m’ont interpelée, faits de bois d’olivier et clôturant autant les belles villas que les entrées de champs. J’adore !

Catégories : Les Baléares | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “

  1. EOZENOU

    J’ai vu les mêmes portails à Majorque !

    • Pas très étonnant, ces îles sont si proches ! Par contre, bizarrement, je n’avais pas remarqué à Majorque, peut-être qu’il y en a encore plus à Minorque car cela m’a interpelée dès notre arrivée ! Bisous à ma sœurette !

  2. Merci pour ce beau reportage ! Quelle luminosité et quelles couleurs ! Je comprends ta réticence à retrouver la grisaille parisienne… Enfin, au moins vous aurez échappé à la tempête Aurore !
    Bon retour à vous 🙂

    • Je te réponds avec beaucoup de retard, désolée ! Du coup, je peux te dire que nous nous sommes réhabitués à la grisaille, il faut bien… et que nous attendons avec impatience la prochaine escapade, pas encore décidée d’ailleurs.
      Bisous, porte toi bien !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :