Mahon et Torre D’en Galmés

Lundi 18 octobre 2021

Comme je vous l’annonçais hier soir, nous sommes allés jusqu’à l’autre bout de l’île pour visiter la Capitale ! Mahon tient ce rôle depuis le 18ème siècle lorsque les anglais se sont emparés de Minorque. Personnellement, nous préférons Ciutadella qui, pour nous, a beaucoup plus de charme… Nous ne regrettons donc pas d’être logés par ici !

Je qualifierai Mahon de ville mignonette, mais sans plus. Le cœur historique de la ville domine le port du haut d’une falaise de 40 mètres, ce qui est assez impressionnant. Nous avons agréablement flâné dans les rues et avons été amusés par le marché qui se tient dans un ancien cloître, bizarre de voir les saucissons contre les colonnes d’un cloître !!!

Ce qui reste de l’ancienne muraille, le Bastio de Sant Roc, porte qui date du 14ème siècle, a été très endommagée lors de l’assaut du pirate Barberousse… Toute une histoire ! Nous avons visité l’Eglise Santa Maria, temple néogothique du 18ème siècle dont une grande partie de ses trésors ont été détruits lors de la guerre civile espagnole. Seul l’orgue demeura intact.

Nous avons ensuite voulu aller visiter la forteresse Mola, un incontournable de l’île mais hélas, nous nous sommes cassés le nez devant l’entrée : entre octobre et avril, elle n’est accessible au public qu’entre 10h et 14h… comme il était 13h55, tout était bouclé !

Nous avons donc repris la route du retour en prévoyant d’aller à un endroit appelé Son Bou, donné comme la plage la plus grande de Minorque (elle fait 2,5km de long) et où se tiennent les vestiges d’une basilique paléochrétienne.

Nous avions encore du temps devant nous et bien que nous nous étions dit que les sites archéologiques allaient devenir lassants, nous nous sommes rendu compte que nous étions tout proche du principal site talayotique des Baléares et nous nous sommes dit que ce serait peut-être idiot de rater ça ! Et nous avons eu bien raison car c’est de loin le plus beau site que nous ayons vu. Il s’agit de Torre D’en Galmés.

Torre d’en Galmés est le plus important village préhistorique des Baléares. On estime que durant sa splendeur maximale (entre 1300 av. J.-C. et la conquête romaine), quelque 900 personnes y ont vécu. Pour la première fois, nus avons réussi à retrouver sur le site la représentation des panneaux explicatifs…

Ceci est un exemple, mais nous avons réussi à en interpréter plusieurs comme cela ! Nous nous sommes régalés de parcourir tous ses dédales de pierres pour une fois plus compréhensibles…

A l’heure qu’il est, nous n’avons pas encore de programme pour demain… Wait and see !

Catégories : Les Baléares | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :