Cala Morell et Punta Nati

Jeudi 14 octobre 2021

Bien que Gilbert nous avait préparé un programme soft sur le papier, la journée a été un peu rude et longue !

Commençons par le commencement… Nous sommes partis de bon matin pour aller voir deux curiosités proches de « chez nous » : le Castell de Sant Nicolau, bel exemple d’architecture castillane de la fin du XVIIe. Partant de ce beau monument, un chemin de promenade nous a conduit jusqu’au centre de Ciutadella en longeant la Marina.

Nous avons continué par une autre tour de défense, située à proximité de notre hôtel cette fois, mais le chemin pour y accéder n’était pas de tout repos. Il nous a fallu marcher dans la caillasse ce qui n’est pas toujours facile… Nous avons fait presque tout le tour de cette édifice dont je n’ai aucun détail si ce n’est que c’est une tour édifiée par les anglais en 1799 !

Après une halte repas dans notre « home sweet home », nous avons repris la route pour nous rendre sur un très joli site archéologique : la nécropole de Cala Morell. eLLE inclue un ensemble de quatorze grottes artificielles où l’on faisait des enterrements collectifs depuis l’époque du Bronze Initial jusqu’à l’époque romaine. Les grottes les plus anciennes sont de petites dimensions et de forme ovale. Les autres sont des grottes plus grandes, quelques-unes avec des piliers qui divisent l’espace. La balade était très chouette mais aussi assez difficile car les indications étaient quelque peu légères et il nous est arrivé de ne plus trop savoir par où passer tellement le terrain était chaotique…

Nous avons exploré un peu les alentours et sommes arrivés à un endroit où il semblait encore y avoir un site archéologique que nous avons réussi à (presque) atteindre après bien des misères dans les cailloux (encore !!). Je dis « presque » atteindre car nous avons abdiqué juste avant, les ultimes centaines de mètres étant encore plus rudes que ce que nous venions de traverser ! L’endroit est magnifique et nous avons été enchanté par la blancheur des maisons. Après plus ample observation, nous nous sommes rendu compte que même les tuiles étaient peintes en blanc !

De là, nous avons repris la voiture pour nous rendre à la pointe Nati (avec son phare du même nom), réputée pour être particulièrement belle au soleil couchant. Le parking se situe à un bon kilomètre de la pointe et ensuite, nous avons encore crapahuté dans la caillasse pour mériter la jolie vue. Nous avons donc attendu le crépuscule (comme beaucoup d’autres gens présents sur les lieux) pour rentrer à la maison à 20 heures…

En fait, nous avons parcouru nos 10km, ce qui en soit n’est pas phénoménal en une journée mais ce furent pratiquement plus de la moitié dans les cailloux… pas idéal pour de vieilles jambes !!!

J’arrête là mon bavardage car Pépère s’impatiente, nous allons partir pour de nouvelles découvertes…

Catégories : Les Baléares | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “

  1. EOZENOU

    Hello, je suis heureuse de constater que malgré la petitesse de l’île vous faites tous les jours de belles découvertes. À priori tu n’es pas encore trop pourrie puisque tu à crapahutė pas mal dans les cailloux.
    Jolies rencontre avec la mante religieuse ! Coup de coeur pour le vol d’oiseaux et les photos du coucher du soleil.
    Bonne continuation et gros bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :