La capitale du Tyrol

Dimanche 6 septembre

Nous avons décidé de nous poser pour 2 nuits à Innsbruck parce que le temps était tellement moche hier que nous avons préféré voir venir… La météo prévoyant une très légère amélioration pour aujourd’hui (ce qui était vrai d’ailleurs) et de mieux en mieux jusqu’à mardi qui doit être grandement ensoleillé, nous avons trouvé judicieux de rester visiter tranquillement Innsbruck aujourd’hui et demain nous reprendrons la route, direction l’Italie, en passant par les Dolomites. Nous aurons de bonnes chances, ainsi, de voir le paysage !

Aujourd’hui donc, journée cool ! Nous en avons profité pour nous occuper de notre « linge sale », que nous avons bien sûr lavé en famille !!!! Et ça s’est très bien terminé puisque maintenant, nous avons une valise pleine de linge qui sent bon… Vu l’heure à laquelle nous avons démarré la journée, il était plus de midi quand nous avons terminé ces petits travaux indispensables.

Nous avons consacré l’après-midi à la visite de la ville, qui se fait très vite car ce n’est pas très grand et tout l’intérêt (ou presque) est concentré dans la vieille ville, minuscule…

DSC_0617

Ce n’est pas pour rien qu’Innsbruck veut dire « pont sur l’Inn » en allemand car c’est cette rivière qui la traverse. Elle est entourée par d’abruptes montagnes, enfin, c’est ce qui se dit et ce qui semble être le cas mais pour notre part, nous n’avons pas vraiment pu le vérifier, les nuages étant très bas !

Comme je vous le disais plus haut, le centre médiéval est vraiment sympa à visiter avec ses nobles demeures anciennes, ses maisons style rococo et comme toujours en Autriche, ses maisons richement peintes en trompe-l’œil. Je ne vais pas vous raconter l’histoire de chaque maison, je pense que ça n’a pas un grand intérêt et ça me fatiguerait beaucoup !!! Vous allez donc être obligés de vous contenter de regarder les photos… Je vais par contre vous dire un petit mot du « petit toit d’or » (emblème d’Innsbruck) car c’est très original ! « Ce charmant ouvrage, terminé en 1500, forme une sorte de tribune plaquée sur l’immeuble sans style qui a succédé à l’ancien palais des ducs. La tradition veut que le duc du Tyrol, Frédéric « à la bourse vide », soucieux de couper court aux railleries courant sur son impécuniosité, ait fait couvrir de pièces d’or ce toit bien en vue des passants. En réalité, l’œuvre date du règne de Maximilien et symbolise la puissance des Habsbourg… » (Texte tiré du Guide Vert)

DSC_0625

Nous sommes allés jusqu’au bord de la rivière et vous verrez comme les maisons sur ses rives sont colorées. Là, nous ne sommes plus dans la vieille ville mais il suffit de traverser la route pour y rentrer à nouveau ! Ce que nous avons fait et bien nous en a pris car nous avons croisé des vrais tyroliens, en habit s’il vous plait ! Et ce n’est pas du folklore…

Un peu excentré, il y a un arc de triomphe qui commémore les jours de liesse et de deuil qui marquèrent pour la cour et les tyroliens l’année 1765 (mariage du fils de la grande Impératrice Marie-Thérèse et mort de son bien aimé mari François 1er…)

En fait, c’est une ville très mignonne dont on a vite fait le tour. Les amoureux des sports d’hiver doivent y trouver un tout autre intérêt !

Les photos sont par-là, si ça vous intéresse bien sûr !

Publicités
Catégories : Autriche | Étiquettes : | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.