En route pour le monde sauvage…

Parc transfrontalier du Kgalagadi (Kalahari)

Vendredi 20 janvier 2023

Presque 7 heures de route aujourd’hui pour rejoindre le Parc Transfrontalier, ce qui nous a conduit à passer la frontière avec l’Afrique du Sud. Nous avons eu bien peur de ne pas manger pendant 4 jours car le frigo était rempli de victuailles et apparemment, depuis 1 an, il est interdit de faire rentrer des aliments en Afrique du Sud ! Fort heureusement, les douaniers ont été très sympa (d’après Sylvain, peut-être que c’est grâce à moi et à mes cheveux blancs que tout s’est bien terminé !). Vous aurez bien compris que les vieux font sans doute pitié !!!!

Après le passage aux formalités pour rentrer dans le parc (qui sont plus longues encore que celles de la frontière), nous nous sommes installés dans notre bungalow, bien agréable.

Le parc transfrontalier de Kgalagadi est un parc national partagé entre l’Afrique du Sud et le Botwana qui regroupe deux anciens parcs nationaux, le Kalahari National Park en Afrique du Sud et le Gemsbok National Park au Botswana. Depuis 1999 le parc s’étend sur 38 000 kilomètres carrés. Approximativement les trois-quarts du parc se trouvent au Botswana et un quart en Afrique du Sud.

Le désert de Kalahari étend son territoire de 900 000 km2 entre le Botswana, la Namibie et l’Afrique du Sud. Encadré par les bassins des fleuves Zambèze et Orange, il est au cœur du bassin du Kalahari. Celui-ci s’étale sur 2,5 millions de km2 et comprend les terres d’Angola, de Zambie, du Zimbabwe et de la République démocratique du Congo. Le désert du Kalahari est aride et semi-aride. 

Après avoir déjeuné très tardivement et une petite heure de repos, nous sommes partis pour notre premier safari. Quel bonheur de retrouver cette excitation de « chasseurs » après tant d’années ! Nous n’avons fait qu’une petite heure de reconnaissance mais nous avons déjà vu quelques beaux oiseaux et quelques autres animaux.

Le dîner a été franchement sympa, Sylvain nous a préparé une fondue « vigneronne », assez insolite dans ce contexte ! L’ambiance est particulièrement agréable avec notre guide.

Demain matin, départ en safari à 5h30 et comme il est déjà 23h, je ne vais pas m’attarder et bien vite sauter dans mon lit.

Catégories : Namibie | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “En route pour le monde sauvage…

  1. EOZENOU

    Tu sais que t’as de beaux cheveux !!!!.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :