Toutes les bonnes choses ont une fin…

De retour en France !

Lundi 17 et mardi 18 octobre 2022

Dans mon dernier post, je vous disais que nous ne savions pas ce que nous allions faire le lendemain… En fait, nous n’avons pas fait grand-chose, le matin quelques petites courses au village, à pied bien sûr, et l’après-midi, cool au bord de la piscine, mais avec un évènement de taille : Pépère est venu nous rejoindre et a même fait trempette ! Incroyable mais vrai 😂

Nous devions libérer la villa à 10h00 mardi matin et comme notre vol était prévu à 14h00, nous avons eu du temps pour traîner un peu en rejoignant l’aéroport, situé à seulement une vingtaine de minute de notre lieu de villégiature. Nous avons pensé un moment aller à Playa de Las Americas mais finalement, nous nous sommes contentés de suivre la côte.

Hors des zones de stations balnéaires, l’impression est vraiment désolante : des masures faites de bric et de broc, beaucoup de détritus partout… très étonnant pour une île aussi touristique ! Nous avons tout de même vu une petite plage plutôt sympa dans un minuscule port, El Puertito, mais si l’on en croit les banderoles « Sauvons El Puertito » qui fleurissent tout autour, il se pourrait fort bien que dans peu de temps il ne subsiste plus rien de cet endroit, mais qu’une nouvelle station balnéaire pour touristes y soit érigée !!!

Je suis déçue de ne pas avoir réussi à prendre en photo toute la zone « Playa de las Americas », « Los Cristianos » etc… dont les gigantesques immeubles « mangent » les collines environnantes ! Hélas, impossible de s’arrêter sur l’autoroute et à chaque fois que nous y sommes passés, le soleil était en plein en face de nous, d’où trop de reflets dans le parebrise pour prendre des photos. Mais je ne peux m’empêcher de vous donner un extrait du « Petit Futé » concernant cet endroit : « Il n’existe aucun mot dans le dictionnaire pour décrire cette urbanisation continue qui longe la plage et qui défigure la côte. Las Américas est le quartier général du bitume sur plage. La géographie ne trompe pas : océan-plage-route, magasins et restaurants-hôtels-route. Tout est séparé de quelques mètres pour ne pas à avoir à tendre le bras. Ce n’est pas une ville, c’est une station balnéaire à l’espagnole… » Tout est dit !

En fait, nous n’avons pas vraiment changé d’avis concernant Ténérife depuis notre première visite il y a bien des années : le centre de l’île est vraiment magnifique, mais la plupart des côtes sont défigurées par l’urbanisation à outrance ! Par contre, au niveau météo, si vous choisissez bien votre endroit, c’est idyllique ! Du coup, on est presque assuré de passer de très bonnes vacances, ce qui fut notre cas !

Nous avons maintenant repris notre train-train quotidien, en attendant d’autres escapades !!!

Catégories : Ténérife | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Toutes les bonnes choses ont une fin…

  1. Claudine

    Très heureuse pour vous d’avoir eu ces bons moments
    Meilleures amitiés des Rombouts !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :