11ème jour à Al Aïn

Lundi 16 mars 2020

Malgré les évènements, nous allons vous faire vivre les dernières « visites »  (si tant est qu’il y ait eu des visites !!) de notre périple.

Avis que l’on trouve, hélas, devant tous les monuments…

Avant cela, je voudrais vous donner de nos nouvelles car bien sûr, avec la fermeture des frontières, nous sommes un peu dans l’expectative… Nous nous sommes rendus tôt ce matin à l’ambassade de France mais au pied de l’ascenseur, un gendarme (très aimable) nous a dit qu’il était inutile de monter, il nous a donné un numéro tout juste mis en place pour nous renseigner ! Retour à la maison pour utiliser le téléphone du pays que Josette a mis gentiment à notre disposition (sans cela, à raison de presque 7€ la minute de communication, cela nous aurait coûté une fortune !). Etant donné que le statut de notre vol était (et est toujours) confirmé, ils ne nous ont pas appris grand-chose si ce n’est de nous assurer de leur soutien si besoin était ! Bref, il faut nous rendre demain matin à l’aéroport (aux aurores puisque nous décollons normalement à 9h05) en espérant que notre vol soit bien maintenu… Croisons les doigts mais nous avons bon espoir.

Donc, hier, nous étions encore à Al Aïn où, hélas, tout était bien fermé, même l’oasis… Comme promis, vous verrez Al Aïn depuis le haut du Jebel Hafeet, de nuit. Il est vrai que les lumières scintillent de tous leurs feux du côté Abu Dhabi (on voit bien que l’argent ne manque pas dans l’Emirat) mais côté Oman, c’est la nuit.

Nous avons fait une tentative pour visiter l’oasis mais nous avons été refoulés. Nous n’avons pu prendre que 2 ou 3 photos car à côté du palais musée (bien loin de l’entrée principale de l’oasis), il y avait 2 portes ouvertes, ce qui nous a permis de faire nos curieux, sans pénétrer bien entendu.

Le palais de Cheikh Zayed a été construit en 1937 pour lui servir de résidence. Il est aujourd’hui transformé en musée, bien entendu fermé comme le reste !

Nous avons ensuite essayé de visiter un peu la ville, mais les regards des locaux nous ont incités à ne pas nous éterniser. On peut le comprendre toutefois, des étrangers qui viennent décimer leurs miasmes de Coronavirus font sans doute un peu peur… On ne peut pas les en blâmer !

Nous sommes rentrés à Abu Dhabi (la ville) par une route différente où nous avons pu apprécier beaucoup plus les paysages désertiques. Nous avons même croisé des dromadaires pour notre grand bonheur.

La fin de soirée (23h pour nous) a été un peu plus morose après les nouvelles dispositions du gouvernement. Je dois dire que nous appréhendons un peu le retour mais il faut bien rentrer !

L’ultime diaporama se trouve ici.

Catégories : EAU | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.