Journée vinicole !

Jeudi 23 janvier 2020

Après les cactus, le vin ! Mais commençons par le commencement, ce matin nous avons pris la route pour Playa Blanca que nous avions envie d’aller voir tout d’abord parce que c’est une station hyper touristique et qu’en plus, on avait failli y séjourner à cause d’une erreur de réservation (le loueur qui ne pouvait honorer sa prestation ici à Arrecife voulait nous envoyer par là !!! beurk…). Ce fut aussi une façon d’aller tout au Sud et du même coup, apercevoir Fuerte Ventura toute proche.

Bref, en cours de route, nous avons eu envie d’aller voir un petit village du bord de mer sans prétention et nous nous sommes dirigés vers Playa Quemada… Il faut vraiment vouloir y aller car la route est en cul de sac ! Circulez, y’a rien à voir !

La belle plage de Playa Quemada !

Nous avons continué notre route jusqu’à Playa Blanca donc, où nous n’avons pas cessé de nous féliciter d’avoir refusé la maison avec piscine que l’on nous proposait ! Nous avons détesté cet endroit à touristes où les lotissements succèdent aux lotissements, les hôtels succèdent aux hôtels, enfin, tout ce que l’on déteste…

Playa Blanca

Nous avons déjeuné dans un village, Femes, qui domine toute la plaine allant jusqu’à Playa Blanca. Nous étions installés à la terrasse du restaurant, la vue était très belle mais le petit vent était froid… Du coup, la paella refroidissait très vite dans l’assiette !

La jolie petite église de Femes

Nous avons repris la voiture pour refaire la Geria, autrement dit la route des vins. On se trouve dans une vaste étendue couverte de cendres volcaniques et constellée d’alvéoles (les zocos) qui composent ce paysage insolite. Des milliers de murets de pierre sèches disposés en arc de cercle ponctuent les champs noirâtres, chacun protègeant des alizés soufflant du Nord-Est. Lanzarote produit grâce à ces murets un excellent malvoisie blanc, léger et parfumé. Les vendanges, très précoces, ont lieu dès la fin juillet. Partout, on verra répandu sur chaque champ par les paysans, une épaisse couche de lapilli (fragments de lave) qui ont la particularité de retenir l’humidité de l’air dans une île où il ne pleut pour ainsi dire jamais. Si vous voulez des explications beaucoup plus détaillées et scientifiques, je vous propose d’aller sur ce site : https://preo.u-bourgogne.fr/territoiresduvin/index.php?id=1420

Les Zocos

Nous nous sommes arrêtés dans une « bodega » (cave de dégustation), doublée d’un musée, El Grifo, la plus ancienne de Lanzarote qui remonte au 18ème siècle. Et non seulement il y a du vin mais en plus, il y a un beau jardin de… cactus !!!

Nous n’avons pas dégusté sur place, mais…

Faites nous confiance pour la dégustation à domicile…

Pour regarder toutes les photos du jour, c’est ici

Catégories : Lanzarote | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.