Escapade surprise dans l’Aisne

Samedi 9 au lundi 11 novembre

En parlant familièrement, ça nous a pris comme une envie de pisser pipi, encore que ces envies là ne prennent pas aussi rapidement que notre décision de partir en balade !!! En fait, pour la petite histoire, Gilbert avait acheté un maroilles au goût quelque peu insipide, et j’ai trouvé qu’il serait peut-être intéressant de partir dans la région de production pour voir si cela serait meilleur. Aussitôt dit, aussitôt fait, une petite (toute petite petite) valise préparée en 1/4 d’heure, un hôtel réservé à St Quentin et nous voilà partis…

Il faut dire que la maman de Gilbert était native de cette région, de Oisy très exactement, et que cela nous a donné l’occasion d’aller faire un petit pèlerinage en sa mémoire et d’essayer de retrouver sa maison natale (on savait que c’était près de la poste – son père étant facteur – mais la poste est-elle encore au même endroit qu’il y a plus de 90 ans, mystère !).

La nuit tombe de bonne heure, le temps de s’installer à l’hôtel (situé sur la place de la Basilique) et on n’y voyait plus qu’à la lueur des réverbères ! Nous sommes allés jusqu’à la gare, classée au Monuments Historiques, dont la façade est représentée dans une bande dessinée, Les Robinsons du Rail, avec Gaston Lagaffe !!!

Nous étions tellement heureux d’être là, nous nous sommes offerts un très bon restaurant, la Villa d’Isle, que nous recommandons chaudement à ceux qui iraient faire un tour par là, pas cher en plus, ce qui ne gâte rien (compter une trentaine d’euros/pers. pour un plat + dessert + vin + café). Le décor Art Nouveau est superbe et nous avons vraiment passé un chouette moment (Cliquez sur les photos pour les agrandir).

Le lendemain, après une visite de St Quentin, de jour cette fois, et particulièrement de la Basilique et de  son labyrinthe ancien de 260 mètres inscrit dans le pavage de la nef (Pépère a parcouru les 260 mètres), nous avons pris la route pour Oisy à environ 50 kilomètres. Nous nous sommes arrêtés à Guise, petite ville qui fut rattachée aux grands du royaume dont la fameuse maison de Lorraine, les Guise. Camille Desmoulins fut aussi un enfant de cette cité de Thiérache ainsi que Jean-Baptiste André Godin, créateur de la manufacture des fameux poêles et fondateur du « familistère », réalisation utopique unique au monde. Edifiée à côté de la fonderie (encore en activité), cette « cité » devait offrir les « équivalents de la richesse » aux familles des employés de l’usine. Cet ensemble, magnifique, comprend des pavillons d’habitation collective et de nombreux équipements de service : magasins, buanderie et piscine, crèche, écoles et même un théâtre… Cela a fonctionné jusqu’en 1968 tout de même !

Après cette intéressante étape, nous avons continué jusqu’à Oisy où nous avons finalement trouvé la maison natale de notre Mamie (avec l’aide « SM’esque » de mes beaux-frères et belles-sœurs…). C’est un mignon petit village au bord du canal de la Sambre à l’Oise, sans rien de particulier, mais pour nous, bien sûr, très émouvant !

Blandine, qui a lu quelques blogs sur la région, nous a incités à aller jusqu’à Laon (prononcer Lan – comme paon), très jolie ville médiévale. Quand on arrive par la route, la cathédrale, perchée sur la colline, en impose par sa taille. Chef-d’œuvre de l’art gothique, construite à la fin du XIIe siècle, elle possède le plus grand ensemble sculpté de cette époque. Elle fait partie des plus anciennes cathédrales gothiques, édifiée avant celle de Notre-Dame de Paris. Les cinq tours grandioses qui se dressent à 75 mètres de hauteur sont particulièrement impressionnantes. Sur les deux tours de façade sont perchés, à 56 mètres de hauteur, seize bœufs sculptés, grandeur nature, semblant surveiller la ville. La légende raconte, qu’un jour, un attelage qui transportait, depuis la ville basse, les pierres nécessaires à la construction de la cathédrale, s’écroula de fatigue, Soudain, un bœuf blanc descendit miraculeusement du ciel pour le remplacer et terminer le travail… voilà qui expliquerait la présence de ces bovins sur les tours de l’édifice !

Bien que le ciel se soit assombri, nous avons passé un excellent moment à flâner dans les jolies ruelles de la vieille ville et, l’heure passant, il nous a fallu reprendre le chemin de St Quentin et de notre hôtel douillet. Le soir, pour clore ce beau Week-end, nous avons dîné dans une brasserie bien sympathique aussi, d’un plat à la sauce au maroilles, évidemment ! En tout cas, nous confirmons, les gens du Nord sont vraiment chaleureux et accueillants !

Ils ont l’air bien heureux !

Encore de l’Art Nouveau !

Comme vous le constatez, ma convalescence se passe très bien (je crois que ces escapades y sont pour beaucoup !) et j’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres…

Par ici pour voir le diaporama !

 

Catégories : France | 10 Commentaires

Navigation des articles

10 réflexions sur “Escapade surprise dans l’Aisne

  1. catala

    Merci pour les photos de votre escapade dans l’Aisne. Cela me rappelle mon passage à St Quentin au mois de mai dernier. J’y étais resté 2 jours pour me reposer. La cathédrale mérite d’être visitée. Bises. René

  2. Marange

    Au vue de toutes ces photos, c’était effectivement une bien jolies escapade ! Avec en plus un beau ciel bleu

  3. Bien contente de lire cette chouette escapade ! Vive les weekends improvisés ! Vous avez bien mangé et vous vous êtes bien baladés…
    J’ai entendu bcp de bien du familistère de Guise, tu me donnes envie d’aller de découvrir !
    Grosses bises à partager 🙂

  4. Navez

    Top cette sortie improvisée avec une équipe familiale qui ne change pas !

    • Oui tu as raison, c’est toujours chouette l’improvisation ! Dis-donc, j’attends toujours de plus amples nouvelles en privé !! Bisous à tous

  5. roselyne

    trop heureuse de savoir que tu peux carapatter comme une jeune fille. Continue et à bien tôt

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.