Derniers jours à Berlin

Vendredi 16 et samedi 17 février 2018

C’est depuis Achères que je vous écris ce dernier article sur Berlin… Nous sommes rentrés à plus de 22h hier soir (l’avion avait plus d’une heure et demi de retard) et évidemment, il valait mieux penser à se restaurer qu’à s’occuper du blog !

Vendredi, nous avons commencé nos visites par une très belle place, la Gendarmenmarkt. Deux églises presque identiques se font face – l’une édifiée pour les calvinistes français et l’autre pour les luthériens allemands – séparées par le Konzerthaus, théâtre néoclassique de Schinkel. Cette place est immense ce qui explique le fait que je n’ai pas réussi à la prendre en entier, n’ayant pas apporté le bon objectif pour cause de place !

Gendarmenmarkt

Nous nous sommes ensuite dirigés vers une place mythique, la Potsdamer Platz. Cœur de la cité des années 1920, rasée par les bombes alliées puis coupée en deux par le Mur, elle fut longtemps réduite à un vaste terrain vague. Aujourd’hui, elle est devenue le centre d’affaires et de commerce de la ville réunifiée. Nous avons beaucoup aimé son architecture moderne et particulièrement le Sony Center (quartier général de Sony Europe). C’est surtout à l’intérieur que ce complexe d’acier, de béton et de verre révèle ses charmes : une grande place de 4000m² coiffée d’un chapiteau spectaculaire. Les édifices alentours supportent un anneau massif d’où s’échappe un mât légèrement penché qui maintient le chapiteau en fibre de verre. Vraiment très chouette, d’autant qu’avec la Berlinale (le festival du film de Berlin), c’était très animé.

Potsdamer Platz

Nous étions passés avec notre bus touristique auprès d’un quartier que nous voulions visiter, le Scheunenviertel, l’ancien quartier juif, et c’est par là que nous avons continué. Tout d’abord nous voulions voir les Hackesche Höfe, le plus grand ensemble de cours de ce quartier : 8 arrière-cours aux caractères très différents, où appartements et bureaux voisinent avec des boutiques, des galeries d’art, un cinéma, un théâtre… La première cour, surtout, est parée d’une magnifique façade de briques vernies polychromes. Nous nous sommes vraiment régalés de flâner dans ce dédale. Nous avons parcouru les rues alentour où nous avons pénétré dans d’autres cours et admiré la petite église Ste Sophie.

Hackesche Höfe

Après nous être reposés un moment dans un bar restaurant très chic situé dans la jolie cour du Hackesche Höfe, nous avons repris courage pour continuer jusqu’à la nouvelle synagogue que nous avions prévu de visiter… mais vous commencez à connaître notre veine et hélas, les visites ne reprendront qu’en juin prochain !!!!

La nouvelle synagogue

Nous étions bien loin de « chez nous » et c’est en métro que nous avons rejoint notre hôtel.

Samedi matin, il nous a fallu refaire les bagages (pas facile car Easy Jet n’autorise qu’un seul bagage cabine – même pas de sac à main – ce qui n’est pas très évident !) et libérer notre chambre à 11h. Nous nous sommes baladés autour de notre quartier et comme nous étions samedi, il y avait beaucoup de monde autour du Check Point Charlie : les gardes ne s’ennuyaient pas et posaient sans arrêt pour les photos souvenirs !

Je dois vous parler de quelque chose qui nous turlupinait depuis notre arrivée : à quoi servent ces tuyaux bleus, rose et autres couleurs qui parcourent la ville et que vous avez peut-être remarqués sur mes photos. J’ai trouvé la réponse aujourd’hui et je vous en fais part (copié-collé d’un article écrit par José Ribeaud le 21.05.2015 dans Faits divers et Insolite) :

«  Les visiteurs de Berlin ne peuvent pas les éviter : les tuyaux multicolores qui enjambent les rues, traversent des ponts, longent les routes, embarrassent parfois les trottoirs. Ils sont partout et surtout à proximité des chantiers.

Ces tuyaux de différentes couleurs suivent des tracés abracadabrants comme si un facétieux artiste avait dessiné leur trajectoire dans un état d’ébriété. Ou pour égaré les curieux dans un labyrinthe inextricable qui, bout à bout, s’étend sur une bonne soixantaine de kilomètres. Ils constituent donc un mystère pour les touristes surtout, et même pour certains Berlinois.

En réalité, l’explication est assez prosaïque. Berlin est construite sur du sable et de l’eau ! La nappe phréatique n’est qu’à quelques mètres en-dessous de la surface. Cela est dû à la composition du sol sur lequel la capitale allemande a été construite au XIIIe siècle. Il s’agit d’une ancienne vaste plaine de l’époque glacière. C’est pourquoi sur le territoire de la ville-Etat (Land) il y a encore une cinquantaine de lacs et d’étangs ainsi que deux rivières la Spree et la Havel et des canaux qui forment, dans la cité, un vaste réseau navigable.

L’inconvénient du sous-sol imbibé d’eau est qu’il complique sérieusement la construction de fondations et de tunnels. En effet, dès que l’on creuse un peu, l’eau remonte à la surface et provoque des inondations. Pour éviter cela, les entreprises de génie civil et de construction doivent pomper cette eau et l’acheminer vers les cours d’eau les plus proches. À cet effet, elles utilisent les fameux tuyaux qui forment des arabesques aux couleurs variées. Et comme Berlin est actuellement un énorme chantier en raison du boom de la construction de logements, de la réparation des routes endommagées et, surtout, du prolongement et de la densification du réseau du métro, il y a des tuyaux partout. Certains prétendent qu’ils défigurent le paysage urbain. D’autres les considèrent comme des œuvres d’art. Certainement que la vérité est, comme souvent, entre ces deux extrêmes. »

Les tuyaux insolites

J’espère que cet aperçu de Berlin vous aura plu. Quant à nous, nous y avons passé un super moment, agrémenté par une météo des plus complaisantes. Comme je vous l’ai dit, c’est une ville spéciale, en chantier depuis 30 ans où l’on vit encore à l’heure du Mur, omniprésent ! A voir donc… Par contre, si vous êtes fin gastronome, n’y allez pas ! La spécialité c’est le Currywurst, saucisse servie avec du ketchup et de la poudre de curry, pas de la grande cuisine donc ! Nous avons bien mangé un soir cependant, devinez où… dans un restaurant français bien sûr !!!!!

Pour voir les dernières photos de Berlin, cliquez ici.

Publicités
Catégories : Allemagne | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “Derniers jours à Berlin

  1. Jean-Marie DUCHEMIN

    Ah ! c’est avec plaisir qu’on vous retrouve pour cette nouvelle escapade. Un moment j’ai cru que vous vous étiez fait vacciner ; mais je vois que le virus est toujours là. J’apprécie cette visite en images. Avec ce rythme vous avez frisé l’asthénie à l’ouest et risqué l’asthasie à l’est. Merci pour les bons tuyaux (il vaut mieux qu’on pompe l’eau plutôt qu’on nous pompe l’air…). J’en ai fini avec mes berlinades.
    A bientôt.
    Bises

    • Tu me feras toujours rire toi !!! Déjà qu’on ne se fait pas vacciner pour la grippe, alors qu’on pourrait le faire gratis vu notre grand âge, tu penses bien qu’on ne va pas le faire pour les voyages !!!! A bientôt j’espère en Bretagne (ou ici peu importe !). Bisous à vous deux

  2. Marange

    Voilà encore de beaux souvenirs d’engrangés !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.